temps

 

Je diffuse ce texte de Marie-Christine qui m'a personnellement intéressé. Vaste sujet que le temps !

Le temps est une construction de l'homme, tout comme l'espace . Il y a plusieurs calendriers . Nous avons adopté le grégorien mais il n'en a pas toujours été ainsi .
Et si nous voyagions sur une autre planète, nous n'aurions pas le même poids ni le même âge . Le temps et l'espace sont donc relatifs .
Ce n'est pas le temps qui nous fait vieillir, c'est la croyance collective très profonde que nous en avons . Le jour où nous arriverons à imprégner nos cellules de la conscience de leur éternité, elles resteront éternellement jeunes .
Quand on fait un travail spirituel, on est constamment à cheval entre la notion de temps et la notion d'éternité, ballottés entre la terre et le ciel, entre notre condition d'homme et notre être divin .
Le temps attire notre attention sur les apparences, sur tout ce qui change, ce qui se dégrade et se renouvelle, apportant joies et tristesses, espoirs et déceptions, dans une ronde infinie .
Quand on est dans le sens de l'éternité (en méditation par exemple), plus rien de ces choses n'a d'importance . On est passagèrement libéré .
Pour moi, l'objectif est d'amener cette conscience d'éternité dans ma vie quotidienne, le plus souvent et le plus longtemps possible . Ca ne veut pas dire que je ne vieillis pas (car la croyance est très enracinée) mais cela permet de vivre avec plus de recul par rapport aux événements, de les replacer dans leur contexte vaste (historique et géographique), de sortir un peu plus de mon ego émotionnel, d'accepter mieux ce qui est, et surtout de me rendre plus disponible à recevoir la guidance divine pour agir .

Marie Christine