edredon

 

Je suis d’habitude un bon dormeur…Oui j’aime dormir et en plus je rêve beaucoup. J’ai l’impression d’avoir une double vie : une vie le jour, une vie la nuit. Pourtant hier soir je n’arrivais pas à trouver le sommeil. Il avait pris la poudre d’escampette !

 Cela m’arrive de temps en temps. Je tourne et me retourne dans mon lit. Le temps paraît bien long. Alors forcément, je pense. Des idées saugrenues me passent par la tête. Les pensées sont comme des vagues. Elles vont, elles viennent.

Des souvenirs aussi surgissent du passé. Mon enfance, les vacances dans le Limousin chez mon arrière-grand-mère. Sa grande maison peuplée de fantômes où j’avais peur. Sa chambre avec son grand lit et sur le lit, un édredon bien haut, bien moelleux.

 Alors, sans rien dire à personne, j’entrais dans la chambre et me lançais sur l’édredon avec cette sensation de m’enfoncer dans des plumes. Je m’abandonnais totalement à cette plongée agréable.

C’était tellement bon que je recommençais plusieurs fois !!

Pourquoi ce souvenir si futile est-il resté encré en moi ? Allez savoir pourquoi !

Lorsque j’enseigne le yoga, il me revient souvent à l’esprit ce souvenir pendant la détente. Pour bien faire comprendre ce qu’est le lâcher prise, je dis à mes élèves » Visualisez-vous en train de sauter sur un édredon et de vous enfoncer sans rien retenir. Appréciez comme c’est bon de tout lâcher ! »

Cultiver le lâcher prise est sans doute le meilleur remède pour effacer le stress et les tensions qui nous perturbent !!Mais attention ne pas confondre lâcher prise et renoncement !!

Daniel