Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

25 juillet 2013

Les nuages

nuages

 

Ils passent dans les cieux, silencieux, inaccessibles mais présents. Ce sont les messagers du temps, les palettes de couleurs qui vont animer la journée. Tantôt, ils filent et s’étirent pousser par le vent violent, ou bien se prélassent langoureusement dans le ciel bleu inondé de soleil. Ils se transforment sans rien dire, disparaissant ou s’étalant de plus en plus selon un rythme mystérieux, le rythme de l’univers. Ils sont aussi des cadeaux qui nous offrent des couchers de soleil parfois merveilleux, tels des prismes dans lesquels les rayons du soleil viennent jouer avant de mourir derrière l’horizon.

Quand je les regarde, ils m’apaisent et me déconnectent de la dure réalité de la vie. Ce sont des compagnons rassurants sur le chemin  et qui peuvent me transporter dans un autre monde. Je les aime car ils sont souvent là. Je ne peux pas les toucher mais je sais  qu’ils contiennent une part du divin.

Ce sont des rêves vaporeux qui dansent au dessus de nos têtes.

 Dans le ciel passent les nuages

Ce sont les rois du vagabondage

Ils montent à l’horizon, au pas de charge

Pour laisser éclater les orages…

 

Daniel 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Les nuages

  • Cette "part du Divin" , celle qu'on ne peut saisir pour la mettre sous une forme..
    les nuages la symbolisent bien.
    Dans l'urgence de nos vies pressées ( à tous les sens du terme ) combien de fois levons nous les yeux ?

    Posté par Lise, 25 juillet 2013 à 07:31 | | Répondre
  • Nous sommes trop pris par nos pensées et nous ne voyons pas le monde vivre devant nos yeux.
    Ma vraie vie se situe dans mon jardin, dans le silence et le contact avec la nature et non dans la foule des grandes villes. Je suis mûr pour être moine!( je plaisante car j'aime beaucoup les plaisirs de la vie)

    Posté par Daniel, 25 juillet 2013 à 16:41 | | Répondre
  • j'ai toujours aimé regarder les nuages et les prendre en photo. D'ailleurs je pense que je mettrais dimanche une photo prise la semaine dernière. Ciel d'orage et au milieu deux formes comme un couple.
    Belle fin d'après-midi

    Posté par dani, 25 juillet 2013 à 18:24 | | Répondre
  • De beaux messagers qui parfois restent discrets et d'autres fois sont pesants. Ils ne nous laissent jamais indifférents. Bonne soirée à vous. Amitiés. Joëlle

    Posté par Joëlle Colomar, 25 juillet 2013 à 20:10 | | Répondre
  • Tous ont est fascinés par les nuages tantôt comme de la ouate, tantôt menaçants mais toujours le divin les habitent. J'aime les nuages mais j'aime tout autant le vent tantôt doux, tantôt violent. Dans son souffle le divin parle. Je l'entends et j'adore.

    Posté par maty, 26 juillet 2013 à 03:53 | | Répondre
  • J'aime aussi le vent qui vient caresser la peau. Mystérieux et insaisissable, il est le souffle divin.

    Posté par Daniel, 26 juillet 2013 à 08:30 | | Répondre
  • Ce sont leurs formes qui captent mon regard... J'y vois tant et tant de choses...
    Beaucoup de sérénité dans vos mots, Daniel. Les nuages vous inspirent même quelques vers bien agréables. Votre plume n'est donc pas "en panne"...
    Cathy.

    Posté par Cathy, 26 juillet 2013 à 13:54 | | Répondre
    • Ils me procurent toujours de la paix et de la sérénité. Bonne soirée Cathy

      Posté par d, 27 juillet 2013 à 18:30 | | Répondre
  • Après ma naissance ,l' été, ma mère m'installait dans le jardin dans mon landau , je n'avais que quelques jours , quelques semaines ... Que pouvais-je donc bien regarder sinon les nuages ? Et comment ne pas les aimer ? Et cela pour toujours ...

    Posté par Lyne-Anke, 26 juillet 2013 à 16:21 | | Répondre
    • Les nuages permettent de s'évader. Ils sont la porte ouverte à l'univers.

      Posté par Daniel, 27 juillet 2013 à 18:28 | | Répondre
  • J'aime beaucoup la comparaison entre les nuages et les rêves. Un bien joli texte. Amitiés philosophiques.

    Posté par Ariaga, 26 juillet 2013 à 17:52 | | Répondre
    • Comme les rêves, ils passent et toujours impalpables......

      Posté par Daniel, 27 juillet 2013 à 18:31 | | Répondre
  • Quelle chance pour vous, Lyne-Anke...
    Regarder les nuages dans le ciel.
    Beaucoup de jeunes mères n'ont pas d'autre choix que d'emmener leurs bébés dans les grandes surfaces. Dans leurs poussettes, dans les chariots, ils en prennent plein la vue ! si je puis dire ainsi. Un désastre toutes ces lumières artifiticielles. Tous ces nèons. Quels gachis ! A tous points de vue .
    Aaah...Si les bébés pouvaient parler...Mais non, ils pleurent.

    Posté par Eve Lyne, 26 juillet 2013 à 18:04 | | Répondre
    • Les lumières artificielles et les néons encadrés par le toit de la poussette oui mais aussi parfois,l'apparition d'un sourire émerveillé,. la maman n'est jamais très loin.

      Posté par Lyne-Anke, 28 juillet 2013 à 00:21 | | Répondre
  • bjr Daniel, une bien belle photo. J'ai programmé pour dimanche la photo dont je te parlais hier. Belle fin d'après-midi.

    Posté par dani, 26 juillet 2013 à 18:32 | | Répondre
    • Alors je l'attends....

      Posté par Daniel, 27 juillet 2013 à 18:32 | | Répondre
  • et avec les nuages on peut jouer à trouver des ressemblances avec ce qui existe sur terre

    Posté par flipperine13, 26 juillet 2013 à 18:32 | | Répondre
    • J'y vois souvent des têtes, des personnages, des animaux.

      Posté par Daniel, 27 juillet 2013 à 18:34 | | Répondre
  • Se poser...
    Notes en apaisants musique qui filent...
    A l'infini, nuages qui défilent...
    Si peu de temps pour parcourir...
    Quelques secondes pour lire...

    Posté par michèle, 27 juillet 2013 à 07:51 | | Répondre
  • Ils passent, se transforment, disparaissent. Insaisissables....Compagnons silencieux....

    Posté par Daniel, 27 juillet 2013 à 18:38 | | Répondre
Nouveau commentaire