Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

22 septembre 2016

Les dévots du bouddhisme

 

lerab-ling

Lerab Ling

 

Peut être certains d'entre vous ont-ils connu mon ancien blog"Les Trois Mondes"? J'avais diffusé en 2007 un texte de Sogyal Rinpoche qui avait suscité de nombreux commentaires.  Il m'avait  valu à l'époque 750 messages dont la plupart ne disaient pas grand bien de ce maître tibétain qui continue à enseigner à Lerab Ling, situé à Lodève, une commune proche de Montpellier. Beaucoup  d'actes et d'attitudes lui sont en effet reprochés. Certains ont tenté de les dénoncer dont mon ami Alain et bien d'autres.

L'eau continue de couler sous les ponts et rien n'a changé.

Néanmoins une petite lueur d'espoir avec ce message d'Alain que je diffuse ci-dessous:

A TOUS

Le livre de Marion DAPSANCE, anthropologue, "Les dévots du Bouddhisme" chez Max Milo, est sorti depuis quelques jours.

Je vous invite à lire la super promotion de son livre à travers les différents articles (tous ne sont pas là) dans les liens ci-dessous et qui témoignent de l'excellent travail de Marion.

Son livre est passionnant et se lit comme un roman mais surtout c'est un témoignage objectif sur ce qu'elle a vécu à l'occasion de ses nombreuses années d'études au sein de l'association "Rigpa" dirigée par le lama tibétain Sogyal Rinpoché.

A lire absolument.

http://www.20minutes.fr/societe/1922287-20160911-bouddhisme-france-fausses-idees-vraies-derives

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/derives-sexuelles-humiliations-et-business-la-face-cachee-du-bouddhisme_1830188.html

Il y a aussi eu Le Parisien, Libération, Europe 1, la Libre Belgique, L'Obs.

Et Marion est passée sur TV5 Monde (en direct samedi matin),

N'hésitez pas à diffuser ce message au plus grand nombre !

Merci à Marion pour son travail et en mémoire aux victimes quelles qu'elles soient
alain thomas - email : niala-thomas@wanadoo.fr

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [49] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Les dévots du bouddhisme

    aucune religion n'a le loisir de me plaire, pas plus celle -là qu'une autre ... toutes sont un frein à l'émancipation humaine, à une société visant à l'universalité, toutes mettent le doigt sur les différences comme si un homme n'en valait pas un autre ... Le monde se porterait bien mieux si toutes disparaissaient ...
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 22 septembre 2016 à 07:20 | | Répondre
    • Comme moi, les religions devaient rassembler alors qu'elles divisent !!

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:45 | | Répondre
  • La religion est indispensable à l'homme et je connais des athées qui sont bien plus religieux que certains pratiquants. Mais l'être humain a la capacité de tout transformer à son gré et il lui arrive de tuer au nom de Dieu, ce qui paraît incroyable et pourtant vrai...
    La religion est ce qui peut nous unir à tous et à tout

    Posté par gazou, 22 septembre 2016 à 08:23 | | Répondre
    • Hum !! je ne suis pas si sûr que ça. Toute croyance forte contient les germes d'un rejet de ceux qui ne croient pas pareillement. Notre histoire est jalonnée de guerres de religion, d'excommunications.
      C'est vrai les religions devraient nous unir mais pour l'instant c'est loin d'être le cas.
      Ce n'est que mon modeste avis.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:49 | | Répondre
  • Je pensais que le seul temple Tibétain d’Europe était dans le Tarn. A la lecture de ce post, je dois donc vérifier ce que je tiens du Vénérable Dorjé.......du temple de Labastide Saint Georges

    Posté par chinou, 22 septembre 2016 à 14:01 | | Répondre
    • Attention tous ne sont pas à mettre dans le même panier ! Il ne s'agit que de Sogyal Rinpoché. C'est déjà pas mal !! Comme partout il y a des brebis égarées qui nuisent à l'ensemble mais qui ne remettent pas en cause l'enseignement du bouddhisme.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 septembre 2016 à 15:51 | | Répondre
  • ???? Quand je pense que tout le monde est bouddhiste !!! Ah, les modes ça en attire plus d'un !!
    Mais n'ayant pas lu ton ancien blog je n'ai pas écho des exploits de ce cher homme. Par contre j'ai rencontré d'autres maîtres, pas du tout bouddhistes, qui ont eu la malchance de tomber sur des aspirants si avides et orgueilleux qu'ils se sont cassé la figure en beauté et se sont ensuite empressés d'en accuser leur maître... parfois à grand renfort de bouquins leur valant - ENFIN - la reconnaissance attendue. Tant mieux pour eux, car finalement les vrais maîtres, eux, n'en ont réellement RIEN à cirer.. .

    Posté par Aloysia_Martine, 22 septembre 2016 à 15:53 | | Répondre
  • Je viens d'aller lire ton autre article consacré à Lerab Ling. Un individu normalement constitué ne se laisse pas entraîner dans ce qui sent le soufre me semble-t-il. Notre guide est dans notre coeur.

    Posté par Aloysia_Martine, 22 septembre 2016 à 15:58 | | Répondre
    • Et pourtant beaucoup s'y laisse prendre !Pour certaines jeunes filles ce fut même un drame !

      Posté par DANIEL GENTY, 25 septembre 2016 à 17:00 | | Répondre
  • En effet... Il s'agit du bon sens !
    Plaignons ceux qui en manquent.

    Posté par Eve Lyne, 22 septembre 2016 à 17:17 | | Répondre
  • Je ne connais rien au bouddhisme, en dehors de quelques citations, mais je vais un peu parcourir les liens ci-dessus pour ne pas rester totalement dans l'ignorance. Merci Daniel

    Posté par bizak, 22 septembre 2016 à 18:00 | | Répondre
  • L'attrait du pouvoir... je n'ai jamais compris...

    Posté par Marie-Christine, 23 septembre 2016 à 12:46 | | Répondre
    • Le sexe, le pouvoir et l'argent...Un beau cocktail. Heureusement tous ne sont pas comme ça !

      Posté par DANIEL GENTY, 25 septembre 2016 à 17:05 | | Répondre
  • Quel dommage que ces abus de pouvoir !!! Et toutes les religions et les laïcités diverses et variées en sont pleins. Il est important de prendre un certain recul, de croiser les informations avant de s'engager, il faut garder les yeux et le cœur ouverts il me semble. Je plains sincèrement ceux qui se laissent abuser et j'espère, un jour de faiblesse, ne pas rencontrer cette épreuve sur mon chemin de vie... Bises, à bientôt Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 23 septembre 2016 à 15:53 | | Répondre
    • Le monde de la spiritualité est rempli de pièges. Il faut s'efforcer de rester lucide et très prudent !

      Posté par DANIEL GENTY, 25 septembre 2016 à 17:07 | | Répondre
  • Toujours le même ratio de crapules et de personnes authentiques dans le bouddhisme que partout ailleurs !

    Posté par kéa, 25 septembre 2016 à 21:49 | | Répondre
  • J'aimerais bien me procurer le livre de Marion DAPSANCE mais pour le moment sur amazon.ca il est vraiment très cher. Il me faudra attendre !

    Posté par kéa, 25 septembre 2016 à 21:52 | | Répondre
    • Oui il est cher !! Dommage alors que ce serait bien de le lire !

      Posté par DANIEL GENTY, 26 septembre 2016 à 14:54 | | Répondre
  • En effet, ce genre d'informations d'utilité publique devrait se lire en ligne : Gratuitement.

    Posté par Eve Lyne, 26 septembre 2016 à 04:32 | | Répondre
    • Oui ce serait salutaire...Ou du moins pas cher. Il faut bien rémunérer Marion !!

      Posté par DANIEL GENTY, 26 septembre 2016 à 14:58 | | Répondre
  • Rendre service à l'Humanité est une rénumération au delà de toute espérance...
    Enfin...Selon moi, bien sûr!

    Posté par Eve Lyne, 26 septembre 2016 à 17:55 | | Répondre
  • Le philosophe Miguel Benassayag explique très bien que la complexité croissante et accélérée des sociétés postmodernes produit angoisse et névroses ; au sein d’une telle complexité, il n’est plus du tout évident d’identifier qui sont les bons et qui sont nos ennemis, tout y est recouvert d’un masque factice, le pire est valorisé par la publicité et le marketing alors que le citoyen lambda est amené à se culpabiliser s’il n’a pas le profil voulu ou le physique du top modèle ; il n’y a plus de repères vraiment sûrs et solides : le monde actuel n’est plus un monde binaire, mais un monde multiple et réticulaire, et c’est bien cela qui est anxiogène.

    C’est pourquoi le terrorisme, les sectes, la corruption, les abus sexuels sont des sujets qui remettent de la simplicité dans un monde complexe et incertain : ici au moins, nous pouvons dire que nous sommes les bons et eux sont les méchants, nous savons clairement qui sont nos ennemis, il n’y a plus la moindre ambiguïté. Consciemment ou non, pour nous rassurer, nous avons besoin d’un monde plus manichéen, avec un ennemi qui a un vrai visage, un ennemi qui n’est pas abstrait ou numérique. On peut dire que les médias de masse savent parfaitement exploiter un tel besoin en créant des stéréotypes de méchants qui vont agir comme une catharsis. Ils relatent les événements et mettent en scène les méchants, mais ne s’interrogent jamais sur les causes profondes, ils restent dans le binaire, les bons et les méchants, et font entrer ainsi nos esprits dans une perception manichéenne du monde. Les partis politiques peuvent aussi exploiter cette faille et cristalliser la haine sur des minorités ou des individus spécifiques.

    Alors que nos sociétés sont de plus en plus « en quête de sens » et de spiritualité, de plus en plus incrédules à l’évangile du néolibéralisme, les religions sont devenues une cible privilégiée, leurs pratiques sont décriées et montrées du doigt en usant de représentations au plus haut point stéréotypées : le livre de Marion Dapsance en est une malheureuse illustration.

    Je me demande bien alors si ce n’est pas plutôt ce discours-là, intolérant et manichéen, qui devient le terreau du fanatisme religieux, un discours binaire qui a pour but d’isoler et d’éloigner entre-elles les cultures et les traditions spirituelles, une attitude brutale qui est l’exacte opposée de la position non-violente du dalaï-lama, lequel ne cesse d’œuvrer pour leur rapprochement et le dialogue entre les religions du monde.

    Posté par swirem, 03 novembre 2016 à 11:52 | | Répondre
  • Un texte bien écrit, bien structuré mais qui ne répond nullement à tous ceux qui ont témoigné sur ce blog des mauvaises aventures arrivées à Lerab Ling. Dommage ! Il n'y a nulle intolérance dans tous ces messages, seulement de la souffrance. Je crois u'il fat écouter et entendre ce qui est dit et non le rejeter !

    Posté par DANIEL GENTY, 03 novembre 2016 à 17:19 | | Répondre
  • Je vous invite aussi à consulter cet article publié par l'anthropologue Philippe Cornu dans Le Monde des Religions, qui apporte, à propos du livre de Marion Dapsance, l'éclairage d'un universitaire reconnu pour ses nombreux travaux sur le Bouddhisme :
    http://www.lemondedesreligions.fr/une/philippe-cornu-quand-le-bouddhisme-est-attaque-02-11-2016-5921_115.php

    L'intolérance est principalement le fait des journalistes de la presse à scandale dont le parti pris est indéniable.

    Les organisations spirituelles ne sont pas toutes parfaites, y compris dans le bouddhisme tibétain en Occident. Il y a parfois une tendance à vouloir faire carrière dans certaines organisations, pour se trouver au plus proche du lama. On peut alors y rencontrer les mêmes souffrances que celles vécues par les salariés (surtout les cadres) des grandes entreprises qui idéalisent l'organisation et s'y identifient de manière quasi-fusionnelle. Dans certains cas, les mêmes déboires peuvent se produire. La dévotion qui est un sentiment auquel l'ego ne prend pas part, et l'idéalisation qui par contre est centrée sur l'ego, ont des apparences semblables : leur ressemblance est trompeuse, mais leur trajectoire diverge du tout au tout. C'est un point sur lequel il faudra sans doute beaucoup plus travailler dans l'avenir. Les Tibétains n'ont pas ce type de problèmes : pour eux, la dévotion est un sentiment tout à fait naturel, et l'idéalisation leur est totalement inconnue car ça ne fait pas partie de leur culture.

    Posté par swirem, 04 novembre 2016 à 18:33 | | Répondre
    • Le Monde des religions a aussi publié une interview de Marion Dapsance par Henri de Monvallier : curieusement l'article de Philippe Cornu est accessible en ligne alors que celui de Henri de Monvallier ne l'est pas…

      Posté par jolad, 10 décembre 2016 à 12:19 | | Répondre
      • Etonnant cette impunité qui protège Lerab Ling ! Et pourtant les témoignages ne manquent pas !

        Posté par DANIEL GENTY, 10 décembre 2016 à 17:41 | | Répondre
        • La mobilisation pour la diffusion de cet article n'est sans doute pas suffisante.
          Les nombreux blogs consulter gratuitement, ainsi que les réseaux sociaux, devraient s'y mettre.
          Un livre à 20 Euros, beaucoup de jeunes n'iront pas !
          Et pourtant, les jeunes sont les proies.
          Il s'agit d'informer les jeunes.
          Juste pour dire :

          Merci Daniel d'avoir "mouiller votre chemise" dans cette affaire là : La diffusion de cette information.

          Posté par Eve Lyne, 11 décembre 2016 à 05:37 | | Répondre
          • Ah, j'oubliais ...
            Inter net est un outil formidable !
            Les recettes de cuisine abondent.
            Au fait, Daniel...
            Si d'aventure il vous arrivait quelques mésaventures, grâce ou à cause de votre engagement au service de l'information, vous pouvez compter sur moi.
            Je serai à vos côtés.
            Enfin presque, vous dedans... Moi, dehors.
            "Mouiller sa chemise"... Nul ne sait où cela conduit ?
            Allez, cher Daniel...
            Souhaitons nous le meilleur, quand même.

            Posté par Eve Lyne, 11 décembre 2016 à 17:58 | | Répondre
          • Souhaitons nous le meilleur et que la vérité soit reconnue. J'espère que vous m'apporterez des oranges !!

            Posté par Daniel, 12 décembre 2016 à 17:32 | | Répondre
          • En effet, finir au milieu des rats pour une bonne cause :
            "Que lumière soit faite !"
            Sans oublier le Alain à vos côtés.
            Bon allez ...
            Un peu d'humour ne nuit pas.

            Posté par Eve Lyne, 14 décembre 2016 à 18:14 | | Répondre
          • Bonnes fêtes quand même !

            Posté par DANIEL GENTY, 15 décembre 2016 à 15:31 | | Répondre
  • Bonjour swirem,

    "La dévotion est un sentiment naturel".
    Cela signifie que chaque être humain en est doté ... et elle surgit chaque fois qu'une situation ou un événement la provoque.

    Là où nul ne peut échapper à l'amplification de l'égo se trouve l'émergence du pouvoir, sous toutes ses formes.
    Le pouvoir est l'arme absolue de celui qui déroute ou qui dévie de son chemin naturel. Contre sa soif il ne peut que s'enfoncer dans l'abyssal abîme de l'égo.
    C'est le cas de tous les êtres humains qui en possèdent, ne serait-ce qu'une once, dans n'importe quel domaine.

    Les conséquences d'un quelconque pouvoir peuvent être terrifiantes et le but de tout être qui a compris cela fait en sorte toute sa vie durant de se débarrasser des onces qui jalonnent son chemin ... ou pas.
    Personne n'échappe aux affres du pouvoir, même le Dalaï-lama qui, dans sa grande humilité, reconnaît qu'il n'est pas un être supérieur à un autre.

    Philippe Cornu a aussi écrit "Le Dictionnaire encyclopédique du Bouddhisme" et l'ouvrage repose depuis plusieurs années en bonne place sur mon bureau. J'ai croisé Monsieur Cornu à plusieurs reprises dans les allées de Lérabling ou Levallois-Perret, un homme élégant, raffiné, discret et d'une grande culture.
    Et puis tout le monde a su qu'il avait pris ses distances avec le maître pour des raisons que j'ignore mais qui, à l'époque, n'étaient pas trop difficiles à imaginer.
    Alors quelle ne fut pas ma surprise lorsque j'ai lu l'article très récent (auquel Marion a répondu) et dont vous faîtes référence plus haut !

    Aujourd'hui Philippe Cornu attaque Marion avec outrance, une jeune femme qui a obtenu son doctorat en anthropologie à l'EPHE, validé notamment par Giordana Charuty et Charles Ramble.
    Marion a soutenu une thèse sur l'association Rigpa. Cela aurait pu être un autre centre.
    Pendant 7 ans, elle a étudié et relaté des faits, sans parti pris, juste pour décrire "la réalité telle qu'elle est" comme elle aime bien le dire.

    C'est surprenant de la part de Philippe Cornu de ne pas accepter de voir en face ce qu'il se passe à Lérabling. Ici, ce n'est pas le bouddhisme dans son ensemble qui est attaqué mais Sogyal Rinpoché, condamné pour viol aux Etats-Unis et soupçonné de viol et d'abus de pouvoirs sur des jeunes êtres en recherche et en souffrance, notamment en France.
    Comment défendre cela !
    La religion a ceci de pervers qu'elle aveugle les êtres au nom d'une Vérité qui n'existe pas et qu'ils croient détenir.
    Aucune religion n'en réchappe ... même la laïcité.

    Philippe Cornu parle du livre de Sogyal Rinpoché et de ses deux collaborateurs, sans citer leurs noms. Pourquoi ne pas révéler les noms de ceux qui ont écrit ce livre ? Il faut donc taire leurs noms car cela affaiblirait le pouvoir du maître ?
    Alors, au nom d'une Vérité absolue que personne ne détient, on doit occulter une vérité toute relative, celui de donner les noms des écrivains du livre ?
    Andrew Harvey et Patrick Gaffnay sont les écrivains du livre de Sogyal Rinpoché et Charles Ramble, anthropologue et tibétologue spécialiste de la culture tibétaine le sait parfaitement. Il le dit.

    Personne ne peut donner des leçons de dévotion puisque c'est un état naturel que chacun possède. C'est à chaque individu de découvrir sa vraie nature en faisant l'expérience de la vie. C'est à lui de révéler ce qu'il y a de plus profond en lui.
    Le monde est fait d'énergies positives et pour cela, il est nécessaire qu'existent des énergies négatives sans lesquelles l'évolution ne pourrait pas se faire.

    Posté par alain thomas, 11 novembre 2016 à 15:04 | | Répondre
  • Bonjour,

    Même l'astrophysicien et philosophe Etienne Klein a eu droit dernièrement à 4 pages d'attaques en règle dans l'Express .... pour 4 malheureuses citations d'auteurs, non scientifiques, pour lesquelles il manquait des guillemets.
    C'est un signe des temps.
    La presse a besoin de personnalités connues pour produire des articles à sensation, particulièrement divertissants pour leur public. Et bien sûr rémunérateurs pour ceux qui en tirent les ficelles.
    Chris Hedges, dans son livre célèbre ' L'Empire de l'Illusion : la mort de la culture et le triomphe du spectacle' analyse fort justement cette évolution des medias aux Etats-Unis. Une situation tout à fait accablante, et inquiétante, qu'on ne manque pas de retrouver maintenant en France, comme en témoigne cette tendance perverse des medias à faire des gros titres sans contenus vraiment substantiels. Ce n'est plus du journalisme professionnel, mais du divertissement de masse, comme le livre de Marion Dapsance n'est plus malheureusement de l'anthropologie et de l'ethnologie professionnelle. Ce n'est pas faire hommage aux grands noms de l'anthropologie, comme Claude Levi-Strauss, que de ranger ce type d'ouvrage dans la même discipline !

    A ce propos, comme le mentionne clairement Philippe Cornu, il eût été d'un grand intérêt, à la fois philosophique et anthropologique, de mener une recherche approfondie et fondée sur la problématique réelle qui concerne l'adaptation du bouddhisme tibétain en Occident. Malheureusement, cette réflexion exigeante qui demande d'aller investiguer au coeur des enseignements du bouddhisme, est totalement absente : à la place on y trouve une enquête journalistique et des preuves patentes qui révèlent une méconnaissance de la tradition spirituelle du bouddhisme tibétain. Quant aux conclusions, elles sont sidérantes et hautement calomnieuses pour toutes les personnes qui ont été touchées par la profondeur des enseignements de Sogyal Rinpoche, lesquelles sont décrites ni plus ni moins comme des robots spirituels privés de tout libre-arbitre. Plutôt qu’une vérité, cela nous montre que nous sommes prêts à croire n’importe quelle rumeur, pourvu qu’elle fasse les gros titres et qu’elle soit divertissante : je crois que la téléréalité fait bien plus de dégâts dans l’esprit de nos contemporains, comme le décrit si bien le livre de Chris Hedges.

    Ce qui est étonnant c'est qu'il n'y ait pas eu de plaintes déposées pour propos diffamants. C'eût été contraire aux principes de compassion du bouddhisme pour lesquels ceux qui veulent nous nuire sont considérés comme un objet privilégié de compassion (voir La Marche vers l’Eveil de Shantideva, le chapitre sur la Patience). Ce n'est pas exclusif au bouddhisme, toutes les religions mettent en avant ces grands principes. Mais, il est malheureux aujourd'hui de voir à quel point l'amalgame entre religion et intégrisme est séduisant pour grand nombre de nos contemporains. C'est un tel amalgame qui nous conduit aujourd'hui à ériger bien haut l'étendard de la laïcité, et que ne manque pas de dénoncer Philippe Cornu. En relayant l'idée que la religion est l'opium du peuple, on se fait l'héritier direct des thèses de Mao Zedong, et nul n'ignore jusqu'où ces thèses ont conduit.

    Heureusement, parmi ceux qui évoquent une voie spirituelle héritée du bouddhisme, basée sur la pratique de la méditation, et capable de faire le lien avec l’héritage culturel de l’Occident, il existe des initiatives bien plus sensées et profondes, comme celles de Matthieu Ricard, celle d’Eckhart Tolle ou de Fabrice Midal. Et donc, comme le faisait remarquer Philippe Cornu, ne nous focalisons pas sur le caillou dans notre chaussure …

    Posté par swirem, 10 décembre 2016 à 20:17 | | Répondre
    • Si justement nous devons nous focaliser sur le caillou dans la chaussures( je dirai même sur les cailloux dans la chaussure). Et l'un des gros cailloux , c'est, entre autre, Mimi dont vous ne parlez jamais. J'aimerais vous entendre sur le sujet et surtout en ne signant pas sous un pseudonyme ! Trop facile.
      D'accord avec vous pour citer Mathieu Ricard er Eckhart Tolle qui n'ont rien à voir, vous en conviendrez, avec Sogyal Rinpoché.

      Posté par Daniel, 12 décembre 2016 à 17:18 | | Répondre
  • Cher lecteur,
    Prenez un peu de recul, s'il vous plaît. Il convient de remettre les pendules à l'heure.
    Tout comme moi, vous lisez des articles ou post par-ci, par-là sur internet et vous y croyez tout simplement, n'est-ce pas ?
    Voilà dans toute sa « splendeur » le fléau et le pouvoir terrible des médias sur internet. Toute cette propagande diffamatoire contre le bouddhisme tibétain et Sogyal Rinpoche a pour source quelques personnes malveillantes qui connaissent très bien l'impuissance du lecteur à discerner ou non la véracité de ces accusations.
    Madame Dapsance, avec tout le respect que je vous dois, permettez-moi de remettre en question l'objectivité de votre travail. Derrière le sérieux apparent de votre thèse, transparaît une motivation d'emblée négative à l'encontre de l'organisation Rigpa et de Sogyal Rinpoche. Quelle thèse sérieuse peut s'orienter d'une manière telle que toute affirmation y est teintée d'un objectif calculé d'avance et dont la motivation semble avant tout être reliée à un conflit personnel ?
    (suite de l'article sur https://www.dropbox.com/s/eryez2rknspowk0/diffamation%20sogyal.odt?dl=0 )

    Posté par grezac3', 14 janvier 2017 à 14:40 | | Répondre
  • Toujours le même discours...Que faites vous de tous ces témoignages qui arrivent de partout y compris de l'étranger.....Ne confondons pas bouddhisme et actes de forfaitures commis par certains hommes. Dans toute religion il y a eu et il y aura toujours des êtres pour détourner les enseignements.

    Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2017 à 15:46 | | Répondre
  • Bonsoir,

    Je vous retourne la question ... Que faites vous de tous ces témoignages qui viennent de toutes ces personnes, dans le monde entier, qui ont suivi des retraites ou des week-ends d'enseignement avec Sogyal Rinpoche, et qui témoignent d'une profonde et sincère reconnaissance, et pour un très grand nombre, d'une gratitude souvent exprimée de manière très émouvante ?

    Bien entendu, la réponse se trouve dans le livre de Mme Dapsance, qui est devenu LA référence, puisque les medias en ont décidé ainsi : ils ont tous subi un lavage de cerveau et ont perdu tout discernement ... c'est dire le pouvoir manipulateur du maître.

    Autrefois, il n'y a pas si longtemps, on y aurait vu la manifestation du Malin, une puissance satanique en action. Il fut un temps où l'on brûlait sur le bûcher ceux qu'on accusait d'être la main même du Diable. Il fallait marquer la différence entre les bons Chrétiens, fidèles au dogme de l'Eglise, et les déchus, ceux qui pour une raison ou une autre, avaient vendu leur âme au Diable, en affirmant une trop grande indépendance à l'égard du pouvoir ecclésiastique. Qu'on se rappelle Port-Royal et les Jansénistes.

    Aujourd'hui, le pouvoir c'est la société de la norme, pouvoir normalisateur et aliénant, qui a son église et ses prêtres : les médias et ceux qui les servent. Tous ceux qui s'écartent de la norme en font les frais. Vous devez rentrer dans un moule ou une représentation bien définie, la plupart du temps par des gens experts dans leur domaine, afin que l'idéologie dominante puisse vous étiquetez sans erreur. Si vous ne vous prêtez pas au jeu, c'est encore mieux pour les médias, vous êtes un sujet idéal à balancer dans l'arène médiatique, des gladiateurs armés jusqu'aux dents vous y attendent, ou bien ce sont des lions et des tigres pour vous dévorer tout crû.

    Les jeux du cirque ont toujours lieu à notre époque. ll y a un pouvoir pour les promouvoir et les financer, il y a aussi la caste de ceux qui les organisent et les rendent sans cesse plus captivant, il y a un public pour y assister, et bien sûr il y a ceux qu'on jette en pâture. Mais même au temps de la Rome antique, ceux qui dans l'arène triomphaient de toutes les épreuves sortaient grand vainqueur. Le public en faisait ses héros et les tenaient sur le même plan d'estime que l'Empereur en personne. C'est ainsi qu'un jour un empereur romain, Constantin Ier, se convertit au christianisme.

    Encore une fois, l'Histoire ne fait que se répéter, sous des apparences bien différentes. Cela semble être dans la nature des choses.

    Cordialement,

    Posté par swirem, 15 janvier 2017 à 23:09 | | Répondre
  • La discussion risque de tourner en rond. Moi je veux bien tout ce que vous voulez. Je ne nie pas tous ces témoignages favorables. Je ne nie pas qu'il y ait du monde à Lerab Ling mais il faut aussi tenir compte de tous ces témoignages défavorables. Comment l'expliquez vous. Certains sont poignants. Pourquoi les occulter ? Pourquoi sont-ils nombreux ?

    Posté par DANIEL GENTY, 17 janvier 2017 à 16:32 | | Répondre
  • Oui, la discussion risque de tourner en rond, justement parce qu'il s'agit d'une discussion. Moi je n'aime pas me laisser impressionner par les discussions... pas plus par les favorables que les défavorables. Trop de gens se fient à ce que les autres en pensent ou en disent, plutôt que d'aller voir par eux-mêmes, plutôt que de se fier à leur propre ressenti. C'est fréquent et navrant. Disons par exemple qu'une personne vive un événement qui la touche profondément,...une petite recherche sur Google et vlan : un tas de commentaires désobligeants à cet égard. Ça prend beaucoup de guts pour se fier à sa propre expérience plutôt qu'aux "qu'en dira t'on"! parce qu'il y en a toujours, et à propos de tout, des pour et des contre.

    Posté par kéa, 17 janvier 2017 à 17:05 | | Répondre
    • La discussion ne devrait pas tourner en rond, puisqu'il s'agit de diffuser au plus grand nombre, l'information concernant les agissements d'un homme vénéré, un maitre spirituel pour certains.
      Les témoignages sont poignants, c'est de cela dont il s'agit... Pas de longs discours concernant cette religion.

      Posté par Eve Lyne, 17 janvier 2017 à 19:14 | | Répondre
  • Le problème Eve Lyne c'est que des témoignages poignants il y en a toujours dans les deux sens. Alors moi je ne peux me fier ni à l'un ni à l'autre, il me faut voir par moi-même. Déja j'ai visionné qq aperçus de Sogyal Rinpoche sur utube et personnellement je n'ai pas ressenti d'attirance. Pour le moment c'est à cela que je me fie, mon ressenti à moi... sans me laisser impressionner par le ressenti de qui que ce soit. Mais je pense que la plupart ont déjà leur idée de faite d'un bord ou de l'autre bien avant l'événement et lorsqu'une information arrive, elle ne fait que confirmer leur a priori.

    Posté par kéa, 17 janvier 2017 à 22:58 | | Répondre
    • Le problème Kéa : Le fanatisme des religions.
      Quand on a lu les détails sordides de la conduite de cet individu, on devrait fuir !
      Pour ma part, pas de longs discours pour noyer le poisson.
      Il y a les faibles et les forts...Le bien et le mal.
      Juste une question de bon sens.
      Bonne nuit, ma Kéa !

      Posté par Eve Lyne, 18 janvier 2017 à 04:29 | | Répondre
      • Ben, oui, Eve Lyne.....C'est un drôle de zigoto. Mimi n'a pas inventé toute cette histoire !

        Posté par DANIEL GENTY, 18 janvier 2017 à 09:24 | | Répondre
        • Pour ma part je ne sais pas ! Swirem apporte de très bon arguments ainsi qu'Alain Thomas. Les apparences et ce que les gens disent... j'ai appris à ne jamais m'y fier !

          Posté par kéa, 18 janvier 2017 à 16:26 | | Répondre
          • Sans commentaire... Car, oui la discussion risque de tourner en rond et faire le jeu de beaux parleurs, ayant un bagage certain.
            Pas question de semer le doute quant au témoignage de Mimi, sordides détails que relate le Nouvel Observateur, entres autres.
            Bonne nuit, ma Kéa !

            Posté par Eve Lyne, 19 janvier 2017 à 05:43 | | Répondre
        • En effet... Et vous êtes poli, cher Daniel !
          Sans parler de nombreuses communautés en France, très puissantes car beaucoup de biens acquis gratuitement :
          Rien n'est demandé... On donne Tout !
          Lobotisation par épuisement, manque de sommeil, etc.
          Nourris aux "périmés", normal ( voeux de pauvreté oblige)
          Quelle jouissance d'accomplir les tâches les plus détestables pour plaire à son dieu.
          Hum.
          Comme le dit très justement, notre amie Kéa :
          "Il me faut voir par moi-même."
          Eh bien, dans ce domaine je suis une privilégiée. J'en ai vu partir pour le Paradis... Quel enfer !
          Si j'avais la plume pour narrer... Pas de quoi se marrer.
          Tellement hallucinant, énorme !

          Posté par Eve Lyne, 19 janvier 2017 à 15:55 | | Répondre
          • C'est bien triste tout cela . Beaucoup se font piéger car les soi disant gourous profitent de la détresse de certains. Quand je vois tous ces témoignages qui sont arrivés sur mon blog !! C'est pas rien !

            Posté par DANIEL GENTY, 20 janvier 2017 à 18:04 | | Répondre
  • Oui, EveLyne lorsqu'on voit par soi-même c'est différent. Je suis concernée par le présent sujet ayant été moi-même accusée à tort (sur un plan complètement différent) et les conséquences ont été graves. Pour les personnes qui ont vu les choses de l'extérieur, je suis dans le tort, mais pas pour ceux qui ont vécu les événements près de moi, je suis victime. On a pas toujours la chance de donner notre version.

    Posté par kéa, 19 janvier 2017 à 21:12 | | Répondre
  • Je relis les commentaires sur cette page consacrée au livre de Marion, notamment ceux très éloquents de Svirem et ce serait pas mal mon cher ami Daniel d'ouvrir une nouvelle page afin de les commenter à nouveau ....

    Posté par alain thomas, 02 septembre 2017 à 18:52 | | Répondre
Nouveau commentaire