Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

13 février 2017

Vouloir tout maîtriser

perfection

Vouloir tout maîtriser, tenter de savoir de quoi demain sera fait, est une douce utopie. La vie ne se déroule pas selon notre bon vouloir et le monde poursuit sa route en faisant fi de nos désirs et de nos attentes particulières.

La maîtrise des événements est donc un leurre et celui qui s’installe dans un tel comportement à de grandes chances de ne pas être heureux et de se sentir frustré car cet état d’esprit ne peut qu’engendrer des fragilités et des rigidités liées aux imprévus qui surgissent forcément tout au long d’une vie.

Je connais personnellement des personnes qui aiment bien tout prévoir, tout contrôler dans les moindres détails, n'intégrant pas l’inattendu, et qui se trouvent facilement déstabilisées lorsqu’un grain de sable vient s’insérer dans le bel agencement qu’elles ont imaginé. La non réalisation de ce que l’on avait prévu suscite des peurs non contrôlables et peut faire naître  l’agressivité.

Vouloir tout maîtriser, c'est rechercher la sécurité. Or la vie est tout sauf sécurité !!

Le destin ne se décide pas, ne se prévoit pas. La main de Dieu est imprévisible et la sagesse même est de se placer dans l’acceptation de ce qui va arriver sans attentes particulières. La sagesse même est aussi de ne pas faire trop de plans sur la comète. Les scénarii que l’on invente dans notre tête ne se réalisent que trop rarement. Pendant qu’on imagine un scénario d’avenir, le temps continue sa route et les heures passent…..et nous ne sommes pas dans la vraie  vie qui est en train de se réaliser sous nos yeux.

Accepter la vie, les événements, les joies, les peines, tout ce qui se présente, non pas au sens d’un cautionnement de l’évènement mais au sens de l’accueil d’une réalité, me paraît une saine attitude. J’insiste : il ne s’agit pas de renoncement, de laisser aller, de soumission, d’une quelconque résignation, mais plutôt d’adaptation, d’objectivité, d’acceptation. Et ce n’est pas pour autant qu’il faille renoncer aux mesures de prévention ou de résolution de problème.

Cette acceptation constitue une grande force morale et est un gage de stabilité et de souplesse émotionnelle.

Daniel 

 

La vie est une succession de changements naturels. Ne résistez pas - cela ne générera que des soucis. Laissez la réalité être la réalité. Laissez faire naturellement les choses.”

Lao Tseu.

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [43] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Vouloir tout maîtriser

  • Seuls les malades ou les personnes âgées veulent tout maîtriser parce qu'ils n'ont pas la force de faire face à l'inattendu...

    Posté par manouche, 13 février 2017 à 08:45 | | Répondre
    • Je connais aussi des bien portants qui veulent tout maîtriser et qui sont complètement déstabilisés par un grain de sable.

      Posté par DANIEL GENTY, 13 février 2017 à 10:16 | | Répondre
  • Je connais un accord toltèque( le 4e) qui dit : "Faites de votre mieux". Alors point nécessaire de faire des plans dans la comète. Belle journée Daniel

    Posté par bizak, 13 février 2017 à 08:59 | | Répondre
    • " Faites de votre mieux" . C'est simple et c'est toute une philosophie de vie. Moi ça me va bien !

      Posté par DANIEL GENTY, 13 février 2017 à 10:18 | | Répondre
  • Comme tes paroles me plaisent Daniel ! C'est exactement ce que je ressens et pense, mais comme il est difficile de le faire accepter à notre entourage ! Belle journée à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 13 février 2017 à 09:16 | | Répondre
    • Vouloir tout maîtriser c'est un peu gâché sa vie !! Belle journée à toi. Je sens que le printemps arrive .

      Posté par DANIEL GENTY, 13 février 2017 à 10:19 | | Répondre
  • Voici un discours de sagesse auquel j'adhère totalement. Tu sais dire les choses qu'il faut, clairement et posément... Bravo.

    Posté par Aloysia_Martine, 13 février 2017 à 09:44 | | Répondre
  • Belle journée à toi et " fais comme tu peux !"

    Posté par DANIEL GENTY, 13 février 2017 à 10:20 | | Répondre
  • jolie méditation pour commencer une semaine, merci Daniel
    et si on envoyait ton texte aux politiques? rires

    Posté par sylvie, 13 février 2017 à 13:01 | | Répondre
    • Heureusement qu'ils ne maîtrisent pas tout. Comme ça on apprend des choses !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:42 | | Répondre
  • Il est impossible de tout maîtriser, de tout contrôler. Une fois qu'on l'a compris, qu'on l'a accepté, une forme de sérénité nous envahit.
    Très beau billet, Daniel, tout plein de sagesse. Merci.

    Posté par Françoise, 13 février 2017 à 16:59 | | Répondre
  • Le pire, c'est que tout contrôler demande une énergie dingue !
    j'en connais qui s'épuisent ainsi jusqu'à s'en rendre malade...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 13 février 2017 à 17:50 | | Répondre
    • J'en connais dans mon entourage proche. Qu'est ce qu'ils sont malheureux !!
      Tu n'es pas comme ça, toi ?

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:44 | | Répondre
  • Je suis de ceux qui aiment organiser leur vie, laissant néanmoins une part propice aux imprévus de la vie, j'ai plein de projets , et des rêves à ne savoir par où commencer ... mais qu'il est bon de voir s'en réaliser certains !
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 13 février 2017 à 19:17 | | Répondre
    • Excellent d'avoir des projets. Cela permet d'être bien dans la vie.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:45 | | Répondre
  • 100% d'accord avec ce texte. Il est tout à fait vrai, et en cette époque instable plus que jamais !

    Posté par Marie-Christine, 13 février 2017 à 20:30 | | Répondre
    • Oui une époque où il est nécessaire de savoir s'adapter. ça craque un peu partout et ce n'est pas fini !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:48 | | Répondre
  • Il suffit de faire de son mieux honnêtement..non pas le dire mais le faire

    Posté par gazou, 13 février 2017 à 21:01 | | Répondre
    • On fait ce qu'on peut avec les moyens du bord ! Mais tu as raison : déjà mettre en accord ses paroles et ses actes.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:50 | | Répondre
  • L'acceptation de l'intervention de dieu (ou des dieux) ?...
    Comme cela m'amuse...
    Le contrôle sous-entend l'anticipation.
    Un contrôle sans anticipation est une faute lourde, c'est une réaction et non une action...
    Anticiper et contrôler inclue l'imprévisible.
    En faisant cela, on réduit les réactions (qui sont toujours un temps de retard sur la situation) et on augmente les actions...
    Par cela, on est beaucoup moins submergé par une situation même insignifiante.
    L'imprévisible reste une épreuve intéressante qui éprouve notre préparation. Mais sans contrôle et sans anticipation, il n'y a pas de préparation...
    Bref.
    Ne pas vouloir contrôler, c'est errer au eiti bonheur la chance, s'en remettre au hasard...
    Je n'accepterai jamais cela. La vie est tout sauf une boite de chocolat...

    Posté par une ombre, 14 février 2017 à 01:29 | | Répondre
    • Accepter ce qui vient.....C'est bien aussi. Moi cela me rend plus léger, plus libre. Pourquoi voulez vous anticiper sur un avenir que vous ne maîtrisez pas ? La réalité est là maintenant sous vos yeux et pas ailleurs ....

      Posté par DANIEL GENTY, 14 février 2017 à 15:01 | | Répondre
      • En anticipant on se prépare au pire, on réduit les délais de réactions et on les affine en envisageant le pire... Ne rien faire, c'est subir la situation, c'est de ne pas réagir correctement et donc d'être inefficace. S'en remettre aux amis est une anomalie comportementale, inutile et inefficace dans un groupe... La passivité n'est pas constructive, elle est destructive... L'action, même mentale est constructive. On ne maîtrise pas l'avenir, certs, mais on peut en réduire les effets néfastes en agissant...

        Posté par une ombre, 14 février 2017 à 15:54 | | Répondre
        • Je crois que chacun n'a pas la même notion des mots "anticiper" et "contrôler".
          Nous anticipons tous, presque machinalement, de par notre expérience. Si on s'attend à ce qu'il pleuve, on prend un parapluie ; si on projette un long trajet, on fait le plein d'essence, etc... Mais j'appellerais ça plutôt de la prévoyance, et cela concerne surtout les conditions matérielles.
          Et puis il y a toutes les extrapolations mentales, les prévisions hypothétiques : il va se passer ceci ou cela, untel va agir comme ceci ou comme cela... C'est là que ça devient un problème, une inutilité, voire un frein au déroulement harmonieux de la vie. On se prémunit contre de simples suppositions, c'est du temps et de l'énergie gaspillés car, la plupart du temps, rien ne se passe comme prévu !

          Posté par Marie-Christine, 14 février 2017 à 18:53 | | Répondre
          • C'est ainsi que la plupart paniquent, s'agitent en vain, et échouent...
            L'impréparation sous le couvert d'une hypothétique harmonie...
            L'anticipation est un entrainement avant l'épreuve. Un sportif va s'entrainer pour répondre correctement à la compétition... dont il ignore le résultat.
            J'ai vu bien des sportifs sans préparation échouer parce qu'ils disaient : "on verra au moment voulu"...
            C'est un choix que j'admets...

            Posté par une ombre, 15 février 2017 à 07:29 | | Répondre
          • Grosso modo, il y a deux types d'événements: ceux inéluctable sur lesquels on ne peut agir ( la meilleure solution est de les accepter) et les autres sur lesquels on peut avoir une influence.

            Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 16:01 | | Répondre
        • Ce n'est pas ma conception de vie. Bien sûr qu'il faut anticiper et prévoir. Mais point trop. Surtout il ne faut pas se prendre la tête avec ça. Il y a mieux à faire. Je n'ai jamais parlé de passivité mais plutôt d'acceptation car l'acceptation n'est pas passivité bien au contraire !

          Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:57 | | Répondre
  • Daniel,depuis quelques jours,je regarde vos archives,et j'ai trouvé plein de beaux messages,et aussi,des témoignages des gens qui participent.

    Je suis contente d'avoir trouvé ce blog,merci à vous d'avoir créer ce lieu si agréable

    Posté par linda, 14 février 2017 à 07:33 | | Répondre
    • Merci pour le compliment. Je suis flatté. Mon ego vient d'enfler brusquement !!

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:51 | | Répondre
  • Cesser de vouloir tout contrôler et accepter la vie telle qu'elle est ...
    J'appelle cela la zen attitude
    Douce journée Daniel,
    Michèle

    Posté par michèle, 14 février 2017 à 11:26 | | Répondre
    • Pour un meilleur bien être......Savoir s'adapter au mieux !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:52 | | Répondre
  • Tristesse, monotonie lorsque tout est programmé. De temps à autre j'aime bien laisser au temps tout loisir de décider . Ensuite à moi d'accepter ou de refuser. Plus j'avance en âge plus je savoure la LIBERTE

    Posté par chinou, 14 février 2017 à 15:52 | | Répondre
    • Même sensation que toi. C'est sans doute le privilège de l'âge. On s'accroche moins aux choses et une distanciation s'installe. On est plus léger. Ouf !!

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 15:54 | | Répondre
  • Un texte plein de sagesse.

    Posté par Bonheur du Jour, 15 février 2017 à 05:59 | | Répondre
    • Surtout éviter d'être un être rigide. acquérir de la souplesse mentale pour pouvoir s'adapter aux situations qui se présentent. Je m'y entraîne avec plus ou moins de bonheur !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 16:05 | | Répondre
  • Cette idée est le sel d'une vie heureuse.. l'âge nous donne cette sagesse !
    Un écrivain (?) dont j'ai oublié le nom a dit :" moi je ris des impatiens.."
    J'aime beaucoup vos billets Daniel.. Merci !

    Posté par jeanne, 15 février 2017 à 13:32 | | Répondre
    • C'est le privilège de l'âge. On prend du recul, on est plus libre !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 février 2017 à 16:15 | | Répondre
  • je ne veux rien maitriser en laissant filer la vie plein de surprises nous attendent ,mercredissime

    Posté par la griffe du lou, 15 février 2017 à 16:42 | | Répondre
    • Tu as bien raison.....J'essaie moi aussi......Mais pas toujours évident.....Quelques peurs me retiennent encore...Mais dans l'ensemble j'arrive à prendre les choses comme elles viennent.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 février 2017 à 17:47 | | Répondre
  • j'ai fait un travail sur moi pour ne plus fonctionner ainsi
    merci pour ce billet.
    Bonne soirée

    Posté par eki eder, 15 février 2017 à 20:04 | | Répondre
  • Oui c'est la meilleure attitude. Nous ne supprimons pas les événements. Et même si nous reagissons de façon peu approprié, nousnous relevons plus vite. Merci pour cetexte si juste.bises.
    J'ecris de ma tablette un peu difficilement, durga dormant sur mesgenoux.

    Posté par durgalola, 15 février 2017 à 21:02 | | Répondre
    • Comme l'un de mes chats qui s'installe sur le bureau lorsque j'écris.

      Posté par DANIEL GENTY, 16 février 2017 à 17:50 | | Répondre
  • Vouloir tout maîtriser, c'est un stress permanent et l'horreur pour l'entourage ! Amitiés.

    Posté par Ariaga, 17 février 2017 à 12:01 | | Répondre
Nouveau commentaire