referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

29 mai 2016

Un lourd fardeau

tristesse

Elle vient régulièrement à mes cours de yoga. C'est une élève assidue. Son mari était gravement malade depuis longtemps. Il est parti un jour du mois de janvier. Même si elle ne s'entendait pas très bien avec lui, son chagrin est grand et elle a perdu plus de 10 kilos ! Je lui demande à chaque fois si cela va mieux et elle me répond "Non, lorsque je suis seul, je pleure tout le temps mais je ne veux pas  que cela se sache. Mes parents me disaient qu'il ne faut jamais se plaindre. Alors j'ai été habituée comme cela".

Elle aurait besoin d'exprimer sa détresse, d'évacuer sa douleur mais pour l'instant je sens que ce n'est pas possible. Alors elle se débrouille comme elle peut  avec ce lourd fardeau . J'aimerais l'aider mais l'instant n'est pas encore venu......

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,


27 mai 2016

Maître et élève

maitre

 

 

Pour ce qui me concerne la relation« Maître – élève » m’a toujours intéressé mais pas dans le sens de l’aliénation mais plutôt de celui du libre arbitre, de la liberté laissée à l’élève car nous avons tous à apprendre les uns des autres. Le maître a aussi beaucoup à apprendre de ses élèves. Plutôt que de parler de transmission, je préfère parler d’échanges.

Sur ce point je rejoins totalement Krishnamurti qui s’est souvent exprimé sur le sujet.

« Tant que subsiste la distinction entre le maître et l’élève, entre la réalité et vous-même, la compréhension n’est pas possible. Pour comprendre la vérité, il n’est pas besoin de maître ni d’élève, de second ni de premier. La vérité est la compréhension de ce qui est d’instant en instant sans le fardeau ou le résidu du moment présent……..Que des maîtres existent ou non, que l’on distingue entre initiés, élèves, etc..n’a aucune importance. Ce qui est important c’est de se connaître soi même. Sans la connaissance de soi, la pensée n’a aucune base. Si vous ne commencez pas  par vous connaître vous-même, comment pouvez savoir ce qui est vrai. Il est puéril de recevoir un enseignement et d’accepter d’être ceci ou cela ».

 

J’ajouterais  que nous sommes déjà conditionnés par tellement de choses : éducation, culture, traditions, système de valeurs personnelles que ce n’est pas la peine d’en rajouter. Bien au contraire tous nos efforts devraient porter vers un dépouillement, un déconditionnement de notre être. C’est seulement à ce titre que nous pourrons espérer être enfin nous même dans une plénitude et un épanouissement qui nous permettra, peut être, d’appréhender la réalité du monde sans passer par tout un tas de filtres déformants. Voilà un travail personnel difficile  mais juste et intéressant.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,

25 mai 2016

C'était le bon temps !

 

bus

 

Il y avait le petit cinéma « le Bijou ». On y allait pour embrasser les filles dans le noir.

les Halles étaient encore à Paris. J’aimais la vie grouillante qui y régnait.

On partait en vacances sur la nationale 7, en 2 CV.

On pouvait consulter des documents sans être systématiquement fiché.

Les autobus avaient une plate forme  et le receveur tirait sur la sonnette.

Brigitte Bardot marchait pieds nus dans le sable.

Les tags n’existaient pas encore.

On écoutait tous les soirs la famille "Duraton " à la radio

Il y avait des poinçonneurs dans le métro.

Les prêtres portaient des soutanes noires.

Les immeubles parisiens n'étaient pas équipés de digicode.

Le monde allait moins vite et les médias n’étaient pas encore trop présents.

Mais aujourd'hui, c'est pas mal non plus.

Ma voiture est équipée d'un GPS  et dispose d'un changement de vitesse automatique. Bientôt c'est elle qui me conduira à ma destination.

Je n'ai plus besoin d'envoyer des lettres avec des enveloppes timbrées. Mes mails vont beaucoup plus vite.

Paris - Marseille: 3h30 en TGV.

Mon téléphone portable est devenu un ami bien précieux.

Les technologies nouvelles ont accéléré le temps mais ont aussi libéré du temps pour que je puisse m'occuper un peu plus de moi.

Et le bonheur dans tout ça ? Oui le bonheur....Il n'a pas d'âge et traverse toutes les époques léger et serein. Ce n'est pas quelque chose de matériel mais plutôt un état d'être. Alors les époques on s'en fiche un peu !

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 mai 2016

Encore un p'tit coup d'ego !

EGO

Voilà ce qu'en pense Marie Christine ......


L'ego a été créé pour que nous prenions corps, conscience de notre individualité sur cette Terre, pour y vivre et y survivre .
Mais il a gonflé, gonflé au cours des temps, et il est devenu source de toutes les souffrances . Il a largement dépassé ses limites . Il a pris toute la place .
Et maintenant, nous devons faire marche arrière, tout détricoter pour retrouver le coeur enfoui sous un fatras d'émotions et de pensées fausses .
Ne garder que le minimum d'ego, celui qui assure la sécurité du corps, qui nous prévient des dangers tangibles .
Mais tout le reste est inutile . Ca conduit à la paranoïa, la mégalomanie, etc ... On se méfie de tout le monde, alors on ne pense qu'à se protéger et à se défendre, parfois en attaquant !
L'ego a développé la peur, toutes sortes de peurs . Et la peur est à l'origine de toutes les souffrances (peur de perdre, peur de ne pas être aimé, peur de disparaître, peur du rejet, peur de l'abandon ...) . Les guerres ne sont rien d'autre, qu'elles soient à grande ou à petite échelle . D'ailleurs, la manière dont nous soutenons une guerre ou une cause en dit long sur notre propre ego !
Notre ego étant directement relié à nos états émotionnels déséquilibrés, il est évident qu'il ne nous permet pas d'avoir un jugement serein et juste . Par définition, il est partial, il ne voit le monde que par un bout de la lorgnette, la nôtre . Il ne sait pas se mettre à la place de l'autre, c'est un handicap car il se prive ainsi d'une richesse insoupçonnée . Le coeur, lui, sait le faire tout naturellement . Le coeur communique instantanément, sans calculs, sans pensées parasites, sans fausses émotions .
L'âme parle à travers le coeur .
Alors oui : "Quand l'ego s'efface, l'âme s'éveille" . Quelle phrase magnifique !

Marie Christine

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 mai 2016

Le p'tit zou

 

ciel

Ce matin, le p'tit zou est d'humeur chagrine. Pas envie de se lever, pas envie d'aller à l'école. Pfft ! à quoi ça sert tout ça. Le p'tit zou veut rester sous sa couette avec ses rêves qui descendent du ciel. C'est chaud une couette et puis ça protège du monde! Il n'a pas le moral depuis que "La crevette", sa meilleure copine a décidé de ne plus lui parler. Pourtant il l'aime bien "La crevette" avec ses nattes et ses tâches de rousseur. Et ses grosse lunettes toutes rondes ! On dirait un poisson, mais un joli poisson.

A la récréation, elle ne parle plus qu'au gros Léon, le plus moche de toute la classe. Alors le p'tit Zou broie du noir et regarde fixement le plafond. Soudain un nuage apparaît au dessus de sa tête et descend devant son lit. Et là, Ô miracle le nuage disparaît pour laisser place à un personnage. C'est le grand Zou, son frère sidéral!

Le grand zou est peiné de voir le p'tit zou dans cet état. Alors il lui dit "Viens, donne moi la main, j'ouvre la fenêtre et on s'en va". Le p'tit zou donne la main au grand zou et les voilà partis comme une fusée, passant par la fenêtre et s'envolant dans le ciel. Le p'tit zou regarde autour de lui, émerveillé. La terre lui apparait bientôt de la grosseur d'un pois chiche, la lune se rapproche, des grosses étoiles surgissent  devant ses yeux  écarquillés et cette sensation de s'enfoncer dans les nuages comme dans  de la ouate !

Tout est immense, grandiose, silencieux et le p'tit Zou entend le vent siffler à ses oreilles. C'est vertigineux! Alors le p'tit Zou se sent petit , si petit. Mais qu'est-il donc dans ce vaste océan: un grain de poussière, un atome, une molécule ?Et ces petits problèmes.....Rien du tout....Il y a bien plus important. "La crevette", mais c'est rien du tout  ! Avec ce que je viens de voir !

Demi tour et direction la chambre. Le grand Zou disparait comme par enchantement et le p'tit Zou se retrouve tout  seul, bien au chaud au fond de son lit, heureux et étonné de ce qu'il a vu !! Il va bientôt se lever pour aller à l'école retrouver tous ses copains mais il n'aura pas un regard pour la "Crevette" Na !

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:01 - Bazar spirituel - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,


19 mai 2016

Il a dit......

Meditation

Il a dit

" Cessez la tragédie que l'ego entretient tout au long de la vie. Nous sommes comme sur la scène d'un théâtre à répéter et jouer toujours le même rôle......

Les egos font des grimaces, poussent des cris. Parfois ils tremblent, ils ont mal. Il est nécessaire de comprendre un jour ce stratagème, de faire le diagnostic de tout cela......

Chacun a son ego et cet ego croit détenir la vérité. Les egos  sont possessifs d'ou la nécessité d'avoir des lois.....

Les circonstances de vie sont destinées à voir où nous en sommes et à progresser.....

Les egos ont besoin d'exister. Ils cherchent donc à acquérir des choses: du pouvoir, de l'argent, des enfants, des biens......

Quand l'ego s'efface l'âme s'éveille.......

Dès que nous descendons sur la scène de l'ego, nous rencontrons les souffrances, les frustrations et les problèmes....

Une prise de conscience est le début de l'éveil de l'âme......"

Une fois par mois, le samedi matin, il anime des entretiens aux quels je me rends depuis un an. Nous sommes une trentaine à l'écouter mais aussi à échanger. C'est un philosophe spirituel qui ne fait aucune référence à la religion et ça me va. Pourtant je n'éprouvais plus d'intérêts pour toutes ces conférences qui fleurissent sur Paris où des soit disant maîtres spirituels délivrent des enseignements qui parfois sont quasiment délirants. On entend souvent les mêmes choses. Mais là c'est différent car ses propos résonnent en moi et puis, très important, je me sens libre de venir ou pas et je ne reçois aucune directive particulière, simplement des propositions.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 mai 2016

Le centre du monde

Ego-Mask

Aller, arrête Daniel, tu n'es pas le centre du monde ! Bien sûr que tu es unique mais les autres le sont aussi !! Cesse de penser à tes petits malheurs, à tes plaisirs inassouvis. Au lieu de te regarder le nombril, ouvre toi plus aux autres, laisse le vent de la nouveauté balayer ton âme. Dis toi que c'est pas idiot d'aller à la rencontre de ce qui te différencie de toi. Au moins tu auras des chances de t'enrichir un peu.

Sans t'en rendre compte tu continues à cultiver ton égo, à l'alimenter par toutes tes croyances, tes stéréotypes de vie, tes habitudes, tes jugements. En continuant ainsi, tu ne fais que nourrir tes souffrances et  cultiver la dualité: TOI et les autres, TOI et le monde, TOI et tes idées.

Je te le dis : ouvre, ouvre ton coeur , ton âme! Plutôt que d'être le centre du monde, place toi au centre du monde et rayonne ton être !

 

" Le bonheur est né de l'altruisme et le malheur de l'égoïsme"Bouddha

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2016

Vers un monde nouveau

paradis

Je les regarde s'agiter dans tous les sens, argumenter, critiquer, palabrer, parler beaucoup et s'affronter. Ce sont les médias, les hommes politiques et parfois les philosophes. Ils abordent tous les sujets: la loi El khomri, l'état d'urgence, les migrants, le chômage,  les manifestations. Ils ont un avis sur tout et ne sont jamais d'accord. Les déclarations succèdent aux déclarations mais pas grand choses ne bouge !! Ce sont les champions de la langue de bois, des paroles qui tuent.

La critique semble toujours l'emporter sur les propositions . Mieux vaut résister que proposer.

Alors oui je regarde tout ce petit monde s'agiter et tout cela me désole. Pourquoi ne pas trouver des points de convergence, pourquoi ne pas penser à l'intérêt commun plutôt que défendre pied à pied  des avantages spécifiques et acquis? Pourquoi ne pas élever un peu plus le débat? Je me dis que l'on perd du temps et de l'énergie et que nos vieux schémas de penser et d'agir deviennent obsolètes.

Pourtant ils devraient bien faire attention tous ces gens car un contre pouvoir s'est mis en place depuis plusieurs années: Internet  et les réseaux sociaux qui font voler en éclat les structures hiérarchisées et verticales habituelles. L'avenir  se trouve dans la décentralisation et la création de communautés d'intérêts avec des organes de coordination. Le pouvoir sera partagé et non plus entre les mains de quelques uns.

Le monde ancien continue de mener sa petite vie pendant que le monde nouveau commence à émerger.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

12 mai 2016

C'est quoi une baupin ?

denis baupin,harcèlement sexuel,politique,eelv,écologie,sexe,actualité,concours lépine,foire de paris

Je laisse cette musique que j'aime beaucoup car je la trouve bien en décalage avec le dessin. Vive l'humour et le bel canto !!

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [18] - Permalien [#]

10 mai 2016

Et si tout devenait plus simple......

simplicite-2

La vie peut être  un flux incessant de sollicitations, d'agitations, de désirs. Nous essayons de la remplir avec des biens matériels, des connaissances  de ceci ou de cela. Plus les années passent et plus nous sommes pris dans des encombrements, des désirs, des aspirations à posséder qui n'ont pour effet que d'accroître nos souffrances. Nous avons horreur du vide alors que le vide peut nous ouvrir à tous les possibles.  Nous remplissons, nous colmatons, nous allons chercher dans les livres des recettes, des enseignements, des conseils. Nous assistons à des conférences, nous suivons les tendances, la mode, etc.......

Si cela peut se comprendre pendant la première partie de notre vie, lorsqu'on est encore jeune, il vient un temps où nous aurions tout intérêt à prendre conscience que , plutôt que d'accumuler et d'entasser des savoirs et des biens, le moment est venu de simplifier, d'épurer sa vie, de décanter et de s'ouvrir à d'autres ressentis.

Simplifier pour aller à l'essentiel sans s'encombrer de digressions, simplifier pour devenir un peu plus libre. Commencer à quitter l'agitation du monde pour aller vers le silence. Ne plus prendre la parole mais plutôt écouter. Cesser de s'agiter pour apprendre à accueillir........

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , ,