referencer son site - voyance sms - tchat sans inscription - gite campagne

Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

12 août 2020

La chatelaine

rideau

 

Elle souleva le lourd rideau de la fenêtre qui donnait sur le grand parc. Aujourd’hui le soleil caressait les feuilles des arbres centenaires et glissait entre les allées bordées de buis. Un temps à sortir pour profiter de la nature mais elle attendait quelqu’un. Son regard mélancolique balaya, presque par habitude ce paysage qui lui était si familier. Elle vivait seule dans ce château du Limousin, en pleine campagne, loin de tout. Oh ! certes il y avait la gouvernante et les deux jardiniers mais pas de présence affective, de celle qui vous réchauffe le cœur et qui vous donne envie de faire un bout de chemin ensemble.

C’était une belle femme, élégante, la quarantaine qui avait consacré l’essentiel de son existence à restaurer son château. Une mission dont elle s’était investie pour perpétuer l’âme de ses ancêtres.

En cet instant son cœur battait fort et son impatience grandissait. Les minutes s’égrenaient, si lentes !! Elle se sentait un peu nerveuse et une petite angoisse commençait à lui tirailler le ventre.

Que d’ennui jusqu’à aujourd’hui dans ce château aux pièces immenses….Alors elle s’installait souvent devant son ordinateur, seul moyen, finalement, de contacts avec le monde extérieur. Elle pianotait, allait sur les sites de rencontres, créait des contacts virtuels, souvent décevants d’ailleurs…..Puis un jour, un nouveau contact, différent de ceux habituels……Un homme qui semblait s’intéresser à elle, lui posait des questions, un homme cultivé qui écrivait remarquablement bien avec un humour très british ! Elle commença à se confier à lui. Puis ils décidèrent de se téléphoner. Il l’écoutait attentivement sans la juger et elle se sentait en confiance. Elle n’avait plus qu’un désir le rencontrer.

Sa nervosité grandissait…Elle alluma une cigarette et se mit à faire inconsciemment les cents pas. Allait- il venir au rendez vous qu’elle lui avait fixé. L’heure approchait lorsqu’elle entendit au loin le moteur d’une voiture. Elle souleva à nouveau le rideau et vit une voiture grise franchir le lourd portail de l’entrée principale. C’était comme un espoir qui surgissait dans la grisaille de sa vie.

Vite, un léger soupçon de poudre sur son visage, la remise en ordre de ses cheveux. Elle était belle dans sa robe qui épousait parfaitement les formes de son corps…….

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 août 2020

Pistache !

Pistache, c’est mon petit chat ! Il a maintenant deux ans et c’est un sacré vadrouilleur. Il faut dire qu’il a de quoi faire. J’ai un jardin et en face de ma maison il y a un grand terrain vague, rempli de bosquets. De quoi folâtrer et chasser les mulots. Je suis allé le chercher à la SPA . Il était tout petit, petit ! Tout mignon !! Une petite boule toute douce.

J’aime beaucoup les animaux et les chats en particulier. Je crois que je comprends bien leur mode de fonctionnement. Pas besoin de se parler ! Une attitude, un comportement. Voilà qui suffit à s’exprimer.

A vrai dire trois chats gravitent dans ma maison et mon jardin. Pistache, bien sûr et puis Naty, une petite chatte qui appartenait à des voisins et qui a décidé de vivre chez moi. Cela fait huit ans qu’elle est à la maison. Mais depuis trois mois elle a décidé d’aller vivre chez d’autres voisins. Elle passe de temps en temps et vient dormir assez souvent à la maison. Quelle ingrate !!

 C’est une dormeuse, casanière, indépendante qui aime le calme.

 Et puis il y a le gros chat( je ne connais pas son nom) qui habite à côté. Grand copain de Pistache, ils se poursuivent tous les matins dans le jardin, se sautent dessus et se roulent par terre.  C’est un gros vorace, un gourmand qui finit toutes les gamelles, prêt à tout pour manger une miette……C’est un vrai filou !

Le monde des chats , c’est une présence silencieuse, un peu secrète. C’est un monde qui me convient !

 

pistache

 Pistache

naty

 Naty

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 16:00 - Expériences de vie - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04 août 2020

Agir ou ré-agir ?

Je diffuse avec plaisir ce texte, d'une amie blogueuse "La Licorne" car je le trouve fort pertinent et intéressant.Il donne à réfléchir sur nos comportements. "La Licorne" anime un blog:https://lefildariane1234.blogspot.com/  que je vous invite à consulter si vous aimez les textes de réfléxions.
Nous pouvons fonctionner 
soit réactivement soit créativement.
Fonctionner réactivement veut dire « réagir »,
ce qui n’est pas du tout agir.
Réagir veut dire être essentiellement passif.


Notre époque, avec ses médias omniprésents,
nous incite principalement à "réagir".
Mais que nous soyons "pour" ou "contre" 
ce que les médias nous transmettent,
cela revient au même, 
car  nous restons dans la "logique" 
de ce qu'on nous a transmis.
C'est une "réaction".




Nous sommes alors comme la boule de flipper
qui part à droite ou à gauche, 
qui rebondit dans tous les sens,
qui s'agite énormément,
mais qui, fondamentalement
et automatiquement, 
reste dans le rectangle-cage
de la machine.

 

Agir signifie "créer".
Quand on crée, on n'est plus dans la "réaction", 
on cherche un chemin, son propre chemin.
On n'est  plus alors "ballotté"comme une boule de flipper,
mais on trouve notre propre motivation, notre propre "moteur",
et on se déplace alors dans la vie sans limitation.

On ne se dirige plus suivant les "couloirs artificiels"
ou les "obstacles", les "problèmes" placés devant nous
et soigneusement choisis pour nous "envoyer quelque part",
mais on peut aller dans toutes les directions, 
absolument partout.


C'est un peu la différence entre la circulation routière réglementée
(orientée par des routes, des autoroutes, des panneaux...etc)
et un déplacement en hélicoptère...
Dans le premier cas, même si on a l'impression d'être libre,
on reste sur des trajets prédéfinis...
Dans le deuxième, on quitte le "plancher des vaches"
on s'ouvre une "nouvelle dimension", 
on s'ouvre tous les horizons,
en haut, en bas, à droite, à gauche, à 360 °...
on s'ouvre l'infinité des possibles.


Je crois que c'est très important d'en prendre conscience 
Est-ce que, tout en étant "adaptables", nous avons gardé
assez de lucidité et assez d'énergie en nous, 
pour agir véritablement ,
c'est-à-dire pour "changer de terrain de jeu" ?

Est-ce que chaque "annonce" à la télé 
nous fait changer de direction,
est-ce que nous y sur-réagissons sans cesse,
comme la boule de flipper,
ou est-ce que nous suivons notre "ligne intérieure", 
en toute conscience et en toute liberté ?

Est-ce que nous faisons, par exemple,
partie de ces personnes, 
qui, dès qu'un nouveau sujet d'indignation
apparaît sur les réseaux sociaux, 
éprouvent le besoin impérieux de se mettre 
dans un "camp" ou dans un autre ?
Ou est-ce que nous prenons le temps 
de nous faire une opinion personnelle,
(plus nuancée et peut-être novatrice)
ce qui demande souvent  
de la réflexion et du temps ?

 

 Agir c'est une oeuvre de longue haleine.
Agir, c'est construire.
Construire nos idées, notre vie, notre voie.
En toute indépendance.

 

Agir, c'est être libre.
Alors, sans hâte mais sans tarder, agissons...

Suivons notre conscience...
Vivons ce que notre âme réclame...
Et n'écoutons plus ceux qui voudraient 
nous garder "au ras des pâquerettes"
 et surtout nous faire "flipper"... ;-)

 

.
La Licorne
.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

31 juillet 2020

Petites boîtes !

cages

 

Même si l’époque est à la mondialisation, on vit coincé, cloisonné rétréci dans une multitude de petites boites !!

Petites boîtes très étroites
Petites boîtes faites en ticky-tacky
Petites boîtes, petites boîtes
Petites boîtes toutes pareilles
Y a des rouges, des violettes
Et des vertes très coquettes

Elles sont toutes faites en ticky-tacky
Elles sont toutes toutes pareilles

Et ces gens-là dans leurs boîtes
Vont tous à l'université
On les met tous dans des boîtes
Petites boîtes toutes pareilles
Y a des médecins, des dentistes
Des hommes d'affaires et des avocats
Ils sont tous tous faits de ticky-tacky
Ils sont tous tous tous pareils

 

…………Comme le chantait si joliment Graeme Allwright

De la naissance à la mort, les petites boites sont partout. Notre corps d’abord, moteur souvent poussif pour nous déplacer. Comme on peut être parfois engoncé dans ce corps si lourd !! Ce corps qui nous limite et qui parfois nous entrave !

La vie, même, est une petite boite. On classe , on trie, on sélectionne, on sépare. On vit ensemble selon ses affinités et sa classe sociale. On clôture son terrain, cadenasse ses portes, pose des systèmes d’alerte. On installe des digicodes !!

Les boites sont partout. Comme le dit Pierre Rabhi. On va au bahut, on travaille dans une boite, on sort en boite et on finira même sa vie dans une boite !!

Et je ne parle pas de la boite mentale, la plus terrible, la plus fermée !! Celle qui limite, qui illusionne. Elle est la cause de biens des soucis. Dans sa boite, on tourne en rond , on fait souvent les mêmes choses, on ressasse.

Moi j’étouffe d’être enfermé dans des petites boîtes. J’ai besoin de respirer, d’aller voir un peu ailleurs. Je kiffe les grands espaces, la liberté, la nature, la mer. Mon âme retrouve un peu de sa liberté. Elle vibre plus et se nourrit d’une énergie positive.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [27] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 juillet 2020

Les chemins de traverse

 

chemin

 

Entre les chemins de traverse

Et les impasses, entre l'ivresse

Et les jours qui s'effacent

Le temps passe.

 

Entre mes passions et mes émotions

Mes tristesses et mes interrogations

 Tout s'en va, tout est fugace

Le vent sur le chemin emporte mes traces.

 

Pour quelques instants de grâce

Combien de doutes et de grimaces.

De la poussière des souvenirs

Restent aussi des joies et des rires.

 

Ainsi va la vie comme au cinéma

En noir et blanc ou en technicolor

Traveling sur des beaux décors

Ou vieux film couleur sépia.

 

Tout est passé si vite

Et pourtant j'ai regardé le vent

Et caresser les vagues de l'océan

Le temps s'en va  jusqu'à la prochaine invite.

 

Daniel 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


23 juillet 2020

Vive les vacances !!

vacances

 

Ah, Anaîs, c’était sympa ton anniversaire. Ça m’a fait du bien de revoir du monde. On était combien au fait ? Plus de 60 ? Ah oui quand même !! Un beau cluster !

Mais que devient Raoult, ça fait quatre jours qu’on en parle plus !

Je crois que le virus ne circule plus dans le midi. Les plages sont bondées. Les vacanciers sont les uns sur les autres et sans masques.

Je me sens tout drôle en juillet : pas de feu d’artifice, de festival d’Avignon, ni de tour de France. Et Roland Garros et Cannes ? Un grand vide ! Mais qu’est ce que je vais regarder à la télé.

Je l’ai croisé, seul dans sa voiture……Il avait un masque……Mais ça ne sert à rien !!

Bolsonaro a attrapé le coronavirus mais il prend de la chloroquine !!

Quelle époque : confinement, déconfinement et peut être reconfinement. L’automne va être chaud !!

Mais Anaïs tu portes le masque maintenant…Ben oui c’est super quand je n’ai pas le temps de me maquiller !

Le télé travail, c’est bien, mais quand tu as des enfants en bas âge à la maison qu’il faut occuper !!

Dans 15 jours je quitte Paris, un nid à virus. Direction Lacanau. Je crois qu’il y a une plage réservée aux nudistes. Je pense qu’il y aura moins de monde……Mais je porterais un masque !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 juillet 2020

Contradiction

PIERRE RABHI

Notre relation avec la mort est très contradictoire. D'un côté, dans les hôpitaux, on cherche à la repousser à tout prix, et de l'autre nous dépensons un temps, un budget et une énergie considérable à l'art de tuer. Nous fabriquons des armes, nous tuons la terre qui nous nourrit, nous polluons l'air que nous respirons et l'eau qui nous est vitale. Jamais une civilisation ne s'est autant dévouée à la mort ! La mort nous fait peur, mais nos instincts de meurtre et de destruction demeurent, c'est la grande tragédie de notre histoire !

Pierre Rabhi

Ce petit homme, à l'allure frêle et à l'attitude modeste, consacre sa vie à la défense de la planète et au respect de la nature. Il réussit à faire entendre sa voix dans ce monde matérialiste et du toujours plus. J'admire son courage et sa tenacité.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2020

De l'autre côté

mort

Dans la véranda, assis devant mon écran d'ordinateur, je lève souvent les yeux. Je vois mon jardin et regarde la nature changée au fil des saisons. Je la vois, à chaque fois, mourir et renaître, perdre ses forces, ses feuilles et ses fleurs et resplendir à nouveau aux beaux jours. C'est toujours, pour moi,  un enchantement et une source de réflexions.

Même si la vie quitte la nature, elle est quelque part, là tapie, toujours présente. Cela ne nous étonne jamais de voir les fleurs ressurgir, les fruits pousser à nouveau sur les arbres, de voir apparaître immuablement les belles jonquilles, les petits crocus tout timides et la vigne vierge grimper allègrement le long des murs.

Alors je me dis souvent "Pourquoi n'en serait-il pas pareil pour nous, humains. Notre fin ne serait-elle pas seulement qu'apparente ? La mort ne serait-elle qu'un changement d'état? " Certes notre corps physique disparaîtra, mais nous sommes aussi constitués d'un corps invisible que toutes les traditions nomment différemment: âme, esprit  ou conscience.......Et si ce corps invisible subsistait sur un autre plan ?"

J'ai tendance à y croire. Les vies ne sont que des expériences qui se succèdent et le trait d'union entre toutes ces vies est constitué par l'âme, l'esprit ou la conscience.

Toutes les expériences de mort imminente( EMI ou NDE) me confortent dans mon ressenti, d'autant qu'à une époque( lorsque je rédigeais des articles pour un magazine spirituel) j'ai eu l'occasion de faire plusieurs reportages sur le sujet en interviewant des personnes ayant vécu ce genre d'expériences. Et elles m'en ont raconté de belles !......Des histoires bien émouvantes, surprenantes, histoires qui ont changé complètement le cours de leur vie !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , ,

11 juillet 2020

Garder le cap !

bâteau

 

Savoir garder le cap sans trop se laisser influencer par le flot d’informations qui se déversent dans notre cerveau. Apprendre à écouter ce qui vit à l’intérieur de soi plutôt que le chant des sirènes du monde extérieur.

Ne pas céder docilement aux injonctions qui nous sont imposées mais savoir garder une certaine discrimination dans sa façon d’être.

Chaque être humain poursuit son chemin et ce chemin est bien particulier fait de hauts et de bas. Vouloir mette toute le monde sur une autoroute, bien balisée n’a pas de sens ……..Si, il y en a un : celui d’asservir le plus grand nombre !!A l’autoroute, tout droite, je préfère les chemins de traverse , ces petits chemins un peu sauvages qui grimpent et tournicotent…….. Je tiens trop à ma liberté si tant est que je suis libre !

Je préfère mille fois écouter ma petite voix intérieure. Elle m’a rarement trompé !

Allez, employons les grands mots. Je préfère mille fois écouter mon âme. Elle a une  grande expérience et une vision globale et consciente des événements. Je me méfie de ce que je lis, de ce que je vois et de ce que j’entends. J’essaie de relativiser tant que je peux……Il y a tellement de tentatives de manipulations.

Alors oui garder le cap ! malgré le vent, les récifs, les tempêtes. Se mettre au-dessus de la mêlée, s’accouder à son balcon et regarder les affres de la comédie humaine se dérouler, là, tout en bas, sous nos yeux !!

Garder le cap sur ses valeurs, sur ce qui paraît juste…..Simplement……Tout simplement ! !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 juillet 2020

Etre un avec tout

 

zen18

L’expérience spirituelle la plus haute est celle de l’unité. Nous ne sommes séparés de tout que par le mental – que par nous-même. La vérité, au contraire, nous unit : parce qu’elle est une, parce qu’elle est universelle, et parce qu’elle est infinie.

Il ne s’agit pas de brimer l’ego, mais de l’ouvrir : devenir comme « un cercle devenu si large qu’il ne peut plus rien entourer, un cercle d’un rayon infini : une ligne droite ! ». Alors seulement le bonheur peut advenir. Il n’y a pas d’ego heureux, ni de bonheur égoïste. Il faut donc se libérer du moi, pour s’ouvrir à tout. C’est le chemin de la sagesse. C’est le chemin du bonheur. « Pour aller où ? Là où vous êtes. Tout est ici et maintenant. »

Swami Prajnanpad

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , ,