Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

13 avril 2012

Les synchronicités

Sylvie Vernet, dont j’ai déjà parlé sur mon blog, est médium et auteur d’un livre «L’appel de mon père, Gégé le bienheureux » où elle relate sa relation particulière avec son père décédé, reçoit chaque jour des messages de ses maîtres. Elle me les envoie régulièrement. Je diffuse aujourd’hui celui du 29 mars 2012 qui concerne les synchronicités.

fractale_133 

Les synchronicités sont des coïncidences avérées, des évidences très parlantes. Elles sont parfois révélatrices de ce que vous vivez. Elles sont reliées à la conscience collective, celle de l'humanité. Les analyser ne sert à rien. Ce sont des apparitions. Les temps du passé, du présent et du futur se trouvent parfois fondus dans le même instant, dans la même durée. Pour les humains, cela est difficile d'admettre que le temps soit en simultané. Et pourtant, c'est la vérité. Les synchronicités vous montrent une perception différente de votre réalité.

Des éléments se regroupent au point de former des familles de mots, de nombres, de lieux, etc... Quelle signification ? Des évènements futurs qui s'annoncent, des prédictions, des explications avec ce qui a été et ce qui est, des reconnexions à un passé qui se lie au présent... la toile de l'âme se dessine avec toutes ces connexions et reconnexions. Les répétitions de synchronicités sont des signes d'observation que vous devez prendre en considération. Elles sont messagères. Cherchez et vous trouverez quel sens y donner. Tout est lié. Le message est peut-être celui de vous éclairer sur votre facilité à les rencontrer dans votre vie. Signe d'une perception d'une autre dimension. Ouvrir ses yeux sur les synchronicités, c'est comme percevoir des étoiles dans le firmament. C'est être en conscience avec une autre dimension. Comme quoi, les évènements de la vie ne se situent pas que dans votre réalité. La venue de ces coincidences est l'ouverture à la dimension du possible. Vos pensées contribuent à leurs apparitions.
Leurs répétitions quotidiennes sont révélatrices d'un accès à une dimension spirituelle assez élevée. Laissez-les venir à vous et réjouissez-vous. L'au-delà travaille pour vous. Ce sont des signes de votre évolution mais aussi des cadeaux, des clefs de compréhension, de connaissances de l'existence d'une vie en parallèle à la vôtre.
Annonciatrices d'évènements futurs, elles sont là pour rassurer, vous montrer que certaines personnes sont sur le même chemin de vie que vous. Des liens que votre âme n'a jamais brisés et qui perdurent.

Synchronicités, soyez les bienvenues ! Vous êtes l'unité avec les sens, les significations.

 

Sylvie Vernet

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Les synchronicités

    quand tout baigne

    Toujours intéressant, les synchronicités !
    Ca nous fait sentir moins seuls, sentir qu'On communique avec nous quelque part et que nous sommes tous reliés entre nous ici-bas. Ce sont des messages, sans aucun doute . Dommage qu'on ne les comprennent pas toujours !
    Mais les synchronicités procurent toujours un joyeux étonnement . Ce sont comme des petits miracles qui jalonnent notre vie : ce qu'on n'espérait plus arrive, et s'enchaîne magnifiquement . Ce qu'on n'attendait plus se présente à nous de la manière la plus loufoque parfois mais toujours admirablement simple et efficace .
    On oublie trop souvent l'humour divin !

    Posté par marie christine, 13 avril 2012 à 13:40 | | Répondre
  • le temps

    "des événements futurs qui s'annoncent"
    J'avais neuf ans, je dormais et j'ai vu debout derrière ma tête, appuyé à la tête du lit un petit garçon de un an et demi à deux ans à peu près tout vêtu de bleu, cheveux blonds et bouclés. J'ai levé les bras pour le prendre, mes deux mains se sont touchés et je me suis réveillé. J'étais sûr qu'il était là et pendant quelques jours je pensais à cet enfant. Ensuite j'ai oublié.

    Douze ans plus tard, j'étais avec mon fils de deux ans, tout vêtu de bleu, cheveux blonds et bang j'ai reconnu l'enfant que j'avais vu à la tête de mon lit. Je le reconnaissais. Ça été un choc pour moi.

    Encore aujourd'hui 46 ans plus tard je ne saisis pas ce qui s'est passé. J'en ai déduis que le temps n'existe pas. Mais je n'en saisis pas la portée, ni le sens véritable.

    Posté par maty, 14 avril 2012 à 02:45 | | Répondre
  • mystère ...

    Bien belle histoire, maty, où le passé, le présent, le futur sont dans un seul et même espace de conscience .
    On ne sait pas si On nous donne ce que l'on souhaite ou si On nous fait souhaiter ce que l'On veut nous donner ...
    En tout cas, c'est une percée dans le cercle fermé qu'est notre espace-temps terrestre ; une ouverture par laquelle nous avons accès à l'infini et l'éternel .
    Incroyable comme une seule petite parcelle d'expérience de ce genre peut nous subjuguer toute une vie !
    Imaginons si nous baignions entièrement dedans !!!

    Posté par marie christine, 14 avril 2012 à 13:32 | | Répondre
  • Je suis très attentive aux synchronicités et quand je ne les comprends pas sur l'instant, je les note et y reviens plus tard, et le puzzle se forme...

    Posté par Florinette, 14 avril 2012 à 14:05 | | Répondre
  • La réalité de l'Amour

    L'univers est une symphonie... ou une synchronisation... un assemblage parfait de notes, de sens...

    Si l'on réalise cela, le manichéisme est dissout. Il ne reste que l'énergie... les énergies.
    Tout a un sens, tout se marie, dans la pluralité.

    Le souhait le plus cher est l'assemblage des énergies positives et négatives pour un monde en équilibre, loin des extrêmes... enfin ceux que nous devons tous expérimenter, afin de les transcender pour un lieu où plaisirs et souffrances sont absents.
    C'est notre destin à tous.

    Cependant, tant que nous expérimentons la vie dans nos corps respectifs, nous ne pouvons pas appréhender le monde synchrone, non duel, soustrait du manichéisme.
    Nous faisons l'expérience du monde duel, égotique, divisé, dans lequel chacun chemine pour comprendre la contradiction naturelle du jeu de la vie face à la réalité de l'Amour.

    Posté par alain thomas, 14 avril 2012 à 15:15 | | Répondre
  • Nous sommes comme des musiciens d'un orchestre qui jouent la symphonie de la vie. Accordons nous à écouter et vivre pleinement ces synchronicités qui se manifestent à nous § Bonne soirée Arlette

    Posté par Arlette, 14 avril 2012 à 18:53 | | Répondre
  • A Maty

    Une belle expérience, Maty. Il y a tant de mystères que nous ne maitrisons pas! Il y a tant de signes qui nous sont envoyés et que nous ne voyons pas !

    Posté par Daniel, 14 avril 2012 à 19:04 | | Répondre
  • A Florinette

    J'aimerai bien être comme toi. Je regrette souvent de ne pas être assez attentif aux signes qui nous sont envoyés. Il faut vraiment qu'ils me sautent à la figure pour que j'en ai conscience.
    Ton blog est très intéressant.

    Posté par Daniel, 14 avril 2012 à 19:07 | | Répondre
  • A Arlette

    J'aime bien cette comparaison avec la musique. C'est exactement ce que je ressens. L'Univers est une symphonie que nous pouvons écouter. Nous sommes nous mêmes des musiciens. A nous de jouer la bonne partition.

    Posté par Daniel, 14 avril 2012 à 19:11 | | Répondre
  • Je prends les synchronicités comme des "clins d'oeil"...!

    Posté par La Licorne, 16 avril 2012 à 12:00 | | Répondre
  • "Clins d'oeil" ...

    Je suis bien en résonance avec ce que vous dites, Licorne, cependant...
    On reste sur sa faim...
    La plupart du temps ... Humm !

    Posté par Eve Lyne, 16 avril 2012 à 12:07 | | Répondre
  • Ah la la ...

    Toujours bien curieuse notre Eve Lyne ...
    Et si La Licorne ne voulait pas en dire plus ?
    Anonymat oblige.

    Posté par PLV, 19 avril 2012 à 12:53 | | Répondre
  • Humm

    La curiosité à bon escient, c'est plutôt saint quand elle aspire à ascensionner.
    Qu'est-ce qui cloche, mon ami ?
    Ignorez vous cher PLV, que nous ne recevons que ce que nous pouvons comprendre.
    La Licorne a sans doute "bon oeil"...
    Trop de lumière d'un coup, pourrait bien nous tuer.
    Rien ne presse...
    N'avons nous pas tout le temps devant nous ?!
    Nous n'en sommes pas tous au même point, voilà tout.
    Allez ! bonne journée ami.

    Lucie .

    Posté par Eve Lyne, 20 avril 2012 à 05:52 | | Répondre
Nouveau commentaire