Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

03 décembre 2016

Mais qu'est ce qui m'a pris !!

 

terre

 

 

Mais qu'est ce qui m'a pris à vouloir venir sur cette Terre? D'autant plus que naître ce n'est pas évident. J'avais l'impression d'étouffer et de pénétrer dans quelques chose de dense. Je sentais que j'allais rentrer dans une boîte et en être prisonnier tout au long de ma vie. C'était assez angoissant. Pourtant j'étais bien là-haut sur mon petit nuage. Tout était léger, vaporeux, sans problèmes. Je pouvais aller là où je voulais sans contrainte. Il n'y avait pas de frontières, pas d'interdits. Un vrai petit  paradis !

Oui qu'est ce qui m'a pris ? Sans doute la curiosité car je voulais savoir comment cela se passait sur cette planète....Et bien je n'ai pas été déçu ou du moins....Si...Beaucoup....Je suis arrivé avec mon innocence mais j'ai vite déchanté. Pourquoi une si belle planète, avec ses océans, ses forêts, ses montagnes , ses paysages magnifiques est -elle la proie de l'avidité et de la violence de ses habitants ? Je me suis souvent posé cette question alors que le bonheur est à portée de la main. Pourquoi se déchirer, s'entretuer ? N 'y a t il pas mieux à faire? Cet engrenage est une telle absurdité ! Et tout cela dure depuis des siècles et des siècles. Les humains ne savent pas tirer les leçons du passé et n'ont pas compris que la vie est une belle école d'apprentissage

Alors j'ai essayé de vivre tant bien que mal, de m'adapter à ce monde si particulier, nombriliste et égoïste. Mais que cela a été difficile. Je me suis protégé comme j'ai pu, j'ai tangué et failli chaviré mais j'ai réussi à tenir bon, non sans mal. Heureusement une vie sur Terre, c'est très court. Finalement qu'est ce qu'une vie dans l'immensité cosmique: un grain de poussière, un éclair, un soupir !!

Puis, un jour, j'ai pu repartir là-haut. Quel bonheur, quelle délivrance ......Tout y est si simple......Si simple.....

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [31] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Mais qu'est ce qui m'a pris !!

    cc..
    chaque passage..
    est une énigme...

    merci d avoir insérer ton blog..et de le partager....
    durant ton espace ''passage""....
    douce tres douce journée à toi
    bzzz
    claire

    Posté par claire, 03 décembre 2016 à 10:11 | | Répondre
    • La vie, la mort sont des mystères.....

      Posté par DANIEL GENTY, 03 décembre 2016 à 17:17 | | Répondre
  • Vouloir venir sur cette terre ? Je ne suis pas sûre que nous l'ayons vraiment décidé...Comme dit la serveuse automate : j'ai pas d'mandé à v'nir au monde...
    Une fois de plus nous sommes en phase au niveau des thèmes.
    Cela dit, je n'ai pas hâte de repartir, j'aime bien la vie, quand même...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 03 décembre 2016 à 10:31 | | Répondre
    • Oui mais là haut c'est encore mieux !

      Posté par DANIEL GENTY, 03 décembre 2016 à 17:18 | | Répondre
  • Un dernier souffle et nous voilà libéré de tout...pas tout de suite bien sûr. Nous sommes les observateurs passifs de la destruction de notre monde...pris dans un cercle infernal pas de marche arrière..

    Posté par Le boudoir de so, 03 décembre 2016 à 10:38 | | Répondre
    • Observateurs oui....Mais aussi acteur dans notre sphère privée....

      Posté par DANIEL GENTY, 03 décembre 2016 à 17:19 | | Répondre
  • Peut-être que cette terre : "ses océans, ses forêts, ses montagnes , ses paysages magnifiques" ... sont les véritables habitants.
    Nous, l'assemblage moléculaire dénommé "être humain", n'est probablement qu'un parasite provisoire, apparu par erreur programmatique, que les "vrais habitants" finirons bien par éradiquer au prix de quelques sacrifices naturels, pour mieux vivre ensuite, entre soi ...
    La planète de manque pas d'avenir.... sans nous !

    Posté par alainx, 03 décembre 2016 à 11:43 | | Répondre
    • Mais qu'est ce qu'elle va faire sans nous ? Et puis elle a pas d'âme ! !

      Posté par DANIEL GENTY, 03 décembre 2016 à 17:21 | | Répondre
  • C'est une question que je me pose parfois tellement il est difficile de vivre dans ce monde, cette société plus précisément. La Terre, nous offre tout ce qu'elle a de merveilleux et, sans cette société, la Terre pourrait devenir le paradis...

    Posté par Florinette, 03 décembre 2016 à 16:34 | | Répondre
    • L'homme est responsable de la situation que nous vivons. Il n'a pas su tirer les leçons du passé.

      Posté par DANIEL GENTY, 03 décembre 2016 à 17:23 | | Répondre
  • Mais on est bien sur terre lorsqu'on sait s'ouvrir aux autres, partager, profiter, et agir au lieu de rester simple spectateur blasé et colorier nos journées plutôt que de les tremper dans sinistrose défaitiste. L'au delà ? j'y serai appelée un jour, comme tout un chacun même si je ne l'ai pas souhaité, tout comme je n'ai pas choisi de naître. .

    Posté par chinou, 03 décembre 2016 à 17:22 | | Répondre
  • Et la roue tourne harmonieusement ! Du moins c'est ce que je veux croire...

    Posté par manouche, 03 décembre 2016 à 17:28 | | Répondre
  • Bien vu, Daniel ! Nous ne savons pas grand chose sur nous-mêmes, finalement...
    Ton article en prose m'a tout de suite rappelé son équivalent en poésie :

    Une incarnation

    La petite novice n'avait déjà plus qu'un quart d'heure
    Pour plonger dans le vide et rejoindre ses soeurs,
    Atterrir en douleur dans l'antre aseptisé
    Des bébés alignés où un corps l'attendait.

    La petite âme novice, ne sachant pas freiner,
    Pénètre dans son moi appelé nouveau-né,
    Et se met à pleurer sous la violence du choc,
    Les gens rient autour d'elle, tout le monde s'en moque.

    Et comme si tant de peine n'était pas suffisante,
    Sur cette étrange terre aux coutumes démentes,
    Elle se voit du même coup endeuillée pour longtemps
    De sa Mère d'origine restée au Firmament.

    Pourtant il faudra vivre dans ce monde infernal,
    Il faudra bien vêtir le costume animal
    Et subir les assauts sans cesse répétés
    Des émotions perverses et des lourdes pensées.

    Il te faudra user, petite âme orpheline,
    D'un courage exemplaire, loin des caresses divines,
    Et lutter pour garder un peu de ta musique
    Dans le froid grimaçant d'une terre amnésique.

    Il te faudra grandir dans le chaos ambiant,
    Purifier ta mémoire des rêves obsédants,
    Délivrer tes désirs de leurs quêtes futiles,
    Eloigner le vacarme des plaintes inutiles.

    Il te faudra monter sans doute un peu plus haut,
    Là où le genre humain dépasse son ego,
    Où la vaste conscience enfin illuminée
    Défriche la terre promise de ta divinité.

    Posté par Marie-Christine, 03 décembre 2016 à 19:29 | | Répondre
    • Je vais le publier ! Super !

      Posté par DANIEL GENTY, 05 décembre 2016 à 18:00 | | Répondre
      • une erreur dans le 1er vers. C'est "la petite âme"; pas "la petite novice"

        Posté par Marie-Christine, 05 décembre 2016 à 20:39 | | Répondre
  • Oui on peut rêver que la terre aurait pu être un paradis si on prenait la peine, nous les humains à être plus conciliant, plus solidaires, plus justes. Mais seulement voilà, notre mode d'emploi pour gérer la terre est complètement obsolète. Des gens trop riches, quelques 10°/° de la population détiennent 80°/° des richesses de la terre, le reste pour les 90°/° restant de la population. Et comme la guerre ne touche que les pauvres...

    Posté par bizak, 03 décembre 2016 à 20:40 | | Répondre
    • C'est bien triste. L'homme a transformé la terre en enfer !

      Posté par DANIEL GENTY, 05 décembre 2016 à 18:01 | | Répondre
  • Une belle et tranquille lucidité! Nos articles semblent se répondre ce soir!

    Posté par alezandro, 03 décembre 2016 à 22:25 | | Répondre
  • Pourquoi se demander ce que l'on fait sur Terre alors qu'on n'y est que parce qu'on le veut bien ? La mort, on l'expérimente chaque soir lorsqu'on s'endort et pourtant chaque matin on s'obstine à se réveiller parce que vraiment, ça nous plaît, on se croit indispensable (tu l'as dit : que ferait la Terre sans nous ?). Mais quand on dort on continue également à rêver, ce qui indique bien que quand on mourra, si comme certains le racontent on continue de "planer", cela voudra dire que l'on continue de rêver !! Cela voudra dire que ce mental acharné comme un moteur vrombissant ne voudra encore pas s'arrêter de fournir et fournir, et fournir encore !! Alors que c'est tout simple... Il y en a qui arrêtent tout de suite. Tu l'as dit toi-même : c'est si simple ! On stoppe le mental. POINT.

    Posté par Aloysia_Martine, 04 décembre 2016 à 17:18 | | Répondre
    • Pas facile d'arrêter le mental. Il court tellement vite !

      Posté par DANIEL GENTY, 05 décembre 2016 à 18:03 | | Répondre
  • J'ai aimé lire ton récit.

    Posté par Lyne-Anke, 04 décembre 2016 à 23:06 | | Répondre
  • Un passage qui est utile pour notre évolution alors soyons heureux et reconnaissants de ce que nous avons à vivre, même si cela n'est pas évident parfois ! Douce journée à toi Daniel. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 05 décembre 2016 à 08:37 | | Répondre
    • La vie est un apprentissage. Nous devons en sortir plus riche !Belle semaine à toi.

      Posté par DANIEL GENTY, 05 décembre 2016 à 18:04 | | Répondre
  • Oui là haut c'est encore mieux et tu sais que je le dis en connaissance de cause!Ici nous sommes de passage dans une enveloppe terrestre .
    Malgré les coups durs de la vie, je suis encore et toujours debout. .....J'attends non pas en étant pacifique mais en avançant ....mais j'attends Là-Haut tout est si beau!
    bisous

    Posté par capitaineecho, 05 décembre 2016 à 10:30 | | Répondre
  • C'est une chance d'avoir vécu ce que tu as vécu. Tu sais comment cela se passe de l'autre côté .

    Posté par DANIEL GENTY, 05 décembre 2016 à 18:06 | | Répondre
  • Très bonne question, qu'est ce qui m'a prit ? personnellement, je ne serais pas venue sur cette terre si j'avais eu le choix, mais cette idée vient peut-être du fait que je ne suis pas une enfant désirée.Je le sais car mon père l'a dit un jour à un de ces copains et ne s'est pas aperçue que j'étais pas loin et ai tout entendu.Par contre, il avait ajouté que j'étais sa préférée..Mais j'avoue que ça m'a bouleverser toute ma vie cette phrase" pas désiré".

    Posté par eve, 07 décembre 2016 à 09:19 | | Répondre
  • Comme je te comprends ! C'est lourd à porter. J'espère que le temps a réussi à effacer un peu ta peine. Douce consolation: tu étais sa préférée !

    Posté par DANIEL GENTY, 07 décembre 2016 à 17:48 | | Répondre
Nouveau commentaire