grandeborne

La grande borne

 

On m'appelle Marylou

Je n'habite pas du côté de Chatou

Je suis de la Grande Borne

La cité bien connue de l'Essonne.

Je vis au milieu des petits loups

Les rois du macadam

Ceux qui sont toujours hors des clous

Et qui ne disent jamais bonjour Madame.

Je suis Marylou, la petite beurette

Qui n'a jamais vécu au bled.

J'ouvre bien grand mes mirettes

Mais je ne vois que des murs tout laids.

Là bas au coin de la rue, la mer m'attend

Avec ses vagues qui dansent à l'horizon

Et qui m'emportent loin des traditions.

La bas au coin de la rue souffle le vent.

Adieu les petits loulous, les grands marlous

Au revoir les flics, les pères Dupanloup

J'ai envie de mettre les voiles

Pour ne pas porter le voile.

On m'appelle Marylou

la petite fille de banlieue

Qui n'a pas froid aux yeux.

Adieu je vous fais un grand coucou.