referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

05 juin 2020

Au coeur du quotidien

ecole

C’est là que se trouve la vie, la vraie vie. C’est là qu’elle palpite, se forge, se transforme. C’est là qu’elle nous dispense ses leçons et pas ailleurs. Le quotidien ne fait pas toujours rêver. On ne peut pas dire non plus qu’il soit très glamour. Et pourtant c’est dans le quotidien que tout se joue. Certains cherchent à s’en évader par des artifices, drogues ou alcools. D’autres ne le supportent plus et peuvent alors recourir à des solutions extrêmes.

Et pourtant c’est là que se situe le terreau de notre évolution et peut être même de l’éveil !!

Le quotidien nous propose à peu près tout : le bonheur, les souffrances, les obstacles à franchir, des tentations, des opportunités de réflexions et même des remises en cause profondes. C’est un peu comme une école où les exercices pratiques sont essentiels. Toute la question, bien entendu, est de savoir tirer les leçons de ce que nous sommes en train de vivre. Combien, tout au long de leur vie, répète constamment les mêmes attitudes, revivent les mêmes situations et s’étonne que cela ne fonctionne pas et continue d’entraîner des difficultés ?

En fait la clé de toute évolution est celle-ci : savoir tirer les leçons de ce qui nous est proposé.  Cela demande juste un peu de recul et un sens de l’observation un peu aiguisé.

On parle souvent de l’impermanence des choses. Rien n’est jamais acquis, tout se transforme constamment.  Alors autant que ce soit dans le sens de l’éveil de la conscience.

Daniel

« La folie c’est se comporter de la même manière et s’attendre à un résultat différent »

Albert Einstein

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [18] - Permalien [#]
Tags : , , ,


02 juin 2020

Iconoclaste, moi ?

été

 

Coronavirus : virus qui vous bouffe les poumons mais qui a permis au monde de mieux respirer.

Peur : sentiment efficace pour se soumettre et obéir

Spécialistes : individus qui parlent beaucoup et qui sont capables de dire tout et son contraire.

Médias : Joyeux melting-pot anxiogène qui vous inonde d’informations aussitôt démenties le lendemain.

Le Professeur Salomon : le croque mort de  la pandémie avec son point régulier tous les soirs.

Masque : objet qui dans quelque temps sera recherché par tous les collectionneurs. Une mine d’or pour une collection nouvelle !!

Vaccin : petite piqure qui va rapporter gros au laboratoire qui  le réalisera.

Déconfinement : une porte ouverte sur un avenir radieux

Posté par DANIEL GENTY à 07:01 - Informations - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , ,

29 mai 2020

Ouvrir les portes !

porte

 

J’aime beaucoup ouvrir des portes. Je ne peux rester trop longtemps à tourner en rond dans la même pièce. Alors j’ouvre la porte et je franchis le seuil pour entrer dans un nouvel espace. Ma curiosité se met en éveil, mon regard se pose sur ce qui m’entoure. Je deviens plus attentif et je sors enfin de cette foutue pièce où je connais tout par cœur pour découvrir un autre environnement. Un peu comme l’oiseau qui sort de sa cage pour voler vers l’horizon. Oh liberté chérie !

Oui j’aspire souvent à cette liberté, sans être dupe que c’est un peu une chimère !! On est tellement prisonnier de son corps et même encore plus de ses convictions et de ses croyances que cela peut en devenir une aliénation totale. Rien de pire que d’être enfermé dans une croyance aveugle, en pensant que l’on a forcément raison. Rien de pire que de rejeter l’avis contraire de l’autre.

Ouvrir la porte à tous les possibles…..J’aime bien !!

Souvent je m’allonge dans ma salle de yoga et je me connecte à ma respiration. A chaque fois que j’inspire, je visualise une porte à double battants qui s’ouvre devant moi. Je répète plusieurs fois l’exercice et j’ai la sensation de monter vers le ciel et de m’installer au cœur du cosmos. Sensation de bien-être, de liberté et de grand calme et d’espace. J’attends maintenant avec impatience que les portes du ciel s’ouvrent…..Mais, à ce jour,  mes tentatives sont restées infructueuses 

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 mai 2020

Arrêt sur image !

fleurs

 

La période que nous venons  de vivre a un côté paradoxal extraordinaire. Ce petit virus s’est attaqué à nos poumons entraînant des disfonctionnements respiratoires graves, parfois irréversibles. Mais il a aussi permis au monde entier de respirer. Tout s’est arrêté…..La frénésie consumériste a été touchée en plein vol……On aurait pu entendre une mouche volée !!

Oui le monde s’est mis à respirer, la nature s’est épanouie, les herbes folles se sont mises à courir sur les trottoirs, l’air s’est purifié, le temps s’est fait la malle !! Et l’homme s’est désencombré du superflu.

Cette vie trépidante qui était la notre s’est réduite comme peau de chagrin. Nos préoccupations se sont faites autres et nous avons commencé à prendre conscience des petits riens qui nous entourent. Notre regard s’est attardé sur des petites choses qui nous paraissaient sans importance……Et si cela était l’essentiel ?

«  Cet arrêt sur images » nous a rendu attentifs aux détails, à la vie cachée qui, habituellement, nous indiffère. Et si la vraie vie était là, présente dans ces détails , dans l’infiniment petit ?

Je vivais mal cette période du toujours plus. Mon âme était inquiète et se demandait bien quand cette course effrénée allait s’arrêter. J’étais spectateur de ce monde qui m’attristait……

Et maintenant mon âme s’interroge à nouveau. Quelles leçons les hommes vont-ils tirer de cette aventure ? Vont-ils avoir la force et la volonté de faire émerger un monde nouveau ?

Des graines ont été semées. Souhaitons que le terreau dans lequel elles tentent de pousser soit propice à leur épanouissement.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mai 2020

Et après qu'est ce qu'on fait ?

forêt

 

Et après, qu’est-ce qu’on fait ?

Le monde avait quitté les rives bouillonnantes et foisonnantes de la vie tel un lourd bateau. Poussé par le vent de l’inconnu et de l’incertitude, il avait échoué sur une île coupée de tout. Deux mois de solitude, à vivre en vase clos, à tourner en rond !! L’île n’était pas très grande.

Deux mois pour des passagers habitués à vivre en liberté sans contraintes majeures. Quel choc !!

Certains se sont adaptés, d’autres n’ont pas supporté, d’autres ont beaucoup critiqué……Le temps a passé……

Mais ça , c’était avant……aujourd’hui le bateau a regagné la rive. Le monde s’ébroue , se réveille, reprend sa marche en avant. Que restera-t-il de cette expérience unique ?

Dimanche, bien que n’ayant pas particulièrement souffert du confinement, j’ai eu envie d’aller marcher en forêt. Retrouver les grands chênes, les petits chemins ombragés, écouter les oiseaux, le silence de la nature.

Hélas, lorsque je suis arrivé, le parking était complet. Plus une seule place. J’ai donc attendu quelques instants qu’une place se libère. J’ai eu une pensée pour la faune animale qui a vécu deux mois de bonheur dans une grande liberté et qui est obligé de se réfugier dans les sous-bois. J’ai croisé des marcheurs, des vélos, des patinettes. La forêt foisonnait de mille petits bruits et des cris des enfants.

C’était le premier WE d’évasion et le temps était au beau. Comment tout cela va-t-il se remettre en place ? Comme avant ? Ou bien avec des changements progressifs de comportements.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,


20 mai 2020

Marée basse à Quiberon

quiberon

 

 

La nuit dessine des ombres

Et le vent s’envole dans le ciel.

C’est marrée basse à Quiberon.

Quelques mouettes à tire d’aile

Criaillent dans la pénombre.

On pousse un peu plus loin,

Le camping du bois d’amour,

La pointe du Conguel.

Les nuages enflent à l’horizon

On flâne, on fait un tour.

Le soir s’écoule, serein.

C’est le temps des vacances.

Au bord du rivage

La mer clapote, la mer danse.

Dans le mystère du crépuscule

J’ai envie d’arrêter les pendules.

Juste l’instant, juste ce moment.

Je serre ta main

Y a du roulis, y a du tangage

C’est marrée basse à Quiberon.

Mon cœur fait des vagues.

Laissons-nous porter

Ensemble sur le chemin

De nulle part qui zigzague.

Un petit frisson

Tendre baiser

C’était marée basse à Quiberon.

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2020

Un petit tour de jardin

 

 

IMG_2770

 

Un massif que j'aime bien avec ses grandes hampes

 

IMG_2771

 j'aime les rosiers. J'en ai une quinzaine dans mon jardin

 

IMG_20200429_180346

 

Quelle chance d'avoir un puits !!

 

IMG_20200429_180359 (2)

 

Le wegelia est en fleurs 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,

14 mai 2020

Une chance à saisir

avare

 

Depuis un certain ma petite voix me titille….Elle a besoin de s’exprimer

La période que vous êtes en train de vivre est difficile et dramatique. Beaucoup de personnes s’en sont déjà allées. Tout le corps médical est épuisé, mais vous, vous êtes encore vivants. Votre responsabilité est grande pour l’avenir de votre planète. Ce que vous vivez actuellement doit constituer une leçon pour les années à venir. Cette situation inouïe dans laquelle vous êtes est aussi une chance que vous devez saisir……Vous êtes libres de votre destinée mais vous devez aussi vous comporter en gens responsables, soucieux de créer un monde meilleur.

Il est temps, si vous le souhaitez, d’élaborer un autre paradigme où les valeurs de profits seront remplacées par des valeurs d’humanité. L’humain  doit revenir au centre du jeu au détriment de l’argent. 

Pourquoi continuer à piller la terre, sinon pour le profit ?

Pourquoi continuer à exploiter certains, sinon pour le profit ?

Pourquoi surconsommer et produire plus, sinon pour le profit ?

Vous devriez comprendre que cette course en avant est usante et mortifère

Mobiliser vos énergies pour posséder, vendre et acheter, vaincre, s’entretuer, pour assouvir vos désirs n’est sans doute pas la meilleure voie à prendre. Il y a mieux à faire. Vous pouvez, si vous le souhaitez, devenir les acteurs de ce nouveau monde qui s’ouvre à vous. C’est votre engagement quotidien, vos comportements responsables qui sèmeront les graines du futur.

Seul, un événement invisible, incontrôlable et impalpable, en l’occurrence un virus, pouvait arrêter cette fuite en avant, cette course au toujours plus. Ce temps où tout s’est arrêté est un extraordinaire temps de réflexion……Mettez-le à profit  et faites entendre votre voix auprès de vos gouvernants !

Daniel et sa petite voix

Posté par DANIEL GENTY à 07:01 - Expériences de vie - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,

11 mai 2020

La pandémie de l'information

 

INTERNET

Les cages viennent de s’ouvrir et les oiseaux s’envolent goutant une liberté retrouvée….. Pourtant le monde s’est refermé comme un parapluie et les frontières séparent à nouveau les pays….Les vols internationaux se font rares. Qui aurait pu imaginer cela il y a seulement trois mois ? On parlait de mondialisation et maintenant seul compte le repli sur soi !

Cette période que nous venons de vivre m’a étonné à plus d’un point. Outre les faits réels qu’ont été le virus, la maladie et aussi la mort, j’ai été frappé par le foisonnement des informations, des avis contradictoires, des prévisions plus ou moins fantaisistes qui ont alimenté les médias. Une folie verbale foisonnante d’hypothèses, d’avis et de diagnostiques s’est emparée des journaux , de la radio et de la télévision sans oublier internet. J’ai découvert avec surprise que notre pays regorgeait d’un grand nombre de spécialistes scientifiques, très au fait des virus et de leur prophylaxie

L’incertitude est grande. Comment bien maîtriser ce virus ?…Et l’homme n’aime pas l’incertitude. Elle le rend vulnérable. Pourtant il devrait savoir qu’il est loin de maîtriser tout ce qui se passe dans l’Univers. Cette incertitude est aussi la porte ouverte à toutes les hypothèses plus ou moins farfelues qui ne font qu’augmenter l’angoisse latente.

Tout au long de cette crise, une petite musique tournait en boucle dans ma tête. Certes la pandémie est bien là, mais n’est-elle pas aussi le fait de tous les médias qui ont mobilisé leurs moyens d’informations pour inonder la planète de news plus ou moins vraies. Il est évident que la peur est un excellent produit sur le marché de l’information et que sur Internet certains s’en sont donnés à cœur joie (théorie du complot, remède miracle) alimentant une crédulité parfois bien naïve !!

Pour être rassurés les gens ont besoin de croire, d’être guidés jusqu’à une certaine infantilisation. Pourtant notre expérience de la vie devrait nous faire comprendre que tout est incertain, souvent imprévisible et que notre force réside dans l’acceptation de ce qui est avec lucidité et un grand sens des responsabilités.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,

08 mai 2020

L'aventure est au coin de la rue

port aviation

Le seul édifice  qui reste de cette époque 

Moi qui apprécie de marcher dans la nature, je suis actuellement un peu frustré. Alors je compense ! Tel le héros d’Indiana Jones, le célèbre aventurier, je fais le tour de mon quartier trois fois par semaine.

C’est un quartier banal de la région parisienne avec ses rues qui se croisent à angle droit, ses maisons sagement alignées, bien serrées les unes contre les autres pour se donner chaud. Mais ce quartier, en apparence banal, a une histoire …..

Ce site de 100 hectares fut, au début du XXe siècle, le premier aérodrome » organisé » au monde. Il a accueilli tous les pionniers de l’aviation. Des tribunes avaient été construites et des milliers de spectateurs venaient le dimanche. À cette époque, l'aéronautique en était à ses balbutiements. Les appareils étaient rudimentaires, très légers et ne volaient qu'à une altitude de quelques dizaines de mètres. 

Pendant la guerre de 14 l’aérodrome fut réquisitionné et ne rouvrit jamais. Les 100 hectares furent vendus par lots de 400 m2 à des particuliers. Ma maison a été construite sur deux lots et me permet de disposer d’une surface de 800 m2.

Donc trois par semaine j’enfile mon treillis et prends ma boussole. Je sors de la maison, tourne à gauche et j’arrive dans la rue « Baronne de la Roche ». La baronne de la Roche fut la première femme à avoir obtenu son brevet de pilote. C’était en 1910.

J’aime bien cette rue bordée d’arbres qui lui donne un air champêtre. Pour bien connaître son quartier, rien ne vaut la marche. Alors je flâne, mon regard butine sur les maisons et les jardins. Les maisons vibrent, elles ont une âme. Il y a des maisons joyeuses et des maisons tristes, de belles maisons toutes belles et bien entretenues et celles plus ou moins abandonnées qui respirent l’ennui et la tristesse. Parfois un chien aboie brusquement et me fait sursauter !!

Des maisons dans des petits jardins de banlieue, un microcosme à l’image des propriétaires…..Mais qui sont-ils cachés derrière leur balustrade ? Certains jardinent, certains bricolent. On s’arrête et on échange quelques mots

Un quartier endormi depuis plus d’un mois……Les oiseaux chantent et les chats sont assoupis aux bords des fenêtres.

Je devrais marcher plus souvent dans mon quartier. D’habitude je passe en voiture et ne vois rien………

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,