Les voies de l'âme
referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

18 octobre 2021

Au parc Leblanc

viry 2

Le parc Leblanc

Cet après-midi, je suis allé rejoindre, au parc public, ma femme qui avait emmené ma petite fille de trois ans jouer au square. Le ciel était bleu et une douce température imprégnait l’atmosphère. Les enfants jouaient et les mamans et les mamies les surveillaient attentivement. A cette époque de l’année le parc était encore beau.

Je me suis assis sur un banc, au soleil, et me suis imprégné de l’ambiance de sérénité qui régnait sur le parc. J’étais très attentif aux arbres, aux massifs de fleurs qui allaient bientôt disparaître. Il y avait face à moi un grand marronnier qui commençait à perdre ses feuilles. Il était magnifique et se balançait nonchalamment au gré d’un vent léger. Je ressentais la puissance de la vie bien présente et me disais que c’était un bien précieux. Il y a quelques années je ne me serais pas assis, sans rien faire, à contempler la nature, à goûter le temps qui passe. Pas le temps, trop pressé, pas d’intérêt, trop pris par mes pensées……

Tout cela peut paraître anodin et bien dérisoire, mais pour moi, c’est le signe d’une transformation intérieure où le curseur de la conscience vient se placer sur d’autres centres d’intérêts plus intériorisés, où le contact avec la nature et les relations privilégiées se font de plus en plus présents.

Je me rencontre que je n’ai plus envie de perdre du temps dans des relations futiles, des discussions sans fin. J’apprends à aimer le temps qui passe, à le ralentir pour le savourer, à poser un regard sur ce qui auparavant m’indifférait. Je continue à découvrir le monde mais sous des angles différents.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,


15 octobre 2021

Vive la liberté !

 

 

libertés

Je deviens peu à peu un homme libre mais il m’en a fallu du temps pour atteindre ce bien précieux qu’est la liberté. Il m’a fallu simplement toute une vie.

Totalement libre, non certainement pas. Je serais un peu présomptueux mais dégagé de bien des contraintes et obligations qui vous ligotent, vous limitent, pèsent sur les épaules. Pour cela j’ai compris que les croyances sont souvent des prisons qui vous enferment dans un mode de pensées unique qui peut parfois prendre des formes totalitaires.

Oui les croyances peuvent rendre aveugle et totalement subjectif. C’est particulièrement vrai pour le monde politique « Je suis de gauche, ne me parlez pas de la droite !! » ou bien pour le monde religieux. Toute croyance contient en elle-même des germes de conflits.

Je ne suis détenteur d’aucune vérité et c’est très bien comme ça. Je ne cherche plus à avoir raison. Ai-je encore des convictions ? De moins en moins, c’est certain mais je ne suis pas blasé pour autant. Le doute s’est instillé dans mes modes de raisonnement avec la sensation que ma conscience s’élargit de plus en plus.

Cette liberté dont je parle a perdu beaucoup de sa force, de sa valeur dans le monde actuel. Je le ressens comme cela. L’intolérance et la violence, le communautarisme, le repli sur soi frappent fortement à la porte de la liberté entraînant des carences en matière de lucidité, de libre pensée. La crise que nous vivons exacerbe tout ce que je viens de dire.

Nous sommes entrés dans une société où l’on juge sans chercher à préalablement comprendre où la peur et la haine deviennent des leviers de communication . Je ne suis pas de ce monde là et je ne veux pas que l’étau continue à se resserrer. Je veux être libre, viscéralement libre !!.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 octobre 2021

Octobre

 

IMG_2165

 Quand les arbres deviennent des boules d’ambre

Octobre arrive sur la pointe des pieds.

Le temps soupire et s’abandonne aux frimas.

Les feuilles, couleur cuivre ou rouge sang,

 S‘envolent dans les brumes automnales

Pour aller mourir au loin

Abandonnant les arbres dénudés.

Je sens l’odeur d’humus qui se faufile

Dans les jardins et les sous-bois

Et je respire l’automne tapis derrière les nuages.

Le vent est à l’ouest et fait les jours pluvieux.

L’automne a posé ses mains sur Octobre

Mais rien n’est éternel. Même les saisons passent.

Ainsi en a décidé le maître du temps.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 octobre 2021

Le monde des apparences

dechirer-voile

 

En vieillissant je me rends compte que je quitte progressivement le monde des apparences, ce monde dans lequel j’ai vécu pleinement tout au long de ma vie, un monde d’émotions, de plaisirs à court terme, de désirs : désirs de posséder, besoin de reconnaissance. Normal tout ça, me direz-vous. Oui, bien sûr….Mais parfois trop….Comme un aveuglement à vouloir réaliser des choses, à forcer le destin pour satisfaire des désirs souvent éphémères et bien aléatoires. J’aurais dû souvent m’abstenir. Tout cela génère un peu de regrets (ce qui ne sert à rien d’ailleurs !). J’aurais dû écouter un peu plus mon âme, cette petite voix pleine de sagesse car elle en connaît des choses.

Mais les années passant, on se transforme et notre vision du monde change. Je deviens beaucoup moins dupe des apparences. Une lucidité plus grande face aux événements et aux personnes se met en place……Je déchire progressivement le voile des illusions, ce voile qui a si souvent travesti ma vie pour l’embarquer dans des tempêtes, des frustrations et des souffrances……..

Avec le recul, j’ai l’impression d’avoir souvent vécu à côté de la réalité de la vie, trimbalé par mes désirs et mes chimères, mes attentes et mes obsessions.

Il est grand temps !! L’heure de l’apaisement a sonné pendant que l’horloge de la vie poursuit sa route implacable. Les secondes qui passent deviennent des trésors……. L’importance des petits riens et de l’invisible se fait de plus en plus présent. Tout se décante finalement……

En fait, je crois qu’il faut peu de choses pour être heureux………

 

« Vieillir, c ‘est se retirer progressivement du monde des apparences » Goethe.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2021

Si Versailles m'était conté .......

Nous sommes au mois d’août 1901. Deux anglaises, Miss Moberly, directrice d’un collège féminin à Oxford et Miss Jourdain, ancienne élève, décident de se rendre en France. Lors de leur séjour elles se rendent à Versailles pour visiter le domaine qu’elles ne connaissent que très vaguement. C’est une belle journée du mois d’août.

Les deux amies entreprennent leur visite en commençant par le chateau. La journée se passe sans encombre, les jeunes femmes sont ravies de leur visite et décident même de poursuivre leur découverte du domaine en se rendant au petit Trianon. Le temps est agréable et la promenade très plaisante, rien ne semble pouvoir troubler la tranquillité de cette journée ordinaire.

Elles s'égarent et s'aventurent dans le parc. Le temps se couvre et le ciel leur donne alors une impression quasi-surnaturelle. Perdue dans le parc, les deux touristes s'étonnent de la tenue de jardiniers vus au bord du chemin: malgré l'été, ils portent un long manteau et un tricorne. Puis, elles aperçoivent une jeune fille et sans doute sa maman en costumes d'époques.

vesailles

 

S'aventurant de plus en plus dans le parc, leur visite prend un aspect beaucoup moins bucolique: Charlotte et Eleanor croisent le regard menaçant d'un homme, assis au bord d’un kiosque chinois, lui aussi en vêtements d'époque, mais dont le visage est vérolé. Un homme en cape, qualifié de grand, beau, aux cheveux bouclés sous un chapeau leur indique alors la direction: il faut aller vers cette maison dont les volets sont fermés en pleine journée, située au bout du chemin. Sur la pelouse, une femme, qui dessinait paisiblement en robe et en chapeau blanc, relève la tête. Les deux femmes se sentent prises d'un malaise. Rapidement, un homme intervient, et leur indique la voie pour retrouver leur chemin.

Quelques pas plus loin, Miss Moberly aperçut une femme assise, plutôt jolie, en train de dessiner. Elle portait un chapeau blanc et était vêtue d’une robe légère, assez démodée et peu commune. Un nouveau sentiment étrange parcourut Miss Moberly en la regardant. Le sentiment d’oppression et de placidité qui imprégnait les lieux, ternirent l’enthousiasme des deux anglaises qui rentrèrent à Paris troublées par cette expérience.

Quelques heures plus tard, elles évoquent leur étrange visite et font part de leurs sensations si étranges. Et pourtant, non, il n'y avait pas de reconstitution historique ce jour-là. Mais la rumeur court depuis des siècles: le fantôme de Marie-Antoinette se promène dans les allées arborées versaillaises. Après des recherches angoissées et des visites plus tranquilles cette fois, ce rêve si étrange prend forme: elles ont vécu un voyage dans le temps, un véritable rêve éveillé. L'un des chemins n'existent plus depuis des années, l'une des portes est condamnée depuis des lustres, l'homme au visage vérolé ressemble au comte de Vaudreuil, courtisan et la femme, assise dans l'herbe, ressemble trait pour trait à un tableau de Adolf Ulrik Wertmüller dont le sujet n'était autre que Marie-Antoinette.  

Plusieurs décennies après la publication du témoignage des deux anglaises, une découverte crédite leur récit. Un plan du Trianon est découvert, indiquant qu’un pavillon chinois avait bel et bien existé en 1774. Une question se pose alors : comment Miss Moberly et Miss Jourdain auraient elles pu connaître cette information, insoupçonnée à leur époque ?

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,


02 octobre 2021

Un matin de septembre

Un matin de septembre, dans la forêt proche de chez moi. J'ai aimé cet instant  où le soleil se faufilait à travers les arbres pour venir chatouiller les fougères. L'air était frais et je marchais d'un bon pas. Une brume matinale donnait au paysage un aspect féérique........

 

1632584414609

 

 

IMG_20210925_091948

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,

29 septembre 2021

Comme un train

train

 

La vie c’est un peu comme un voyage en train.

On est là sur le quai de la gare avec nos bagages.

On vient de nulle part…..Le train arrive et on monte dedans…..

On s’assoit dans un compartiment, des gens sont déjà là, des jeunes, des vieux.

On fait un bout du trajet ensemble. On apprend à se connaître.

Le train s’arrête à une gare et certains descendent sur le quai avant que n’arrive le terminus. 

Peu reste avec toi jusqu’au terminus. D’autres montent en cours de route……

Le train poursuit son trajet et le paysage défile……Détends toi, tu ne connais pas le parcours………

Baisse la fenêtre et profite du voyage car, finalement, il n’est pas bien long …..

Tu ne sais pas quand arrivera ton arrêt…….

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 septembre 2021

La 9e de Beethoven

Vendredi soir. Opéra de Massy . Il est 20 heures pile. Les 150 choristes font leur entrée sur scène, suivis des musiciens de l’orchestre symphonique. Le premier violon règle l’accord d’ensemble de l’orchestre.  Puis le chef d’orchestre arrive. Je le connais bien depuis le temps que je viens à l’opéra de Massy. Je sais qu’il va d’abord expliquer l’œuvre qu’il va jouer, le contexte dans laquelle elle a été écrite. C’est un pédagogue ……Et effectivement il commente et explique les quatre mouvements de la 9e symphonie de Beethoven et demande à l’orchestre, pour illustrer ses propos, de jouer pendant quelques secondes le passage évoqué. J’aime cette façon de vulgariser la musique.

Au bout d’une demie heure d’explication, la neuvième pouvait commencer……… Quelle œuvre magistrale ….Quand on pense que Beethoven était complètement sourd lorsqu’il  a composé cette symphonie……Et ce quatrième et dernier mouvement avec l’hymne à la joie !! Frissons et émotion garantis avec l’ensemble du chœur….Une explosion  de sons, une intensité musicale dans ce final à vous couper le souffle!! La vie était là, vibrante, joyeuse......

Un bon moment et une grande émotion

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 septembre 2021

Savoir être libre

nelson

 

Alors que je passais la porte en direction de ma liberté, je savais que si je ne laissais pas toute la colère, la haine et l’amertume derrière moi, je continuerais à rester en prison.

Nelson Mandela

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 septembre 2021

Le sucre d'orge

Depuis quelque temps je prends conscience, avec une acuité de plus en plus grande que le nombre de jours qu'il me reste à vivre sont beaucoup moins nombreux que ceux que j'ai déjà vécus.......Le temps passe si vite.....

Alors cela m'a rappelé un texte que j'avais écrit il y a quatre ans et que je rediffuse aujourd'hui.

 

 

sucre

Une vie c'est aussi court qu'un sucre d'orge que l'on est en train de déguster. Au début on suce goulument sans faire attention. Puis vient l'instant où on se rencontre que l'on va bientôt arriver à la fin du sucre d'orge. Alors on prend son temps et on profite. 

Moi je suis en train de déguster la deuxième partie du sucre d'orge et j'ai envie de prendre mon temps et d'avoir du plaisir.

Je ne souhaite plus trop m'encombrer avec des relations toxiques. Finis les grincheux et les pisse vinaigres, ceux qui vous pourrissent la vie, ceux qui vous donnent des leçons.

Je n'ai plus envie de perdre mon temps dans des discussions stériles où chacun cherche à voir raison.

Mes amis deviennent le silence et la nature.

Plutôt que de mettre mon grain de sel, je préfère écouter les autres et j'apprends à les aimer de plus en plus. Les relations d'âme à âme valent bien plus que  des milliers de relations toxiques.

Je vois mon gros sucre d'orge s'amenuiser. Son goût sucré me reste dans ma bouche et je sais  qu'est venu le temps de l'essentiel et du dépouillement, ce temps qui vous fait prendre conscience  de l'importance de la vie.

C'est le temps de l'introspection joyeuse, des plaisirs simples, des petits riens éphémères. Je me surprends à les aimer de plus en plus et je sens que la vraie vie se situe au coeur de tous ces petits riens. Pas besoin d'en faire des tonnes !!

Je caresse mes chats

Je médite

J'écoute les quatre saisons de Vivaldi

Je vais dans des expos ou bien au théâtre

Je marche à travers les champs et les bois

Je reçois des amis

Je contemple mon jardin

Je regarde les étoiles

Je viens de ranger ce qui reste de mon sucre d'orge dans une petite boite en fer blanc. Je le reprendrais plus tard. J'ai envie de gagner encore un peu de temps !!

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,