Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

04 avril 2014

Nous Citoyens

Voici un texte, certes un peu long pour un blog mais que je trouve assez édifiant compte tenu du contexte politique dans lequel nous évoluons. Beaucoup d’entre nous s’élèvent contre le comportement de nos hommes politiques. Certains mêmes commencent à proposer d’autres alternatives plus participatives. En voici une.

Nous Citoyens

Octobre 2013, l'entrepreneur Denis Payre lance « Nous Citoyens » , un mouvement politique non partisan, qui entend fédérer les Français déçus par les partis de gouvernement. Son objectif est de proposer les réformes nécessaires à la modernisation de la France. Denis Payre a démissionné de l’Autorité de la concurrence pour éviter tout conflit d’intérêts.

Présentation  de ce nouveau mouvement

Nous Citoyens souhaitons mobiliser le plus grand nombre de citoyens pour mener rapidement les nombreuses réformes structurelles dont le pays a besoin et construire un projet de société attractif, mobilisateur, en phase avec une économie mondialisée et tirant partie des formidables atouts de notre pays.

Notre pays vit sur un modèle dépassé. Il n’a pas réussi à entrer dans le 21ème siècle. Nous subissons surtout les inconvénients de la mondialisation, sans pouvoir tirer réellement parti de ses avantages.

Cette inertie vient en particulier d’un Etat omniprésent, mais de moins en moins efficace :

  • La dépense publique est hors de contrôle et représente aujourd’hui 57 % du PIB, un quasi record du monde ! A vouloir tout faire, les services publics sont en dégradation constante et génèrent des gaspillages nombreux dénoncés régulièrement par la Cour des Comptes (la distribution des aides sociales en France coûte 60 % plus cher que la moyenne de l’OCDE, le coût de la collecte des impôts est 66 % plus élevé en France qu’en Allemagne…)
  • Les impôts augmentent sans cesse pour financer cette dépense, assommant le pouvoir d’achat des Français et décourageant tous ceux qui entreprennent (30 milliards d’impôts nouveaux sous Nicolas Sarkozy et encore 40 milliards en à peine plus d’un an, depuis que François Hollande a été élu).
  • La dette publique est également à la dérive atteignant bientôt les 95 % du PIB (près de 2 000 milliards), nous laissant à la merci des marchés financiers qui pourraient nous obliger à réformer dans l’urgence et nous amenant à léguer à nos enfants un fardeau difficilement supportable.

Les réglementations explosent et malgré des moyens publics colossaux, les injustices sociales sont de plus en plus nombreuses

La responsabilité de nos leaders politiques.

De droite comme de gauche, ils ont été incapables de faire les réformes qui s’imposent depuis plus de 10 ans, pour deux raisons essentielles :

  • Les dirigeants nationaux s’inscrivent aujourd’hui dans une logique de carrière et non de mission. Ils minimisent la prise de risque pour assurer leur réélection.
  • Le profil des responsables politiques manque de diversité. Près de 40 % des députés sont des fonctionnaires (en activité ou en retraite) alors qu’ils ne représentent que 20 % de la population. Les dirigeants politiques n’ont donc souvent pas le recul et la diversité d’expérience nécessaires pour imaginer d’autres solutions plus efficaces, ne connaissant que le mode de fonctionnement de l’administration française. Ils ne connaissent pas l’entreprise où se créent les emplois marchands. Ils ne connaissent pas le monde et sont incapables de voir comment tirer parti de la mondialisation.

Le modèle collaboratif constitue l’ADN de Nous Citoyens : un échange entre les femmes et les hommes qui souhaitent ancrer la France dans une dynamique réformatrice. Notre modèle repose sur des commissions (groupes de travail thématiques) et une plateforme participative permettant à nos membres de contribuer à la construction de notre programme.

Les 9 thématiques prioritaires traitées au sein des commissions

Nous Citoyens a identifié 9 thèmes prioritaires.

Comment est construit le projet politique ?

1/ Poser les bases : le travail des commissions

Les propositions Nous Citoyens sont élaborées par des commissions thématiques, groupes de taille restreinte se réunissant de manière régulière, afin d’échanger sur un thème défini et de proposer des pistes solides, cohérentes et réalistes.Il existe une commission pour chaque thème parmi les neuf considérés comme prioritaires : vie politique, éducation, emploi, logement, etc.

Ces commissions sont composées de personnes volontaires, choisies pour leur compétence, leur expertise, leur disponibilité, et sont animées par l’équipe permanente de Nous Citoyens. Elles sont composées de 5 à 10 personnes maximum, afin de garantir la fluidité des échanges et la possibilité de mener des analyses de fond. Elles posent les fondements du débat, pour permettre aux adhérents Nous Citoyens contribuant sur la plate-forme de ne pas partir d’une page blanche.

2/ Dynamiser la réflexion : les échanges avec les contributeurs citoyens

Les commissions échangent avec des contributeurs citoyens, experts et acteurs des enjeux considérés. Ces contributeurs citoyens ne sont pas membres des commissions, mais mettent leur expertise au service de ces dernières :

  • En réagissant aux travaux menés, afin d’enrichir et de dynamiser la réflexion dans une logique participative ;
  • En apportant des éclairages précis sur tel ou tel point de la réflexion, en fonction de leur expertise et de leur disponibilité : auditions, rapports, etc.

3/ Faire évoluer le projet : la contribution des adhérents au débat d’idées

  • Une fois les propositions publiées sur la plate-forme collaborative de Nous Citoyens, l’ensemble des membres peut voter sur les pistes proposées et les commenter, pendant 3 mois.
  • Les antennes locales de Nous Citoyens (en cours de construction) organiseront à partir de 2014 des réunions et débats ouverts à l’ensemble des membres, destinés à échanger sur un sujet donné. Les réflexions et propositions des participants seront transmises par les antennes locales à l’équipe permanente.

4/ Enrichir les propositions : le retour en commissions

L’équipe permanente analyse l’ensemble des votes et des contributions des internautes et se charge de transmettre le fruit détaillé de cette synthèse aux commissions concernées.

Elle étudie également les éléments qui portent sur de nouvelles propositions et sur des sujets qui ne sont pas encore couverts par les commissions.

Ce travail permet aux commissions de faire évoluer de manière significative le projet de Nous Citoyens.

 

Vous souhaitez être contributeur citoyen ?

Pour postuler, vous êtes invités à adresser à commissions@nouscitoyens.fr :

  • un CV
  • quelques lignes sur les éléments que vous pouvez apporter à la réflexion des commissions
  • en indiquant aux travaux de quelles commissions vous souhaitez participer, et la disponibilité qui est la vôtre.

Vous devez être à jour de cotisation pour être contributeur citoyen.

Nous Citoyens se réserve le droit d’attribuer la qualité de contributeur citoyen en fonction des compétences, de la motivation et de la disponibilité des candidats, tout en tenant compte des profils déjà présents au sein des commissions.

Compositions des commissions :

Ci-dessous sont présentés les membres des différentes commissions de Nous Citoyens qui travaillent à élaborer le cadre général des premières pistes de proposition. Outre ces différentes personnes et les contributeurs citoyens mobilisés, Nous Citoyens rencontre l’ensemble des acteurs, des think-tanks, ayant travaillé ou travaillant sur le sujet abordé, sans biais ni parti pris idéologique.

Commission Education

  • Laurent Blivet – Ancien consultant, ancien contributeur en think-tank, Chasseur de têtes
  • Nathalie Bulle – Sociologue, directrice de recherche au CNRS, membre du Conseil scientifique de l’enseignement scolaire et ancienne membre du Haut conseil de l’éducation
  • Philippe Delaide – Ancien dirigeant d’entreprises, associé d’une entreprise de conseil, expert en développement de marchés
  • Professeur en Zone d’Education prioritaire*
  • Anne-Marie Husser – Directrice des ressources humaines d’une société de conseil, parent d’élève
  • Marion Six – Professeur de mathématiques en collège
  • Jean Schmitt – Président du syndicat de l’enseignement privé à distance (CHANED), Président du Groupe Hattemer, Directeur d’un fonds d’investissement
  • Enseignante en primaire au Brésil puis en France*

Personnes auditionnées : professeurs, associations de soutien scolaire, think-tank, parents d’élèves, hauts fonctionnaires de l’Education nationale.

Commission Vie politique

  • Arnould Bacot – Commissaire aux comptes
  • Ancien maire, Contrôleur général économique et financier*
  • Jacques-Henri David – Inspecteur des Finances, chef d’entreprise
  • Eric Delannoy – Dirigeant d’un cabinet de conseil en stratégie opérationnelle

Personnes auditionnées : citoyens, responsables d’exécutifs locaux, think-tanks.

Commission Efficacité de la dépense publique

  • Directeur d’un fonds d’investissement*
  • Robert Branche – Ancien commissaire à l’industrialisation, ancien président du Cercle pour l’aménagement du territoire, consultant – conseil de direction, auteur de livres de management
  • Olivier Lecomte – Professeur de Finance à l’Ecole Centrale Paris, président de Paris-Region Innovation Lab
  • Rémi Pességuier – Entrepreneur dans le secteur numérique, ancien consultant
  • Ancien élève de l’ENA, Inspecteur des Finances, responsable d’entreprise*
  • Responsable de think-tank*
  • Jean-Jacques Véron – Fonctionnaire retraité
  • Laurent Vronski – Industriel
  • Haut-fonctionnaire du Ministère de l’Economie et des Finances*

Personnes auditionnées : inspecteurs des finances, think-tanks, fonctionnaires, responsables d’exécutifs locaux.

Commission Emploi

  • Jean-René Boidron – Directeur d’une société éditrice de logiciels dans le secteur de la santé
  • Isabelle Bordry – Entrepreneur dans le numérique
  • Henri de Bodinat – Entrepreneur et auteur
  • Jean-Patrice Labautière – Avocat
  • Matthieu Péllissié du Rausas – Consultant dans un cabinet de conseil international
  • Jacques Rossignol – Responsable d’une société d’investissement dans l’industrie
  • Nicolas Sauvage – Avocat spécialiste en droit du travail

Personnes auditionnées : responsables de Pôle Emploi, syndicats.

Commission Environnement

  • Jérémy Aflalo – Analyste dans un fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures et l’énergie
  • Daniel Bour – Entrepreneur dans le domaine des énergies renouvelables
  • Dominique Charrin – Entrepreneur dans les nouvelles technologies
  • Pauline Mispoulet – Présidente d’un réseau national de PME indépendantes de services à l’énergie dans les bâtiments
  • François-Xavier Oliveau – Entrepreneur dans le domaine de l’éclairage durable
  • Marc Thiercelin – Marin, skipper, entrepreneur et pédagogue
  • Laure Verhaeghe – Journaliste spécialisée dans le développement durable
  • Bernard Weil – Chasseur de têtes notamment dans l’énergie, ancien responsable d’entreprises dans le domaine de l’environnement

Personnes auditionnées : experts, associations, think-tanks.

Commission Europe

  • Consultante en stratégie*
  • Antoine Bonfils – Journaliste et conseiller en politiques publiques
  • Pierre Coindreau – Ingénieur, ancien expert financier détaché auprès de la Banque européenne d’investissement et de la Commission européenne
  • Pierre-Yves Carpentier – Cadre bancaire
  • Responsable d’un think-tank européen*
  • Directeur de la communication et des relations publiques d’une grande entreprise*
  • Jean-Frédéric Nothomb – Entrepreneur belge basé en France, engagé dans les initiatives citoyennes européennes
  • Directeur financier dans le secteur des télécoms*
  • Jean-Marc Thouvenin – Professeur de droit international et européen et avocat

Personnes auditionnées : députés européens, experts, associations citoyennes.

Commission Logement

  • Administrateur d’une collectivité locale dans le domaine du logement*
  • Raphaël de Loisy – Financier en salle des marchés
  • Dirigeant d’un fonds d’investissement dans le logement*
  • Dirigeant d’une foncière en matière de logement social*
  • Responsable d’entreprise dans le secteur de l’immobilier commercial*

Personnes auditionnées : à venir.

Commission Lutte contre l’exclusion

  • Jacques Ansquer – Président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône, Co-fondateur du CPAS (Collectif permanent de l’alimentation caritative)
  • Entrepreneur social*
  • Philippe Bouquet – Chef d’entreprise actif dans l’associatif
  • Cyril Chanaud de Lestang – Entrepreneur actif dans l’associatif, notamment humanitaire, à titre personnel et professionnel
  • Antonella Desneux – Conseil en stratégie d’innovations sociales et développement durable
  • Investisseur accompagnant des PME et des ETI, contributeur de think-tanks en matière de lutte contre l’exclusion*
  • Thibaut Guilluy – Responsable d’une association d’insertion
  • Arnaud Mourot – Entrepreneur social
  • Entrepreneur social, présidente d’association*

Personnes auditionnées : associations d’insertion, think-tanks.

Commission Santé

  • Pierre Azam – Docteur en médecine, spécialisé en endocrinologie, diabétologie et nutrition, fondateur de l’Observatoire de l’Obésité
  • François Barbier – Cadre dans une entreprise d’investissement
  • François-Xavier Béguin – Entrepreneur dans le domaine de la santé
  • Ancien fonctionnaire, entrepreneur dans le domaine de la modernisation du secteur public*
  • Daniel Bour – Ancien Président de la Générale de Santé
  • Frédéric Bizard – Economiste de la santé, professeur en grande école
  • Marie-Neïth Morand – Sage-femme
  • Sylvain Forestier – Dirigeant d’une entreprise de crèche
  • François Masson – Médecin anesthésiste
  • Fonctionnaire ayant eu des responsabilités à haut niveau dans l’administration de la santé*
  • Frank Vivet –Médecin, entrepreneur et consultant dans le domaine de la santé

Personnes auditionnées : à venir.

www.nouscitoyens.fr/

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Nous Citoyens

  • Merci d'avoir retransmis le programme de Denis Payre . Je l'avais écouté avec attention séduite par les idées et le style novateur et dynamique du personnage.

    Posté par manouche, 04 avril 2014 à 08:34 | | Répondre
    • Espérons que son initiative débouche sur des réalisations très concrètes. De toute façon il ne peut pas faire pire que les hommes politiques!

      Posté par DANIEL GENTY, 05 avril 2014 à 17:21 | | Répondre
  • Je n'ai pas eu le temps de lire en profondeur mais ça semble intéressant Daniel. Il est certain que les gouvernements actuels que ce soit en Europe ou en Amérique doivent absolument être remplacés car jamais ils ne changeront. De plus en plus de gens prennent conscience que le pouvoir appartient au peuple et que présentement il est usurpé pour servir les intérêts de quelques uns. À chacun de nous d'exercer sa part de responsabilité car, comme on dit : "Si tu t'occupes pas de politique, la politique s'occupera de toi !" J'me répète peut-être mais tans pis, on ne le dira jamais assez !

    Posté par kéa, 04 avril 2014 à 21:48 | | Répondre
    • On ne se répète jamais assez. Il faut ouvrir les consciences et il faut que ça change !

      Posté par DANIEL GENTY, 05 avril 2014 à 17:22 | | Répondre
  • il est vrai que dans le gouvernement ceux sont toutes des personnes fonctionnaires ils ne tiennent jamais compte des simples ouvriers, des dirigeants des petites entreprises, des artisans ... non il faut les asphyxier par toutes les taxes possibles et inimaginables

    Posté par flipperine13, 05 avril 2014 à 17:15 | | Répondre
    • Il sont loin, loin du peuple et pensent avant tout à leurs intérêts.

      Posté par DANIEL GENTY, 05 avril 2014 à 17:23 | | Répondre
  • Ce genre de publication n'attire pas beaucoup de commentaires on dirait ??? ce qui n'est surtout pas une raison pour arrêter d'en parler, au contraire cela signifie qu'il y a beaucoup de travail à faire à ce niveau. Il en va de notre survie il me semble. Sans doute que plusieurs croient qu'ils n'y peuvent rien ou que si on y prête pas attention ça va disparaitre tout seul... et cette attitude fait bien l'affaire de ceux qui usurpent le pouvoir à notre détriment. C'est une situation très dangereuse, le passé en est garant.

    Posté par kéa, 05 avril 2014 à 18:28 | | Répondre
  • Comme toi, je constate que ce genre de texte n'attire pas beaucoup de commentaires. Je le regrette car de telles initiatives doivent être encouragées. Il serait temps de se réveiller !!

    Posté par DANIEL GENTY, 05 avril 2014 à 19:09 | | Répondre
  • Je pense Daniel que plusieurs sont confus au sujet de l'attitude à adopter car ils se disent "l'important est de se concentrer sur la lumière, la lumière chassera les ténèbres !" Je suis entièrement d'accord avec ça, mais il ne faut pas s'arrêter là. La lumière a pour conséquence de montrer où sont les obstacles. Ensuite c'est à moi de me lever et d'enlever les obstacles, à moi de retrousser mes manches et de participer au grand ménage, dans la mesure de mes capacités.
    Je pense que ça prend du temps avant de voir un peu clair dans tout ça. Pour ma part c'est un livre que mon fils m'a prêté il y a quelques années qui m'a fait prendre conscience que moi aussi j'ai ma petite part à jouer dans tout ça, minime mais essentielle, qu'il est de ma responsabilité de m'informer convenablement, que rien ne se fera sans éveil ou sans que chacun fasse sa petite part.
    Donc continuons d'en parler,... c'est dérangeant mais si essentiel !

    Posté par kéa, 05 avril 2014 à 19:34 | | Répondre
  • Chacun doit pouvoir agir dans son environnement. Chacun doit un peu se bouger le cul ! Prier méditer.....D'accord mais on doit faire plus.

    Posté par DANIEL GENTY, 07 avril 2014 à 14:48 | | Répondre
    • Bien d'accord, Daniel ...
      Faut se bouger le cul, sacré tonnerre de Brest !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      A sa porte, c'est déjà tant difficile de s'remuer et remuer les autres .
      Acquérir des connaissances ce n'est que par l'action...Expérience !
      Tout le reste n'est qu'information !
      Qu'on se le dise, Daniel a dit : On doit se bouger le cul. J'acquiesce, cher Daniel !

      Posté par Eve Lyne, 07 avril 2014 à 18:00 | | Répondre
      • Actions, expérience...c'est du vécu ! et c'est ce qui compte. Le reste .....pfft !

        Posté par DANIEL GENTY, 08 avril 2014 à 16:42 | | Répondre
  • Oui oui Evelyne, être informée en premier lieu !
    Ensuite on se remue !
    Une poule la tête coupée ça se remue beaucoup
    mais aurait mieux valu qu'elle s'informe de ce qui se tramait dans son dos !
    Y'en a qui se bouge énormément le cul pour nous désinformer
    et ça fonctionne à merveille pour eux
    parce que nous... on aime dormir !
    Faudrait pas finir en "soleils verts" quand même !

    Posté par kéa, 07 avril 2014 à 18:57 | | Répondre
    • Canalisation d'Allan Kardec :

      "Le perfectionnement de l'humanité suit-il toujours une marche progressive et lente ?
      - Il y a le progrès régulier et lent qui résulte de la force des choses ; mais quand un peuple n'avance pas assez vite, Dieu lui suscite, te temps à autre, une secousse physique ou morale qui le transforme ."

      Commentaire d'AK :
      L'homme ne peut rester perpétuellement dans l'ignorance, parce qu'il doit arriver au but marqué par la Providence : il s'éclaire par la force des choses . Les révolutions morales, comme les révolutions sociales, s'infiltrent peu à peu dans les idées ; elles germent pendant des siècles, puis tout à coup éclatent et font écrouler l'édifice vermoulu du passé qui n'est plus en harmonie avec les besoins nouveaux et les aspirations nouvelles .
      L'homme n'aperçoit souvent dans ces commotions que le désordre et la confusion momentanés qui le frappent dans ses intérêts matériels ; celui qui élève sa pensée au-dessus de la personnalité admire les desseins de la Providence qui du mal fait sortir le bien . C'est la tempête et l'orage qui assainissent l'atmosphère après l'avoir bouleversée ."

      Posté par marie christine, 08 avril 2014 à 16:14 | | Répondre
      • Oui Marie on ne peut rester perpétuellement dans l'ignorance, parce que ça devient bien trop souffrant à la longue. Ce qui se passe actuellement est en germe depuis longtemps et nous nous trouvons devant une croisée des chemins. Deux grandes forces s'affrontent : à nous de choisir. Entrer dans la conscience ou dormir et laisser les forces sombres (certains ont des plans pour nous, mieux vaut en prendre note) s'emparer de l'humanité... pour combien de millénaires sans doute... difficile à dire ??? Ce sera notre choix, c'est sûr ! La Providence veut notre bonheur... mais pas contre notre gré !

        Posté par kéa, 08 avril 2014 à 17:38 | | Répondre
      • Canalisation d'Allan Kardec ...Ben voyons.
        Perso, l'Oeuvre magistrale qu'il a laisser...
        De la nourriture pour une éternité.
        La plupart des canalisations...De la nourriture pour les gogos.
        Bonne soirée les amis

        Posté par Eve Lyne, 08 avril 2014 à 18:41 | | Répondre
  • C'est un peu ce que nous vivons actuellement avec la crise économique et sociale. Certains homme arrivent à être au dessus de la mêlée en proposant des innovations intéressantes.

    Posté par DANIEL GENTY, 08 avril 2014 à 16:57 | | Répondre
Nouveau commentaire