Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

29 juillet 2013

Les portes de la nuit

 

nuit

 

 

La nuit s’envole dans mes rêves.

Une ombre, là-bas, sur la grève,

Furtive et mystérieuse, glisse

Et s’évapore  à travers les interstices.

 

Elle est absente et pourtant bien là

Je la sens, elle vient de l’au-delà.

Vivante et éthérée, elle est d’un autre monde.

Elle me regarde quelques secondes.

 

Les portes de la nuit

Ne sont jamais fermées.

Il suffit de les pousser

Pour s’ouvrir vers l’infini.

 

J’aime sa présence  silencieuse

Qui traverse les couloirs du temps

Pour venir me voir quelques instants

De sa démarche légère et  gracieuse

 

Les musiques de la nuit

S’accrochent au ciel.

Il suffit de les écouter

Pour danser la ronde de l’éternel.

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur Les portes de la nuit

  • Alors que les jours sont encore longs et que parfois la chaleur accable, il est bon de penser à la nuit. Amitiés poético-philosophiques.

    Posté par Ariaga, 29 juillet 2013 à 09:31 | | Répondre
    • La nuit , il se passe souvent plein de choses. En ce qui me concerne la nuit m'inspire. C'est le moment où j'écris dans ma tête. Le matin je n'ai plus qu'à me mettre au clavier. Bonne nuit Ariaga.

      Posté par Daniel, 29 juillet 2013 à 18:54 | | Répondre
  • Qu'il me serait agréable de passer cette "porte de la nuit" avec autant de sérénité...
    En ce moment le sommeil ne vient que difficilement pour moi... C'est donc chez vous que se trouve Morphée...

    Très beau poème, Daniel !

    Cathy.

    Posté par Cathy, 29 juillet 2013 à 12:36 | | Répondre
    • Il est vrai que les grosses chaleurs n'incitent pas au sommeil. Cela me permet de faire courir mon imagination et d'écrire des textes dans ma tête.

      Posté par Daniel, 29 juillet 2013 à 18:55 | | Répondre
  • Un bien joli poème qui nous donne la clé si précieuse des songes. Bonne journée Daniel. Amitiés. Joëlle

    Posté par Joëlle Colomar, 29 juillet 2013 à 14:41 | | Répondre
    • J'aime beaucoup la nuit. C'est une autre façon de vivre. Le silence est très inspirant.

      Posté par Daniel, 29 juillet 2013 à 18:59 | | Répondre
  • les nuits peuvent sembler bien longues parfs mais elles sont nécessaires pour récupérer

    Posté par flipperine13, 29 juillet 2013 à 17:34 | | Répondre
  • Souvent les nuits m'inspirent pour écrire. Le silence...La lune...Le vent qui souffle.....La nuit est magique.

    Posté par Daniel, 29 juillet 2013 à 18:58 | | Répondre
    • Coucou Daniel !
      Moi, la nuit, je dors...Comme une morte.
      Oui ! oui !
      Le jour, je fais plein de plans sur la comète.
      La lune et les étoiles sont si pures en Berry...
      Devinez où j'ai décidé d'établir mon lit, histoire de rêver un peu.

      Posté par Eve Lyne, 29 juillet 2013 à 20:46 | | Répondre
      • Votre lit, je me demande où il peut bien être. Sur la lune? Dans votre grenier? Moi j'adore mon lit avec un bon oreiller. Je rêve, je pense, je refais le monde. La nuit est mon amie. J'ai l'impression de vivre dans une autre dimension.

        Posté par Daniel, 30 juillet 2013 à 18:25 | | Répondre
        • Si je reviens de mon périple au milieu des vagues rugissantes de l'océan...
          (Avec tout ce qui se passe, on est sûr de rien)
          J'ai réservé ma place dans un château féodal à quelques pas de la mare au diable.
          Peut-être un baldaquin tout brandigottant ?
          Peut-être Madame Sand peufinant un dernier chapitre ?
          Peut-être un chevalier errant ?
          Bonne fin de nuit, Daniel.

          Posté par Eve Lyne, 31 juillet 2013 à 06:12 | | Répondre
          • Et pourquoi pas le prince charmant? ça doit bien exister. Moi j'ai surtout besoin d'eau fraîche.

            Posté par Daniel, 01 août 2013 à 18:05 | | Répondre
          • Oui oui ! Daniel...
            D'amour et d'eau fraîche, la vraie vie en somme.
            Les hommes sont tous charmants, il suffit de bien observer .

            Posté par Eve Lyne, 02 août 2013 à 04:13 | | Répondre
  • bsr Daniel, un très beau poème.

    Posté par dani, 29 juillet 2013 à 21:55 | | Répondre
  • J'ai attendu que tombe la nuit
    Pour revenir ici,
    Ecouter ce qu'elle t'a dit.

    Il suffit d'un silence,
    Pour que vibre l'essence
    De la Vie.

    Posté par Lise, 29 juillet 2013 à 22:19 | | Répondre
    • Le silence est toujours porteur de nouveautés. Je l'apprécie de plus en plus. Il ouvre toujours à une autre dimension. Bonne soirée, Lise( qui est le prénom de ma femme).C'est un joli prénom, plein de douceur.

      Posté par Daniel, 30 juillet 2013 à 18:29 | | Répondre
    • Tes mots me font comme un frisson Lise !...
      preuve pour moi qu'ils originent du Silence !

      Posté par kéa, 01 août 2013 à 15:50 | | Répondre
      • Kéa,
        je ne saurais ire d'où ils viennent ni s'ils sont miens..
        le Silence est si vaste
        La tombée de la nuit l'exprime bien ..

        Posté par Lise, 04 août 2013 à 14:56 | | Répondre
  • Le jour...une vie...
    La nuit...une autre vie...
    Vivre le tout en double réalité-imaginaire !

    Douce journée en ce temps capricieux,
    Michèle

    Posté par michèle, 30 juillet 2013 à 08:12 | | Répondre
  • La nuit, le yin...Le jour, le yang. La nuit , la contemplation......Le jour l'action...

    Posté par D, 30 juillet 2013 à 18:31 | | Répondre
  • Magnifique. J'ai vraiment aimé vous lire.

    Posté par matelas epeda, 02 août 2013 à 11:14 | | Répondre
Nouveau commentaire