Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

17 octobre 2014

La compréhension

meditation-4

 

Le savoir conditionne. Le savoir ne donne pas la liberté. On peut savoir construire un avion et voler à l’autre bout du monde, mais cela n’est pas la liberté. Le savoir n’est pas un facteur de création car le savoir est continu, et ce qui a de la continuité ne peut jamais conduire à l’implicite, à l’impondérable, à l’inconnu. Le savoir est un obstacle à l’ouvert, à l’inconnu. L’inconnu ne peut jamais se déguiser en connu. Le connu se meut toujours en direction du passé et le passé jette toujours son ombre sur le présent, l’inconnu. Sans liberté, sans  l’esprit ouvert, il ne peut y avoir de compréhension. La compréhension ne vient pas avec le savoir. C’est dans l’intervalle compris entre les mots, entre les pensée, que vient l compréhension. Cet intervalle est le silence que ne trouble pas le savoir, il est l’ouvert, l’impondérable, l’implicite.

Krishnamurti

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur La compréhension

    Oui.

    En commençant ma lecture j'ai cru que je lisais tes réflexions du matin Daniel!
    et je me disais:"chapeau! il a bien fait le tour de la question, il écrit comme un chef ce Daniel!"
    Mais tu sais Daniel, je t'aime bien quand même. )
    bonne journée.

    Posté par jamadrou, 17 octobre 2014 à 09:22 | | Répondre
    • Krishnamurti ou moi, c'est pareil !!

      Posté par DANIEL GENTY, 18 octobre 2014 à 16:31 | | Répondre
      • Le crois-tu vrai-ment Daniel?

        Posté par jamadrou, 18 octobre 2014 à 19:04 | | Répondre
        • Bien sur que non ! J'apprécie beaucoup Krishnamurti dont je partage certaines idées, notamment la principale: inutile d'aller chercher ailleurs ce que nous avons en nous. Pas la peine d'aller voir un maître, un gourou, de suivre un enseignement particulier ou d'adhérer à une religion.

          Posté par DANIEL GENTY, 19 octobre 2014 à 11:54 | | Répondre
  • " Je sais que je ne sais rien". Quelle belle maxime attribuée à Socrate. Celui qui a l'humilité d'en être conscient ne peut qu'écouter pour chercher à comprendre. Ecouter c'est être silencieux.

    Posté par Lauriza, 17 octobre 2014 à 09:48 | | Répondre
    • C'est exactement ça.Ne rien savoir, c'est se donner la possibilité de tout savoir. Rester curieux toute sa vie sans être blasé.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 octobre 2014 à 16:33 | | Répondre
  • le savoir s'apprend et on peut apprendre bêtement sans comprendre le tout est ensuite de le travailler ce savoir

    Posté par flipperine, 17 octobre 2014 à 18:09 | | Répondre
    • Savoir est une chose. Comprendre c'est bien autre chose !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 octobre 2014 à 16:34 | | Répondre
      • Pour cela il faut bien travailler son écoute.

        Posté par DANIEL GENTY, 19 octobre 2014 à 17:58 | | Répondre
  • savoir être, savoir faire c'est important.

    Posté par eki eder, 18 octobre 2014 à 19:37 | | Répondre
  • Quelle différence fais-tu entre le savoir et la connaissance. Pour moi, elle est énorme. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 19 octobre 2014 à 09:32 | | Répondre
  • Le savoir, selon moi est une acquisition théorique d'informations. En ce sens il est relié au passé. La connaissance est tout autre chose. Elle me paraît plus personnelle et plus intime et relève d'un vécu et d'une compréhension particulière. Dans la connaissance il n'y pas de répétition. Elle set plus riche et plus vivante que le savoir.

    Posté par Daniel, 20 octobre 2014 à 17:15 | | Répondre
Nouveau commentaire