referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

30 septembre 2016

Avant

avant

 

Un joli poème de Marie Christine sur le temps qui passe.....


C'était les vers luisants
Brillant le soir le long des chênes
En rentrant de la fête foraine ;
C'était les lourds seaux de charbon
Les boulets ronds comme du savon
Que ma grand-mère au visage grave
Remontait vaillamment de la cave ;
C'était les joies trop prolongées
Par les jeux d'hivers enneigés,
Les pieds gelés dans le fourneau,
Le cataplasme et le sirop ;
Il y avait le bain complet,
L'eau fumante dans le baquet,
Les beaux habits du dimanche,
Chaussures noires et soquettes blanches ;
C'était la bonne odeur de café
Qui embaumait la maisonnée,
Le moulin coloré sur le mur
Grésillait bruyamment sa mouture ;
C'était les mornes veuves de guerre
Vêtues de noir et de misère
Hâtant le pas, tête baissée
Par tant de peines accablées ;
C'était les éclopés, mutilés des combats
A qui il manquait une jambe, un bras,
C'était les orphelins de la nation,
Résidus de la Déraison ;
C'était le chiffonnier, le rémouleur,
Le cordonnier, le ferrailleur,
La fileuse de laine aux cheveux blancs,
Assise dehors, quenouille au vent ;
C'était l'aveugle coupeur de bois
Qui avait gardé tous ses doigts,
Mystérieuse dextérité
D'un homme qui voit les yeux fermés !
C'était la "fille-mère"
Jugée d'un oeil sévère,
Ou la femme divorcée
Paria de la société ;
C'était les réfugiés
Ritals, Espagnols, Polonais,
Les Algériens nommés "bicots",
Tel était leur pseudo ; 
C'était la messe et le caté
Eventuellement buissonniers,
Les 10 péchés obligatoires
Pour éviter le purgatoire,
A noter sur un papier,
Récités à monsieur le curé
Dans le secret de la confession,
Passeport obligé pour la communion ;
C'était la plume et l'encrier,
Les taches sur les tabliers,
Sur les cahiers et les plumiers,
Pour l'art des pleins et des déliés ;
C'était la femme sac sur le dos
Qui ramassait tous les mégots
Qu'elle revendait pour quelques francs
A l'hôpital des indigents ;
C'était le lait dans des bidons,
Le temps des fruits qui sentaient bon,
Ou le "bio" n'existait pas
Ni l'OGM ni le Coca ;
C'était les bains dans les rivières,
Les pique-niques dans les clairières,
Les autos, coffre à l'avant,
Et les vitesses au volant ;
C'était le temps des médisances,
De la morale, des surveillances,
Ca, ça n'a pas vraiment changé,
La nature humaine reste ce qu'elle est ...

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,


28 septembre 2016

Tout peut s'arrêter

 

la vie

 

Les blogs et mes cours de yoga me font vivre des instants de vie avec beaucoup  d'entre vous  et cela me conforte dans cette appréhension de l'impermanence des choses et des événements. Une vie peut basculer en un instant et rien ne sera plus comme avant.

Je pense à vous Witney, Célestine, Eki Eder, Cathy, Ariaga qui animent ou ont animé un blog.  Tout change, tout se transforme à travers les épreuves et la douleur. On en réchappe souvent et on en sort grandi après avoir digéré ces instants. Oui la vie est un mystère et ne peut se programmer.  Oui la vie  peut être riche malgré cette menace constante qui pèse sur nos épaules. C'est comme un fil sur lequel on avance et qui peut lâcher à chaque instant.

Je pense à vous Paulette, Dominique, Nayla, Edith qui suivez mes cours de yoga. Je connais vos souffrances et je les ressens. Mes mots sont peu de choses. Je suis un spectateur de vos émotions . Je vous écoute et j'essaie de vous aider tant bien que mal.

Tout est éphémère, même la vie. Seul le temps et le vent continent leur route. Il faut avoir cette conscience que tout peut s'arrêter !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : ,

26 septembre 2016

Le nez dans le guidon

e

vélo

 

On est assis sur sa selle et on pédale de toutes nos forces. Le paysage défile à toute vitesse. Le dos courbé, on transpire et on s'essouffle. Et ce vent de face qui essaie de nous ralentir !!Seul compte le but à atteindre. Pourtant la route est belle, les oiseaux chantent . A gauche un petit ruisseau susurre" Doucement, doucement". Mais non, la route est longue et on nous attend. Il y a toujours quelqu'un qui nous attend.......

Dans la vie courante, il m'arrive d'être ce cycliste qui fait peu de cas de ce qui l'entoure. Sale égoïste, va !! Pourtant je sais que le chemin est encore plus important que le but à atteindre. Je suis comme un arc tendu qui va décocher sa flèche. Et alors à quoi ça rime ? Ce qui doit être sera !!

Profitons du chemin, arrêtons  nous quand l'envie se fait sentir, ralentissons et goûtons !! Il ya tant à voir, à comprendre autour de nous!

Mais je ne peux pas ! Il faut que j'aille au bout. Moi j'ai un objectif programmé ! Zut, un trou sur la route. Trop tard je ne l'ai pas vu ! Une belle cabriole dans le fossé......

Ainsi s'écoule parfois ma vie et je m'en veux ......

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24 septembre 2016

Observer et comprendre

 

observer

 

 

Observer et comprendre, deux mots anodins mais deux attitudes précieuses. Les deux attitudes qui permettent de vivre le mieux possible, de vivre son existence  en conscience et non comme un automate de manière stéréotypée.

Une façon de regarder avec plus d'intelligence et d'humanité ce qui est en train de se produire.

Observer et comprendre afin de ne pas totalement s'identifier à une situation et apprendre à s'en libérer.  Les liens émotionnels sont souvent des entraves qui brouillent  la réalité.

Observer et comprendre  pour aller à la découverte de soi et rompre nos habitudes de vie car nous ne savons pas grand chose sur notre être. Mais aussi pour aller à  la rencontre avec les autres !

Avec ces deux attitudes nous nous donnons la chance de délaisser un peu le monde du mental et de l'égo pour faire parler un peu plus notre coeur et notre âme.

OBSERVER ET COMPRENDRE ! !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 septembre 2016

Les dévots du bouddhisme

 

lerab-ling

Lerab Ling

 

Peut être certains d'entre vous ont-ils connu mon ancien blog"Les Trois Mondes"? J'avais diffusé en 2007 un texte de Sogyal Rinpoche qui avait suscité de nombreux commentaires.  Il m'avait  valu à l'époque 750 messages dont la plupart ne disaient pas grand bien de ce maître tibétain qui continue à enseigner à Lerab Ling, situé à Lodève, une commune proche de Montpellier. Beaucoup  d'actes et d'attitudes lui sont en effet reprochés. Certains ont tenté de les dénoncer dont mon ami Alain et bien d'autres.

L'eau continue de couler sous les ponts et rien n'a changé.

Néanmoins une petite lueur d'espoir avec ce message d'Alain que je diffuse ci-dessous:

A TOUS

Le livre de Marion DAPSANCE, anthropologue, "Les dévots du Bouddhisme" chez Max Milo, est sorti depuis quelques jours.

Je vous invite à lire la super promotion de son livre à travers les différents articles (tous ne sont pas là) dans les liens ci-dessous et qui témoignent de l'excellent travail de Marion.

Son livre est passionnant et se lit comme un roman mais surtout c'est un témoignage objectif sur ce qu'elle a vécu à l'occasion de ses nombreuses années d'études au sein de l'association "Rigpa" dirigée par le lama tibétain Sogyal Rinpoché.

A lire absolument.

http://www.20minutes.fr/societe/1922287-20160911-bouddhisme-france-fausses-idees-vraies-derives

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/derives-sexuelles-humiliations-et-business-la-face-cachee-du-bouddhisme_1830188.html

Il y a aussi eu Le Parisien, Libération, Europe 1, la Libre Belgique, L'Obs.

Et Marion est passée sur TV5 Monde (en direct samedi matin),

N'hésitez pas à diffuser ce message au plus grand nombre !

Merci à Marion pour son travail et en mémoire aux victimes quelles qu'elles soient
alain thomas - email : niala-thomas@wanadoo.fr

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,


20 septembre 2016

Méfions nous des apparences.....

JOSHUA

Joshua Bell en train de jouer dans le métro

 

Le musicien de rue était debout dans l'entrée de la station « Enfant Plaza »  du métro de Washington DC. Il a commencé à jouer du violon. C'était un matin froid, en janvier dernier.
Il a joué durant quarante-cinq minutes. Pour commencer, «  la Chaconne de la 2ème partita de Bach », puis «  l'Ave Maria de Schubert », du Manuel Ponce, du Massenet et à nouveau, du Bach. A cette heure de pointe, vers 8h du matin, quelque mille  personnes ont traversé ce couloir, pour la plupart en route vers leur travail.
Après trois minutes, un homme d'âge mûr a remarqué qu'un musicien jouait. Il a ralenti son pas, s'est arrêté quelques secondes puis a démarré  en accélérant.
Une minute plus tard, le violoniste a reçu son premier dollar : en continuant droit devant, une femme lui a jeté l'argent dans  son petit pot. Peu après, un quidam s'est appuyé sur le mur d'en face pour l'écouter mais il a regardé sa montre et a recommencé à marcher. Il était clairement en retard.

Celui qui a marqué le plus d'attention fut un petit garçon qui devait avoir trois ans. Sa mère l'a tiré, pressé mais l'enfant s'est arrêté pour regarder le violoniste.
Finalement sa mère l'a secoué et agrippé brutalement afin que l'enfant reprenne le pas. Toutefois, en marchant,  il a gardé sa tête tournée vers le musicien. Cette scène s'est répétée plusieurs fois avec d'autres enfants. Et les parents, sans exception, les ont forcés à bouger.

Durant les trois quarts d'heure de jeu du musicien, seules sept personnes se sont vraiment arrêtées pour l'écouter un temps. Une vingtaine environ lui a donné de l'argent tout en en continuant leur marche. Il a récolté 32 dollars. Personne ne l'a remarqué quand il a eu fini de jouer. Personne n'a applaudi. Sur plus de mille passants, seule une personne l'a reconnu.

Ce violoniste était Joshua Bell, actuellement un des meilleurs musiciens de la planète. Il a joué dans ce hall les partitions les plus difficiles jamais écrites, avec un Stradivarius valant 3,5 millions de dollars.

Deux jours avant de jouer dans le métro, sa prestation future au théâtre de Boston était « sold out » avec des prix avoisinant les 100 dollars la place. C'est une histoire vraie. L'expérience a été organisée par le « Washington Post » dans le cadre d'une  enquête sur la perception, les goûts et les priorités d'action des gens.
Les questions étaient : dans un environnement commun, à une heure  inappropriée, « pouvons-nous percevoir la beauté ? Nous arrêtons-nous pour l'apprécier ? »
Reconnaissons-nous le talent dans un contexte inattendu ? Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être : si nous n'avons pas le temps pour nous arrêter et écouter un des meilleurs  musiciens au monde, jouant pour nous gratuitement quelques-unes des plus belles partitions jamais composées, avec un violon Stradivarius valant 3,5 millions de dollars, à côté de combien d'autres choses passons-nous ?

A méditer ...

ET si on faisait l'expérience inverse. Si on demandait à un musicien très moyen (sachant jouer un minimum néanmoins) de jouer au théâtre de Boston avec un déguisement en JOSHUA  BELL avec un violon ¨normal ¨ entouré des accompagnements musicaux habituels de qualité et qu'on organise la prestation, la publicité, les affiches etc...etc...  Comme si c'était le vrai JOSHUA  BELL  avec un Stradivarius.

Est ce que tous les spectateurs et gens de la haute société qui s'y donnent rendez-vous s'apercevraient de la supercherie ?? Il serait intéressant de faire cette expérience. Il y aurait peut-être la même proportion de gens qui s'en apercevrait que ceux qui ont apprécié la prestation dans le métro.

Une des possibles conclusions de cette expérience pourrait être alors : On peut facilement nous tromper sur le fond des choses si on est assez  malin pour embellir celles-ci. Sachons garder notre esprit critique et indépendant de façon à ne ps nous laisser berner par l'apparence des choses .

 

 

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,

18 septembre 2016

Histoire de NDE

 

NDE

 

 

Je m'intéresse particulièrement aux expériences de mort imminente(EMI ou NDE). Pendant longtemps ce fut un sujet tabou. De nombreuses personnes, ayant sombré dans le coma, ont vécu ce genre d'expérience sans oser en parler de peur de passer pour un peu "dérangé". Aujourd'hui, cela est différent . Les langues commencent à se délier et les esprits semblent plus réceptifs. Des scientifiques ont d'ailleurs oeuvrés dans ce sens. Je pense au Dr Charbonnier, médecin anesthésiste  ou au  neuro psychiatre américain Eben Alexander. Enfin toute une littérature a relaté un grand nombre d'expériences de ce type avec des convergences étonnantes.

Pour ma part, j'ai eu l'occasion de rencontrer plusieurs personnes ayant vécu ce genre d'expériences. Certaines en sont sorties complètement transformées et leur vie en a été bouleversée. J'ai relaté plusieurs de ces entretiens dans un magazine d'obédience spirituelle. En cherchant  dernièrement un document dans mes archives, j'ai retrouvé, l'un de ces témoignages. Il m'avait intéressé à l'époque par l'intensité que la personne avait manifestée pour me raconter son histoire.

La voici:

Un soir de novembre, nous entrons avec mon mari sur l'autoroute du Sud pour regagner notre domicile où nous attendent nos enfants. Nous avions perdu notre fille dans un accident de voiture quelques années auparavant. A bout de quelques centaines de mètres, nous sommes obligés de stopper en raison d'un grand carambolage.

Derniers de notre file, nous sommes là depuis dix minutes quand un véhicule, arrivant à vive allure, nous projette sur la voiture devant nous. Juste le temps de voir passer la voiture au-dessus de la notre et je ressens une vive douleur au côté gauche. Puis tout à coup, plus de douleur, plus de bruit et je me rends compte que je survole l'endroit. Je vois les voitures de pompiers, les ambulances, les blessés que l'on extirpe des voitures.

Je me dis :"Mais alors si tu vois tout ça, c'est que tu es morte. Je veux voir ma fille !". Dans l'instant je me sens filer à toute vitesse dans un long couloir sombre. Au bout d'un temps, je me sens stoppée et ressens des présences autour de moi. Une sorte de dialogue s'installe alors entre elles et moi mais je n'en démords pas, je veux voir ma fille ! A ce moment je sens que c'est elle qui me parle. Un élan me saisit et j'ai envie de la prendre dans mes bras, mais je ne peux pas. Je me sens enveloppée de tous son amour et je discute pied à pied avec elle: "Je veux te retrouver ma chérie". Au bout d'un certain temps elle m'interrompt fermement et me dit: "Maman, tu dois partir. Tu vas très vite comprendre pourquoi".

Aussitôt, je me sens projetée dans mon corps, le souffle coupé. Un secouriste est à côté de moi. J'ai cinq côtes cassées et une aiguille plantée dans le bras. Il faut me désincarcérer de la voiture et m'emmener à l'hôpital.

La suite aurait pu être dramatique car nos enfants , avertis, viennent à l'hôpital et sur le chemin croise la voiture écrasée, découpée. Ils s'affolent et se promettent que si leurs parents sont morts, ils se suicideront !Vous comprendrez alors pourquoi là-haut on n'a pas voulu de moi !

Janine

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 septembre 2016

Paroles

Paulo-Coelho_4648

Si vous pensez que l'aventure est dangereuse, essayez la routine, elle est mortelle.

Paolo Coelho

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 septembre 2016

Ce qui est !

 

IMG_1988

 

 

Ne laissez pas votre esprit être envahi par les ombres de la terre, par le flot incessant de la vie. Le tumulte du monde ne doit pas vous déstabiliser et vous devez vous préserver des conflits et de la violence. La planète, le cosmos sont parcourus par des flux vibratoires que nous créons par nos actes et nos pensées. Certains sont positifs , d'autres , hélas, très négatifs. Tous ces flux interfèrent, se propagent, créent des noeuds énergétiques, nous percutent souvent. Difficile d'y échapper et de s'y soustraire !! Mais comme les polarités s'attirent les unes les autres, rien ne vous empêche de vous placer dans les courants de polarité positive.

Pour cela il est essentiel que votre esprit se libère, s'élève vers la lumière, qu'il vive dans la sagesse de l'impermanence et non dans la petitesse de sentiments avides ou égotiques. Quittez le monde de l'illusion et allez vers CE QUI EST. LA, ICI ET MAINTENANT. Marchez vers l'unité, l'Universel et ne vous retournez plus vers le relatif et la dualité.

Daniel et sa petite voix

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 septembre 2016

Un clin d'oeil coquin !

 

Clin-d-oeil

Assis devant mon bol de café noir, le journal devant moi ( un moment que j'adore !), j'étais en train de lire une interview de Fanny Ardent qui racontait une anecdote qui lui était arrivée avec une vieille dame. Cela m'a rappelé une petite histoire identique que j'avais vécue il y a plusieurs années.

J'allais chercher de l'argent à ma banque( les distributeurs étaient encore rares ). Plusieurs personnes étaient devant moi et je savais que mon temps d'attente risquait d'être long. Devant moi, une vieille dame avec son sac à main, le dos courbé. Enfin son tour arrive et  l'agent bancaire, après l'avoir saluée, lui demande sa carte d'identité. Elle commence à poser son sac sur le comptoir, l'ouvre tranquillement, farfouille dedans. Le temps passe, l'agent bancaire lève les yeux au ciel....Alors elle se retourne vers moi et me fait un clin d'oeil comme pour dire je les emmerde !. Ce brève moment de complicité me parut extrêmement savoureux.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : ,