desjardins

Arnaud Desjardins a été  l'un des premiers occidentaux à faire découvrir aux Français, au travers de documents télévisés, quelques grandes traditions spirituelles méconnues des Européens : l'hindouisme, le bouddhisme tibétain, le zen et le soufisme (mystique de l'Islam) d'Afghanistan.

C'est grâce à ses nombreux voyages et sa passion pour la spiritualité, qu'il rapportera plusieurs témoignages filmés et qu'il écrira de nombreux livres notamment le célèbre « Les chemins de la sagesse » qui fut, un temps, mon livre de chevet. Son enseignement m’a beaucoup inspiré et a, sans doute, eu une grande influence sur ma façon spirituelle d’aborder la vie.

Voici un extrait d’un de ses livres « A la recherche du soi »

Quand on voyage, il est nécessaire de faire souvent le point en se demandant : « Où est-ce que je me trouve ? A quel degré de longitude, de latitude ? Quelle direction dois-je prendre ?  Quelle distance ai-je franchie depuis mon point de départ ? Quelle distance me reste-t-il à franchir ? »

 Sur le chemin, il faut faire souvent le point, reprendre toutes les questions fondamentales, même celles qu’on croit résolues, et dix ans après, se reposer les questions qu’on se posait : « Qu’est-ce que je veux ? Sur quel chemin suis-je engagé ? Qu’est-ce que je fais ? Qu’est-ce qui m’est demandé ? Pourquoi ? »

 Reprendre souvent les grandes notions fondamentales de la voie qu’on comprend de mieux en mieux, d’année en année, et leur donner un sens nouveau. Il ne faut pas penser qu’une fois pour toutes on a compris ce qu’était le mot méditation, ou n’importe quelle autre donnée concernant le chemin. Il s’agit d’une entreprise réellement nouvelle par rapport à tout ce que le courant d’existence nous a enseigné, une entreprise toujours nouvelle.