terre

 

 

C’est une petite boule ronde

Qui poursuit sa ronde,

Simple poussière

Au milieu de l’univers.

C’est un petit monde

Qui vit son destin

Comme une histoire sans fin.

Des milliards de secondes

Pour des souvenirs oubliés.

Larmes de souffrance et sang séché.

Quatre saisons qui vagabondent

Au rythme des naissances.

C’est la vie qui danse

Et qui s’en va.

Inch  Allah !

C’est une petite planète,

Ça tourne, ça tourne dans ma tête.

Entre les murs et les frontières,

Au bord des mers

Et des océans

Souffle  le vent des différences

Qui attise les conflits et les violences.

C’est une bulle fragile

Rien qu’un petit monde

Qui se regarde le nombril

Et qui poursuit sa ronde.

 Daniel