Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

08 octobre 2011

On voudrait pas trop se mouiller

gouttes

 

On voudrait pas trop se mouiller,
Et glisser entre les gouttes
Pour fuir tous nos doutes.
On voudrait un peu rêver
Sous les lourds nuages
Avant que ne gronde l’orage.
Un parapluie pour se protéger
Des averses et des tourments
Avec un impair et des grosses bottes.
Sur le chemin le temps crachote
Et s’agitent les ailes du vent.
Si on pouvait au moins s’abriter
Sous les hauts vents
Et laisser passer les ondées.
On pourrait aussi lever
Son  regard vers le ciel
Et attendre  le soleil.
Adieu les grenouilles
Et vives les hirondelles.
La roue tourne toujours
Bien huilée et sans rouille.
La pluie, le soleil
Les ouragans, les arcs en ciel
On rencontre de tout sur les chemins.
Il suffit d’avoir l’âme d’un baladin.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur On voudrait pas trop se mouiller

  • un imper pour la pluie

    j'aime beaucoup ce poème ...mais je ne peux m'empêcher de remarquer le jeu de mot (involontaire?) qui t'a fait écrire:
    "un impair et de grosses bottes"
    Sans commettre d'impair,
    Je prendrais mon imper
    Et irai brave et fier
    Affronter le tonnerre
    La pluie et les éclairs...

    Mais je prierai le ciel
    Que vienne un arc-en ciel
    Car, oui c'est démentiel
    Et même irrationnel
    Je déteste la grêle
    et la pluie , sa jumelle!

    Posté par Myrrha-El, 13 octobre 2011 à 16:55 | | Répondre
  • A Myrrah El

    imper ou impair: une faute d'orthographe lapsus, c'est drôle non? L'institutrice était là pour détecter les fautes...

    Posté par Daniel, 14 octobre 2011 à 16:31 | | Répondre
Nouveau commentaire