referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

20 avril 2014

Travailler sur soi-même

Elle nous a quittés un jour d'automne, seule, comme elle avait vécu. Elle nous a laissé des souvenirs et ses livres qui sont rangés dans ma bibliothèque. Le dernier est sur mon bureau. Il s'appelle "L'homme nouveau". Je le feuillette de temps en temps et je retrouve l'enseignement qu'elle nous a dispensé pendant de longues années avec enthousiasme et persévérance. Elle s'appelait Huguette et elle a été mon professeur de yoga pendant trente ans. Voici ce qu'elle écrivait le 21novembre 2013.

La vie - travailler sur soi-même

Huguette 2002

Il faut parler de ce que l'on vit et souvent ce que l'on vit est éprouvant. J'ai connu la souffrance, la solitude, la douleur matérielle, physique et morale ainsi que des moments d'angoisse lié aux tracas de la vie.

Mais je sais que de  tout cela on peut en sortir un beau matin, après avoir frôlé mille morts intérieures. On devient libre de tout et de tous. Alors une immense compassion surgit dans le coeur. On se sent prêt à se tenir debout et à accueillir la misère humaine, à lui donner son coeur, sa vie. On ne peut faire cela que lorsqu'on a souffert beaucoup soi-même.

Je plains les êtres creux et vides, ancrés profondément dans la matière et qui sourient, heureux des bonnes affaires qu'ils traitent. Je les plains. Souvent, ils portent la mort en eux. Non pas que ce soit un mal de traiter ses affaires et de gagner de l'argent mais il y a malhonnêteté dans l'exploitation du plus pauvre, du plus démuni. Le coeur humain manque souvent de générosité. Pourtant, il peut aussi être splendide et rayonnant.

 Dans ce champ de forces contradictoires que sont le mal et le bien, l'ombre et la lumière, se tenir debout droit et seul pour être un combattant dans la lumière, ayant au coeur la vie totale de l'esprit. Pour cela il n'y a qu'une formule: travailler beaucoup sur soi-même, devenir libre dans son coeur et dans son esprit, dépasser toutes les émotions et toutes les peurs, entrer dans le vrai amour.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


18 avril 2014

A la volée

Voici un beau poème original que vient de m'adresser une lectrice de mon blog. Je vous le fait partager avec plaisir

blé

 
 
Donne le blé à moudre, le son à partager,
Et pose le levain de ce pain quotidien.
 
Les mots clairs de la rosée du matin ,
S'ouvrant au bout des doigts comme les primevères,
 
Lorsque la tête bat la campagne et n'a plus rien à dire.
Donne tout cela comme l'on sème, à la volée.
 
 
Et puis tais toi, Pose le Silence en Toi.
 
 
Alors viendra l'odeur de ce qui cuit à mon feu,
Au creux de la patience et du souffle confiant.
 
Des mots tissés de Vie lentement lèveront
Pour aller en un bond se poser à tes pieds.
 
Simplement réchauffés au bois de l'amitié
Comme l'on s'aime, à la volée.
 


  Lise

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 avril 2014

Le joueur de trompette

 

 

trompette

J’habite un coin assez banal de banlieue, plus exactement la banlieue sud de Paris, une région où il existe encore quelques îlots de verdure. Un privilège dans cette zone si urbanisée de la France. A un kilomètre de mon domicile se trouvent différents commerces où je me rends de temps en temps. Il y a notamment un coiffeur pour dames. Le salon est quelquefois désert.

Pas une seule cliente. Alors j’ai déjà surpris le patron, seul, au milieu de son salon, en train de jouer de la trompette. Image un peu surréaliste, en décalage, mais ô combien touchante et saisissante : un homme, le regard perdu dans le vague, prenant du plaisir à jouer d’un instrument de musique, oubliant certainement ses soucis pour se donner un instant de bonheur.

La vie est belle, n’est ce pas ?

Ce texte a déjà été diffusé au début de l'année 2008. Si je le rediffuse aujourd'hui, c'est parce que le joueur de trompette a pris sa retraite et, qu'en passant devant son salon, je ne le reverrais plus jouer. Mais j'espère qu'il a emporté sa trompette!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : ,

14 avril 2014

Vivre sans peur

 

krishnamurtiteachings

Krishnamurti est certainement l'auteur spirituel qui m'a le plus marqué. Une simple phrase de sa part peut  ouvrir des portes, déclencher une réflexion intense et faire prendre conscience de nouveaux comportements à adopter. Ce qu'il prônait avant tout, c'était la liberté, loin des religions, des dogmes, des maîtres spirituels et, pour moi, cela n'a pas de prix. Je vois tellement, dans mon entourage, des gens enchâinés à leurs croyances pour qui rien d'autres ne peut exister. Moi je considère, au contraire qu'il vaut mieux être ouvert à tous les inconnus, toutes les possibilités. Voici une de ces phrases qui me plaît bien.

"La peur existe quand je désire vivre dans un modèle particulier. Vivre sans peur signifie vivre sans aucun modèle particulier. La peur surgit quand j’exige une façon de vivre particulière "

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,

12 avril 2014

Première impression

Il ne faut jamais se fier à la première impression !

 

HUMOUR---RESPECT-_1203455587

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [22] - Permalien [#]
Tags : ,



10 avril 2014

L'art de bien vieillir

anselm

Tout au long de notre existence, nous pouvons nous exercer à nous détacher de notre ego : par la méditation, l'amour, la prière. Mais c'est seulement en prenant de l'âge que nous comprenons la douloureuse signification du détachement de soi. Impossible alors de nous dérober : en nous accrochant désespérément à notre ego, nous ne ferions que précipiter notre ruine. Pourtant, nous ne pouvons réussir notre vieillesse que si nous sommes disposés à nous défaire, en toutes circonstances, de notre ego.

Nous nous dégageons de celui-ci lorsque nous consentons du plus profond de notre cœur à ne plus être au centre de l'intérêt général, à ne plus être sollicités par autrui, à perdre notre pouvoir et notre influence. Libre à nous de réagir avec amertume aux petites mortifications quotidiennes ou de les considérer comme une exhortation à nous libérer de notre ego et à accepter de nous appauvrir. La pauvreté intérieure et extérieure cesse alors de nous tourmenter et se transmue en liberté de l'âme. Seul qui s'est dépouillé de son ego est véritablement libre et à même de laisser Dieu régner en lui. Accédant au salut et à l'intégrité de son être, il se confond avec l'image originelle et authentique que Dieu s'est faite de lui. La mystique évoque la mort de l'ego. Il ne s'agit pas tant de briser celui-ci que de nous détacher de nous-mêmes, ce que Jean Tauler décrit avec pertinence :

Dieu veut que l'homme soit pauvre. Quitte-toi ! Si l'on te prend ton bien ou ton ami, ta famille, ton trésor ou toute autre chose à laquelle est attaché ton cœur, c'est pour que, nu et pauvre, tu confies à Dieu le fond de ton âme. C'est là que Dieu te cherche : laisse-le te trou-ver ! (...) C'est pourquoi dis, lorsque sans crier gare la souffrance, visible ou invisible, fond sur toi : "Sois le bienvenu, mon cher, mon unique, mon fidèle ami ! Ce n'est pas ici que je t'avais soupçonné ni attendu".15

La vie brise notre ego ; elle dissipe les illusions dont nous nous sommes bercés. Et il est de notre devoir, en dépit des souffrances qu'elle nous inflige, de la laisser faire. Au lieu de nous lamenter lorsque nous perdons ce à quoi nous tenions, nous devrions y voir l’œuvre de Dieu et accueillir ce dernier comme notre ami, celui qui nous exhorte à renoncer à nous-mêmes. Angelus Silesius a exprimé par ces paroles de défi le processus douloureux du détachement de soi :

Toi qui représentes, sais et aimes de ce monde les choses, de ton fardeau tu n'es point délivré. 16

Tant que nous représentons quelque chose aux yeux du monde, que nous brillons grâce à nos connaissances, que nous possédons biens et richesses et que nous nous définissons par rapport aux autres, nous courons le danger de nous agripper à ces valeurs. Qui se dégage de son ego n'est contraint de perdre ni ses relations ni son savoir, mais il cesse d'en faire dépendre sa valeur d'être humain. S'abandonnant à Dieu, il devient un homme libre.

Anselm Grün, L’art de bien vieillir

 

Anselm Grün, né le 14 janvier 1945 en Allemagne, est moine à l'abbaye bénédictine de Münsterschwarzach depuis l'âge de 19 ans.

Dans les années 1970, il découvrit la tradition des moines de l'Antiquité et entrevit leur signification nouvelle, en lien avec la psychologie moderne. Après ses études de philosophie, de théologie et d'économie, il est cellérier depuis 1977, ce qui fait de lui le directeur financier et le chef du personnel de l'abbaye.

C'est un auteur chrétien de renommée internationale. Son succès a pu être attribué au fait que ses ouvrages s'inspirent de sagesse chrétienne sans s'embarrasser de la dureté des dogmes de la foi. Ses livres traitent des questions essentielles de la vie. Sur fond de spiritualité, ils proposent des chemins thérapeutiques pour une vie en harmonie avec soi-même

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 avril 2014

La leçon

papillon

Votre vie, vous l'avez choisie en toute liberté, avant de revenir sur terre. Mais vous avez oublié ce choix et vous pouvez alors vous plaindre de vos difficultés terrestres, des obstacles qui se mettent en travers de  votre route. Ce n'est pas une bonne attitude. Car vous plaindre ne résoudra pas vos problèmes, ne vous sera d'aucune aide. Vous devez toujours avoir foi en vous, en vos capacités et vous dire  que vous avez choisi tout ce que vous vivez et donc que  finalement vous ne pouvez vous en prendre qu'à vous mêmes. Beaucoup rejettent sur les autres leurs difficultés. Cela les arrange bien et leur évite de réfléchir sur eux mêmes. Chaque vie choisie est une leçon à apprendre et elle s'inscrit dans votre processus d'évolution.

Il y a toujours à comprendre sur ce qui nous arrive car au bout de la compréhension une clé peut être donnée, une porte peut s'ouvrir. Combien continuent à agir de la même façon sans avoir cette capacité à se remettre en cause. Nous vous le disons: chercher en vous l'origine de vos difficultés et tenter de comprendre "Pourquoi cette vie?"

Daniel et sa petite voix

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

06 avril 2014

Dualité

Dualité

Je vis dans la dualité. Recto-verso, pile ou face, côté cours, côté jardin. Je navigue, depuis mon plus jeune âge, entre ces deux pôles. Les turpitudes de la vie m'attirent mais la recherche spirituelle aussi. Je vais , je viens, passant par des aspirations nobles et d'autres beaucoup plus terre à terre. On ne peut pas dire que je me cherche ou que je sois hésitant. Non, après toutes ce nombreuses années passées sur terre, je pense que c'est ma nature profonde. J'aime la vie et ses plaisirs et je n'ai pas l'âme d'un ascète à vivre loin du monde ou à manger des graines.

 Pourtant je fais du yoga depuis longtemps et je médite( à ma façon). Je suis un équilibriste qui pense que les deux pôles dont je parle ne sont pas incompatibles mais plutôt complémentaires. Il me faut ressentir toutes choses pour les comprendre. En ce sens je suis avant tout un sensitif assez éloigné des  théories , des enseignements divers et des religions. D'ailleurs le yoga que je pratique et diffuse est un yoga très personnel où j'ai mis beaucoup de moi. En fait je veux être moi avec toutes mes imperfections et aussi mes qualités. Ma tête et  mon coeur ont souvent divergé et ma morale s'est parfois trouvée écartelée. Inutile de jouer un personnage. Je suis  multiple et j'essaie d'être authentique et surtout je tente, malgré tout, de m'améliorer.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

04 avril 2014

Nous Citoyens

Voici un texte, certes un peu long pour un blog mais que je trouve assez édifiant compte tenu du contexte politique dans lequel nous évoluons. Beaucoup d’entre nous s’élèvent contre le comportement de nos hommes politiques. Certains mêmes commencent à proposer d’autres alternatives plus participatives. En voici une.

Nous Citoyens

Octobre 2013, l'entrepreneur Denis Payre lance « Nous Citoyens » , un mouvement politique non partisan, qui entend fédérer les Français déçus par les partis de gouvernement. Son objectif est de proposer les réformes nécessaires à la modernisation de la France. Denis Payre a démissionné de l’Autorité de la concurrence pour éviter tout conflit d’intérêts.

Présentation  de ce nouveau mouvement

Nous Citoyens souhaitons mobiliser le plus grand nombre de citoyens pour mener rapidement les nombreuses réformes structurelles dont le pays a besoin et construire un projet de société attractif, mobilisateur, en phase avec une économie mondialisée et tirant partie des formidables atouts de notre pays.

Notre pays vit sur un modèle dépassé. Il n’a pas réussi à entrer dans le 21ème siècle. Nous subissons surtout les inconvénients de la mondialisation, sans pouvoir tirer réellement parti de ses avantages.

Cette inertie vient en particulier d’un Etat omniprésent, mais de moins en moins efficace :

  • La dépense publique est hors de contrôle et représente aujourd’hui 57 % du PIB, un quasi record du monde ! A vouloir tout faire, les services publics sont en dégradation constante et génèrent des gaspillages nombreux dénoncés régulièrement par la Cour des Comptes (la distribution des aides sociales en France coûte 60 % plus cher que la moyenne de l’OCDE, le coût de la collecte des impôts est 66 % plus élevé en France qu’en Allemagne…)
  • Les impôts augmentent sans cesse pour financer cette dépense, assommant le pouvoir d’achat des Français et décourageant tous ceux qui entreprennent (30 milliards d’impôts nouveaux sous Nicolas Sarkozy et encore 40 milliards en à peine plus d’un an, depuis que François Hollande a été élu).
  • La dette publique est également à la dérive atteignant bientôt les 95 % du PIB (près de 2 000 milliards), nous laissant à la merci des marchés financiers qui pourraient nous obliger à réformer dans l’urgence et nous amenant à léguer à nos enfants un fardeau difficilement supportable.

Les réglementations explosent et malgré des moyens publics colossaux, les injustices sociales sont de plus en plus nombreuses

La responsabilité de nos leaders politiques.

De droite comme de gauche, ils ont été incapables de faire les réformes qui s’imposent depuis plus de 10 ans, pour deux raisons essentielles :

  • Les dirigeants nationaux s’inscrivent aujourd’hui dans une logique de carrière et non de mission. Ils minimisent la prise de risque pour assurer leur réélection.
  • Le profil des responsables politiques manque de diversité. Près de 40 % des députés sont des fonctionnaires (en activité ou en retraite) alors qu’ils ne représentent que 20 % de la population. Les dirigeants politiques n’ont donc souvent pas le recul et la diversité d’expérience nécessaires pour imaginer d’autres solutions plus efficaces, ne connaissant que le mode de fonctionnement de l’administration française. Ils ne connaissent pas l’entreprise où se créent les emplois marchands. Ils ne connaissent pas le monde et sont incapables de voir comment tirer parti de la mondialisation.

Le modèle collaboratif constitue l’ADN de Nous Citoyens : un échange entre les femmes et les hommes qui souhaitent ancrer la France dans une dynamique réformatrice. Notre modèle repose sur des commissions (groupes de travail thématiques) et une plateforme participative permettant à nos membres de contribuer à la construction de notre programme.

Les 9 thématiques prioritaires traitées au sein des commissions

Nous Citoyens a identifié 9 thèmes prioritaires.

Comment est construit le projet politique ?

1/ Poser les bases : le travail des commissions

Les propositions Nous Citoyens sont élaborées par des commissions thématiques, groupes de taille restreinte se réunissant de manière régulière, afin d’échanger sur un thème défini et de proposer des pistes solides, cohérentes et réalistes.Il existe une commission pour chaque thème parmi les neuf considérés comme prioritaires : vie politique, éducation, emploi, logement, etc.

Ces commissions sont composées de personnes volontaires, choisies pour leur compétence, leur expertise, leur disponibilité, et sont animées par l’équipe permanente de Nous Citoyens. Elles sont composées de 5 à 10 personnes maximum, afin de garantir la fluidité des échanges et la possibilité de mener des analyses de fond. Elles posent les fondements du débat, pour permettre aux adhérents Nous Citoyens contribuant sur la plate-forme de ne pas partir d’une page blanche.

2/ Dynamiser la réflexion : les échanges avec les contributeurs citoyens

Les commissions échangent avec des contributeurs citoyens, experts et acteurs des enjeux considérés. Ces contributeurs citoyens ne sont pas membres des commissions, mais mettent leur expertise au service de ces dernières :

  • En réagissant aux travaux menés, afin d’enrichir et de dynamiser la réflexion dans une logique participative ;
  • En apportant des éclairages précis sur tel ou tel point de la réflexion, en fonction de leur expertise et de leur disponibilité : auditions, rapports, etc.

3/ Faire évoluer le projet : la contribution des adhérents au débat d’idées

  • Une fois les propositions publiées sur la plate-forme collaborative de Nous Citoyens, l’ensemble des membres peut voter sur les pistes proposées et les commenter, pendant 3 mois.
  • Les antennes locales de Nous Citoyens (en cours de construction) organiseront à partir de 2014 des réunions et débats ouverts à l’ensemble des membres, destinés à échanger sur un sujet donné. Les réflexions et propositions des participants seront transmises par les antennes locales à l’équipe permanente.

4/ Enrichir les propositions : le retour en commissions

L’équipe permanente analyse l’ensemble des votes et des contributions des internautes et se charge de transmettre le fruit détaillé de cette synthèse aux commissions concernées.

Elle étudie également les éléments qui portent sur de nouvelles propositions et sur des sujets qui ne sont pas encore couverts par les commissions.

Ce travail permet aux commissions de faire évoluer de manière significative le projet de Nous Citoyens.

 

Vous souhaitez être contributeur citoyen ?

Pour postuler, vous êtes invités à adresser à commissions@nouscitoyens.fr :

  • un CV
  • quelques lignes sur les éléments que vous pouvez apporter à la réflexion des commissions
  • en indiquant aux travaux de quelles commissions vous souhaitez participer, et la disponibilité qui est la vôtre.

Vous devez être à jour de cotisation pour être contributeur citoyen.

Nous Citoyens se réserve le droit d’attribuer la qualité de contributeur citoyen en fonction des compétences, de la motivation et de la disponibilité des candidats, tout en tenant compte des profils déjà présents au sein des commissions.

Compositions des commissions :

Ci-dessous sont présentés les membres des différentes commissions de Nous Citoyens qui travaillent à élaborer le cadre général des premières pistes de proposition. Outre ces différentes personnes et les contributeurs citoyens mobilisés, Nous Citoyens rencontre l’ensemble des acteurs, des think-tanks, ayant travaillé ou travaillant sur le sujet abordé, sans biais ni parti pris idéologique.

Commission Education

  • Laurent Blivet – Ancien consultant, ancien contributeur en think-tank, Chasseur de têtes
  • Nathalie Bulle – Sociologue, directrice de recherche au CNRS, membre du Conseil scientifique de l’enseignement scolaire et ancienne membre du Haut conseil de l’éducation
  • Philippe Delaide – Ancien dirigeant d’entreprises, associé d’une entreprise de conseil, expert en développement de marchés
  • Professeur en Zone d’Education prioritaire*
  • Anne-Marie Husser – Directrice des ressources humaines d’une société de conseil, parent d’élève
  • Marion Six – Professeur de mathématiques en collège
  • Jean Schmitt – Président du syndicat de l’enseignement privé à distance (CHANED), Président du Groupe Hattemer, Directeur d’un fonds d’investissement
  • Enseignante en primaire au Brésil puis en France*

Personnes auditionnées : professeurs, associations de soutien scolaire, think-tank, parents d’élèves, hauts fonctionnaires de l’Education nationale.

Commission Vie politique

  • Arnould Bacot – Commissaire aux comptes
  • Ancien maire, Contrôleur général économique et financier*
  • Jacques-Henri David – Inspecteur des Finances, chef d’entreprise
  • Eric Delannoy – Dirigeant d’un cabinet de conseil en stratégie opérationnelle

Personnes auditionnées : citoyens, responsables d’exécutifs locaux, think-tanks.

Commission Efficacité de la dépense publique

  • Directeur d’un fonds d’investissement*
  • Robert Branche – Ancien commissaire à l’industrialisation, ancien président du Cercle pour l’aménagement du territoire, consultant – conseil de direction, auteur de livres de management
  • Olivier Lecomte – Professeur de Finance à l’Ecole Centrale Paris, président de Paris-Region Innovation Lab
  • Rémi Pességuier – Entrepreneur dans le secteur numérique, ancien consultant
  • Ancien élève de l’ENA, Inspecteur des Finances, responsable d’entreprise*
  • Responsable de think-tank*
  • Jean-Jacques Véron – Fonctionnaire retraité
  • Laurent Vronski – Industriel
  • Haut-fonctionnaire du Ministère de l’Economie et des Finances*

Personnes auditionnées : inspecteurs des finances, think-tanks, fonctionnaires, responsables d’exécutifs locaux.

Commission Emploi

  • Jean-René Boidron – Directeur d’une société éditrice de logiciels dans le secteur de la santé
  • Isabelle Bordry – Entrepreneur dans le numérique
  • Henri de Bodinat – Entrepreneur et auteur
  • Jean-Patrice Labautière – Avocat
  • Matthieu Péllissié du Rausas – Consultant dans un cabinet de conseil international
  • Jacques Rossignol – Responsable d’une société d’investissement dans l’industrie
  • Nicolas Sauvage – Avocat spécialiste en droit du travail

Personnes auditionnées : responsables de Pôle Emploi, syndicats.

Commission Environnement

  • Jérémy Aflalo – Analyste dans un fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures et l’énergie
  • Daniel Bour – Entrepreneur dans le domaine des énergies renouvelables
  • Dominique Charrin – Entrepreneur dans les nouvelles technologies
  • Pauline Mispoulet – Présidente d’un réseau national de PME indépendantes de services à l’énergie dans les bâtiments
  • François-Xavier Oliveau – Entrepreneur dans le domaine de l’éclairage durable
  • Marc Thiercelin – Marin, skipper, entrepreneur et pédagogue
  • Laure Verhaeghe – Journaliste spécialisée dans le développement durable
  • Bernard Weil – Chasseur de têtes notamment dans l’énergie, ancien responsable d’entreprises dans le domaine de l’environnement

Personnes auditionnées : experts, associations, think-tanks.

Commission Europe

  • Consultante en stratégie*
  • Antoine Bonfils – Journaliste et conseiller en politiques publiques
  • Pierre Coindreau – Ingénieur, ancien expert financier détaché auprès de la Banque européenne d’investissement et de la Commission européenne
  • Pierre-Yves Carpentier – Cadre bancaire
  • Responsable d’un think-tank européen*
  • Directeur de la communication et des relations publiques d’une grande entreprise*
  • Jean-Frédéric Nothomb – Entrepreneur belge basé en France, engagé dans les initiatives citoyennes européennes
  • Directeur financier dans le secteur des télécoms*
  • Jean-Marc Thouvenin – Professeur de droit international et européen et avocat

Personnes auditionnées : députés européens, experts, associations citoyennes.

Commission Logement

  • Administrateur d’une collectivité locale dans le domaine du logement*
  • Raphaël de Loisy – Financier en salle des marchés
  • Dirigeant d’un fonds d’investissement dans le logement*
  • Dirigeant d’une foncière en matière de logement social*
  • Responsable d’entreprise dans le secteur de l’immobilier commercial*

Personnes auditionnées : à venir.

Commission Lutte contre l’exclusion

  • Jacques Ansquer – Président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône, Co-fondateur du CPAS (Collectif permanent de l’alimentation caritative)
  • Entrepreneur social*
  • Philippe Bouquet – Chef d’entreprise actif dans l’associatif
  • Cyril Chanaud de Lestang – Entrepreneur actif dans l’associatif, notamment humanitaire, à titre personnel et professionnel
  • Antonella Desneux – Conseil en stratégie d’innovations sociales et développement durable
  • Investisseur accompagnant des PME et des ETI, contributeur de think-tanks en matière de lutte contre l’exclusion*
  • Thibaut Guilluy – Responsable d’une association d’insertion
  • Arnaud Mourot – Entrepreneur social
  • Entrepreneur social, présidente d’association*

Personnes auditionnées : associations d’insertion, think-tanks.

Commission Santé

  • Pierre Azam – Docteur en médecine, spécialisé en endocrinologie, diabétologie et nutrition, fondateur de l’Observatoire de l’Obésité
  • François Barbier – Cadre dans une entreprise d’investissement
  • François-Xavier Béguin – Entrepreneur dans le domaine de la santé
  • Ancien fonctionnaire, entrepreneur dans le domaine de la modernisation du secteur public*
  • Daniel Bour – Ancien Président de la Générale de Santé
  • Frédéric Bizard – Economiste de la santé, professeur en grande école
  • Marie-Neïth Morand – Sage-femme
  • Sylvain Forestier – Dirigeant d’une entreprise de crèche
  • François Masson – Médecin anesthésiste
  • Fonctionnaire ayant eu des responsabilités à haut niveau dans l’administration de la santé*
  • Frank Vivet –Médecin, entrepreneur et consultant dans le domaine de la santé

Personnes auditionnées : à venir.

www.nouscitoyens.fr/

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02 avril 2014

C'est un poème pour vous

lilas

 

C'est un poème pour vous

Ecrit avec mon cœur

En souvenir de nous

Et de ces instants de bonheur.

 

C'est un poème pour vous

Maintenant si lointaine.

Vous aviez la quarantaine

Quand a sonné le grand rendez vous.

 

Je pense toujours à vous

Et à votre corps si doux

Le temps s'efface

Mais les souvenirs restent vivaces

 

Le vent, les roseaux

L'océan, les oiseaux

Tout parle de vous

Un billet doux

Au fond d'un tiroir

Votre parfum

 Dans ma mémoire

Quelques histoires

Au bord du chemin.

 

Vous n'êtes plus là

Dans le printemps

 fleurissent les lilas

et moi je vous attends.

 

 Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,



Fin »