Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

28 janvier 2016

Du socialisme à l'écologie

 

vache

SOCIALISME :

  • • Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.

COMMUNISME :

  • • Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.

FASCISME :

  • • Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous vend le lait.

NAZISME :

  • • Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.

DICTATURE :

  • • Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.

FEODALITE :

  • • Vous avez 2 vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait.

DEMOCRATIE :

  • • Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.

DEMOCRATIE REPRESENTATIVE :

  • • Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décide à qui appartient

le lait.

CAPITALISME :

  • • Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour

faire des petits.

BUREAUCRATIE :

  • • Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous

invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de

lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette.

Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache

manquante.

ECOLOGIE :

  • • Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la

bouse.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Du socialisme à l'écologie

  • Rigolo, merci Daniel ! Je me sens de plus en plus ecolo... Belle journée au grand air à côté des vaches en buvant du lait, joli programme, non ? Bises. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 28 janvier 2016 à 09:14 | | Répondre
    • Sympa ta réponse. Vive les vaches et la campagne quoique en ce moment cela n'est guère drôle pour les pauvres agriculteurs. Bonne journée !

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 11:54 | | Répondre
  • Bien charmantes ces deux vaches au milieu de toute cette jungle! Bonne journée.

    Posté par Lyne-Anke, 28 janvier 2016 à 11:05 | | Répondre
    • Elles ne savent plus où donner de la tête !

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 11:55 | | Répondre
  • Futuriste: c'est quoi les vaches ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 28 janvier 2016 à 12:09 | | Répondre
    • Ce sont des êtres qui ruminent toute la journée !

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 11:56 | | Répondre
  • C'est pour cela que j'élève des chevaux !

    Posté par manouche, 28 janvier 2016 à 14:27 | | Répondre
  • Ah ? Faut que je m'inquiète : il y a plein de vaches qui bossent avec moi ?...

    Posté par kakushiken, 28 janvier 2016 à 15:41 | | Répondre
    • Pourtant une vache , c'est bien tranquille et ça rumine toute la journée .

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 11:58 | | Répondre
  • Ah la bureaucratie ... Je reconnais bien là mon pays ... la France.

    Autrefois, il y avait autant d'élevages que quiconque se donnait la peine d'en avoir au moins un. Avec quelques vaches seulement, on pouvait vivre.
    C'était la Liberté.

    Bon an mal an, on fixait quelques règles de base pour que chacun y trouve son compte en fonction de la qualité de son travail.
    C'était l'Egalité.

    Sur les marchés, les éleveurs se tapaient dans les mains pour sceller un accord puis ils allaient boire un coup dans un des innombrables cafés que contenait la France.
    C'était la Fraternité.

    Aujourd'hui, plus rien de tout ça.
    Les lobbys font la loi au mépris des valeurs de notre soi-disant République.

    Il faut nous réveiller les z'amis ... avant qu'il ne soit trop tard.

    Posté par alain thomas, 28 janvier 2016 à 16:16 | | Répondre
    • Dramatique ce que vivent les agriculteurs. Pressurisés par la grande distribution, il n'y a pas beaucoup de monde pour les aider. Utilisons de plus en plus les circuits courts et évitons les grandes surfaces.

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 12:03 | | Répondre
      • As-tu vu le film "Demain" qui passait récemment dans les salles de cinéma dans toute la France : un film de Cyril Dion et Mélanie Laurent.
        Un film plein d'optimisme qui montre de quelle manière une société parallèle agissante crée en ce moment même le Nouveau Monde.
        L'agriculture moderne fait fi des nouvelles normes qui étranglent les petits agriculteurs et cela démontre que l'on peut changer la Société.
        Il suffit d'agir, se regrouper et persévérer avec l'enthousiasme grandissant.

        Autant je pense que l'Ancien Monde s'effondre inexorablement et que nous assisterons à la destruction des trois pouvoirs (politique, monétaire et religieux) avec les conséquences cataclysmiques qui s'en suivront, autant je suis enchanté par la fantastique énergie déployée par les nouveaux créateurs qui basent leurs actions sur une nouvelle pensée indestructible qui crée les conditions de ce merveilleux Nouveau Monde.

        Posté par alain thomas, 30 janvier 2016 à 09:53 | | Répondre
        • Non je n'ai pas vu le film mais j'en ai entendu beaucoup parler. Comme toi je mets beaucoup d'espoir en cette nouvelle société qui est en train de naître, une société moins égoïste et beaucoup plus collaborative. Un monde nouveau émerge inexorablement. Le basculement ne sera pas facile car toutes les instances traditionnelles s'accrochent mais je pense que c'est déjà trop tard.

          Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2016 à 11:51 | | Répondre
          • Oui je suis d'accord avec toi c'est déjà trop tard, ils ne pourront rien y faire.

            Cependant sur une autre page tu parles du temps. Nous savons bien qu'au niveau relatif, celui auquel nous sommes bien attachés et bien vivants, le temps existe bien.
            C'est là où est le problème.
            Quel va donc être le temps de la transition entre les deux Mondes ? ... ce temps cataclysmique effrayant durant lequel les horreurs vont se multiplier. Nous avons commencé ce laps de temps et cela ne fait que commencer.
            Tu vois, pendant qu'une certaine jeunesse fabuleuse crée le Nouveau Monde à une vitesse vertigineuse, l'Ancien Monde s'effondre doucement mais inexorablement.
            Pas de connexion entre les deux.
            Ce sont deux mondes parallèles qui ne cohabitent pas encore et ceux qui dirigent l'Ancien Monde (les Grandes Familles) n'auront de cesse de s'accrocher à leurs privilèges avec une cruauté sans égal.
            Et ne nous trompons pas ; les plus cruels ne sont pas ceux que l'on croit. Les plus cruels ont toujours gouverné le Monde depuis la nuit des temps.
            C'est la loi du plus fort.

            Posté par alain thomas, 31 janvier 2016 à 14:16 | | Répondre
          • Mais l'étau commence à se resserrer. La loi du nombre l'emportera un jour ou l'autre.

            Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2016 à 17:30 | | Répondre
          • Oui Daniel.
            Et là nous parlons de la Loi.
            L'Ethique régit le Monde.
            Ainsi est le Monde.

            Posté par alain thomas, 31 janvier 2016 à 18:03 | | Répondre
  • très bien tourné ... Hé pas le lait ...
    presque tout un fromage ...
    Et l'anarchiste fait en somme tout ce qui lui plait ...
    amitié .

    Posté par marie-claude, 28 janvier 2016 à 17:24 | | Répondre
    • Le point commun de tous ces systèmes: c'est qu'à chaque fois, ils sont pervertis par l'homme !

      Posté par DANIEL GENTY, 29 janvier 2016 à 12:06 | | Répondre
  • je ne fais pas de politique

    Posté par flipperine, 28 janvier 2016 à 19:03 | | Répondre
  • Manque plus que l'anarchie, mais là on ne sait plus trop si il nous reste les vaches!

    Posté par alezandro, 28 janvier 2016 à 20:05 | | Répondre
    • Anarchie: vous avez deux vaches. Vous les laissez se traire en autogestion !

      Posté par Daniel, 29 janvier 2016 à 17:05 | | Répondre
  • Excellent, très pédagogique ! Au moins là on comprend...

    Posté par Mayalila, 29 janvier 2016 à 10:27 | | Répondre
  • Très instructif et vrai !

    Posté par leslunettesroses, 29 janvier 2016 à 15:07 | | Répondre
  • la dernière me fait bien rire ... je connaissais mais c'est toujours un plaisir de relire cette histoire de vaches. Bonne soirée

    Posté par durgalola, 29 janvier 2016 à 20:53 | | Répondre
  • Vous avez deux vaches. Vous garder un peu de lait juste ce qu'il faut pour vos besoins personnels, vous donnez le reste à ceux qui en ont besoin; ceux qui le peuvent vous offriront d'autres choses en échange.

    Posté par Francine, 30 janvier 2016 à 10:43 | | Répondre
    • L'économie de troc ! ( qui revient au goût du jour avec tous les mouvements collaboratifs)

      Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2016 à 11:52 | | Répondre
      • Il y a une différence entre le troc qui est un échange équilibré donnant / donnant et l'"idéalisme" qui serait d'offrir ce que l'on peut et d'être confiants et ouverts à la réception de ce que les autres offrent, en se contentant de ce que l'on peut avoir, c'est à dire avec les valeurs éthiques de non avidité, non désir, confiance, amour des autres, sérénité.
        Rien qu'au sein d'une petite famille ce n'est déjà pas évident, alors l'extension à un environnement plus large !?

        Posté par Francine, 31 janvier 2016 à 14:21 | | Répondre
        • Pas évident. J'ai la sensation que l'humanité a encore un bout de chemin à faire pour instituer un telle attitude. Pourtant certains le font.

          Posté par DANIEL GENTY, 31 janvier 2016 à 17:32 | | Répondre
        • Francine insiste bien sur le mot "Idéalisme" qui est proche du mot "Utopisme".
          L'idéal est bien ce que tu dis Francine maintenant je rejoins Daniel, l'humanité a encore un bout de chemin à faire.
          Tu vas bien ma chère Francine ?

          Posté par alain thomas, 31 janvier 2016 à 17:59 | | Répondre
          • Bien sûr que j'ai conscience qu'il y a un grand bout de chemin à faire. Ce qui n'empêche que l'on peut déjà l'appliquer avec ses proches.
            Merci Alain de te soucier de ma santé. Je viens de passer une étape difficile avec le décès de ma Maman début décembre, mais je reprends le dessus, et la peinture et la spiritualité m'y aident. En ce moment je lis "La vie quotidienne comme pratique méditative" de Tenzin Palmo, sans doute connais-tu l'approche de cette nonne bouddhiste. Une lecture que l'on peut conseiller à tous indépendamment de la religion.

            Posté par Francine, 01 février 2016 à 12:01 | | Répondre
          • Comme tu le dis, perdre sa maman est une étape difficile.
            Peinture et spiritualité ont toujours fait partie de ton chemin je crois.
            Je n'ai pas encore lu Tenzin Palmo mais je vais remédier à cela.
            Le Bouddhisme n'est pas toujours une religion. C'est avant tout un état d'esprit mais il est vrai que pour aider à transformer l'esprit (puisque c'est le but de cette philosophie), le rituel reste la discipline principale de transformation (au départ s'entend).
            Ensuite, une fois les habitudes prises, le méditant intègre sa pratique dans la vie quotidienne.
            Porte toi bien !

            Posté par alain thomas, 01 février 2016 à 15:42 | | Répondre
  • J'ajoute à ce que je viens de dire : "Idéalisme"

    Posté par Francine, 30 janvier 2016 à 10:51 | | Répondre
Nouveau commentaire