referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

05 août 2015

Mes amis du yoga

yoga

 

Chaque année, les vacances sont pour moi l'occasion de faire une pause dans mes cours de yoga. Je m'arrête pendant trois mois de juillet à septembre. C'est l'occasion de se ressourcer, de prendre un peu de recul, de faire un bilan en quelque sorte. Tous les élèves se sont dispersés pour les vacances. Peut être les retrouverais-je à la rentrée? Depuis des années des liens se sont créés et je regarde tous ses amis se transformer à travers mes cours de yoga, vivant leur existence faite  de  joies et d' épreuves. Certains sont touchés par la maladie et se mobilisent pour lutter. D'autres ont des soucis familiaux....C'est la vie dans toute sa splendeur.

J'aime beaucoup enseigner car j'ai la sensation de me rendre utile et de transmettre modestement non pas ce que j'ai appris mais surtout mes ressentis du moment. En enseignant j'apprends aussi beaucoup sur moi, sur ma façon d'être, de nouer des relations, sur mon écoute. Les élèves sont une source très riche d'enseignement. Ils m'ont appris l'extrême attention que l'on doit porter à sa communication, à sa transmission....Inutile de brusquer les choses, de vouloir à tout prix une évolution. Seule compte la capacité à faire prendre conscience et cela est très difficile.

Je crois  bien qu'être avec mes élèves pour échanger, progresser ensemble, se nourrir les uns des autres est l'une des plus belle chose de ma vie !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


02 août 2015

Dans le sens du courant

IMG_1979

Le fango, petit torrent Corse

 

La vie est un long voyage dont on ne connait jamais la destination. Inutile de programmer un itinéraire et des horaires. Seul le destin décidera du sort de chacun. Partant de ce postulat, certes un peu simpliste, mais cependant réaliste, nous avons tout intérêt à pratiquer deux attitudes: l'acceptation de ce qui nous arrive( ce qui ne signifie ni abandon, ni fatalisme mais plutôt lucidité et plus grande maîtrise) et le lâcher prise. Avoir cette aptitude à se placer dans le sens du courant plutôt que d'aller à contre courant. Car c'est justement là que les difficultés commencent: résistance, souffrance, incompréhension. Facile à dire......

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 juillet 2015

Une journée sur la côte Dalmate

 

Nous sommes partis de bon matin. Le thermomètre affichait déjà 30°, ce qui laissait augurer une température de 39/40° vers 12 h ! Heureusement que la voiture était climatisée! Direction Omis, une petite station balnéaire, fort charmante, située à une trentaine de Km de Split. Comme Split se trouve sur le chemin, je décide de m'arrêter quelques instants à la recherche de journaux français. Je suis en  manque, depuis plusieurs jours, des événements qui continuent à animer le monde. C'est terrible d'être intoxiqué comme cela !

Ne pas se fier aux abords de Split. C'est assez laid avec une zone industrielle hétéroclite et au loin  de grands immeubles tout gris. Mais lorsqu'on arrive au port, tout change. La vieille ville est magnifique, avec en son coeur, des ruines romaines( vestiges du palais de l'empereur Dioclétien) et des petites ruelles qui regorgent de trésors architecturaux. Il est agréable de se perdre dans ce labyrinthe de rues étroites où tout paraît minuscule: les boutiques, les restaurants et les estaminets où l'on peut se rafraichir pour une somme modique. Plus traditionnelle est la longue esplanade qui longe la mer avec ses palmiers et ses touristes qui commencent à transpirer à grosses gouttes. Pourtant il est encore tôt. J'aime les villes du sud où la vie se déroule dehors et grouille de mille activités, avec ses marchés multicolores où légumes et fruits  regorgent de soleil. Ayant enfin trouver un journal français( une drogue, je vous dis!), nous repartons vers Omis. La clim fonctionne à fond et la côte Dalmate décide de nous accompagner jusqu'à Omis. Les plages s'égrènent le long d' une mer d'un bleu turquoise. La chaleur devient écrasante. Une envie de bain irrésistible se fait sentir. Arrêt et hop un plongeon dans l'eau...Que c'est agréable. Le temps de se sécher et nous voilà repartis.

Omis est en vue. Une queue de voiture se forme à l'entrée de la petite ville qui ne nous est pas inconnue car nous y sommes passés plusieurs fois sans nous arrêter, mais aujourd'hui nous avons décidé de prendre notre temps et de passer une partie de cette très chaude journée à Omis. Pour entrer dans la ville, il faut franchir un petit pont qui enjambe la Cétina, une rivière qui descend de la montagne avant de se jeter dans la mer. Car, si Omis est situé en bordure de mer, elle est aussi dominée par des grandes montagnes qui constituent comme un écrin de protection. Le paysage est magnifique avec ses éperons rocheux qui tombent à pic sur la ville et la rivière qui surgit de la montagne. La mer, la montagne, la rivière.....Un petit paradis....

Omis, c'est aussi une grande artère ombragée par des arbres bien touffus qui permettent de conserver une certaine fraîcheur, une grande artère animée par des boutiques et des restaurants. Là aussi les touristes y sont très nombreux. Un charme un peu désuet se dégage de tout cela.

Des bateaux permettent de remonter la Cétina et de s'enfoncer un peu dans la montagne. Le paysage change et devient plus vert. C'est le royaume des roseaux, des oiseaux et des pêcheurs. L'air devient plus frais et c'est bien agréable. La promenade s'arrêtera au pied des gorges pour laisser la place aux raffteurs qui s'en donnent à coeur joie !

Il nous faut bien revenir et retrouver cette satanée chaleur étouffante. Un dernier plongeon sur la plage, une plage caillouteuse comme la plupart des plages de la Dalmatie,  avant de rentrer pendant que le soleil commence à disparaître derrière l'horizon.

 Daniel

 

 

omis

 

omis 1

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 juillet 2015

Retour !

Si je n'ai pas répondu à vos messages, c'est parce que j'étais en vacances. Que c'est agréable les vacances ! On vit sur un autre rythme, on rencontre des gens nouveaux et on voit des paysages que l'on ne connait pas. J'aime bien découvrir toutes ces choses nouvelles. J'étais en Croatie où j'avais loué un studio chez l'habitant à 50 m de la mer, 5 mn de l'aéroport  de Split et 15 mn de la belle ville de Split. Très commode pour faire des excursions car il y a deux choses que j'aime faire en vacances: me baigner,  visiter et découvrir. D'autant plus que la ville de Trogir, placée au patrimoine mondial de l'Unesco, n'était qu'à quelques kilomètres d'où je logeais. Alors j'en ai bien profité !

C'est aussi très agréable de rentrer chez soi et de retrouver tous ses repères. Je m'y suis plongé avec volupté et envie: retour dans mon jardin, retour sur les blogs , retrouvailles avec mon chat, le plaisir de retrouver son clavier pour écrire, aller faire un tour à Paris.....

Tout cela ne m'empêchera pas de repartir fin août en vacances. Cette fois ci ce sera:   Le Golf du Morbihan ! une région que j'apprécie où l'air est vif avec des petites criques discrètes et sauvages où l'on peut se poser l'espace d'un instant pour regarder les vagues danser devant les yeux.

 

IMG_1569

 

IMG_1571

 

IMG_1576

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juillet 2015

Au square de la rue Nimier

 

Square

Au square de la rue Nimier

J'aime m'asseoir sur le banc

Pour regarder les passants

Flâner dans les jours de juillet.

 

Les roses continuent d'éclore

Et le temps s'efface doucement

Pendant que l'homme aux doigts d'or

Gratte sa guitare amoureusement.

 

Les notes légères s 'envolent

Et les papillons batifolent.

Sur mon banc, je voyage

A travers les bosquets et les feuillages

 

Les heures n'avancent plus

Et les nuages sont suspendus.

Il n'y a que la bise qui passe

Sans laisser de traces.

 

Au square de la rue Nimier

Les amoureux s'embrassent

Les amoureux s'enlacent

Cachés sous le bel amandier.

 

Je voudrais arrêter le temps

Pour goûter la sérénité de l'instant.

Rien qu'un soupir qui se pose

Juste le temps d'une pause.....

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,



20 juillet 2015

Devinez ?

Sur le site de Manouche( http://manou-manouche.blogspot.fr/), un site qui me plaît beucoup et où l'humour est roi, j'ai trouvé ces devinettes qui m'ont bien fait rire !

devinette

Quelle est la différence entre une pioche, un pull et une semaine ?

La pioche a un manche, le pull a deux manches et la semaine a dimanche.


Quelle est la différence entre un robot et une sauce napolitaine ?

Aucune, ils sont tous les deux aux tomates.


Quelle est la différence entre un internaute et son épouse dépensière ?

Pendant qu'il clique, elle claque.

 


Quelle est la différence entre les oiseaux et les banquiers suisses ?

Les oiseaux font leurs nids et les banquiers suisses nient leurs fonds.


 Quelle est la différence entre le temps et l'éternité ?

Si je prenais le temps de te l’expliquer, il faudrait une éternité pour que tu la comprennes.


 Quelle est la différence entre Paris, un ours blanc et Virginie ?

Paris est métropole, l'ours blanc est maître au pôle et Virginie aimait trop Paul...


 Quelle est la différence entre une girouette et un horloger ?

La girouette montre les vents et l'horloger vend les montres.


Quelle est la différence entre un enfant qui fait des bêtises et un sapin de Noël ?

Aucune ! Les deux se font enguirlander.


 Quelle est la différence entre un homme et une calculatrice ?

On peut toujours compter sur une calculatrice.


 Quelle est la différence entre une poule et un chapon.....

pour un Auvergnat ? Une poule, cha'pond; un chapon, cha'pond pas...


 Quelle est la différence entre la lettre A et le clocher de l'église ?

La lettre A c'est la voyelle et le clocher, c'est là qu'on sonne.


Quelle est la différence entre un Suisse qui parle tout seul et... un Suisse qui converse avec deux autres compatriotes ?

Le premier, c'est un monologue, les Trois Suisses sont un catalogue

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 juillet 2015

Mon jardin

Une amie est venue passer un WE à la maison et mon jardin semble lui avoir plu. Elle en a fait plusieurs photos qu'elle m'a adressées. L'idée m'est venue d'en diffuser certaines sur mon blog....Merci Brigitte.

DSC_0694

 

DSC_0682

 

DSC_0683

 

 

DSC_0678

 

DSC_0701

 

 

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

14 juillet 2015

Vous ou moi ??

blanc

 

 

Jaune, blanc, noir ou métisse

Peau dorée ou peau réglisse

Je suis un homme

Haut comme trois pommes

Je vis dans un château

Je dors aussi sur une bouche de métro

Recroquevillé entre deux cartons

Lit à baldaquin où je me prélasse.

A Tombouctou ou en Alsace

Je fais la manche pour quelques ronds.

Je suis un homme de ce monde

Comme vous et comme eux.

Je m’appelle Ricardo, Vincent ou Abdel

Et mon âme est éternelle.

Je poursuis la ronde

Miséreux ou bien heureux.

Je tue, je vole, je suis un brigand.

Je caresse, je donne et me répands.

Je suis multiple et différent des autres.

Un mécréant ou un apôtre.

Je suis vous, je suis moi

Nous partageons la même terre

Et respirons le même air

Sans me juger, acceptez-moi.

Daniel( déjà diffusé)

Posté par DANIEL GENTY à 06:06 - Poèmes - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

11 juillet 2015

L'horloge tourne

 

temps

 

 

L’horloge tourne, le temps passe,

Le temps presse

Pourvu que l’on me laisse

Encore des jours, encore de l’espace.

 

Je n’ai pas besoin de souvenirs

Je suis quelqu’un en devenir.

Même si les années ont défilé

J’ai toujours de l’appétit pour m’émerveiller.

 

J’aime la vie et je la croque comme une pomme

Que ce soit en été ou en automne.

Que les nuages chagrinent le temps,

Je croque la vie à pleines dents.

 

Le passé s’envole comme des grains de poussières

Seul m’intéresse l’intensité du présent

Cet instant magique et unique du vent

Qui froisse les arbres et caresse la terre.

 

L’horloge immobile frappe les heures

Pendant que les émotions continuent

A toucher et faire vibrer mon cœur

A chaque coin de rue.

 

Je suis un être vivant, une âme qui frissonne

Je suis tout, je suis rien,

Je suis moi, je suis personne.

Un atome et surtout pas un saint.

 Daniel( déjà diffusé en 2010)

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juillet 2015

Maîtres et disciples

Maitre-et-disciple-2

 

"Que des maîtres existent ou non, que l'on distingue entre initiés, élèves, etc... n'a aucune importance. Ce qui est important, c'est de se connaître soi-même. Sans la connaissance de soi, la pensée n'a aucune base. Si vous ne commencez par vous connaître vous-même, comment pouvez vous savoir ce qui est vrai. Sans la connaissance des soi, l'illusion est inévitable. Il est puéril de recevoir un enseignement et d'accepter d'être ceci ou cela."

Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,