Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 mai 2020

Une chance à saisir

avare

 

Depuis un certain ma petite voix me titille….Elle a besoin de s’exprimer

La période que vous êtes en train de vivre est difficile et dramatique. Beaucoup de personnes s’en sont déjà allées. Tout le corps médical est épuisé, mais vous, vous êtes encore vivants. Votre responsabilité est grande pour l’avenir de votre planète. Ce que vous vivez actuellement doit constituer une leçon pour les années à venir. Cette situation inouïe dans laquelle vous êtes est aussi une chance que vous devez saisir……Vous êtes libres de votre destinée mais vous devez aussi vous comporter en gens responsables, soucieux de créer un monde meilleur.

Il est temps, si vous le souhaitez, d’élaborer un autre paradigme où les valeurs de profits seront remplacées par des valeurs d’humanité. L’humain  doit revenir au centre du jeu au détriment de l’argent. 

Pourquoi continuer à piller la terre, sinon pour le profit ?

Pourquoi continuer à exploiter certains, sinon pour le profit ?

Pourquoi surconsommer et produire plus, sinon pour le profit ?

Vous devriez comprendre que cette course en avant est usante et mortifère

Mobiliser vos énergies pour posséder, vendre et acheter, vaincre, s’entretuer, pour assouvir vos désirs n’est sans doute pas la meilleure voie à prendre. Il y a mieux à faire. Vous pouvez, si vous le souhaitez, devenir les acteurs de ce nouveau monde qui s’ouvre à vous. C’est votre engagement quotidien, vos comportements responsables qui sèmeront les graines du futur.

Seul, un événement invisible, incontrôlable et impalpable, en l’occurrence un virus, pouvait arrêter cette fuite en avant, cette course au toujours plus. Ce temps où tout s’est arrêté est un extraordinaire temps de réflexion……Mettez-le à profit  et faites entendre votre voix auprès de vos gouvernants !

Daniel et sa petite voix

Posté par DANIEL GENTY à 07:01 - Expériences de vie - Commentaires [35] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Une chance à saisir

  • Bonjour,
    Oui une période bien difficile et je pense que ce n'est pas terminé, loin de là ... Passe une bonne journée, @ bientôt, Véronique

    Posté par Véronique75, 14 mai 2020 à 09:56 | | Répondre
    • Les mois à venir risquent d'être un peu secoués. J’aimerais tant que nous ne retombions pas dans tous nos travers ! J'ai soif d'un monde harmonieux !

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2020 à 11:50 | | Répondre
  • Chassez le naturel etc.... Hélas je ne suis pas très optimiste. Je suis partagée entre la crainte que ne rien ne change, et même que ce soit pire qu'avant...
    Le chômage croissant, petites entreprises détruites... Que peut engendrer une telle misère ?
    Je précise que je suis une privilégiée puisque je suis retraitée.
    Le confinement ne m'a posé aucun problème. La vie continue... comme avant.
    Bonne journée (je vous ai lu via Angedra)

    Posté par Françoise, 14 mai 2020 à 10:45 | | Répondre
    • Comme moi un privilégié....J'ai un jardin et le confinement ne m'a perturbé outre mesure...Ce sont plutôt les propos tenus à droite et à gauche par une multitude d'experts,d'hommes politiques qui m'ont parfois peiné par leur incohérence !
      Je vais aller voir votre blog.

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2020 à 11:53 | | Répondre
  • Puisse chacun et chacune entendre ta petite voix Daniel.
    Bonne journée et bonne fin de semaine.

    Posté par Marie, 14 mai 2020 à 11:00 | | Répondre
    • Drôle d'époque avec toutes ces voix dissonantes qui se font entendre à droite et gauche....Je préfère faire confiance à mon instinct qui m'incite au calme et à la tempérance !

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2020 à 11:56 | | Répondre
  • C'est un temps de réflexion...Espérons qu'une majorité saura en profiter et que cette course éperdue de profit s'estompera ...Espérons en un monde meilleur et sachons y contribuer

    Posté par gazou, 14 mai 2020 à 11:44 | | Répondre
    • Je le souhaite vraiment ce monde meilleur. C'est à nous de le mettre en place !

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2020 à 11:57 | | Répondre
  • Avec les faillites des entreprises, le chômage grandissant et les dettes accumulées… franchement même si je suis positive, j'ai tout de même du mal à voir comment le monde peut changer…
    Faire revenir nos usines, nos sociétés sur le sol de France … difficile et pour la plupart irréalisable. En créer de nouvelles qui nous permettraient d'être plus indépendants… oui mais il faut de nombreuses années pour cela.
    Alors en attendant, changeons déjà notre manière de consommer. Je n'ai pas attendu le virus pour consommer français, peut-être plus cher oui mais bien meilleur ne serait-ce pour l'écologie et nos producteurs.
    A notre échelle ce n'est qu'un petit pas, mais si tout le monde y réfléchit.

    Posté par angedra, 14 mai 2020 à 11:59 | | Répondre
    • Consommer local est une grande leçon de la crise!. Mais c'est à chacun de changer certains de ses comportements. Moi ce qui me préoccupe beaucoup, c'est la pollution et le non respect de la nature......Et puis ces grandes inégalités sociales. Ce matin le ciel est bleu et ma pelouse,avec ses gouttelettes de rosée est magnifique. Je l'ai tondue hier !

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:08 | | Répondre
  • je pensais également ça pendant cette période , que globalement qqchose bougerait

    Posté par sylvie, 14 mai 2020 à 12:15 | | Répondre
    • Je l'espère !!Mais les humains auront-ils le courage de changer ?

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:09 | | Répondre
  • Tous les humains de la Terre ont un dieu, même les athées. Que ce soit celui des religions ou le dieu Argent, un dieu du stade ou du show-biz, un parent ou un gourou, une science ou un art...
    Je suis d'accord avec toi, il faut assainir tout ça.
    L'argent en soi n'a rien de mal, le problème, c'est que nous lui avons donné un pouvoir qui fait ressortir ce qu'il a de plus vil dans l'homme : la cupidité, la soif de puissance, la domination et la manipulation, la vanité, la corruption, la peur du manque, la peur du lendemain...
    Quelques individus ont savamment entretenu notre dépendance depuis des siècles. Sans argent, nous mourons. Sans argent, nous ne sommes rien ni personne, nous n'existons pas.
    L'argent a perdu sa fonction première qui était de quantifier les échanges de biens et de services. Il est devenu moyen de pression psychologique et d'asservissement.
    Nous devrons à l'avenir reprendre possession de notre intégrité physique, de nos libertés de penser et d'agir, de nos valeurs spirituelles... Nous devrons nous réapproprier notre droit à l'information vraie, affirmer notre exigence de transparence médiatique et politique, imposer le respect de tous les êtres vivants en tant que matière sacrée.
    Il faudra redresser tout ce qui a été tordu, tronqué, falsifié. Nos conditionnements ne sont que de fausses morales, de fausses bonnes excuses, de fausse justice. On risque 3 fois plus d'années de prison pour un braquage de banque que pour un assassinat ! Un billet vaut plus qu'une vie humaine dans nos sociétés malades.
    Ce confinement n'aura pas été vain. Une graine a été semée. Elle commence à germer et elle fleurira à son rythme.

    Posté par Aube03, 14 mai 2020 à 13:37 | | Répondre
    • Merci Aube...
      Je suis d'accord !

      Posté par La Licorne, 15 mai 2020 à 14:58 | | Répondre
    • C'est une belle réflexion que tu nous adresses à laquelle j'adhère totalement. L'argent est une énergie qui circule mais les hommes en ont fait une énergie perverse pour assouvir leurs bas instincts et soumettre les autres. On essaie de soigner les effets du virus mais on devrait aussi soigner notre monde.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:16 | | Répondre
  • Coucou. Je suis d'accord avec toi et ta petite voix. Mais j'ai bien peur que les choses soient très compliquées pour les semaines et mois à venir. Cette pandémie a fait beaucoup de dégâts dans notre société et pas seulement dans le secteur de la santé. Beaucoup de gens sont précarisés et comment vont-ils s'en sortir? Inventer un nouveau mode de vie demande que nous soyons tous solidaires mais le sommes-nous vraiment?... Bises alpines.

    Posté par Dédé, 14 mai 2020 à 15:05 | | Répondre
    • On peut avoir des doutes effectivement. Mais il faut y croire !!
      En poursuivant sa fuite en avant le monde court à sa perte. Cette civilisation du toujours plus ne peut être que frustrante....Il lui manque une âme !

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:20 | | Répondre
  • Exactement, il est temps que la majorité silencieuse parle sur le plus de tribunes possible : "Nous voulons la paix, nous voulons l'entraide, nous voulons une démocratie authentique, nous voulons la liberté de penser et de parler, nous voulons un monde auquel nous pouvons faire confiance à ceux que nous nommons comme représentants, faire confiance qu'ils oeuvreront dans l'intérêt de tous et non dans l'intérêt de qq'uns comme cela se passe présentement". Merci Daniel pour ton très beau texte.

    Posté par kéa, 14 mai 2020 à 16:35 | | Répondre
    • Il faut effectivement que de plus en plus de voix se fassent entendre et mettre en oeuvre toutes les initiatives intéressantes. Quand on voit nos gouvernants: Trump, Boris Johnson, Poutine, Bolsonaro, Orban, Dutertre aux Philippines......

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:28 | | Répondre
  • Ça c'est une petite voix très terrestre, qui s'occupe en somme... de politique ; pour l'expression de qui aucun virus n'a jamais été nécessaire ! Mais qui sommes-nous pour faire changer les choses qui nous sont extérieures ? Les hommes seront toujours les mêmes : même pendant le confinement, combien ont-ils été à thésauriser pour être sûrs d'avoir ce que les autres finalement ne trouvaient plus dans les supermarchés ? Car il ne faut pas croire qu'Harpagon soit un PDG de multinationale ! Non, il est Monsieur Toutlemonde, un pauvre monsieur qui essaie de stocker parce qu'il a peur du lendemain... et comme resteront tous les humains qui ne seront pas des ascètes ou des saints.

    Posté par Aloysia_Martine, 14 mai 2020 à 17:04 | | Répondre
    • Bon d'accord mais ce n'est pas une raison pour tenter d'améliorer les choses !

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:31 | | Répondre
  • Qui ne souhaite pas un monde meilleur ?
    Mais meilleur pour qui ? Et quel monde ?
    Pour beaucoup, notamment nous les occidentaux, le meilleur de notre monde se construit sur le pire de celui des d'autres…

    Oui, bien sûr, on peut rêver un monde meilleur…
    Reste l'observation de la réalité. Avec le déconfinement je constate les queues sur les trottoirs des boutiques des achats plaisir. Acheter "pour le plaisir d'acheter quelque chose". (Comme je l'ai entendu dans l'interview d'une consommatrice)

    Nous resterons collectivement des consommateurs avides, et pour parodier la phrase célèbre sur l'amour : « je consomme aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain…»
    mais bon, restons optimistes : « un jour, mon prince viendra !… »

    Posté par alainx, 14 mai 2020 à 17:13 | | Répondre
    • Tu poses trois questions
      Qui ne souhaite pas un monde meilleur: moi tout simplement( et certainement d'autres)
      Pour qui: pour tous ceux qui souffrent, sont opprimés et ont faim
      Et quel monde: un monde plus vertueux où chacun puisse s'épanouir au mieux.

      Tu vois, c'est pas grand chose !!

      Posté par DANIEL GENTY, 15 mai 2020 à 16:20 | | Répondre
  • je m'étais isolée de ce monde qui nous conduit à la perte, mais mes contemporains ont suivi la voie de l'offre et de la demande, ils en voulaient toujours plus ... les voilà gros Jean comme devant ... auront-ils compris ? je l'espère ....
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 14 mai 2020 à 19:11 | | Répondre
    • Sauront-ils tirer les leçons de cette crise mondiale? On peut avoir des doutes. Ceux qui ont le pouvoir de l'argent vont se défendre becs et ongles. Ils ne vont pas lâcher le magot facilement mais la pression monte !!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:34 | | Répondre
  • Savoir ce qu'on veut et ce qu'on ne veut plus, OUIIII !
    Mais aller le quémander auprès des dirigeants : aucune chance !

    Notre pouvoir, ce sera de suivre ce que nous dicte notre conscience, indépendamment de ce qu'on essaiera de nous faire faire...bref, de résister.

    Posté par La Licorne, 15 mai 2020 à 14:55 | | Répondre
    • Résister......Et faire des propositions......Se montrer fermes et déterminés !

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:35 | | Répondre
  • Certains d'entre nous ont déjà compris tout cela, mais ce n'est pas une généralité. Les gouvernements n'ont qu'une idée en tête, relancer l'économie et la consommation. Le plastique est redevenu le roi, les Lobbys se battent pour pouvoir le remettre en circulation sans interdiction.... A présent que les hôpitaux ont passé le plus gros de la bataille, qu'en reste t'il ?
    Alors je crains que la bataille pour une vie plus vertueuse ne soit très rude.
    Belle fin de journée

    Posté par Pascale MD, 15 mai 2020 à 16:22 | | Répondre
    • Oui la bataille sera rude.....Mais avons nous le choix. Toi qui est proche de la nature et des animaux tu dois bien ressentir les méfaits de l'homme sur ces mondes qui nous entourent. Nous ne sommes pas propriétaires de la terre, seulement locataires. Belle journée.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:41 | | Répondre
  • ..nous reprenons doucement nos habitudes..gageons que cette période écoulée nous aura permis de réfléchir à l'essentiel de nos vies.
    Tout n'est pas fini, il va falloir vivre autrement...
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    Posté par mireille du sabl, 15 mai 2020 à 18:15 | | Répondre
    • S'adapter constamment, tel est notre destin !! L'avenir nous est inconnu mais nous en sommes les acteurs !!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mai 2020 à 09:43 | | Répondre
  • Dans les villes, pendant deux mois le ciel s'est éclairci, l'air s'est purifié, le silence s'est installé et les animaux ont repris leurs aises.
    En sillonnant la campagne, où les services communaux ont un peu délaissé le débroussaillage et le fauchage des bords de route, j'ai été émerveillée de voir la nature végétale reprendre ses droits et laisser libre cours à son talent artistique. J'ai vu des compositions florales époustouflantes et partout des arrangements spontanés magnifiques. J'ai eu un petit aperçu de ce qu'a pu être l'Eden en son temps !
    Et puis, sans la chasse, les avions et les voitures, les animaux semblent plus sereins. L'écureuil de mon jardin, d'habitude si discret, est carrément rentré chez moi hier. Et ce matin, je l'ai retrouvé devant ma porte, prêt à entrer à nouveau !

    Posté par Aube03, 16 mai 2020 à 14:15 | | Répondre
    • Quand on pense que l'on pourrait vivre en harmonie avec la nature.....La Terre serait un paradis !!
      Il faut sans doute répartir la population de façon plus intelligente en évitant les mégapoles!!
      L'homme pense qu'il est le seul locataire de la Terre. Mais non !! Il ya aussi les animaux et les végétaux !

      Posté par DANIEL GENTY, 17 mai 2020 à 16:47 | | Répondre
  • je suis d'accord avec toi ; j'étais contente cet après midi d'entendre ma fille dire peut être qu'avec cette crise, nous ferons moins de dépenses. Emprunter des livres au lieu de les acheter, faire moins de voyages en avion, aussi passer des moments avec "soi".
    Et l'argent économisé le donner. (au moins une partie)
    Et ne pas toujours accuser les autres, se mettre en cause aussi.
    Joie de revoir mes petits enfants, fille et gendre. On ne s'est pas embrassé mais le coeur y était.
    Bises

    Posté par Durgalola, 16 mai 2020 à 20:33 | | Répondre
  • Il faut mettre en application ce que dit ta fille !! Le monde irait beaucoup mieux.
    Moi aussi j'ai revu hier mes petits enfants. Que du bonheur !

    Posté par DANIEL GENTY, 17 mai 2020 à 16:48 | | Répondre
Nouveau commentaire