Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

17 octobre 2010

Le bonheur

  Le_bonheur_Matisse
Matisse: le bonheur


Pour moi le bonheur, c’est

- Se lever le matin et voir la rosée sur l’herbe fraîche du jardin.

- Voir apparaître mon chat.

- Avoir du temps devant moi.

- Faire le tour du lac et le voir changer à chaque saison.

- Se retrouver en famille autour d’un bon repas.

- Écouter ses petits enfants.

- Discuter avec ma crémière sur le marché.

- Respirer de l’air pur.

- Donner mes cours de yoga.                                                   

- Déjeuner au restaurant avec ma femme.

- Marcher sur la plage et écouter le bruit des vagues

- Aider les autres lorsqu’ils sont en difficulté.

- Ecrire.

Tout cela n’est que des petits riens. Ils passent, s’en vont, éphémères, fugaces. Il suffit de les attraper, de les cueillir au vol. Le bonheur est là, à porter de la main. Pas besoin d’avoir des attentes particulières. On ne cherche pas le bonheur, il s’offre à nous à condition d’être disponible et à l’écoute. Le bonheur, c’est un trésor qui vient se nicher au fond de l’âme.

Daniel

 

Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi.’

 

Bernard  de Fontenelle.

 

Qui était Bernard  de Fontenelle ? (1657-1757).

Fontenelle_2 Philosophe et poète français il annonça l'esprit des Lumières en vulgarisant des théories scientifiques nouvelles. Né à Rouen, neveu de Pierre et Thomas Corneille, fils d'avocat, il fréquenta le collège des jésuites, étudia le droit et se consacra très tôt à la littérature. Il avait vingt ans lorsque son oncle Thomas l'engagea comme collaborateur dans sa revue, le Mercure galant. En 1680, il fit jouer Aspar, dont la représentation fut un échec. Il retourna alors à Rouen, et publia, entre 1682 et 1687, des textes qui le firent connaître en tant que philosophe et scientifique soucieux de vulgarisation intelligente, plus encore que comme poète (il composa des poésies précieuses, des opéras et des tragédies). Parmi ses nombreux ouvrages, on peut citer: la République des philosophes, roman utopique vantant une démocratie radicale, matérialiste et athée ; les Dialogues des morts, imités de Lucien, qui rapportent des conversations fictives entre Sénèque et Scarron, Socrate et Montaigne ; un article ironique sur la rivalité entre les religions juive, catholique et calviniste ; des Entretiens sur la pluralité des mondes, vulgarisation des théories de Copernic ; un traité sur l'Origine des fables, texte fondateur de la méthode comparative en matière de religion ; les Doutes sur les causes occasionnelles, qui réfute la philosophie de Malebranche ; ou encore l'Histoire des oracles, dénonciation des impostures en matière de religion. En 1688, sa Digression sur les Anciens et les Modernes, référence à la fameuse querelle, lui valut d'être élu à l'Académie française (1691), avec l'appui des Modernes. Secrétaire de l'Académie des sciences à partir de 1697, il se consacra à la diffusion des progrès scientifiques de son temps et à l'histoire de cette institution. Il publia encore une Géométrie de l'infini, une Vie de Corneille, une Histoire du théâtre, des Réflexions sur la poétique (1742) et en 1752 une Théorie des tourbillons cartésiens. Curieux, cultivé, d'une grande intelligence, il eut la réputation d'un bel esprit ; passionné de sciences et animé d'une grande foi dans le progrès, ennemi de l'obscurantisme, tenant d'un rationalisme critique, il apparaît surtout aujourd'hui comme le premier des philosophes du siècle des Lumières.

 

Source : http://www.proverbes-citations.com/

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:30 - Expériences de vie - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Le bonheur

  • Age

    Tu as bien raison Daniel, quant au bonheur... il n'existe pas de bonheur mais des moments de bonheur (par contre, il peut exister un état de joie).

    Pour Fontenelle, il est aussi célèbre pour avoir vécu centenaire... à une époque où l'espérance de vie ne dépassait pas les trente ans. Mais tu devrais lui rendre sa particule : c'est Monsieur DE Fontenelle.

    Posté par Elizabeth, 17 octobre 2010 à 08:51 | | Répondre
  • Daniel ton texte est simple, rafraîchissant, inspirant et très profond.
    Il révèle l'essence de toute chose.
    Tout ce qui est issu de la Création est éphémère et peut apparaître de manière quasi répétitive, sans que nous puissions affirmer que c'est exactement la même chose qui apparaît à chaque fois.
    C'est cela la magie de la vie, une sorte d'illusion d'optique, magnifique.
    J'épouse entièrement ton texte mais ne va pas te faire des idées hein ?

    Je ne connaissais pas Bernard de FONTENELLE.
    Je voudrais gentiment préciser à Elisabeth que la particule est bien "de" et non "DE".
    La particule de noblesse est bien la première et non la deuxième.
    Amicalement vôtre !

    A voir sur le site de France 2, "tous les programmes" "chemins de la Foi" "Sagesse bouddhiste" l'émission de ce matin à 8h 30 qui dure un quart d'heure, avec Matthieu Ricard comme invité.
    Un moment fort de sagesse.

    Posté par Alain Thomas, 17 octobre 2010 à 09:49 | | Répondre
  • Bonheur/Fontenelle

    Il y a deux citations que j'aime de cet homme :

    Le première est affichée sur mon bureau :

    "Ne prenez pas la vie au sérieux ; de toute façon vous n'en sortirez pas vivant"

    La deuxième reflète notre erreur de chaque jour :

    "Le grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur".

    Nous avons tellement peur d'être heureux ou de se laisser "aller" au bonheur que cela devient notre plus grand obstacle tant nous le pensons inacessible.
    Tant nous pensons que nous n'y avons pas "le droit".

    - Le bonheur pour moi c'est un appel,
    - Profiter d'un échange et d'en conserver une sérénité
    - C'est de voir mes chats non pas faire des travaux à la maison quoique à force de se la couler douce ...il va falloir que je les mette au travail ... !, mais courir dans mon appart, venir me voir, partager un moment de douceur,
    - Avoir assister à une conférence sur Henri IV, avoir acheté le livre et découvrir l'histoire petit à petit
    - Aller me balader, profiter du soleil automnale,
    - Avoir reçu un cadeau, pour certain insignifiant, mais qui m'a touchée
    - Lire un post-it sur mon bureau et de se dire qu'il existe des gens bien,
    - Partager un apéritif,


    Bref tous ces petits riens qui nous font comprendre que le bonheur c'est un moment présent qui doit être vécu comme un présent.

    Posté par Sarah, 17 octobre 2010 à 11:57 | | Répondre
  • détail

    Oui bien sûr Alain, la particule est "de", c'était juste pour souligner ! Bien amicalement !

    Posté par Elizabeth, 17 octobre 2010 à 12:00 | | Répondre
  • C'est aussi...

    Le bonheur…

    C’est aussi cette cascade de notes mélancoliques que l’on entend auprès d’un ruisseau…
    C’est aussi la plénitude du cœur, au regard d’un Lever du Soleil sur les rives d’un lac…
    C’est aussi celle qui nous inonde lors de son Coucher dans l’explosion de ses couleurs…
    C’est ce regard que l’on porte à la Lune, le soir avant de sombrer dans les bras de Morphée…
    C’est cet espoir que l’on souffle aux étoiles lorsqu’elles scintillent au creux des cieux…
    Ou encore ces vœux que l’on exprime au fond de soi, quand notre regard croise une étincelle de vie qui file vers l’infini…

    C’est le pardon que l’on offre à ceux qui nous ont blessés…
    C’est le pardon que l’on donne à ceux que l’on a blessés…

    C’est aussi la paix qui règne en nous, dans la profondeur de nos silences…
    C’est ce sentiment de joie intense que l’on éprouve quand le cœur, l’âme et la raison ne font plus qu’Un…

    C’est enfin ce plaisir immense que j’ai de vous lire et d’échanger avec vous tous, accompagnée de vos rires, vos joies, vos peines, vos « coups de gueule », vos hésitations, vos troubles, vos souffrances, vos réflexions, et vos pensées qui font écho…, qui résonnent au fond de moi et qui chantent la vie…

    Merci Daniel
    Merci à tous

    Posté par Hanami, 17 octobre 2010 à 12:25 | | Répondre
  • Et encore ...

    Le bonheur ne peut être un aboutissement ou quelque chose que l'on recherche ou que l'on voudrait obtenir ... comme le paradis par exemple.

    Non ! (à mon sens uniquement)

    Encore une fois en harmonie avec Hanami (tiens, ça rime ou quoi !), toute la subtilité réside dans la compréhension de la différence qui existe entre le "Être" et le "Avoir".

    Le Bonheur c'est le "Être".
    La confusion et l'ignorance (inconscience) commencent avec le "Avoir".

    Le bonheur c'est donc tout ce que Daniel et Hanami ont écrit, ainsi que Sarah mais pas sur tous les points (car y-a un peu de l'Avoir).
    Oh ! Fais pas la gueule crabesse d'amour aux chats.

    J'ajouterais que le bonheur, c'est la caresse du vent léger sur la joue d'une jolie fille en grâce d'amour, au matin printanier d'un jour ensoleillé.

    Posté par Alain Thomas, 17 octobre 2010 à 13:59 | | Répondre
  • Alain

    T'inquiètes...
    Chacun a sa propre vision du bonheur c'est pour cela qu'il ne ressemble à aucun autre...

    Posté par Sarah, 17 octobre 2010 à 16:23 | | Répondre
  • Sarah

    M'inquiète pas...
    Bien dit ma grande (1,68m).

    Posté par Alain Thomas, 17 octobre 2010 à 16:56 | | Répondre
  • Lol

    Tant mieux... !
    Oui très grande !

    Posté par Sarah, 17 octobre 2010 à 17:42 | | Répondre
  • Lol

    Tant mieux...!
    Oui très grande!

    Posté par Eve Lyne, 17 octobre 2010 à 18:29 | | Répondre
  • Sarah

    Oui j'aurais pu aussi citer cette belle phrase de De Fontenelle""Le grand obstacle au bonheur, c'est de s'attendre à un trop grand bonheur".Elle est très explicite.
    J'aime bien : lire un post it...... Cela aurait pu s'appliquer aussi à moi. Les petits gestes , les petites attentions sont importants. Nous ne le pratiquons pas assez. Montrons notre intérêt à ceux que nous aimons.

    Posté par Daniel, 17 octobre 2010 à 21:03 | | Répondre
  • Daniel

    Oui Daniel vous avez tout à fait raison...

    Posté par Sarah, 17 octobre 2010 à 21:31 | | Répondre
  • bonheur

    oui daniel petits et grands bonheurs sont au quotidien...encore faut-il encore les voir,
    j'ajouterai même voguer sur la toile, vous lire dans mon fauteuil à mon bureau quel bonheur mes amis!
    Faudra que j'aille relire la vie de matisse,
    car à part les magnifiques couleurs ces corps sont bizarres (du moins pour moi mdr)
    Alain merci de nous parler de l'émission de ce matin

    Posté par sylviesissi57, 17 octobre 2010 à 21:40 | | Répondre
  • Le premier bonheur du jour

    Se lever, n'avoir mal nulle part...
    Elever son esprit, s'offrir en pensée...
    Le premier travail du jour.

    Posté par Eve Lyne, 18 octobre 2010 à 05:16 | | Répondre
  • Bonheur!

    Le bonheur, un état d'être.
    La présence qui m'habite me garde dans cet état.
    Plus je ressens la présence en moi, plus cet état de bonheur m'habite.
    Plus je laisse la place à cette présence, plus je l'accueille plus le bonheur grandit.
    Plus le bonheur grandit plus j'apprécie.
    J'apprécie tous les petits moments, souvent éphémères, qui m'entourent, qui m'arrivent.
    J'aime tellement apprécier. Apprécier ce qui se passe dans l'instant à l'intérieur et à l'extérieur de moi.

    Posté par maty, 18 octobre 2010 à 06:00 | | Répondre
  • Bonjour les matinales

    Le matin avant l'aube est propice au bien-être.

    "Se lever, n'avoir mal nulle part...
    Elever son esprit, s'offrir en pensée...
    Le premier travail du jour."

    "Le bonheur, un état d'être.
    La présence qui m'habite me garde dans cet état.
    Plus je ressens la présence en moi, plus cet état de bonheur m'habite.
    Plus je laisse la place à cette présence, plus je l'accueille plus le bonheur grandit.
    Plus le bonheur grandit plus j'apprécie.
    J'apprécie tous les petits moments, souvent éphémères, qui m'entourent, qui m'arrivent.
    J'aime tellement apprécier. Apprécier ce qui se passe dans l'instant à l'intérieur et à l'extérieur de moi."

    Pardon les filles, j'ai trouvé tellement de simplicité et de profondeur dans vos post ce matin que je n'ai eu qu'un souhait : les reproduire.

    A l'unisson avec vous les filles.
    Comme dirait Daniel :
    Une bonne journée

    Posté par Alain Thomas, 18 octobre 2010 à 06:31 | | Répondre
  • bonne journée

    j'ai aussi envie de répéter!
    maty j'adhère complètement!
    Daniel et les amis(e) bonne journée

    Posté par sylviesissi57, 18 octobre 2010 à 11:17 | | Répondre
  • alain

    pensées de bon rétablissemnent pour toi Alain.
    Lectures pour toi aussi:
    Raymond Dextreit "l'argile qui guérit" éditions vivre en harmonie.
    Maria Trében "la santé à la pharmacie du bon dieu"
    et aussi"les simples du jardin de Dieu" édition ennsthaler.
    des pistes d'aide en plus biensûr de la médecine traditionnelle.
    Suis convaincue que tu connais
    Accolade fraternelle

    Posté par sylviesissi57, 18 octobre 2010 à 11:36 | | Répondre
  • Sylviesissi (impératrice ?)

    Merci pour vos bons conseils.
    Non, je ne connais pas ces livres.
    Accolade fraternelle aussi ... si si Sylvie, si si.

    Posté par Alain Thomas, 18 octobre 2010 à 13:29 | | Répondre
  • En 2008,j'ai eu deux opérations,j'ai eu peur de mourir,mais tout s'est bien passé.

    Depuis cette période,je dis souvent que le bonheur,c'est un ensemble de...bonnes heures...

    Je me revois savourant la première goutte d'eau que je pouvais enfin avaler,que dire du premier repas,marcher à nouveau,etc.

    Je savoure la vie beaucoup plus qu'avant,et je me réjouis de pouvoir vivre et apprécier plein de choses,cette épreuve m'a fait comprendre que la vie est précieuse,et c'est avec bonheur que je profite de ma deuxième chance...

    Posté par linda, 20 février 2017 à 00:17 | | Répondre
  • C'est tout à fait en lien avec ma réponse précédente. Il faut savoir savourer les petits bonheurs. La vie est un miracle constant !!

    Posté par DANIEL GENTY, 20 février 2017 à 14:52 | | Répondre
Nouveau commentaire