referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

15 décembre 2017

Un jour ........

fleur

 

1er Mars 2005

Avec le temps tout arrive à se comprendre. C’est le 1er Mars.

Un jour, un matin sans doute, au printemps, ce sera la gloire et la disparition en moi de tous les résidus d’autrefois.

Un jour, un matin, je ressentirai l’air embaumé et mon âme sera vraiment délivrée.

Un jour, j’irais vers les hauts sentiers de la vraie spiritualité.

Il n’y a qu’à travailler sur soi. Nous sommes là pour cela.

Un jour, un matin, toute inondée de soleil j’éclaterai d’un rire frais, et jeune, et libre.

Tant d’être auront été là sur ma route peut être pour m’égarer, peut être pour m’obliger à me dépasser moi –même.

Apprendre à vivre, libre et à voler bien haut, mais surtout, apprendre à aimer.

Il n’y a pas d’éveil sans amour, sans compassion. Aimer, toujours là, pas ailleurs.

Extrait du livre de mon professeur de yoga « Vers l’homme nouveau », un livre qui regorge de réflexions, de ressentis, de belles pensées…..Un livre qui nourrit mon âme.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , ,


12 décembre 2017

Un mouvement éternel

 

souffle

 

 

A travers le temps, à travers l’espace, sur tous les plans, il existe un mouvement éternel auquel nous sommes soumis : c’est le mouvement de dilatation et de rétraction que nous vivons  par l’intermédiaire de notre respiration. Inspire, dilatation. Expire, rétraction. Nous inspirons et expirons constamment et c’est ainsi que le souffle sacré coule en nous, dans nos poumons, dans notre sang et véhicule la vie. Le dernier soupir marquera la fin de notre existence.

Ce mouvement de rétraction et de dilatation existe ainsi sur tous les plans. La nature respire, se dilate et se rétracte à travers les saisons. En ce moment l'hiver approche, saison froide, aux gelées matinales et au vent frais qui vient mordre la peau. C’est le temps du dépouillement, de l’épure qui commence. Les belles couleurs chatoyantes ont disparu laissant la place aux gris et aux blancs. La nature s’endort, les nuits sont plus longues et la lumière se fait plus rare. Ainsi débute la phase de rétraction de la nature où tout s’intériorise.  Puis viendra la phase d’expansion que le printemps et l’été feront revivre. Tout sera alors inversé : épanouissement, réveil, chaleur…. la sève qui monte…. les fleurs. Ainsi va notre vie au fil des saisons.

 Mais ce mouvement dont je parle  ne s’applique pas qu'aux saisons. Il s'applique aussi aux civilisations, à tous les systèmes qui naissent, s’épanouissent, décroissent pour finalement mourir. Rien n’est immuable et tout se transforme pour revenir d’une façon différente.

Nos semaines, qui rythment notre existence, respirent aussi à travers les jours (dilatation) et les nuits (rétraction)

Ce mouvement s’applique également à l’Univers. L’Univers respire mais sa respiration est invisible parce que très lente. Cette respiration est donc universelle, elle est le pont entre toutes choses de tous temps et toutes dimensions. Selon les plans concernés qu'ils s'agissent des humains, de la nature, de l'Univers ou des civilisations, seul les rythmes varient. Tous les souffles s’entrecroisent et s’interpénètrent dans une symphonie vibratoire au milieu de laquelle nous vivons.

Notre  respiration devient alors un puissant outil d’évolution vibratoire (comme il en existe certainement d' autres, mais c’est le seul que je connaisse bien). Si vous prenez conscience de la façon dont vous respirez et si vous apprenez à ralentir votre rythme pour, progressivement, tendre à l’amener au rythme de l’Univers, vous pourrez vibrer d’une toute autre façon. Cette modification aura alors des conséquences très profondes sur votre comportement. Un lien profond et durable va se créer entre vous et le cosmos. Au lieu de fonctionner en circuit fermé sur le plan énergétique, comme beaucoup le font, vous aurez la possibilité de vous régénérer par cet échange puissant. Vous aurez également la chance de voir votre rythme de vie se stabiliser et s’harmoniser avec les rythmes plus lents qui vous entourent. Moins réactifs, vous serez mieux intégrés dans toutes les actions que vous mènerez et votre impact n’en sera que meilleur. Et puis vous aurez cette sensation ineffable d'être connecté, relié à un monde plus vaste que votre moi.

Nous vivons dans un espace systémique où tout est relié et dans lequel nous  ne devons pas avoir la prétention de pouvoir fonctionner tout seul, retiré dans notre monde. Nous sommes interdépendants les uns, des autres mais aussi de l’Univers dans lequel nous vivons. Nous n’y pensons pas assez souvent.

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

09 décembre 2017

Jean d'O et Johnny

jean

"La seule façon pour Dieu de s'exonérer d'une responsabilité écrasante, c'est de ne pas exister. On peut pardonner à Dieu s'il n'existe pas. S'il existe, je crains qu'il ne faille trop souvent le maudire."

 Il s'appelait Jean Bruno Wladimir François-de-Paule Le Fèvre d'Ormesson . Mais on l'appelait familièrement Jean d'O......

 

Johnny, Johnny !! A la télévision, à la radio,  dans la presse, sur écran géant dans certaines villes. A chacun son anecdote sur Johnny, du plus humble au plus célèbre.Les médias sont en transe et moi je trouve cela un peu éxagéré. Bon d'accord c'était un bon gars et un excellent showman.....D'ailleurs sa mort est un vrai un show ! Adieu Johnny !

Posté par DANIEL GENTY à 07:12 - Informations - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2017

On part vers où ?

ballon

 

On part vers où

On va vers qui

Mystère de la vie

Peut être riche ou sans un sou.

On avance sur le fil

Hésitant et fragile.

On enfonce des portes

Et le vent des tourments nous emporte.

On s’interroge, on s’inquiète

On est peu de chose

Chacun poursuit sa quête

Les roses sont à peine éclosent

Que déjà pointent les épines.

Le ciel est nuage

Le ciel est bleu

Instant heureux

Avant l’orage

Sur le chemin des incertitudes

Chaque jour est une aventure

La vie est une musique, un prélude

Dont les notes dans le ciel perdurent.

On part vers où

On va vers qui

Je n’en sais rien

Simplement je suis.

Je danse avec les loups

Et je rêve de beaux matins.

 Daniel( déjà publié en 2009)

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,

03 décembre 2017

Au Dalou

 

le-dalou-

L'été terminait sa saison en pente douce et les marronniers avaient déjà perdu leurs feuilles. Ben venait de terminer son footing dans le bois de Vincennes et se dirigeait d'un pas rapide vers la place de la Nation. Il y tenait à son footing, une fois par semaine et quelque soit le temps!!Il arriva au niveau  du café "Le Dalou" lorsque son regard se porta sur une jeune femme assise à la terrasse. Etonné, il s'arrêta net" Mais c'est Charlotte !! Charlotte perdue de vue depuis bientôt un an !". Il s'approcha de la table. "Bonjour , comment vas tu ? Tu me reconnais, c'est Ben. Content de te revoir".

"Je vais bien" lui répondit tranquillement la jeune femme. Et il enchaîna" Tu te rappelles, la dernière fois que nous nous sommes vus, c'était au Grand Palais à l'exposition Picasso, avec Gérard...Un bail , plus d'un an déjà. Parles moi un peu de toi". La jeune femme avait gardé ses lunettes de soleil. Elle croisa les jambes et répondit ." Je travaille maintenant dans la mode et je voyage beaucoup. J'aime bien ce milieu sophistiqué..." Ils papotèrent ainsi pendant quelques minutes et Ben était heureux de revoir Charlotte. Un temps,  Il avait été amoureux d'elle. Charlotte était une belle femme un peu mystérieuse qui ne se livrait pas facilement.

Ben se leva car il devait partir,  un rendez vous l'attendait. "Quand est ce qu'on se revoit?" demanda-t-il. La jeune femme ôta ses lunettes et lui répondit " Je ne suis pas Charlotte. Il y a confusion"

"Quoi !vous m'avez laissé parler pendant tout ce temps sans rien dire !"

"Oui j'avoue,  j'aime bien cette sorte de situation ambigüe et puis je suis curieuse de nature. Vous étiez tellement sûr de parler à Charlotte ! Mais tout à une fin voilà !!"

Ben respira un grand coup, prit son sourire enjôleur et dit à la belle inconnue "Je propose que l'on se revoit pour faire un peu mieux connaissance. Qu'en pensez vous?"

"Si vous voulez " lui répondit la belle inconnue"........

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,


30 novembre 2017

Les églises et moi

église

Eglise de Noto en Sicile

Je parle souvent des églises dans mes textes Ce sont des endroits que j'apprécie particulièrement et où il m'est arrivé souvent des aventures étranges. Je ne les aime pas trop en tant que lieu de culte mais plutôt en tant que lieu de recueillement.

Rentrer dans une église lorsqu'il y n'a presque personnes, s'assoir sur une chaise, écouter le silence et sentir l'odeur si particulière de l'encens voilà qui est plaisant pour mon âme. Mon regard prend conscience de l'espace, des objets et regrette toujours d'avoir devant lui, le christ crucifié. Je trouve que l'on pourrait aussi montrer des vues plus joyeuses. La flamme des bougies vacille, quelques raclements de gorges, des pas qui résonnent, une femme à genoux les mains jointes...Atmosphère, atmosphère !!

Et parfois des petites scènes: un peintre en train de reproduire un vitrail, des dames patronnesses  s'activant à la réalisation d'une crèche, un organiste jouant l'Ave Maria et même un homme en train de piquer de l'argent dans les troncs !!Et  à Paris, à l'église Saint Séverin, des clochards réfugiés au fond de l'église pour se protéger du froid hivernal !!  Ah oui....Et puis  un mariage grandiose dans la cathédrale de Syracuse en Sicile avec une haie de carabiniers avec leurs chapeaux à plume !! Ce jour là , la chaleur était torride et nous cherchions de la fraîcheur

Que de souvenirs dans les églises ! J' y suis comme un poisson dans l'eau. Sans doute des réminiscences de ma vie d'enfant de coeur !

Les églises siciliennes sont mes préférées, surtout celles du sud de l'île , là où s'est épanoui le baroque flamboyant. On ne s'ennuie pas dans les églises siciliennes! Il y a tant à voir: statues, colonnades, angelots, tableaux, bois sculptés et colorés !! On regarde avant de prier !!

J'ai toujours ressenti que les églises étaient des condensateurs d'énergie spirituelle dans lesquelles il faisait bon venir se ressourcer que l'on soit catholique ou  non.

Monde intimiste où l'âme vibre un peu plus, monde de prières, monde de célébration de la vie et de la mort........

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

27 novembre 2017

Le dé d'argent

 

dé d'argent

 

En revenant de Paris, je prends souvent la nationale 7 pour rentrer chez moi. Non loin de ma maison, il y a un grand carrefour avec un feu rouge et sur la droite se trouve une toute petite boutique, écrasée par les immeubles environnants, un grain de poussière écrasé par des mastodontes !! Une boutique rare de nos jours, comme on n'en fait plus, puisqu'il s'agit d'une mercerie "Le dé d'argent". Je l'ai toujours connue. Depuis un certain temps une idée trotte dans ma tête: rentrer au dé d'argent pour voir enfin de visu ce commerce d'un autre temps. Hier j'ai franchi le pas , monté les trois petites marches et poussé la porte. Deux dames étaient assises à une table en train de prendre un thé. Autour d'elles , tout ce qui fait le charme d'une mercerie: des boutons, des pelotes de laine, des fils de toutes les couleurs, des fermetures éclaires, des dentelles  et puis accrochées au mur des broderies, plein de broderies. Tout cela dégageait une ambiance chaude et colorée.

L'une d'elle se leva et me demanda  ce que je voulais" Rien , lui dis je, je voulais simplement voir votre boutique, il y a tellement longtemps que je passe devant"

J'ai tout de suite senti une certaine méfiance de sa part" Mais qu'est ce qu'il veut celui là. Un homme qui rentre ici c'est très rare !". Devant ma bonne foi, elle fut rassurée et me parla de l'histoire de sa boutique.

Elle fut créée en 1984 et Danielle, la mercière actuelle a repris le commerce en 1988. Un bail qui lui a permis de voir défiler un certain nombre de clientes. Beaucoup sont devenues des amies car Danielle adore donner des conseils de couture et puis c'est l'occasion de papoter......A tel point qu'elle a institué des rendez vous thé ou café. Une atmosphère douillette qui contraste avec la circulation dense de la N7. Cette petite boutique résiste au temps, aux modes , mais pas aux pressions de l'urbanisme. L'expropriation est pour bientôt car une nouvelle ligne de tramway va voir le jour.

Fini "le dé d'argent" et ses broderies ! Triste fin d'une belle aventure !

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,

24 novembre 2017

La fête foraine

Passer des choses sérieuses à des chose plus futiles,  aborder  un peu tous les sujets, j'aime bien....Etre enfermé dans une petite boîte, cela m'est toujours difficile ! Alors je vagabonde, je digresse. Mon esprit n'est pas monolithique. Il serait même plutôt élastique, ouvert à tous les vents. Il butine comme un papillon sur les fleurs de la vie.

Réfléchir, penser, philosopher .....Oui, bien sûr.....Mais aussi  s'amuser, rire, ne pas se prendre au séreux, délirer....C'est bien aussi !!

Témoin cette petite vidéo sans prétention mais qui me fait bien rire !!

 

Philippe Duquesne Les Deschiens.Merci Parrain pour la Fête foraine

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

21 novembre 2017

Je ne pense pas ....Donc je suis

 

vent ! !

 

 

Tu ne t'en rends pas compte mais tu avances dans la vie prisonnier de tes pensées, et souvent toujours des mêmes pensées...... Tu vis dans un espace mental étriqué, replié sur ton ego comme dans une petite boîte. Tu peux même te sentir oppressé, submergé par le poids de tes émotions. Dès que tu te lèves le matin, le flot des pensées commencent à t'assaillir.....Pire!! la nuit parfois tu te réveilles  et la machine à pensées se met en marche.

Puis un jour tu prends conscience de ses prises de tête continuelles. Tu sens que quelque chose cloche en toi, que ce bavardage intérieur est totalement stérile. Alors tu commences à t'observer, à noter tes réactions. Un léger recul se met en place, comme une petite distance.

Tu es en train d'enclencher un processus intéressant. Peut être d'ailleurs que tu en resteras là. Dommage ! ! car tu viens d'ouvrir les portes de la pleine  conscience et si tu franchis le pas, tu te donnes les moyens de mettre en place une attitude de transformation.

Tes pensées , tu vas cesser de les suivre, de les nourrir, de  les subir, de leur obéir. Tu vas commencer à les accueillir, à ne plus les considérer comme des certitudes..... Tu es mûr pour pratiquer la pleine conscience.

-Tu prends conscience de ta respiration

- Tu sens que l'étau se desserre, que ton être s'élargit

- L'échange avec le monde extérieur devient plus facile. Les frontières entre toi et ton environnement s'abolissent Tu es en mode expansion et tu peux absorber tout ce qui t'entoure. Tu t'en imprègnes et tu commences à mieux comprendre les mécanismes de l'Univers.

- Tu deviens un peu moins acteur de tes émotions  et tu est prêt à contempler le ciel, la vie, la réalité du monde.

- Tu étais étriqué, tendu , crispé, enfermé...Tu deviens ouvert, plus large, plus tourné vers les autres.

- Ta présence est grande mais sans ego.

 

 

"La  pensée  est un oiseau de l'espace qui dans une cage des mots peut ouvrir  les ailes, mais ne peut voler"

Khalil Gibran, Le prophète

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

18 novembre 2017

Un rêve bien étrange

reve

 

La nuit je rêve beaucoup, des rêves qui n'ont parfois ni queue ni tête , d'autres qui doivent avoir certainement une signification......Dommage je n'y connais rien en matière d'interprétation des rêves. Certains me réveillent brutalement , d'autres s'effacent rapidement et encore d'autres m'imprègnent profondément.

C'était le cas la nuit dernière. Vers un heure du matin je me suis réveillé en sursaut. Un rêve dont je me souviens dans les moindres détails m'a quelque peu interpellé.

Sur une place une foule était rassemblée  et j'étais au milieu de celle-ci. Une grande inquiétude régnait car on venait de nous annoncer que des extras terrestres allaient bientôt arriver. Nul ne savait s'ils allaient venir en conquérants ou en amis.

Devant la foule se tenait un grand bâtiment dont les portes s'ouvrirent. Un être habillé tout en gris avec un foulard qui lui cachait le bas du visage s'avança vers nous" Ne craignez rien nous sommes pacifistes et nous venons d'une autre planète. Des êtres comme moi vont circuler parmi vous et vous pourrez leur poser toutes les questions que vous voulez. "

A cet instant une grande fumée s'éleva dans le ciel et l'être dit" N'ayez pas peur, c'est un petit événement pour célébrer notre arrivée". Alors une grande cloche en or descendit du ciel,  resta quelques secondes en lévitation  avant de se poser sur le sol. Elle brillait de mille feux !

Les êtres venus d'ailleurs se disséminèrent dans la foule. L'un était près de moi.

-D'ou venez vous ?

-D'une autre planète.

-Est ce qu'elle est loin de la terre?

-Je ne peux répondre à cette question. C'est un secret.

- Comment vivez vous ?

- A peu près comme vous dans des maisons. Les grandes différences ce sont nos comportements, notre manière d'être, nos relations sociales.

A  cet instant je me suis réveillé en sursaut avec la sensation d'être complètement imprégné  par ce rêve étrange comme si je venais réellement de vivre cette situation.

Ah si seulement je savais interpréter les rêves !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [44] - Permalien [#]
Tags : , ,