Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

15 novembre 2020

Le bal de l'opéra

valse

 

Vienne, février 1970. L’hiver s’est installé depuis longtemps dans la capitale autrichienne. Il prend ses aises, recouvrant de son lourd manteau blanc les rues et les parcs de la ville. Dans une heure aura lieu le traditionnel bal de l’Opéra. Nous sommes au 6e étage de cette immense et célèbre bâtisse « le Wiener Staatoper ». Comme tous les couples présents nous veillons aux derniers détails vestimentaires de nos tenues avant d’entrer dans la grande salle de bal, au son  de la Polonaise d’ouverture. Ce sera un moment féérique, magique. Nous attendons cela depuis si longtemps.

J’ajuste mon smooking et je vous avoue que j’ai le trac. Tiens, un petit cheveu sur mon épaule ! Mon amie se regarde une dernière fois dans son petit miroir pour voir si tout va bien. Elle est belle, très belle avec son diadème posé sur sa chevelure toute blonde.  Soudain elle pousse un cri d’effroi, met sa main devant la bouche et me dit « J’ai perdu le pendentif de ma grand-mère que j’avais autour de mon cou !!  J’y tenais tellement !» Elle éclate en sanglots et ses larmes coulent sur son visage détruisant son maquillage si savamment fait. Le rimmel dégouline sous ses yeux. Sa poitrine se soulève, tressaute et sa belle robe blanche, toute moulante, mettant en valeur son beau corps , craque brusquement dans son dos dans un petit bruit sinistre.

Catastrophe !! Fini le bal pour nous. Alors je lui prends la main, la tire un peu violemment et nous descendons les escaliers précipitamment. Un talon de sa chaussure casse....Heureusement un taxi est là, aux pieds de l'opéra. Nous nous engouffrons dedans....." Le shlosshotel Römischer Kaiser, bitte !". 

Nous voilà arrivés. J’ouvre la porte de la chambre et aussitôt j’allume la télévision. Le bal  s’en donne à cœur joie, ignorant le petit drame qui venait de se jouer.  Les danseurs viennent d’attaquer une belle polka. C’est joyeux, c’est plein d’entrain. La vie peut être si légère !!

La robe de mon amie a fini de rendre l’âme. J’achève de la déchirer. La robe tombe et elle se retrouve nue devant moi. Je la prends dans mes bras et l’entraîne dans la polka effrénée…..Elle se met à rire , de son rire si cristallin que j’aime tant. Elle s’abandonne dans mes bras. Alors je la pousse sur le lit pendant que l’orchestre attaque le Beau Danube Bleu !

Daniel

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [30] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Le bal de l'opéra

  • Très belle histoire d'amour. Après tout le bal, la robe et le reste n'étaient que l'emballage que vous vouliez apporter en supplément à votre amour, mais le principal, le plus important ne risquait pas de se perdre. Il était bien dans vos deux coeurs et vos corps ont donné un feu d'artifice très personnel !!

    Posté par angendra, 15 novembre 2020 à 11:43 | | Répondre
    • Nous avons vogué sur le beau Danube bleu, emportés sur les flots du désir !!

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 15:55 | | Répondre
  • Ah ce fameux bal de l'opéra de Vienne !
    Jolie variation sur les formes de l'amour.
    Et comme auraient dit les deux Dupontd :
    « tout est bien qui finit bien » !
    (Quoi que dans Tintin, la nudité soit interdite… ! )

    Posté par alainx, 15 novembre 2020 à 12:54 | | Répondre
    • C'est vrai , j'ai jamais vu Tintin à poil! Quant à la Castafiore, je n'ose y penser !!

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 15:59 | | Répondre
  • C'est une histoire vraie ? En tout cas, brûlante de vérité.
    Le petit détail trop mignon, c'est le libellé que tu as choisi: « informations»
    J'en redemande tous les jours, des informations comme celle-là...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par Célestine, 15 novembre 2020 à 14:47 | | Répondre
    • Elle est un peu romancée.....Cette amie a quitté le monde depuis longtemps !

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:01 | | Répondre
  • Daniel "tu es romantico"...aussi... érotico. Le confinement a de drôles de conséquences !...
    Bises

    Posté par manouche, 15 novembre 2020 à 15:14 | | Répondre
    • Oui le confinement me monte à la tête......J'ai besoin d'évasion !!

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:02 | | Répondre
  • Alors sur la mélodie u "Beau Danube bleu" valsons et profitons de la vie...

    Posté par Marie Minoza, 15 novembre 2020 à 18:13 | | Répondre
    • Profitons de la vie, oublions le coronavirus, respirons à plein poumons, restons libres dans notre tête......La vie est tellement précieuse !!

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:04 | | Répondre
  • on rêve parfois d'impossible alors que le réel peut être féérique ! mon père adorait "le beau Danube bleu", va savoir pourquoi ?
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 15 novembre 2020 à 20:49 | | Répondre
    • J'adore cette phrase " On rêve d'impossible alors que le réel peut être féérique". C'est bien vrai, ma foi !

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:07 | | Répondre
  • Le fil d'or de l'amour a dessiné la vie, tout est donc parfait en ce monde ? J'ai envie d'y croire... même si parfois je verse quelques larmes... Merci pour cette belle histoire Daniel et que Février 1970 se reproduise ! Douce journée. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 16 novembre 2020 à 10:42 | | Répondre
    • Le monde est loin d'être parfait et il nécessite de notre part de grandes facultés d'adaptation!! La preuve avec le coronavirus !! Bonne soirée

      Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:09 | | Répondre
  • Un moment "dé-robé" ?

    Posté par La Licorne, 16 novembre 2020 à 11:34 | | Répondre
  • Beau jeu de mot ! Un moment de folie comme je les aime !!

    Posté par daniel, 16 novembre 2020 à 16:09 | | Répondre
  • Pardon Grand maman si Vienne (pourquoi pas ? ) vaut bien une messe, le Beau Danube Bleu vaut bien votre pendentif.

    Posté par Chinou, 16 novembre 2020 à 18:50 | | Répondre
    • Le pendentif n'a jamais été retrouvé mais la valse est restée dans les mémoires !

      Posté par daniel, 20 novembre 2020 à 17:27 | | Répondre
  • quelle aventure!
    merci pour ton gentil commentaire
    bonne soirée Daniel

    Posté par eki eder, 16 novembre 2020 à 19:50 | | Répondre
  • Comme toujours ce fut un réel plaisir de venir te lire !
    Je te souhaite de passer une très agréable soirée de ce mardi.
    Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 17 novembre 2020 à 17:48 | | Répondre
  • C'est une belle histoire, il ne manque plus que la musique du beau Danube Bleu pour s'y projeter totalement tellement tu la racontes bien. Bonne journée Daniel !

    Posté par Florinette, 18 novembre 2020 à 10:14 | | Répondre
    • Tien, oui, j'aurais pu mettre la musique !!

      Posté par daniel, 20 novembre 2020 à 17:29 | | Répondre
  • Une belle histoire !...Oui

    Posté par gazou, 18 novembre 2020 à 17:50 | | Répondre
  • Ah c'est drôle, tendre, joyeux... Très belle histoire d'amour qui finit bien ! Waouuuh ! Le confinement te tourne la tête tout autant que la valse.... Merci, je me suis bien amusée à te lire... Bisous

    Posté par luciole 83, 20 novembre 2020 à 14:53 | | Répondre
    • Le confinement me laisse du temps pour écrire car d'habitude je suis pas mal occupé !

      Posté par daniel, 20 novembre 2020 à 17:46 | | Répondre
  • Quelle situation saugrenue qui vient casser la réalisation d'un rêve. Et la fin pour nous dire que rien n'est perdu.
    Bises

    Posté par Durgalola, 20 novembre 2020 à 21:35 | | Répondre
    • Il faut toujours garder espoir ! Une situation délicate peut souvent se transformer !

      Posté par daniel, 23 novembre 2020 à 16:27 | | Répondre
  • Quel dommage d'avoir manqué ce moment et perdu cet objet précieux ! Mais quand on est jeune on réagit vite, et tu as eu la bonne réaction manifestement...

    Posté par Mayalila, 22 novembre 2020 à 18:50 | | Répondre
    • On retombe toujours sur ses pieds !!

      Posté par daniel, 23 novembre 2020 à 16:45 | | Répondre
  • Une histoire qui finit bien !!

    Posté par daniel, 22 novembre 2020 à 21:01 | | Répondre
Nouveau commentaire