Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les voies de l'âme
28 mai 2021

L'autre rive

voilier

 

Les passagers du temps voyagent d’une rive à l’autre, portés par le vent du destin. Chacun voyage comme il peut, essuyant des tempêtes et navigant à travers les récifs.

La mer est d’huile ou bien houleuse, soulevée par de grosses vagues. J’ai fait le chemin et arrive bientôt sur l’autre rive. Tout ce temps m’a appris à m’orienter et à naviguer. J’ai regardé les étoiles et parlé à la lune. J’ai perdu parfois le nord….Mais une boussole m’a souvent sauvé la vie. Cette boussole c’était mon âme ! Le vent a été un ami bienveillant ou bien ennemi féroce. Il a déchiré mes voiles , fait grincer les gréments

Oui j’ai ramé, j’ai souqué, j’ai écopé mais j’ai réussi à me maintenir à flot. Tel Ulysse, j’ai parfois écouté le chant des sirènes, attractif et séduisant pour venir m’échouer sur les rochers.

Les passagers du temps ne peuvent jamais revenir en arrière. Ils sont condamnés à aller toujours de l’avant pour gagner l’autre rive.

J’approche de l’autre rive et le voyage sera bientôt fini. Mes voiles sont usées, brulées par le soleil et le sel. Dans mon vieux bateau, les soutes sont remplies de souvenirs et d’expériences…….C’est ma seule richesse, mon seul trésor.

Daniel

Publicité
Publicité
Commentaires
D
Mourir, renaître....Comme la nature.......Changer simplement de plan d'existence.
Répondre
M
Les passagers du temps:<br /> <br /> Sur des sentiers de renaissance<br /> <br /> S'en vont les voyageurs du temps
Répondre
M
^_°
Répondre
E
belle philosophie de vie, bravo pour ce texte.<br /> <br /> Bonne soirée Daniel
Répondre
K
Lors de la traversée du Lac de Tibériade, il y eut une énorme tempête. Les disciples affolés trouvèrent Jésus endormi au milieu de la tourmente. <br /> <br /> Parfois, lorsque tout s'agite autour de moi, je m'arrête pour rejoindre cet espace en moi que j'appelle l'autre rive. Le contraste entre les deux rives est saisissant, inattendu à chaque fois. Cette autre rive est mon vrai chez moi, mon pays, ma maison, et plus près de moi que mon propre souffle.
Répondre
Les voies de l'âme
Publicité
Derniers commentaires
Les voies de l'âme
Newsletter
Publicité