douceur

Donc ma vie a forcément changé. Mais rien de triste ! Une simple question d’adaptation. Finies pour l’instant les balades au bord du lac. Finis les moments de grattouillages dans le jardin. Ma vie est devenue plus contemplative, plus lente. Je m’assois sur une chaise dans ma véranda et je regarde le jardin, le ballet des oiseaux qui viennent grapiller les boules de graines et de graisses suspendues dans l’arbre au fond du jardin et je m’installe devant mon ordinateur.

J’ai du temps et j’en profite…Je navigue : les blogs, Facebook, les réseaux sociaux et je suis souvent effaré de ce que je lis, notamment sur Facebook. Thèses complotistes les plus farfelues, appels à la haine et la violence……La sensation que la société française se délite doucement. Pas le moment de lever le petit doigt…On vous jette vite au pilori.

Et les réseaux sociaux ! c’est bien pire encore. Menaces de morts envers certains élus et avec des mots très durs. Sous réserve d’anonymat, la porte est ouverte à tous les excès.

Enfermé dans ma maison, ne voyant pas grand monde, je suis loin de tout ça, de toute cette fureur médiatique qui enfle. Je me refuse à tout cela et je prône avec fermeté la bienveillance et la tolérance et pourqoi pas de la douceur !.