Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

03 juin 2011

Grandir dans la crise

Sarah vient de terminer le livre "Grandir dans la crise" qu’elle a trouvé  très intéressant. Elle le recommande. Quand les évêques se penchent sur les conséquences de la crise économique…….  En voici un extrait :

"Le respect de tout l'homme implique donc le respect de l'homme dans toutes ses dimensions. C'est cette vision de l'homme, être relationnel, qui fonde la pensée sociale et les grands principes qui la guident : la dignité humaine, le bien commun, la subsidiarité, la solidarité et la destination universelle des biens de la terre.

criseLe bien commun est le corollaire du respect de la dignité de tout homme et de tout l'homme. Comme être relationnel, l'homme est conscient de l'importance des autres dans sa vie et attentif à leur bien-être. "A côté du bien individuel, il y  a un bien lié à la société : le bien commun. C'est le bien du "nous tous" constitués d'individus, de familles et de groupes intermédiaires qui forment une communauté sociale". Le bien commun n'est pas la somme de ce qui est bien pour chacun. C'est un bien distinct, spécifique, qui oblige à faire en sorte que tous trouvent leur place dans la vie. Il est "cet ensemble de conditions sociales qui permettent, tant aux groupes qu'à chacun de leurs membres, d'atteindre leur perfection d'une façon plus totale et plus aisée"; A l'heure de la mondialisation, le bien commun englobe toute l'humanité. Nous formons une seule famille humaine.

Mais le bien commun ne va jamais de soi, il ne s'impose pas spontanément, il demande un effort de chacun là où il se trouve dans la société. Le piège du libéralisme et de l'utilitarisme est de faire croire que la maximisation  du bien être social est non seulement compatible avec l'égoïsme individuel, mais en est le résultat quasi mécanique. A travers l'histoire, toutes les sociétés ont été fondées sur la subordination des aspirations individuelles aux finalités et valeurs de la société, et même sur une certaine valorisation du sacrifice. Notre société est fondée sur la négation de la distance, maintenue par toutes les traditions, entre les envies individuelles et le bien commun. La croissance économique repose de plus en plus fortement sur la consommation privée, elle-même fondée sur l'activation du désir. C'est ainsi qu'a pu se créer l'illusion que, en assouvissant toujours plus ses envies individuelles à travers une consommation effrénée, chacun contribuerait automatiquement à un accroissement du bien-être collectif. La crise nous montre qu'il n'en est rien. Non seulement certains comportements nuisent à l'évidence au bien commun, mais notre modèle de consommation lui-même n'est pas durable."

Le livre écrit par des évêques (hé oui même, les hommes en robe ont un avis économique !) est à la portée de tous.. ….Et ma foi peu ostentatoire !
Auteur : conférence des évêques de France Conseil Famille et Société, éditions Cerf

Résumé :
Au moment où la crise financière laissait apercevoir son ampleur, les évêques du Conseil Famille et Société de la conférence des Evêques de France publiaient un premier communiqué : au cœur de la crise : faire crédit, faire confiance, le 8 oct 2008. Le 21 juin 2010, à la veille du G20 alors que, faute de volonté politique internationale, les mesures envisagées peinent à se mettre en place, les mêmes évêques invitaient les autorités gouvernementales, les institutions financières et les entreprises à s'engager  fortement dans des processus qui permettent de restaurer la confiance de l'ensemble des citoyens vis à vis des pouvoirs publics et des marchés.

Grandir dans la crise invite à prendre la mesure des mutations en profondeur que la crise économique et financière a révélées et à consentir à vivre autrement. Ceci suppose une réflexion anthropologique et des décisions d'ordre éthique.
Tel est le but de ce nouveau document rédigé par les évêques et leurs collaborateurs du Conseil Famille et Société de la conférence des évêques de France.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [41] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Grandir dans la crise

  • Merci à Sarah

    Très bon article Daniel. J'ai bien l'intention de me procurer ce livre.

    "Le piège du libéralisme et de l'utilitarisme est de faire croire que la maximisation du bien être social est non seulement compatible avec l'égoïsme individuel, mais en est le résultat quasi mécanique."

    Autrement dit : le bien-être de tous découle de la cupidité de chacun... Et on enseigne cela dans les universités!

    Posté par kea, 03 juin 2011 à 13:56 | | Répondre
  • Ton blog a été mis dans les blogs à suivre sur la page d'accueil de Canalblog... ça ne reste jamais très longtemps, mais j'espère que ça t'amènera de nouveaux visiteurs et de nouveaux lecteurs pour ce livre qui a l'air très intéressant.

    Posté par Liberty, 03 juin 2011 à 17:39 | | Répondre
  • les êvéques

    merci Sarah et Daniel pour nous proposer cette lecture qui m'a l'air bien interessante!
    Mais hélas le mots évêque me fait dresser les poils ...Le nombre d'écclésiastiques nuls et archi-nuls que j'ai rencontré c'est affolant!!!

    Donc, les belles paroles d'un livre, me font penser qu'à un beau sermon du type faites ce que je dis et pas ce que je fait...
    Désolée , voilà ce que l'on a fait d'une croyante
    avec une foi pure, un coeur pur. Vite heureusement en adulte responsable de sa famille j'ai tout de suite réagit en appliquant les bases
    toute bête de l'amour de son prochain, écoute, aide bref mis tous ces mauvais prêcheurs de coté.

    Pas evident... (ai été dame cathéchisme à 18 ans quand même!!!!) mon parcours m'a fait découvrir la prière où que l'on soit (église ou maison ou nature ). Nos enfants sont baptisés, les petits enfants aussi avec biensûr la communion et dès que l'on peut nous parlons avec eux de la prière, de la foi. C'est surprenant comme ils sont attentifs.
    Dans ce monde troublé, ils sont choqués et mal à l'aise de voir que l'amour est complètement mis de coté.
    Nos enfants expliquent beaucoup mais nous sommes parfois démunis devant l'égoisme de certains prêtres.
    Merci Sarah de certains extraits qui me parlent.

    Posté par sylviesissi, 03 juin 2011 à 19:07 | | Répondre
  • SylvieSissi

    Oui je comprends ce que vous dites je suis moi-même assez anti-clérical !
    Mais j'avoue avoir rencontrer des frères et des prêtres qui sont très modernes dans leur vision à la fois spirituelle et de la vie en générale ; pour admettre qu'ils ne sont pas tous pour ainsi dire ainsi ! ..même si la tendance veut l'inverse !!!
    Ce livre ne donne pas de leçon de moral mais une analyse de la situation que connait notre monde et quelle pourraient-être les avancées nécessaires pour que les choses changent pour l'humain mais aussi pour l'humanité.

    "Une crise d'abord anthropologique : Cette perte du sens profond de l'existence est précisément à l'origine de la crise, qui est avant tout d'ordre anthropologique. Le chaos moral qui a vu certains responsables s'engager, au mépris de toute prudence et de toute solidarité, dans une course à l'accaparement des richesses n'est que la conséquence d'un renoncement à rechercher un sens commun à l'existence entre les groupes sociaux, comme entre les peuples et ce au moment où les interdépendances de fait sont plus étroites que jamais.
    L'existence d'un intérêt général, incarné par un Etat qui appelle à dépasser les oppositions du court terme, fait partie de notre culture politique. Or, justement, la crise du sens affaiblit tout particulièrement l'action politique, destinée à organiser le vivre-ensemble. Lorsque le sens de l'existence ne passe plus par le lien à autrui, la perception même de l'intérêt général est brouillée."

    Posté par Sarah, 03 juin 2011 à 20:00 | | Répondre
  • A Sylviesissi

    Ah la religion catholique !! Moi aussi elle m'a bien déçu mais c'est pas grave. J'ai pas besoin de la religion pour avoir la foi, ni d’intermédiaire pour dialoguer avec Dieu. J'exagère un peu car je comprends que, pour certains, la religion puisse être essentielle et d'un réconfort puissant. Moi ce n'est pas trop mon truc.
    J'ai toujours reproché aux religions leur sectarisme. Elles peuvent même tuer au nom de Dieu(Une abérration !).




    tuer au nom de Dieu

    Posté par Daniel, 03 juin 2011 à 21:51 | | Répondre
  • Dans le même monde ?

    Depuis 55 ans j'ai le privilège d'évoluer dans le même monde que vous tous.
    Je me révolte contre l'injustice, contre le mensonge, et contre la bêtise.
    Mais j'ai aussi des coups de coeur, et des enthousiasmes.
    Au fond de tout homme, il y a un appel.
    Comme en réponse à un désir jamais assouvi.
    Cette soif de comprendre, cette soif d'aimer.
    L'Eglise est ma mère.
    Elle ne m'a jamais déçu.
    Si vous saviez combien je l'aime !

    Posté par PLV, 04 juin 2011 à 01:12 | | Répondre
  • religion

    Daniel nous avons été déçu mais cela nous a obligé à réfléchir et "à se bouger" à ne pas se laisser endormir par les évangiles.
    Il est vrai qu'il ne faut pas juger mais quand je vois les témoins de Jéhovah cela m'enerve d'entendre leur blabla!! pourtant ces personnes ont au fond d'eux ce besoin de croire, mais de croire à tout prix! et difficile de les faire admettre qu'ils sont endoctrinés.
    L'Evangile au pied de la lettre horreur!
    toutes ces personnes qui sont des chercheurs comme nous et se retrouvent exploités par des sectes. incroyable!
    Cela prouve quand même une chose que l'être humain a besoin de spirituel .
    oui PLV vous avez raison quand vous dites qu'au fond de chaque homme il y a un appel c'est vrai
    mais que de mauvais serviteurs dans cette église.

    Oui au bon Pasteur, oui aux femmes ministre du culte, oui à la prière commune sans distinction
    de race, de religion, comme Maguy Lebrun nous l'a montré (même si elle est contestée aujourd'hui) c'est beau de nous avoir fait rêver. L'union de nos forces c'est la seule façon de lutter contre les mauvaises influences actuellement

    Posté par sylviesissi, 04 juin 2011 à 01:51 | | Répondre
  • Osmose

    Comme je te rejoins, Sylvie !
    Ce qui est éclatant de lumière, tous les êtres qui laissent derrière eux, des oeuvres, des exemples pour les hommes, sont des êtres si ordinaires ...
    Qu'il est bien humain de leurs chercher des poux dans la tête.
    Ca, c'est l'unique travail de ceux qui ne font rien.

    Posté par Eve Lyne, 04 juin 2011 à 08:57 | | Répondre
  • Eve

    j'espère Eve que tu n'as plus mal et que tu galope à nouveau!
    N'ayant jamais critiqué les religions, un p'tit coup de "gueule" fait du bien par moment...dire qu'on en a marre et "plein le dos" de tous ces gens aux postes clés qui se moquent de la morale, de nous, vivent en cachette des doubles vies (je pense en particulier à notre curé qui avait une femme et qui vivait avec) ce sont des mensonges.
    Personne n'est parfait...nous sommes de humains.

    Heureusement que beaucoup de choses sortent maintenant au grand jour! ouf! cela permettra d'avancer un peu.
    Zut j'ai mal au dos! car j'en ai plein le dos hi! hi!
    Heureusement qu'un merveilleux moment de détente m'attend avec un oncle et une tante agée pour faire une belote...Ils sont adorables et leur regard plein de bonté me fait du bien.
    Lui c'est le frère à mon papa. Il est catholique et elle de confession juive.
    Ils ont eu de mal à leur mariage. Mariage en 1951
    et 3 beaux enfants. Ils ont compris depuis longtemps le mal que peut faire la religion.
    Surtout tati qui s'est retrouvé orpheline à 8mois et sauvée de justesse alors que ses parents et petit frère ont été déportés en camp de concentration. Toute sa famille a disparue.
    voila la bêtise humaine.
    Douces pensées à chacun de vous en cette journée.

    "Le monde est dangereux a vivre! non pas tant à cause de ceux qui font le mal mais à cause de ceux
    qui regardent et laissent faire"
    Albert Einstein

    Posté par sylviesissi, 04 juin 2011 à 12:59 | | Répondre
  • Religion

    Oui Sylviesissi je ne pense pas moi aussi que ce soit la Religion a proprement dit qui cause le mal mais l'inculture, le fanatisme, le sectarisme, le dogmatisme ..et les moutons de panurge qui ne savent pas faire la différence entre le sable et l'eau ....
    La déportation et la mort des millions de juifs n'est pas liée il est vrai en premier lieu à "une guerre sainte" mais à la folie d'un homme sur l'image que le "juif" donnait à savoir : lui a toutes les richesses, lui a spolié l'autre (idéologie de race pure dominante la race Aryenne, les ziganes ont été tués, des homosexuels ont été tués, des communistes ont été tués et après les juifs à qui aurait été le tour ?.....)il est triste de voir que des peuples y compris la France aie pu collaboré et suivre cette idée car il ne faut oublier que des catholiques ont aidé des juifs ...
    Aujourd'hui il est vrai qu'il y a une reconnaissance de la pédophilie mais c'est grace à un pape qui souhaite redonner une image à l'Eglise qu'elle a perdu ...il me semble à mon avis opportun de laisser ces avancées sans pour autant jeter l'anathème.
    Le drame de la religion catholique c'est interdire le mariage de prêtres est pour autant qu'ils agissent de manière contraire à la volonté du Christ n'est-pas plutôt la religion elle-même qui est un mensonge empêchant à ces êtres de vivre leur condition d'homme ; de vivre dans le partage douloureux entre l'amour de dieu, de l'humanité et l'amour d'un être. Est-ce que l'amour d un'être les detourne tant que cela de leur mission ? n'est-ce pas plutôt cela qu'il faudrait se poser comme question que celle du mensonge ?..je l'ignore ...

    Par rapport à la phrase d'Enstein je suis allée voir "Elle s'appelait Sarah" là la journaliste pose une question à une vieille dame qui vivait près du vel d'hiv la question était la suivante "Pourquoi n'avez-vous rien fait puisque vous avez tout vu ?" et la vieille dame répond "Que vouliez-vous que je fasse ..appelez la police ?"
    Il est difficile d'avoir un regard moralisateur sur tout ça même si je regrette que le monde ne se soit pas unit à temps pour empêcher ce massacre.
    Mais l'humain est ainsi fait il ne comprend toujours qu'après coup !
    Bonne journée à vous !

    Posté par Sarah, 04 juin 2011 à 13:44 | | Répondre
  • Ok Sylviesissi

    Tout à fait d'accord avec vos propos. Cependant je pense à mon ami PLV, catholique pratiquant, qui est une belle âme. C'est un chercheur comme nous tous ici sur ce blog ( enfin j'espère)qui a une grande foi et dont la démarche est pleine de sincérité. Il trouve son compte dans la religion. Comme quoi, il faut de tout pour faire un monde et c'est tant mieux et rassurant. Surtout pas de totalitarisme. Que chacun puisse exprimer sa foi en toute liberté. C'est cela aussi la richesse spirituelle. De toute façon nous ne sommes guère éloignés les uns des autres.

    Posté par Daniel, 04 juin 2011 à 14:06 | | Répondre
  • A Liberty

    Merci pour l'info, mais je suis arrivé trop tard pour voir ça !

    Posté par Daniel, 04 juin 2011 à 14:07 | | Répondre
  • La recherche

    Daniel je suis tout à fait d'accord avec vous la recherche est une réflexion de l'être sans préceptes.Ainsi chacun dans sa voie peut progresser.
    Il faut de tout pour faire un monde !

    Posté par Sarah, 04 juin 2011 à 15:00 | | Répondre
  • plv

    oui Daniel, PlV a trouvé dans sa foi en l'Eglise catho ce dont il a besoin et le vit très bien au quotidien.
    C'est vrai que les saintes écritures suffisent à répondre à beaucoup de questionnement
    pour ma part je maintient qu'il y a beaucoup de mauvais serviteurs de cette foi.
    Je pencherai plus vers les protestants dont les pasteurs me conviennent mieux.
    Ayant des familles ils sont bien plus proches du commun des mortels...
    Les prêtres ouvriers me semblent aussi très près de gens et oeuvrent dans le bon sens.
    Rien de parfait dans ce bas monde!!!!!!!

    Posté par sylviesissi, 05 juin 2011 à 19:18 | | Répondre
  • OUF !!!

    Qu'il m'est doux de constater que le club de mes fans sait encore se mobiliser afin d'éviter (de justesse) l'excommunication, ou même la lapidation !

    A sylviesissi :
    Mais de quel Evangile me parlez-vous ?
    Si c'est celui de Jésus-Christ, loin de m'endormir, il me secoue plutôt brutalement !
    Bien plus d'une fois, chaque jour devrais-je dire, il m'oblige à réfléchir, à "me bouger" comme vous le dites si bien.

    Posté par PLV, 05 juin 2011 à 22:26 | | Répondre
  • Je vous partage ...

    Les sujets décoiffants de mon Evangile :
    1°) Ce Zachée, percepteur corrompu à la solde de l'occupant romain, bref un collabo, qui décide à la vue de Jésus, de changer de vie et de rendre le produit de ses vols.
    Et moi, ne suis-je pas un peu corrompu parfois ?
    2°) Ce jeune homme de bonne famille, riche bourgeois, profondément croyant, très sympa au demeurant, qui est incapable de lâcher ses richesses pour aller au bout de l'appel qui résonne au fond de son coeur.
    "Et il s'en alla tout triste ..."
    Et moi, combien de richesses je refuse de lâcher ?
    Ces richesses multiples qui m'encombrent et qui m'empêchent de m'ouvrir à l'autre.
    3°) Cet habitant de Samarie, méprisé par les bons croyants de l'époque ... Il fut le seul à se préoccuper du grand blessé sur le bord du chemin.
    Et moi, combien de fois ai-je eu peur de l'odeur repoussante du clochard, combien de fois ai-je refermé ma porte sur ce chômeur ?
    Eh oui PLV, ils te croient tous un bon catho ...
    Dis-leur combien ils se trompent sur ton compte !
    4°) Ce fils de gros propriétaire terrien qui réclame à son père sa part d'héritage. Pas pour créer sa propre entreprise, mais pour faire la java avec des filles ! Le père ne profère aucun reproche à son égard. Il divise ses biens et regarde avec peine le départ de ce fils.
    Après de longs mois d'absence, le père saura ouvrir les bras et pardonner le faux-pas de son garçon.
    Et moi, serai-je capable à mon tour de devenir ce "père prodigue" ? Saurai-je accueillir celui qui m'a blessé ?
    5°) Et sur le jugement des autres :
    "Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre !"
    Voilà de quoi vous réveiller, non ?

    Posté par PLV, 05 juin 2011 à 23:08 | | Répondre
  • Pardon Daniel !

    Oui pardon Daniel pour la longueur du commentaire ...
    Mais reconnaissez qu'ils m'ont bien cherché tous.
    Pourvu que je ne me prenne pas une volée de bois vert en retour !

    Posté par PLV, 05 juin 2011 à 23:12 | | Répondre
  • Une question

    Il est une quetion que je me pose depuis longtemps et j'aimerais la poser ici sans aucune intention de coincer qui que ce soit.
    Puisque Jésus (je parle de Jésus parce qu'il est une référence pour pas mal de monde ici) décidait de revenir parmi nous..., qui le reconnaîtrait? J'ai déjà posé cette question à un prêtre que j'appréciais beaucoup en passant, et il y a alors eu un moment de malaise et finalement il m'a répondu d'un air un peu gêné que ce n'était pas nécessaire qu'il revienne. Moi j'ai compris qu'il dérangerait tout comme il a dérangé dans son temps.

    Je pense que comme le dit Eve Lyne, on lui chercherait des poux dans la tête.

    Posté par kea, 06 juin 2011 à 01:11 | | Répondre
  • A mort !

    Crucifie-le !
    Oui kea, s'Il revenait, nous Le tuerions encore !
    D'ailleurs, en ne l'écoutant pas, on le tue toujours mais "à petit feu".
    Moi le premier, à chaque fois que je témoigne de travers !
    Mais comme dirait le bon Père Descouvemont :
    "Vous êtes tous des PPP !"
    Ben oui, des Pauvres Pêcheurs Pardonnés.

    Posté par PLV, 06 juin 2011 à 02:13 | | Répondre
  • Mais y va se taire celui-là ...

    Va te coucher PLV !

    Posté par PLV, 06 juin 2011 à 02:14 | | Répondre
  • Kéa

    La réponse est peut-être dans le livre que je suis entrain de lire "Jésus sans Jésus la christianisation de l'empire romain" de Gérard Mordillat et Jérôme Prieur.
    "Pourquoi le messianisme d'un courant marginal du judaïsme, entièrement tourné vers l'attente de la fin des temps a-t-il abouti à une immense insititution, l'Eglise ?"

    Extrait :
    La parousie : Ce que les premiers chrétiens attendent c'est la "parousie" c'est à dire le retour en gloire de leur Seigneur Jésus. Parousia est le terme grec qui désigne la visite solennelle de l'empereur. Jesus est venu une première fois, il a été humilié et outragé mais il a franchi l'épreuve de la mort et, bientôt, il doit revenir sur terre comme le Seigneur du monde nouveau "Le Seigneur, au signal donné par la voix de l'archange et la trompette de Dieu, descendra du ciel" (1th4,16)
    Les disciples de Jésus doivent rester sur le qui-vive car nul ne sait quand cela se produira"

    La reconnaissance pourrait être dans ces actes mais nul ne le sait et à mon avis on le prendrait plus pour un illuminé parmi tant d'autres.Certains le suivront d'autres non en créant ainsi une nouvelle confrérie mais la cruxifiction n'aurait plus lieu.

    Posté par Sarah, 06 juin 2011 à 06:20 | | Répondre
  • PLV

    Ben oui je suis d'accord avec vous sur ces écrits mais la façon de les appliquer différe!
    Chacun de nous avons des ressentis qui remarquez sont souvent très proche!
    Les cathos attendent le christ, les autres comme rael attendent les extra terrestres
    hi! hi! je vous taquine PLV et Sarah, mais avec, croyez moi, beaucoup d'affection.

    Les religions ont été crées par l'homme (pardon traduites et interprétées) souvent pour le pouvoir sur les populations. Les maintenir dans la peur et l'ignorance.
    Pourtant à la base le coran, la bible et bien d'autre écrit sont vraiment semblabes sur le fond
    Amour du prochain , conduite de l'être pour s'élever dans le beau , le bon et atteindre une certaine sérénité afin de parcourir notre chemin sur terre.
    Allez hop! eve tu me prends faire un tour sur ton balai?
    (faut attendre la nuit je crois...)

    Posté par sylviesissi, 06 juin 2011 à 11:57 | | Répondre
  • eve

    comme je te suis "Aimons nous les uns les autres"
    combien de personnes sous pretexte de la religion font du mal!
    ne jamais oublier qu'on tue au nom de la religion.
    Dis moi je pourrai faire un tour avec toi?
    sur ton balai?

    Posté par sylviesissi, 06 juin 2011 à 12:00 | | Répondre
  • Rael et Jésus !

    Sylvie si on lit le livre en question Jésus au départ était considéré un peu comme Rael sans les petits nommes verts !
    Les religions, à mon humble avis, ont été créées dans le but d'organiser les sociétés en créant un code à la foi pénal et éthique.
    Le Christ dans son discours ne souhaite pas la souffrance, la contrition, la cupabilité mais plutôt que l'homme apprenne à écouter son coeur plus sa raison car la réponse qui lui saura donner jaillira de son coeur.
    Ne dit-on pas "Et que te dis ton coeur ?"
    Alors écoutez votre coeur ...et votre volonté sera faite !

    Posté par Sarah, 06 juin 2011 à 13:45 | | Répondre
  • oui sarah

    oui, oui, oui, oui, oui Sarah!!!!!

    Posté par sylviesissi, 06 juin 2011 à 13:50 | | Répondre
  • Un encombrement

    PLV tu dis : D'ailleurs, en ne l'écoutant pas, on le tue toujours mais "à petit feu".

    La mission que s'est donnée l'Église catholique est de nous livrer son message. Donc, ceux de l'Église seraient le plus à même de le reconnaître j'imagine. Sincèrement il me semble que ce serait le contraire, exactement comme il y a 2000 ans. Quelle place pourrait-il tenir dans l'église? Non vraiment il serait un encombrement.

    Ah! je préfère écouter mon coeur, comme le dit Sarah.

    Posté par kea, 06 juin 2011 à 17:06 | | Répondre
  • Oui oui oui ...

    ... Et Il a fait sa maison dans ton coeur !

    Posté par PLV, 06 juin 2011 à 23:56 | | Répondre
  • La chute de DSK

    Je pense que la vraie raison de la chute de DSK est ce discours qu'il a prononcé à l'Université de Washington et ce discours donne de la crédibilité à la thèse du complot il me semble.
    Je me demande pourquoi personne n'en parle par contre. La peur de représailles j'imagine. Nous sommes dans un tel monde de mensonge que c'en est babélique.



    http://www.generation-dsk.fr/a-l%E2%80%99universite-george-washington-dsk-parle-du-monde-de-demain/

    Posté par kea, 07 juin 2011 à 16:08 | | Répondre
  • Le mensonge

    Dis-donc, Kéa...
    Ca te dis, un bon coup de balai pour te caresser l'échine!
    Même au fin fond du Canada, je t'assure que tu vas prendre la secousse.
    Histoire de vibration...
    Tu te souviens, n'est-ce pas ?
    Est-ce que tu me fais confiance, si je te dis que c'est un porc qui mérite d'être lâché dans l'arène au milieu des fauves, pour y subir ce qu'il mérite...
    Celà s'appelle, je crois...
    Aide-moi ?

    Posté par Eve Lyne, 07 juin 2011 à 17:07 | | Répondre
  • Crucial

    Caresser l'échine à coup de balai!!! Ouais, pourquoi pas? ça me rappellera ma mère!

    D'accord Eve Lyne rien ne peut excuser les gestes. Par contre si tu as consulté le lien que j'ai posté, il est bien évident que dans sa prise de position face aux riches versus pauvres, DSK signait là son arrêt de mort car il parlait pour nous et non pour les riches. Si nous laissons faire cela ma chère Eve Lyne nous méritons notre sort et nous y passerons tous à leur régime d'austérité extrême. Sans se porter nécessairement à la défense de DSK, je pense qu'il faudrait se porter à la défense de ce qu'il a suggéré et exiger que ceux en tête du FMI continuent dans le même sens que celui amorcé par DSK. C'est crucial qu'il y ait un changement de cap et c'est nous qui devons le faire car personne d'autre ne le fera à notre place, ni les anges, ni un messie. Une société genre 1984, ça te dirait?

    Posté par kea, 07 juin 2011 à 17:54 | | Répondre
  • Les filles

    Suis d'accord avec toi Kéa
    D'accord avec toi aussi la Lyne.
    Je ne suis pas une girouette pourtant.
    Alors devinez les filles !

    Posté par Alain Thomas, 07 juin 2011 à 17:55 | | Répondre
  • coup monté

    Ah ben nan, Eve Lyne, pas d'accord ! La pauvre Kea !
    DSK est peut-être un cochon (c'est son point faible) mais avec des vues de justice sociale qui ne plaisaient pas à tout le monde ....
    j'ai la sensation qu'on a poussé la jeune fille dans la gueule du loup .
    C'est vrai, c'est pas une raison, mais ceux qui ont monté le coup sont les pires de tous !

    Posté par marie christine, 07 juin 2011 à 17:57 | | Répondre
  • Évidemment

    Explique nous Alain, ce sera plus simple et certainement bien intéressant de t'entendre.

    D'accord avec toi Marie, ceux qui ont jeté l'enfant dans la gueule du loup sont bien plus dangeureux et ils n'hésiteront devant rien, absolument rien.

    Posté par kea, 07 juin 2011 à 18:27 | | Répondre
  • Eh! les copains

    Moi, j'vous arrête tout de suite...
    "VOUS" vous causez de choses que vous connaissez même pas ! ....

    Alors, on se l'a ferme .... Hé! hé! hé!

    Parceque"MOI" pour le coup.... J'pourrai l'ouvrir.

    Posté par Eve Lyne, 07 juin 2011 à 18:28 | | Répondre
  • Espoir

    Oh oui Eve Lyne ouvre-là!...
    pour le plus grand bénéfice des ignorants!

    Posté par kea, 07 juin 2011 à 18:38 | | Répondre
  • AMOUR

    Bon sang !
    Apprenez à observer.
    Lisez entre les lignes.
    Tout y est !

    Posté par Eve Lyne, 07 juin 2011 à 18:39 | | Répondre
  • Mais encore ...

    T'en as trop dit ou pas assez, Eve Lyne !
    Allezzzzzzzzzz !!!

    Posté par marie christine, 07 juin 2011 à 19:39 | | Répondre
  • Mais encore et encore ....

    T'en as trop dit ou pas assez, Alain !
    Allezzzzzzzzzz !!!

    Posté par marie christine, 07 juin 2011 à 19:46 | | Répondre
  • Trop ou pas assez...

    Tout vient à point... Marie !
    La justice des hommes n'est que...
    La justice divine...
    Incontournable!

    Posté par Eve Lyne, 07 juin 2011 à 20:17 | | Répondre
  • bémol

    On peut le voir comme ça ...
    La différence c'est que dans la justice divine il n'y a pas de notion de punition donc pas de morale proprement dite . C'est mathématique .

    Posté par marie christine, 07 juin 2011 à 20:47 | | Répondre
  • L'élite aux abois

    Il existe des tas de versions différentes.
    Il est probable que DSK soit tombé dans un piège et qu'il s'est lamentablement vautré.
    Je rejoins Kéa par rapport aux discours que DSK tenait et qui allaient à l'encontre des intérêts des américains en général et des "familles" en particulier.
    J'ai vu dans un blog "nationaliste" une édifiante version que je vous livre là mais attention... à prendre avec des pincettes.

    http://lesouffledivin.fr/2011/06/05/dsk-a-t-il-ete-victime-de-la-guerre-dinfluence-entre-wasps-et-juifs/


    Ah, tout de même.
    Allez faire un tour sur "Illuminati", "Groupe de Bilderberg" et "Nouvel Ordre Mondial".
    Terrifiant


    Vivement le chaos bon sang !
    Au moins, on élèvera nos esprits pour de vrai hein ? Pour sûr hein ! Ça c'est vrai ça !

    Posté par Alain Thomas, 07 juin 2011 à 23:19 | | Répondre
Nouveau commentaire