deauville

 

Dans les vieilles berlines

Sur la route tourmentée

Des beaux messieurs compassés,

Écoutez-moi Joséphine,

S’en vont  à Deauville

 

Le cul sur des belles banquettes

Dans les vielles berlines

Ils s’en vont faire la fête

Avec de douces concubines

 

Dansez Joséphine

Les vieux messieurs en goguette

Ne font pas triste mine.

La vie n’est qu’une pirouette

 

Lèvres rouges et joues fardées

Je vous regarde Joséphine,

Robe moulée sur vos hanches

Qui hante mes nuits blanches

 

Sur la route les vieux messieurs

Un jour de dimanche

Comme dans les vaudevilles

S’en vont à Deauville

Danser sur les planches.

 

Des couples marchent sur la plage.

Sous l’ombrelle des baisers

Doux comme des alizées.

Dans le ciel une mouette  prend le large.

 

Daniel( déjà publié en 2008)