referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

26 juin 2016

Ils ont pris le large ......

brexit

Exit la Grande Bretagne ! Fini " A nous les petites anglaises". Chacun chez soi. Heureusement, restent le tunnel sous la Manche et la gare de St Pancras pour continuer les va et vient entre l'île et le continent. Brexit or not Brexit...Trop tard le coup est parti. Comme toujours les anglais ont tiré les premiers.....Mare de l'Europe des technocrates, des quotas et des subventions. Bien sûr que c'est une belle idée, généreuse que la construction de l'Europe mais pas comme ça à mon goût. Trop de centralisation, trop de lourdeur, trop d'administration, une pléthore de fonctionnaires à Bruxelles et Strasbourg, bien loin des préoccupations des peuples, une Europe qui ne sait pas comment lutter contre les inégalités sociales ni contre le pouvoir de l'argent.

Alors je les comprends un peu ces anglais même si  je ne partage pas leur décision qui va entraîner des complications à l'intérieur du pays entre écossais, gallois et irlandais.

Je souhaite que l'Europe tire la leçon de cet échec  et prenne des mesures pour transformer son mode de gouvernance.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,


24 juin 2016

Les vérités

opinion

Les affirmations, les vérités, les avis péremptoires, ça  me gonfle énormément ! A vrai dire j'aime bien l'incertitude et l'impermanence des choses. Ce qui est vrai aujourd'hui ne le sera pas forcément demain.  Dans un dernier texte, je parlais de petites boites. Et bien les vérités enferment dans des petites boites. Elles ont quelque chose d'étroit qui ne laissent aucun échappatoire. Elles emprisonnent, imposent une certaine vision qui excluent bien souvent toute autre hypothèse.  Elles peuvent imposer des modes de vie particuliers. Elles cloisonnent, elles clivent, elles divisent. Pouah ! ce n'est pas pour moi .

Et puis les vérités peuvent très vite se transformer en dogmatisme , voir même en totalitarisme. Deux domaines sont particulièrement sensibles à ce fait: la religion et la politique. N'est ce pas ridicule de cloisonner la politique entre idées de droite et idées de gauche?  Alors même si ces deux sujets(politique et religion) m'intéressent , je ne souhaite point y participer. Plutôt que de devenir aveugle, je préfère avancer avec mes doutes et ma petite lanterne à la main. Les opinons que l'on émet ne doivent jamais devenir des vérités absolues.

Daniel

Qu'est-ce que la vérité ? Il y a la tienne, la mienne et celle de tous les autres. Toute vérité n'est que la vérité de celui qui l'a dite. Il y a autant de vérité que d'individus.”

Eric Emmanuel Schmitt

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

22 juin 2016

Ne jamais se sous estimer

 

coquelicots-ciel

 

Ne vous sous estimez jamais et ne vous comparez pas aux autres. Chacun a son propre potentiel . Chacun est unique et chacun est à un stade dévolution différent. L'uniformité ne fait pas parti des lois de l'Univers.

Vous avez un chemin à parcourir et il vous appartient de marcher avec confiance car les obstacles risquent d'être nombreux. Ils ne sont pas là pour vous empêcher d'avancer mais au contraire pour vous permettre de mieux avancer .Des échecs , des épreuves peuvent surgir mais malgré cela vous ne devez pas vous sous estimer.

Considérez tous ces événements comme des expériences qui ne peuvent que vous faire grandir car les expériences sont des cérémonies sacrées de l'évolution.

Votre vie a commencé un jour et se terminera un autre jour. Entre temps il vous faut vivre et accepter tout ce qui  se présente à vous. Il ne s'agit pas de soumission ou d'abandon quelconque mais d'une acceptation lucide. Tout résistance n'entrainera que souffrances.

Alors oui, soyez confiant en vous , en la vie. Elle a un côté merveilleux, d'une  grande richesse: la richesse d'apprendre !

Daniel et sa petite voix

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2016

Trouver le temps

 

 

sablier

Combien de fois ai-je prononcé cette phrase »Mais je n’ai pas  le temps de faire ceci ou cela ».  Cette phrase qui revient souvent est bien arrangeante ! car elle me permet d'éviter ce que je n'ai pas envie de faire.  On trouve toujours le temps de faire ce que l’on aime  ou de se consacrer à ceux que l’on aime.

Finalement, « Je n’ai pas le temps » n’est qu’un alibi fallacieux  vers lequel se retranchent tous ceux qui ne sont pas motivés pour entreprendre telle ou telle chose.

Il serait plus honnête de remplacer « Je n’ai pas le temps » par «  Je n’ai pas envie de faire » car dans la plupart des cas ce n’est pas un problème de temps mais de motivation. Ne pas confondre !!

Tiens aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps de faire la vaisselle !! J'avais mieux à faire sur mon blog !!

Daniel

 

La musique que vous écoutée a été composée et interprétée par Bernad Tabanous (www.bernardtabanous.com

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

18 juin 2016

T'es vieux toi?

mort

 

-T'es vieux toi ?

-Ben oui !

- Mais alors tu vas bientôt mourir et je te verrai plus !

- Mais qu'est ce qu'il y a après la mort ?

Alors s'ensuivit une discussion philosophique avec mon petit fils de 6 ans. Après moult  réflexions je lui signifiais ma propre croyance tout en lui précisant que c'était  ma vérité mais qu'il existait peut être autre chose. Alors je lui dis que la mort n'était pas une fin et qu'il y avait une vie après la mort. Je fus surpris de le voir adhérer à cette version sans sourciller. Il semblait totalement rassuré.

-Alors ça continue après et on se retrouvera peut être.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : ,


16 juin 2016

Tout conte fait

 J'ai visionné cette video sur un blog ami(http://aufildelaviecejour.blogspot.fr/) . Je l'ai trouvée drôle et originale

French Cartoon for Children with English Subtitles -Tout Conte Fait- by ESMA - YouTube

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 juin 2016

Mon grain de sel

 

Nouveau-monde

 

Tout ce climat actuel en France m'attriste. Je ne vois pas grand chose de positif. Rendez vous compte: grèves incessantes, manifestations violentes, conflit sur la loi El Khomri, vandalisme de la part des hooligans à Marseille, agressions contre les permanences socialistes un peu partout dans le pays. Que de violence, que d'intolérance, que de refus du dialogue!!

La société française, au demeurant si attachante, n'aime pas du tout le changement ni la remise en cause de certains avantages acquis. Elle se crispe, elle se tend, elle refuse de voir le monde qui bouge( une certaine frange de la population). Je suis étonné de l'influence des minorités.

Tout cela m'interpelle et me faire dire qu'un conflit latent s'installe entre ceux qui veulent le changement et ceux qui souhaitent conserver le pouvoir et l'argent.

Dans ce climat tendu, je souhaite saluer le  courage de Myriam El Khomri qui fait face à la  pression actuelle avec calme. Cette jeune femme a une mission difficile qu'elle s'efforce de remplir  tout en restant aimable, souriante et à l'écoute. Pourtant elle semble tenir bon  face aux syndicats et à l'hostilité d'une partie de la population.

De même pour la police, mobilisée depuis plusieurs mois, sa mission est délicate. Faire respecter l'ordre tout en évitant les bavures.

Oppositions, résistances, conflits, refus....Mais où sont donc les propositions pour faire avancer les choses ?

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 juin 2016

Les jours passent

AVT_Paulo-Coelho_4648

« Quand les jours sont ainsi semblables les uns aux autres, c'est que les gens ont cessé de s'apercevoir des bonnes choses qui se présentent dans leur vie...» 

 

Paulo Coelho

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2016

La soupape

 

silence

 

 

 

 

 

 Souvent, d'une façon tout à fait inconsciente, nous avons tendance à accumuler en nous des sensations, des émotions, des contrariétés, des souffrances, des regrets et des remords.......Et encore plein de choses ! qui fait que nous devenons une cocotte minute prête à exploser d'un instant à l'autre ou bien au contraire à entrer dans un état dépressif d'abattement.

On entasse jusqu'à déborder ! Et tout cela stagne en nous, remonte de temps en temps à la surface, vient alimenter nos pensées et notre mental créant un véritable maelstrom ! Il m'est arrivé ainsi d'être parfois fatigué d'avoir trop pensé...... jusqu'à saturation.

Alors que faire ? Et bien une seule chose: EVACUER ! Tous les moyens sont bons ( sauf peut être la colère qui est une explosion non contrôlée et qui peut faire des dégâts ) à commencer par la respiration, notamment l'expiration car l'expiration facilite le relâchement, l'expulsion des tensions.

Cela me fait penser à un vase. A un moment donné pour pouvoir conserver de belles fleurs, il faut le vider de son eau stagnante et la remplacer par une eau fraîche et pure. C'est la même chose pour notre corps et notre esprit. Il nous faut nous régénérer !

Mais il y a d'autres moyens: parler, s'exprimer , mettre des mots sur ses souffrances en est un autre.

Se poser, faire le vide en soi, écouter le silence.

Apprendre à capter l'énergie de la nature avec des exercices très simples.

Il arrive assez souvent dans mes cours de yoga, qu'au moment de la détente, des personnes soient submergées par des émotions et se mettent à pleurer . C'est excellent pour évacuer.

Et puis si le mal être est trop grand , pourquoi pas une psychothérapie ? J'en ai fait pendant quatre ans et cela m'a bien aidé.

Donc pensons y. Plutôt que d'accumuler souffrances et rancœurs, EVACUONS ! La vie n'en sera que plus légère !

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 juin 2016

Marinaleda

 

marina

En Andalousie, dans la province de Séville, une commune d'environ 2700 habitants vit dans la misère et la pauvreté. Nous sommes en 1970. Pas de rues goudronnées , un habitat misérable, pas de collège. Tout autour de Marinaleda d’immenses propriétés appartenant pour la plupart à de riches propriétaires terriens. « Los terratenientes », l’aristocratie seigneuriale séculaire, exploitent des milliers d’hectares et des dizaines de milliers d’ouvriers agricoles, peones ou jornaleros (journaliers). C’est le royaume du travail précaire car tout est mécanisé.

1975 sonne la fin du franquisme. Un souffle de libéralisme commence à balayer l'Espagne. Les villageois décident alors de se présenter aux premières élections municipales libres depuis la fin de la dictature Ils créent alors le Collectif Unitaire des Travailleurs (CUT), encore au pouvoir 35 ans après. A sa tête Sánchez Gordillo, maire de Marinaleda qui, depuis plus de 30 ans, instaure une démocratie participative et engage une lutte féroce mais non violente contre le plus grand propriétaire terrien de la région: le duc de l'Infantado, détenteur de 17 000ha de terres. Grèves de la faim, occupation des fermes se succéderont pendant 10 ans  jusqu'à la décision de gouvernement andalou d'exproprier et de racheter 1200 ha du domaine du duc pour les donner au village de Marinaleda.

L'aventure sociale et humaine pouvait commencer, aventure fondée sur une idéologie de gauche. Depuis 30 ans l’ensemble des décisions concernant le village, la politique, les budgets, les impôts, la coopérative etc. sont discutées et votées lors d’assemblées générales, auxquelles tous les villageois peuvent participer.

Le Maire estime que l’accord des habitants doit au minimum avoisiner les 80 % pour être représentatif du sentiment de la population. A noter que ce dernier et les autres élus de la ville ne reçoivent aucune rémunération au titre de leur charge.

Juan-Manuel-S-nchez-Gordi-010

Lors des assemblées participatives, les villageois ont adopté la proposition des maisons auto- construites. Cela afin de lutter contre les problèmes de logement et contre la spéculation immobilière.

Ainsi, le gouvernement andalou finance le matériel, la mairie fournit le terrain et l’architecte, et les futurs propriétaires travaillent sur la construction ou embauchent eux-mêmes un professionnel pour le faire.

Une fois la maison construite, les occupants s’acquittent de 15 euros par mois pour rembourser l’investissement de l’Andalousie et du village. A noter que toute personne ayant vécu au minimum un an dans le village peut demander à la mairie une maison auto-construite.

 

Quant aux terres attribuées, les villageois en ont fait une grande parcelle agricole collective. Ils produisent des fèves, des artichauts, des poivrons et de l’huile d’olive vierge extra. Les travailleurs eux-mêmes contrôlent toutes les phases de la production, la terre appartient à “l’ensemble de la collectivité”. L’exploitation comprend une conserverie, un moulin à huile, des serres, des équipements d’élevage, un magasin. Quel que soit leur poste, les travailleurs reçoivent tous un salaire de 47 euros la journée et travaillent 6 jours par semaine, soit 1 128 euros par mois pour 35 heures par semaine [le salaire minimum est de 641 euros].

Ajoutons à tout cela que la garderie coûte 12 euros/mois/enfant (cantine comprise) et que  l’accès aux équipements publics est gratuit (sauf la piscine). Bref, à Marinaleda, personne ne roule sur l’or (même pas le maire qui n’est pas payé pour remplir ses fonctions), mais personne ne manque de rien.

L’utopie de Marinaleda n’est pas parfaite. Le processus est partiel et connaît des contradictions, ce qui est inévitable dans tout processus de transformation sociale. Mais comme le rappellent souvent ses habitants, elle a valeur d’exemple. Car construire des alternatives, disent-ils, peut être fait partout…Cette expérience est la source d'une certaine polémique et les critiques disent cependant que le progrès économique et social est en grande partie due au fait que près de 80 % du revenu reçu par la ville de Marinaleda provient de transferts d'argent venant d'administrations centrales telles que l'état, la communauté autonome d'Andalousie ou la députation de Séville.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,