Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

15 juillet 2016

Le nombril

Un joli poème de Marie Christine

centre

Le nombril
M'a appris
La noirceur
De mes peurs,
L'aigreur
De mes erreurs,
L'immuable froideur
Du mental raisonneur,
La morne frustration
D'un coeur en sa prison .
A force de prières,
De pleurs, d'oranges amères,
La dure carapace
A cédé son espace,
Et fondu sans un cri
Au soleil de la Vie .
Soudain désemparé,
Le nombril égaré,
Affaibli et hagard,
A tourné son regard
Vers les âmes imparfaites :
Une belle découverte !
Et il a pu apercevoir
Les autres dans son miroir,
Les autres qui lui ressemblent,
Tous les autres, tous ensemble .
Alors un coeur nouveau,
Souriant, vibrant et chaud,
Attendri s'est ouvert,
Cadeau de l'univers,
A la douceur câline,
 A la grâce divine,
A la joie dynamique, à la pensée féconde
De n'être ni l'élu ni le centre du monde .

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Le nombril

    Joli hymne à la perte de l'ego...
    Et aux valeurs humaines, bien mises à mal ...
    Bises et belle journée
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 15 juillet 2016 à 09:40 | | Répondre
    • Marie Christine est aussi douée que toi pour écrire, dans un genre différent. Elle aussi était dans l'éducation nationale !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 juillet 2016 à 18:21 | | Répondre
  • Intéressant et bien joli poème.. qui fait comprendre que la carapace doit se fendre et se fondre vers l'Unité le UN.et se laisser bercer comme un enfant.
    Merci pour ce partage.

    Posté par m'mamzelle Jeann, 15 juillet 2016 à 09:47 | | Répondre
  • Heureux de te lire si joliment Marie !
    Bel été à toi.

    Posté par PLV, 15 juillet 2016 à 20:43 | | Répondre
  • Un délicieux poème dont l'auteure doit être tout aussi charmante.

    Posté par Aloysia_Martine, 15 juillet 2016 à 22:41 | | Répondre
  • Très joli poème,
    comme un calligramme
    qui noue ses drames imaginaires,
    éclate en libération salutaire,
    et se métamorphose en vaste communion interplanétaire..
    Merci!
    Pierre

    Posté par Pierre, 16 juillet 2016 à 22:18 | | Répondre
    • Bonjour Pierre et peut être bonnes vacances !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 juillet 2016 à 19:11 | | Répondre
  • La joie de n'être pas le centre du monde mais une partie reliée au Tout
    Bon dimanche !

    Posté par gazou, 17 juillet 2016 à 09:57 | | Répondre
  • Magnifique !! Tout est dit et si joliment dit. Merci

    Posté par Florinette, 17 juillet 2016 à 10:44 | | Répondre
Nouveau commentaire