communiquer

Les gens qui parlent sans nuance avec des avis péremptoires donnent souvent l’impression d’avoir raison. La communication au sens large a bien évolué et cette évolution est due aux technologies nouvelles. Tout va plus vite. On tweet, on envoie des SMS. Pas de temps à perdre. On parle beaucoup avec des slogans. Les phrases sont de plus en plus courtes.

On n’argumente plus mais on affirme. Cette tendance se retrouve sur les réseaux sociaux où les propos tenus sont souvent clivants. Il faut choisir son camp. On juge bien souvent, on condamne avant d’essayer de comprendre. Il est toujours plus facile de haïr que de réfléchir.

Les réseaux sociaux ont annihilé pour un grand nombre de personnes : la pondération, la réflexion et l’humilité.

La nuance , l’esprit critique - constructif et la politesse s’effacent derrière un écran .

Ce n’est plus de la communication mais un vaste capharnaüm où les polarisations sont de plus en plus radicales et clivantes.

Mais où est la nuance dans tout ça ? Je ressens qu’elle n’intéresse plus grand monde car un propos nuancé donne souvent l’impression de se fragiliser par la forme qu’il prend car, dans la nuance, il y a forcément du doute, de l’incertitude et de la prudence. Pourtant on devrait savoir que la vérité( si elle existe !) se trouve bien souvent dans des imbrications, des superpositions, voir de la complexité.

La nuance demande un peu plus de temps et pousse à la réflexion, l’approfondissement et l’argumentation.

L’idéal serait que les gens modérés s’engagent dans les débats sans modération !! Or souvent ce sont ceux qui ont des discours polarisants, tranchés qui vont s’imposer et cet état de fait empêchera le débat car un débat n’est pas une guerre de tranchée. En écrivant ces quelques lignes, outre les réseaux sociaux, je pense à la vie politique et à ce qui se passe à l’assemblée nationale où souvent les interventions sont outrancières. La nuance ne fait pas partie de ce monde là !