tempête

 

Depuis plusieurs années nous vivons des temps difficiles: crises économiques, révolutions dans certains pays, cataclysmes  liés à la nature, accroissement des inégalités sociales, appauvrissement des richesses. Tout cela engendre des changements dont nous ne soupçonnons pas encore toute la puissance. Les prémices sont pourtant là.

Si à cela nous ajoutons les  évolutions suivantes: allongement de la durée de vie, accroissement constant de la population de la planète,  appauvrissement des ressources naturelles par un pillage inconséquent, développement des technologies nouvelles, nous avons tous les ingrédients qui devraient transformer le monde dans les années à venir. L'homme va devoir repenser totalement sa façon de vivre, lui qui a toujours su faire évoluer les technologies mais qui se trouve démuni pour rénover les valeurs qui animent nos sociétés.

L'enjeu est colossal car il est certain que nous ne pouvons plus vivre comme avant, sinon nous courrons à notre perte, à la destruction de la planète. Nous sommes à bout de souffle et les systèmes sont usés jusqu'à la corde. Le nouveau ne peut surgir que si l'ancien laisse la place.

Ce changement qui arrive nous ne devons pas le subir mais au contraire l'accompagner, le transcender, le stimuler. Comment me direz vous? Essentiellement en réformant tous les  systèmes de valeurs qui ont régi le monde jusqu'à aujourd'hui car il ne faut pas s'y tromper. Ce ne sont pas les systèmes économiques, politiques qui vont changer  quoique ce soit en raison des intérêts qui sont en jeu: le pouvoir et l'argent. Non, l'évolution ne se fera que par l'émergence de nouvelles valeurs. Aux valeurs actuelles: matérialisme, argent, appât du gain, spéculation, loi du plus fort et exploitation des plus faibles, comparaisons, goût du pouvoir doivent succéder des valeurs plus fédératrices et beaucoup plus douces: respect des autres, solidarité, partages, respect de la nature, responsabilité, non violence, altruisme, patience. Notre propre vision du monde doit changer.

C'est à nous de prendre notre destin en main. C'est à nous de savoir nous remettre en cause, de devenir responsables de notre destin, de mettre en œuvre toutes les valeurs dont je parle. Qu'attendons nous , alors que certains, déjà, agissent et proposent des idées nouvelles. Des pionniers commencent à faire entendre leurs voix afin d'éveiller les consciences et de proposer des solutions alternatives. Ils se nomment: Pierre Rabhi, Jean Marie Pelt, Edgar Morin, Muhammad Yunus( inventeur du micro crédit), Tristan Lecomte( à l'origine du commerce équitable), le père Pedro à Madagascar, et bien d'autres. Tous sont mus par la volonté de changer le cours de notre évolution.  Des initiatives nouvelles voient le jour, particulièrement dans le domaine associatif. J'ai déjà abordé le sujet à plusieurs reprises.

Tout nous pousse à changer nos comportements. Un vent nouveau s'est levé depuis plusieurs années et la sagesse devrait nous dire d'aller dans le sens du vent plutôt que de résister.

Daniel