Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 août 2018

Les clandestins

migrants

A Paris 1500 migrants dorment dans les rues chaque soir

 

Ils n’ont plus rien

Seulement leur désespoir.

Poussés par le souffle du vent

C’est pour eux le grand soir.

Ils ont quitté leur terre natale

Pour partir à la quête du graal.

Pieds nus, avec pour seul bagage

Leur âme, ils laissent leur village

Pour se confier aux voiles

D’un vieux rafiot vermoulu.

Grelotant sous les étoiles

Ce sont les clandestins

Les moins que rien, les malvenus

Qui sont prêts à tout abandonner

Pour un eldorado d’illusion.

Voyage chaloupé, sur la mer démontée,

Ils partent pour une autre prison.

Des passeurs sans scrupules et violents

Leur ouvrent les portes du néant.

Vogue, vogue, petit bateau

L’humanité court au fiasco.

Soufflez, soufflez les alizées

Un jour viendra le temps de l’égalité.

Un pied posé sur le sable fin

Voici venu le monde tant désiré.

Il ne vous tend pas la main

Si seulement vous le saviez !

Daniel( déjà publié en 2008)

 

 24/03/08

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les clandestins

    Il y a longtemps qu'il aurai fallu songer , au partage volontaire, maintenant il sera imposé.par les circonstances;

    Posté par manouche, 14 août 2018 à 09:14 | | Répondre
  • Oui, c'est un peu "les vases communicants", mais il y a des moments difficiles à passer hélas. Réussira-t-on un jour à trouver l'équilibre ?

    Posté par Aloysia_Martine, 14 août 2018 à 10:22 | | Répondre
    • J'espère bien. Il faut garder espoir. En attendant la situation devient de plus en plus difficile !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 août 2018 à 09:58 | | Répondre
  • Un texte toujours d'actualité!
    Malheureusement...

    *************************



    Ils vont, ils viennent
    Sur des vagues d'illusion!
    Ils sombrent dans de noirs naufrages
    Les plages sont griffées
    D'algues et de bateaux pourris...
    Il n'y a plus de soleils
    Dans ces terres dites d'accueil!
    Il n'y a que le vide,
    Des barbelés rouillés..

    Pourquoi être partis?
    Pourquoi?
    Une vie anéantie!
    De nouvelles prisons!
    Des portes fermées!

    Ils regrettent la case,
    Le puits et l'eau,
    Le champ de coton...
    Le baobab sur la piste,
    La chanson du griot...
    Les calebasses de riz
    La bière de mil...

    Mais quand la pluie
    Devient grêles de bombes,
    Où aller ou fuir???

    La terre est ronde et tourne en rond
    Le monde est fou
    Il a perdu la raison!

    Et des hommes
    Et des femmes pleurent
    Sur les ruines de leur maison...

    Et des hommes
    Et des femmes s'en fichent
    et continuent la guerre...

    La terre est ronde et tourne en rond
    Le monde est fou
    Il a perdu la raison!

    Posté par Marie Minoza, 14 août 2018 à 18:24 | | Répondre
  • Pauvre planète. C'est pas la fête. Il faudra bien qu'un jour ça pète !!
    Merci pour ce poème réaliste .

    Posté par DANIEL GENTY, 15 août 2018 à 10:00 | | Répondre
  • Bonjour Daniel, c'est bien ce que je pensais en lisant ton poème, il aurait pu s'adapter à tant d'autres périodes... et je vois que tu l'as écrit il y a déjà 10 ans, encore que 10 ans ce n'est rien car ce genre de drame existe depuis combien de temps déjà? ..............

    Posté par Ambre Neige, 16 août 2018 à 08:28 | | Répondre
    • Le problème est qu'il est en train de s'amplifier et que les états ne prennent pas les bonnes décisions......Notamment un meilleur équilibre entre pays pauvres et pays riches .

      Posté par DANIEL GENTY, 18 août 2018 à 18:54 | | Répondre
  • Bravo pour ce superbe poème : j'adore ...Je ne suis pas souvent devant mon ordinateur, je m’occupe et je profite de mes petits qui sont encore en vacances avec moi, un vrai plaisir. J’ai fait quelques programmations pour ne pas laisser mon blog trop longtemps inactif. Bonne fin de semaine . Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 16 août 2018 à 18:13 | | Répondre
    • Profite bien de tes petits ! Ce sont des moments rares . Moi je suis avec les miens et c'est un vrai bonheur !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 août 2018 à 18:55 | | Répondre
  • au fur et à mesure des ans, d'autres personnes quittent leurs pays pour trouver un endroit où vivre décemment ; soit la guerre, soit la désertification, soit un régime dictatorial ; beaucoup de gens oeuvrent pour aider ces hommes et ces femmes, mais le flux est continue. Bises et merci

    Posté par durgalola, 17 août 2018 à 21:38 | | Répondre
    • heureusement des êtres et des associations sont là pour proposer leur aide. Il y a d'ailleurs de belles histoires d'entre aide.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 août 2018 à 19:02 | | Répondre
Nouveau commentaire