Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

24 août 2020

Dilemme !

balance

Elle se plaint d’être accaparée par sa famille, ses enfants et petits enfants. Elle a la sensation d’être prise dans un étau mais reconnait qu’elle ne sait pas dire non.   Sa fille, notamment, lui demande une grande disponibilité.

Elle voudrait disposer de plus de temps pour faire du yoga et pratiquer le bouddhisme. Elle aimerait également avoir une activité sociale. Ah si elle pouvait avoir une plus grande liberté   !! Elle me dit qu’elle est insatisfaite de sa situation et ne sait que faire pour s’en libérer.

Elle s’inquiète et le stress la gagne souvent. Alors elle a mal au dos, vraiment mal, au dos au point que parfois elle ne peut plus bouger….Elle se dit qu’il va bien falloir adopter une ligne de conduite et trouver une solution.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Dilemme !

  • Elles sont nombreuses les femmes qui se sentent obligées d’être disponibles pour leurs proches, leurs amis, tout le monde sauf elles-mêmes. Fruits d’une génération où les femmes s’occupaient de tout, de "l’intendance", du mari qui rentrait fatigué de sa journée de travail, des parents âgés que souvent l’on gardait avec soi, des petits-enfants qu'on élevait quasiment pour soulager les enfants.

    Les temps ont bien changé, mais pas les croyances insidieuses qui font que les femmes, souvent inconsciemment, croient toujours qu’elles doivent tout supporter sans broncher.
    Et le mal de dos s’installe

    Posté par Ambre Neige, 24 août 2020 à 08:32 | | Répondre
    • Les temps changent. Les femmes travaillent et on met les enfants à la garderie.....Mais les femmes continuent à gérer plein de choses. Moi je trouve dans l'ensemble qu'elles sont plus fortes que les hommes.

      Posté par daniel, 24 août 2020 à 18:16 | | Répondre
      • elles ont surtout moins le choix....
        Il paraît que plus en plus d'hommes "participent" mais dans les faits, l'intendance reste souvent l'affaire des femmes, et ce sont plus facilement les femmes qui s'occupent des autres !

        Posté par Ambre Neige, 25 août 2020 à 09:39 | | Répondre
        • La nouvelle génération se comporte autrement. Je le vois avec mes deux fils. Ils ont intérêt à participer !! Lavage, repassage et ménage et quand les enfants étaient petits:biberon et couche.....Bon mais dans l'ensemble la femme en fait encore plus !

          Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:46 | | Répondre
  • Manger ou être mangé !
    Patience quand elle sera plus vieille on ne lui demandera plus rien et elle se retrouvera seule.

    Posté par manouche, 24 août 2020 à 09:36 | | Répondre
    • J'espère que non! mais elle devrait profiter plus de la vie et penser à elle.

      Posté par daniel, 24 août 2020 à 18:17 | | Répondre
  • Trop donner pour se sentir aimée ?

    Posté par Aube03, 24 août 2020 à 11:51 | | Répondre
    • Peut être bien mais est ce la solution ?

      Posté par daniel, 24 août 2020 à 18:18 | | Répondre
      • Certaines personnes ne voient que ce qu'elles donnent et pas ce qu'elles reçoivent. D'autres voient ce qu'elles reçoivent et pas ce qu'elles donnent. Les premières exigent toujours de recevoir plus. Les dernières croient toujours qu'elles ne donnent pas assez.
        Au final, c'est un peu le même problème : un manque d'équilibre dans la perception du donner et du recevoir.
        Mais c'est une fausse dualité. Donner et recevoir, c'est la même chose.
        Pour donner, il faut avoir reçu la volonté, la générosité, l'élan d'amour à l'intérieur de soi.
        Pour recevoir, il faut avoir donné sa disponibilité son écoute, son ouverture...
        On ne donne jamais sans recevoir. On ne reçoit jamais sans donner.

        Posté par Aube03, 25 août 2020 à 12:44 | | Répondre
        • Mais oui tout est lié ! Le tout est de bien équilibrer ses actions( et aussi ses émotions )

          Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:52 | | Répondre
  • Oui ! Un superbe texte que j'ai lu avec plaisir ! Me voila de retour à Toulouse, pour arroser mon jardin dévasté par la chaleur et la sécheresse !
    J’espère que tu vas passer une agréable fin de ce beau lundi et une bonne nouvelle semaine de cette fin d’août. Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 24 août 2020 à 14:48 | | Répondre
    • Je suis rentré de vacances et j'ai retrouvé mon jardin avec plaisir. Quelqu'un s'en était occupé pendant mon absence .

      Posté par daniel, 24 août 2020 à 18:20 | | Répondre
  • pas facile de trouver l'équilibre mais je pense qu'avec ton aide elle va y arriver.
    Bon lundi Daniel

    Posté par eki eder, 24 août 2020 à 16:04 | | Répondre
  • Et bien non, elle n'y arrive pas !

    Posté par daniel, 24 août 2020 à 18:20 | | Répondre
  • ah être disponible pour soi-même!!

    Posté par sylvie, 24 août 2020 à 19:17 | | Répondre
    • Tout un programme ! Savoir dire stop de temps en temps

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:38 | | Répondre
  • Difficile de modifier sa nature. Je pense tout simplement qu il y a des personnes qui ont besoin de donner de l amour ... que ce soit par des mots, des gestes, de la nourriture...
    cette personne ne veut pas vraiment couper cette chaîne qui semble lui peser dit ainsi mais qui finalement remplie sa vie. Souvent les gens se cachent derrière des « obligations «  pour ne pas se remettre en question. Dire j aimerais mais « tel ou telle » m en empêche. L autre et les obligations qu il lui « impose » est plus facile à accuser plutôt que son propre manque de motivations.
    Le nombre de personnes qui se plaignent par des « si je pouvais... j aimerais... mais je ne peux pas ... »
    Et se convaincre qu ils sont indispensables et qu ils se sacrifient. Aimer donner de son temps par amour cela est gratifiant et nous rend heureux mais en faire une contrainte cela dénote peut-être autre chose comme une justification ...

    Posté par angedra, 25 août 2020 à 05:28 | | Répondre
    • Peut être bien, un besoin de reconnaissance ? Quand la vie devient galère, il y a certainement es choses à changer!

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:42 | | Répondre
  • Courant ! Ça a été mon cas toute ma vie.... Pourquoi ? Parce que dans une société où autrefois les hommes faisaient tout ce qu'ils voulaient pendant que les femmes se chargeaient des corvées, maintenant on nous encourage à "écouter notre coeur", "vivre notre vie", si bien que... QUI va s'occuper des gosses, de la maison, des aînés, etc ??? Il importe d'en discuter dans le couple mais au bout du compte, il est bon aussi de cesser d'écouter le chant des sirènes de la pub (car il y a des commerces fort intéressés par le fait que les femmes se "libéreraient", notamment tous les commerces de fitness, retraites en bord de mer ou en montagne etc), et de comprendre que tout cela n'est que "divertissement", car la vie n'est faite que de tâches à accomplir, d'efforts à fournir.Et si tout simplement nous avions la chance (ou eu le courage) d'être dans un monastère sous la direction d'un authentique maître,que nous dirait-il ? "Va faire la vaisselle"... Le premier pas dans la voie de l'accomplissement personnel est la soumission à la volonté du Maître. Et le Maître est partout : il fait partie de la Vie ! Le reste est caprice personnel et donc volonté de l'ego.

    Posté par mayalila, 25 août 2020 à 10:54 | | Répondre
    • La sagesse est une répartition équilibrée des tâches, une répartition consentie bien entendu! Je le vois avec mes deux fils aînés. Ils ont intérêt à participer !!

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:49 | | Répondre
  • Bonjour Daniel,
    Mais c'est ma vie ... Mes enfants sont grands maintenant mais je m'occupe de ma fille autiste et je suis présente chaque jour pour ma fille aînée qui a un cancer du pancréas. Elles passent avant moi ...
    Bonne journée, bises, Véronique

    Posté par Véronique75, 25 août 2020 à 13:01 | | Répondre
    • Oui je comprends. c'est une vie d'épreuves. J'espère que tu as la foi !! C'est aussi une vie d'évolution. Je souhaite de tout mon coeur que ta fille guérisse du cancer du pancréas. Comment va-t-elle ?

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:55 | | Répondre
      • ... Ben ça dépend des jours. Le moral fait le yoyo. Hier on lui a coupé ses magnifiques cheveux car ils tombaient par poignée. Prochaine chimio le 1er septembre, la 6ème ... On veut y croire.

        Posté par Véronique75, 28 août 2020 à 12:52 | | Répondre
        • Y croire, garder le moral....C'est aussi efficace qu'un médicament. Courage !!

          Posté par daniel, 29 août 2020 à 16:36 | | Répondre
  • Difficile parfois de se libérer de certaines contraintes mais si elles permettent de mieux vivre, pourquoi pas.... ceci dit, une maman restera toujours une maman pour ses enfants!
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    Posté par mireille du sabl, 25 août 2020 à 18:45 | | Répondre
    • Pour cette personne il n'y a visiblement pas de mieux vivre. Son mal de dos récurent en est la preuve .

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:57 | | Répondre
  • Comme elle trouve du temps pour ses enfants, elle peut en réserver pour le yoga ou autre activité spirituelle. Je suis certaine qu'un cours peut lui convenir. Et le yoga, pour le mal de dos il n'y a rien de tel. Bref elle en a plein le dos...
    Bises et bon retour chez toi.

    Posté par Durgalola, 25 août 2020 à 20:44 | | Répondre
    • Elle a arrêté le yoga trop prise pas sa famille !

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 16:58 | | Répondre
  • le "mal être" vient de la contrainte, se sentir obligée de satisfaire tout "son" monde ... se croire "indispensable" ... que feraient-ils si le "non" retentissait ? ils continueraient à vivre !
    le comprendre et "exister"
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 25 août 2020 à 21:42 | | Répondre
    • Et oui comme tu as raison !!Il faut aussi penser à soi !

      Posté par daniel, 26 août 2020 à 17:00 | | Répondre
  • Comment savoir aider l'autre sans se détruire, aider en y trouvant de la joie?
    Je crois que l'autre ne peut pas apprécier vraiment notre aide si elle nous empêche d'être nous-même

    Posté par gazou, 26 août 2020 à 17:18 | | Répondre
  • Son jour viendra, il faut quelquefois aller jusqu'au bout du bout pour devenir enfin soi-même... Belle journée Daniel, à tout bientôt. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 27 août 2020 à 10:29 | | Répondre
    • Pour l'instant elle n'en prend pas le chemin.....Mais qui sait ?

      Posté par daniel, 29 août 2020 à 16:31 | | Répondre
  • Coucou Daniel
    Trop âgée pour tout chambouler mais j'ai réussi à dire "stop !" (ou plutôt mon corps m'a obligée à le faire !) à toutes les obligations associatives qui commençaient à peser trop lourd dans la balance.... Mais vie à la maison comme autrefois... ce qui ne me convient plus du tout ! Assumer seule devient par trop pénible... Toute une vie-devoirs, vie-corvées.. Comme je la comprends ! heureusement qu'il y a l'écriture, mais il me faut choisir : soit je "fitnesse", soit j'écris.... et j'aimerai bien avoir le temps des deux tout en gardant spiritualité, et là, ça coince !
    Merci Daniel de te faire le chantre des "femmes surmenées", peut être fortes, mais ô combien fatiguées... et lasses...
    Bisous

    Posté par luciole 83, 27 août 2020 à 22:07 | | Répondre
    • Trouver un équilibre. Penser d'abord à soi( ce n'est pas égoïste!). Savoir faire la part des choses......Eviter de faire à la place !!

      Posté par daniel, 29 août 2020 à 16:33 | | Répondre
  • Pas facile de dire non...alors la femme est piégée dans ce que les autres ont fait d'elle...Une bonne à tout faire...

    Posté par Marie Minoza, 29 août 2020 à 14:27 | | Répondre
    • Il faut toujours penser à soi !

      Posté par daniel, 29 août 2020 à 16:38 | | Répondre
  • Donner simplement sans attendre de retour !

    Posté par daniel, 29 août 2020 à 16:30 | | Répondre
Nouveau commentaire