referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

30 octobre 2014

Tout est vibration

 

anneMercredi dernierj’avais rendez vous avec mon amie Anne. Anne habite Paris, tout proche du Père Lachaise, un quartier plein de vie mais pas  très facile pour garer sa voiture. Je l’avais invitée à déjeuner car j’ai toujours grand plaisir à la rencontrer. C’est une femme intéressante, pleine de vie , généreuse et chaleureuse. Anne est thérapeute et a plusieurs cordes à son arc : les tarots , l’astrologie et le son, domaine dans lequel elle propose tout un travail intéressant( soins individuels et ateliers de chants thérapeutiques et improvisés)

Nous partageons ensemble beaucoup de centres d’intérêt communs. Comme je l’invitais à déjeuner, elle m’a gentiment proposé de me faire un soin. Excellente idée car j’apprécie son travail sur le son.  Après avoir échangé sur nos activités et abordés notamment l’approche quantique de tous les phénomènes qui nous entourent (ça tombait bien car en ce moment je mène une réflexion personnelle sur le sujet), je me suis allongé sur son canapé, non pour une psychanalyse…… mais pour recevoir un soin «  sonore ». Anne utilise des bols de cristal, des gongs, un bâton de pluie et bien d’autres instruments que je ne connais pas. Elle associe à tous ces sons sa propre voix. Rien d’agressif ni de violent mais au contraire une grande douceur qui amène à lâcher prise au début de la séance. Il se dégage de tout ce travail des vibrations puissantes qui viennent pénétrer le corps  à différents endroits. Pour ma part, la zone au niveau du cœur et de la gorge fut particulièrement sensible à toutes ces ondes qui venaient vers moi. Cette zone était remplie de lumière. J’avais la sensation d’être dans un plan plus vaste que le plan physique. Ce qui m’a beaucoup étonné aussi, c’est l’état dans lequel je me suis senti après cette heure de soin. Un peu comme sonné avec une impression de flottement agréable et le lendemain matin quelques courbatures dans mon dos et un sentiment de liberté. Ma chère Anne…..Encore merci !

Une idée m'est venue. J'ai demandé à Anne de venir courant décembre faire une méditation, avec les bols de cristal, auprès de mes élèves de yoga. Je pense que cela sera un bon moment de partage.

Pour ceux qui sont intéressés : http://www.anishah.com/

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,


27 octobre 2014

Ô Seigneur

 

prière

 

A genoux sur mon prie Dieu

 Les mains posées sur les yeux

J'attends le seigneur

Depuis bientôt une heure.

Je l'appelle mais il ne vient pas.

Peut être est-il encore dans l'au delà

Ou bien prés d'un pécheur ici bas.

Il est vrai qu'il appartient à tout le monde

Mais j'attends qu'il me réponde.

Pas un bruit dans l'église,

Pourtant il faut que je lui dise

Ce que j'ai sur le coeur.

 Seigneur, Seigneur !

Ecoute moi

Je ne vais pas crier sur tous les toits!

Pourquoi tous ses malheurs,

Toutes ces souffrances.

La vie devrait être une belle danse

Alors que souvent on pleure.

Que dire des injustices et des guerres.

Viens faire un tour sur notre terre !

Mais peut être que tu n'existes même pas

Et que c'est moi qui t'es créé

Par mes propres pensées.

Si tel est le cas

Alors je suis bien seul

Pendant que je me recueille !!

Daniel 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,

25 octobre 2014

Le monde nous échappe

En ce moment je suis en train de lire un bon bouquin (selon moi) : « Sérénité, 25 histoire d’équilibre intérieur » de Christophe André. Christophe André  est médecin psychiatre à l’hôpital St Anne, à Paris. Il a introduit la méditation dans le traitement de ses malades. Son livre est tout à fait accessible, simple et pertinent. En voici un extrait

 

sérénité

Nous nous épuisons souvent en voulant maîtriser  le cours de la vie. Parfois jusqu’à l’absurde. Sous l’emprise de nos états anxieux, nous avons souvent l’illusion que le contrôle est une solution efficace, une réponse aux aléas de l’existence, aux incertitudes de l’avenir. Mais le désir de tout placer sous contrôle a pour conséquence un sentiment épuisant de n’avoir jamais fini ce que l’on a à faire. On se condamne à être toujours débordé. Comme me le racontait un patient « Un jour, j’ai compris que je ne m’en sortirais jamais. Que je ne pourrais plus continuer à faire face à tout ! J’ai décidé que je devais apprendre à vivre au milieu de choses pas faites, et à accepter que je ne les ferai jamais. Au début c’était dur : être assis sur le canapé en écoutant de la musique et voir tous les  petits bricolages à faire dans la pièce ou penser par association à tous ceux à faire dans la maison, ou me dire à ce moment que je n’avais pas assez aidé mes enfants à mieux comprendre leurs maths…Tout ça me donnait envie de me relever, de me dire  que je n’avais pas le droit d’être assis là tant que tout ça ne serait pas fini. C'est-à-dire jamais ….Mais je me suis forcé : je me suis dit que j’avais le droit de me reposer un peu, même si je n’avais pas fini tout ce que j’avais à faire. Je suis donc resté assis de force dans mon canapé à écouter la musique. Peu à peu je me suis détendu. Et j’ai continué comme ça pour plein de détails. Contrairement à mes prédictions d’avant, en lâchant prise de temps en temps, je ne suis devenu ni clochard ni laxiste. Juste un peu plus cool…. »

Pas d’autre solution que d’accepter que le monde nous échappe. A cela nous  devons travailler inlassablement…..Nous devons comprendre que nous ne sommes pas tout-puissants. Que le désordre et l’incertitude sont inhérents au monde vivant et mobile auquel nous appartenons. Que si on ne comprend pas les tolérer, on va avoir une existence drôlement fatigante.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : ,

23 octobre 2014

Les émotions

 

IMG_1807

 

 

Exprimer ses émotions, c’est faire preuve d’autonomie. C’est enfin lever la pression des traditions en s'autorisant à dire ce que l'on ressent vraiment.

 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags :

21 octobre 2014

Histoire de blog

 

blog-writing

C'est en 2005 que j'ai créé mon premier blog. Depuis de  l'eau a bien coulé sous les ponts et nous sommes maintenant en 2014. 9 ans de blog !!Dieu sait si j'en ai lu des messages et  écrit des textes, plus ou moins heureux, plus ou moins creux....

Que retenir de tout ça? Des rencontres, le plus souvent virtuelles, hélas ! Des échanges parfois riches et aussi de vraies rencontres, bien réelles. Dans l'ensemble les contacts sont assez  policés mais des liens se créent que j'aimerais parfois développer. Les lecteurs vont et viennent. Certains disparaissent définitivement et je me pose la question: Que sont-ils devenus? J'espère qu'il ne leur est rien arrivé de graves.  Les blogs m'ont ainsi appris à m'exprimer sans rien attendre en retour.

Mon premier blog s'appelait les Trois mondes. J'y ai fait connaissance de joyeux drilles( ils se reconnaîtront), tous plus ou moins envolés maintenant et  qui avaient généré un nombre incroyable de messages, parfois délirants. Ce blog m'a aussi valu de vivre deux temps forts. Le premier concerne Maguy Lebrun dont j'avais parlé à l'époque.  Cette femme incroyable qui a aidé un nombre considérable de personnes a suscité sur mon blog, de nombreux messages demandant de l'aide ou bien des adresses de groupes de prières à travers le monde et la France. Encore aujourd'hui, je reçois sur ce blog des messages demandant des nouvelles de Maguy Lebrun.

Autre temps fort: Sogyal Rinpoche dont j'avais publié un cours passage de son livre" Le livre tibétain de la vie et de la mort". Ce petit message de ma part a suscité un important courrier( plus de 800 messages au total). La grande partie de ceux-ci  ont été  un véritable tollé à l'encontre de Sogyal Rinpoché, lui reprochant une attitude condamnable au niveau du comportement( voir tous les messages). J'ai découvert ainsi tous les méfaits d'un homme tenu en haute estime par certains de ses disciples. L'exemple type du gourou qu'il vaut mieux éviter.

Cette affaire a fait pas mal de remous puisque le journal Marianne a réalisé un reportage au centre spirituel de Lerab Ling( là ou enseigne  SR), dénonçant certaines pratiques douteuses. Malgré les nombreux témoignages, parfois très violents( venant de France et de l'étranger), malgré certaines vidéos  que l'on peut voir sur You Tube condamnant ce qui se passe à Lerab Ling, rien pour l'instant n'a été fait tant de la part des autorités françaises que de la hiérarchie tibétaine. A croire que SR est bien protégé.

D'animer un blog m'a valu aussi de rencontrer de très bons conteurs et écrivains, des personnes qui avaient des choses à dire et à raconter. Ils ont nourri ma propre expression qui ne se veut pas du tout intellectuelle mais plutôt basique, proche de la vie courante. Pour moi un chat est un chat et la sophistication écrite n'est pas mon fort. Donc beaucoup m'ont apporté, interpellé par la profondeur de leur analyse mais aussi par leur humour et continuent à le faire.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,



19 octobre 2014

L'espace non réactionnel

espace 1

 

Mon tempérament me porte, assez souvent à être réactif. Une parole, une situation peuvent m’amener à réagir dans l’instantanéité. Toute réaction entraîne forcément, comme un boomerang, d’autres réactions en retour qui peuvent déboucher sur de l’incompréhension ou des conflits. Tout cela n’est pas très positif et m’a parfois mis dans des situations difficiles. L’expérience aidant je suis devenu, au fil du temps, d’une prudence de sioux.

J’arrive mieux à me maîtriser grâce à ce que j’appelle «  l’espace non réactionnel »,  qui est l’aptitude à marquer un temps d’arrêt avant de réagir. Au lieu de réagir instantanément par des paroles plus ou moins agréables, je marque un temps de pause qui crée un recul certain par rapport aux stimuli et qui me donne un  choix quant à la manière de me comporter face à la situation émotionnelle. Cet «  espace non réactionnel « est très important car il évite de plonger dans des situations qui vont devenir difficiles à maîtriser.

Par ailleurs il permet très rapidement de se donner une vision beaucoup plus large de la situation et donc plus objective. Cela demande simplement un peu d’attention et d’entraînement mais évite quelques soucis relationnels. Parfois hélas, le naturel reprend le dessus mais grâce  à cet « Espace non réactionnel » j’ai quand même progressé.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2014

La compréhension

meditation-4

 

Le savoir conditionne. Le savoir ne donne pas la liberté. On peut savoir construire un avion et voler à l’autre bout du monde, mais cela n’est pas la liberté. Le savoir n’est pas un facteur de création car le savoir est continu, et ce qui a de la continuité ne peut jamais conduire à l’implicite, à l’impondérable, à l’inconnu. Le savoir est un obstacle à l’ouvert, à l’inconnu. L’inconnu ne peut jamais se déguiser en connu. Le connu se meut toujours en direction du passé et le passé jette toujours son ombre sur le présent, l’inconnu. Sans liberté, sans  l’esprit ouvert, il ne peut y avoir de compréhension. La compréhension ne vient pas avec le savoir. C’est dans l’intervalle compris entre les mots, entre les pensée, que vient l compréhension. Cet intervalle est le silence que ne trouble pas le savoir, il est l’ouvert, l’impondérable, l’implicite.

Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 octobre 2014

A la découverte de vous même...

LumiereTrouble

 

Partez à la découverte de vous même. Demandez vous qui vous êtes et qui se cache derrière vos apparences. Ne vivez pas  que dans le brouhaha de la vie avec tous ses aspects  souvent illusoires et factices. Votre réalité ne doit pas se laisser submerger par les vagues tentatrices et superficielles de tous les stimulis extérieurs . Tracez votre chemin car lui seul vous conduira à bon port.

Dit autrement: retrouvez votre conscience originelle, celle que vous aviez en naissant( et même au delà) mais que vous avez peut être perdue tout au long de votre existence par la pression du monde extérieur.

Si vous retrouvez cette conscience originelle , vous avez alors la chance de vous placer dans un processus d'évolution continu et d'éviter des ruptures plus ou moins désastreuses dans vos comportements. Nous insistons : revenez vers vos origines, vers ce qui a pu vous ouvrir de multiples horizons au cours de toutes ces vies. La chaîne ne doit pas être rompue car dans toute destinée il y a un fil conducteur. Laissez le fil se dérouler. Il est tellement fragile qu'il peut couper à chaque instant.

Daniel et sa petite voix

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : ,

13 octobre 2014

Trompe la mort

CercueilRemorque

Le service funéraire du Paradise Funeral Chapel de Saginaw( Michigan USA) a trouvé la solution pour épargner aux vivants les files d'attente d'hommage aux défunts: un drive-in permettant de se recueillir devant le cercueil sans quitter sa voiture. Selon " M le Magazine du Monde"(27/9), le visiteur avance au volant de son véhicule. Dès que les capteurs repèrent sa présence, les rideaux s'ouvrent sur le cercueil, puis se referment au bout de trois minutes.

Pour l'instant aucun accident mortel n'est à déplorer. C'est beau le progrès !

Source: Le Canard Enchaîné

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [17] - Permalien [#]

11 octobre 2014

L'automne

IMG_0066_1

 

Je ressens toujours une certaine nostalgie à voir l'été s'en aller, les fleurs se faner et les jardins  effacer leurs palettes de couleurs.  L'automne arrive avec ses brumes matinales, ses feuilles qui s'envolent, ses sous bois sentant bon l'humus et sa vigne vierge qui éclate d'un rouge vif. Mais moi, en octobre, je me sens rétrécir, je me sens abandonner un peu une partie de moi même car j'apprécie la vie au grand air, tout proche de la nature. J'ai besoin d'air, de marcher pieds nus dans l'herbe, d'être au coeur de la nature.Oui je me sens rétrécir comme les jours qui défilent  et raccourcissent et les soirs qui tombent tôt. Je n'aime pas voir les arbres se dénuder et perdre leurs feuilles . Je n'aime pas remettre mes chaussettes et avoir les pieds emprisonnés dans des chaussures. J'ai envie de prendre le vent dans mes bras pour le réchauffer le plus longtemps possible.....

 

L’automne

 

Les marronniers deviennent des boules d’ambre

Voilà déjà l’automne

Dans le ciel de septembre

Les âmes  doucement frissonnent.

 

Les fleurs s’évanouissent dans le vent

Un pigeon dort perché sur le banc.

C’est le temps de la nostalgie

Le temps des heures alanguies.

 

Dans les matins brumeux

Quand le soleil se cramponne

A l’horizon laiteux

La nature lentement se chiffonne.

 

Couleurs du temps qui explosent

Dans les frondaisons des  sous bois

Les saisons sont des métamorphoses

Qui accompagnent la ronde des mois.

 

L’horloge de l’éternité

Rythme les saisons.

Les vies naissent et s’en vont

C’est la danse de l’immortalité.

Daniel( poème déjà publié en 2008)

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , ,



Fin »