souffle

 

J’ai souvent évoqué sur mon blog l’importance de la respiration, cette fonction essentielle qui anime le souffle de vie. De la vie à la mort nous respirons continuellement. Plus de respiration, plus de souffle et plus de vie !!

La vie commence et finit par un souffle. Lorsque le bébé sort du ventre de sa mère, il crie et avale goulûment l’air, c’est l’inspiration. Entre inspiration et expiration, la vie se déroule, l’homme s’anime, mû par cette énergie que nous appelons l’air, carburant indispensable à cette belle et merveilleuse mécanique humaine.

Notre respiration se compose de deux phases essentielles : l’inspire et l’expire.

Inspire : phase Yang de la respiration. Action, ouverture, contact avec le monde extérieur, forces centrifuges, essor, développement.

Expire : phase Yin, retour sur soi, intériorisation, détente, recentrage, évacuation, forces centripètes, récession

En fait tout , absolument tout, respire : les humains et les végétaux. La nature respire à travers les saisons( Inspire : printemps-été, expire : automne hiver). L’Univers respire mais sa respiration est invisible car très lente et très ample. Sans oublier les civilisations qui respirent elles aussi en fonction de leurs cycles d’essor ou de récession.

Actuellement il est clair, qu’avec la pandémie, nous sommes dans une période délicate de récession, de régression, d’expire. C’est une époque où l’énergie Yin est très présente. Epoque de replis sur soi, de recentrage, d’intériorisation : gestes barrières, pas de restaurants, pas de fêtes, fermeture des frontières, diminution du transport aérien, travail à domicile. On se protège, on se replie, on ne s’embrasse plus.

Mais cette énergie qui nous anime actuellement contient déjà les ferments d’un renouveau car l’énergie Yin, c’est l’énergie de la terre, l’énergie de la vie et de la naissance. Un jour les petites graines donnent naissance à des plantes ou des fleurs. C’est une énergie puissante, invisible, un terreau fertile qui favorise toute germination.

Malgré les freins, les restrictions, les fermetures, la maladie, nous entrons dans une période de renouveau où des structures anciennes vont disparaître( expire) pour laisser place à des initiatives nouvelles.  Car le Yin c’est aussi la créativité, l’imagination et de cet immobilisme apparent vont naître des choses inattendues et novatrices.

 

«Les grands renouvellements ne viennent jamais d’en haut, mais toujours d’en bas ; les arbres ne descendent pas du ciel ; ils croissent du sol, bien que leurs graines soient jadis tombées d’en haut.»

Carl Gustav Jung

 Daniel