Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

22 septembre 2020

L'essentiel

roseaux

 

En vieillissant, mes pensées se tournent de plus en plus souvent vers ce passage qui m’emmènera ailleurs. Ce sera pour moi et ma famille un moment important. Alors forcément ma manière de vivre, mes comportements et mes ressentis évoluent, se transforment. Ce qui était important avant l’est moins aujourd’hui. Mes besoins changent et deviennent moins nombreux……Une sorte de décantation progressive se met en place. J’ai trimbalé sur le chemin de la vie des lourds bagages qui commencent seulement à s’effacer.

Je crois bien que je relativise les événements qui surviennent et que je prends du recul. Ce qui était important devient plus futile !! Drôle d’impression tout ça !! D’un côté l’angoisse d’une fin inévitable et de l’autre la sensation d’avoir une vie plus légère, moins tourmentée !

De toutes ces sensations l’une d’elles ressort particulièrement : l’importance du temps !! Mes jours ne sont plus anodins mais précieux et je les vois s’effacer avec nostalgie. Oui le temps devient de plus en plus important……Je dirais même qu’il n’y a plus de temps à perdre. Fini de musarder à droite à gauche. Fini de perdre son temps dans des palabres inutiles à savoir qui a raison ou tort. Seul désormais compte l’essentiel !!

L’essentiel, l’essentiel mais c’est quoi l’essentiel ? Et bien pour moi l’essentiel se résume à quelque chose de très simple : la présence à l’instant……..Une attention plus grande aux choses, à l’humain, aux petits riens qui peuvent sembler anodins mais qui ne le sont pas. La vie fourmille de petites choses que l’on n’ a pas le temps de voir.

La présence à l’instant où l’art de savoir se poser pour écouter, ressentir, respirer la vie sans être trop pris par le flot des pensées, comme un appel à un état qui devient plus contemplatif.

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:01 - Bazar spirituel - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur L'essentiel

  • Tes remarques sur le temps sont pertinentes. Combien nous en reste t-il à vivre ?????
    Je t'embrasse tant qu'il est temps !

    Posté par manouche, 22 septembre 2020 à 08:18 | | Répondre
    • Oui dépêchons nous. Je t'embrasse moi aussi !

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 14:53 | | Répondre
  • Comme la vie est bien faite.... Finalement elle nous inspire au fur et à mesure, pourquoi s'en faire ? Moi aussi je remarque que cette quête de l'essentiel, que je faisais déjà lorsque j'étais plus jeune, ne pouvait aboutir, car j'étais obligée d'accepter de vivre ce que j'avais à vivre ; tandis qu'en vieillissant, petit à petit, on peut se détourner des choses du monde pour se consacrer à l'essentiel, comme tu dis : l'instant dans sa paix profonde.

    Posté par Mayalila, 22 septembre 2020 à 10:30 | | Répondre
    • Il faut profiter de ce temps béni qui nous est accordé....Jusqu'à quand ?

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 14:55 | | Répondre
      • Finement analysé, chère amie. Contempler et réfléchir, les deux mamelles de la méditation !

        Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 14:59 | | Répondre
  • Serge Reggiani, un chanteur que j’ai beaucoup aimé et j’aime encore…
    oui chantons avec lui:
    "Je l’aime tant, le temps qui reste…
    Je veux rire, courir, pleurer, parler,
    Et voir, et croire
    Et boire, danser,
    Crier, manger, nager, bondir, désobéir
    J’ai pas fini, j’ai pas fini
    Voler, chanter, parti, repartir
    Souffrir, aimer"

    Posté par Marie Minoza, 22 septembre 2020 à 11:02 | | Répondre
    • C'est exactement ce que je fais. Je deviens épicurien et iconoclaste....Hum!! que c'est bon !

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 14:57 | | Répondre
  • Oui, avec le temps qui passe, on se recentre et on se "simplifie"...je le ressens aussi...
    Plus envie de perdre son temps !

    Cependant, on oppose souvent la "contemplation" et la "réflexion"...le "silence intérieur" et la "pensée"...
    Je me demande s'il faut les voir comme des "opposés" ou s'il ne faut pas, plutôt, les considérer comme deux phases à alterner...comme l'inspir et l'expir...comme une respiration" de vie, en quelque sorte...
    Aucune des deux n'est un but en soi, c'est dans leur alliance qu'on peut trouver un équilibre.

    Posté par La Licorne, 22 septembre 2020 à 13:12 | | Répondre
  • Bonjour Daniel,
    Ce qui est bien à "nos âges" c'est que je n'ai plus à courir après un métro où un train. Je prend plus le temps de vivre ... J'ouvre la fenêtre et je regarde les saisons , les oies voler au-dessus de chez moi, j'observe la nature, je me sens bien ...
    Bonne journée, bises, Véronique

    Posté par Véronique75, 22 septembre 2020 à 13:26 | | Répondre
    • C'est le privilège des retraités. Avoir du temps pour faire ce que l'on aime. Face à la vieillesse, il faut bien avoir quelques compensations !

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 15:00 | | Répondre
  • Waouuuh ! Que c'est beau, Daniel, et si bien tourné ! J'aime bcp !
    J'ai pris le temps, tjrs lui, de regarder des photos d'enfance, puis de mes enfants.... et j'ai eu l'impression d'avoir eu plusieurs vies dont je n'ai plus guère de souvenirs.... Comme une porte fermée sur toutes ces périodes... et vraiment, une envie de me concentrer vite, vite, sur ce qui me plaît vraiment..... Moi aussi, je pense à l'échéance... ça me taraude par moment ! Alors je plonge dans l'écriture, puisque je ne peux presque plus conduire tant j'y vois mal... et il faut prendre la voiture pour sortir du lotissement....et retrouver la Nature.... Mon mari n'aime plus marcher.... Il faut dire que le Covid nous enferme et nous oblige à limiter les réunions au coude à coude bien trop dangereuses.... si on espère vivre encore un peu....sans les affres de cette maladie....
    Suis de coeur avec ce que tu dis ! Merci et gros bisous

    Posté par luciole 83, 22 septembre 2020 à 18:39 | | Répondre
    • Il ne faut pas succomber à la peur du covid. De toute façon nous mourrons bien un jour. Alors en attendant vivons pleinement sans nous laisser atteindre par toutes ces nouvelles alarmantes.

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 15:03 | | Répondre
  • la notion du temps n'a plus la même valeur quand on vieillit, chaque chose pour moi a de l'importance, ne rien rater, tout ressentir en vivant pleinement sachant que désormais je suis en attente de la mort, chaque minute devient précieuse ...
    mais ne va pas croire à un défaitisme latent ... je suis juste consciente du temps qui passe et j'estime avoir vécu comme une privilégiée qui a fait et fera encore ce qu'elle peut!
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 22 septembre 2020 à 20:56 | | Répondre
    • Bien dit ! Tu as raison !! Vivons pleinement. La vie peut encore nous proposer de belles choses.

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 15:04 | | Répondre
  • Chaque période de la vie nous amène à penser, aimer, relativiser différemment... enfant, ado, jeune amoureux, parent et arrive le statut de grand parent et peut-être pour certains d arrière grand parent.
    Notre temps se conjugue alors plus au passé... mais nous avons encore un présent même si nous ignorons si nous pourrons conjuguer encore le futur !
    Pourtant j ai toujours autant envie de vivre aussi pleinement et intensément chaque jour qui m est donné.
    Me délester oui de certains fardeaux qui me freinent, mais pour mieux profiter de ce cadeau que m offre la vie d être encore présente en moi.
    Prendre le temps d apprécier ce temps qui me donne encore le temps d aimer prendre du bon temps !!!🤩

    Posté par angedra, 23 septembre 2020 à 11:07 | | Répondre
    • Comme je te comprends. Sachons nous rendre disponible à l'essentiel car le temps devient précieux !

      Posté par daniel, 23 septembre 2020 à 15:06 | | Répondre
  • En voyant ton titre, je me suis posé la même question : c'est quoi l'essentiel ?
    C'est la présence à soi et à l'autre dans l'instant, quel qu'il soit. La relation profonde à soi ou/et à l'autre, c'est toujours une sorte de « hors du temps », comme s'il avait disparu, à cause de la densité du moment et de l'amour partagé, qui prend valeur d'éternité.
    J'espère que l'ultime moment avant ma mort aura cette densité.
    Et après ? J'aime cette phrase biblique : « tu es poussière et retourneras en poussière. ».

    Posté par alainx, 23 septembre 2020 à 16:45 | | Répondre
    • J'ai peur de mourrir !!! Brrrr !! Et pourtant je crois à l'après vie !

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 15:58 | | Répondre
  • Serait-ce la "sagesse" qui te fait parler ainsi? j'en suis au même stade que toi..j'essaie de profiter un maximum des heures qui passent...
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    Posté par mireile du sablo, 23 septembre 2020 à 18:09 | | Répondre
    • Je ne suis pas très sage ! Et j'espère encore faire quelques bêtises avant de partir !

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 15:59 | | Répondre
  • le royaume des cieux est déjà ici et maintenant.
    Et pour ma chatte, elle a 16 ans, malade (cancer, hépatite), et déprime quand nous sommes absents. Et elle dort beaucoup, finies les escapades. Elle aussi n'a plus 20 ans.
    Bises

    Posté par Durgalola, 23 septembre 2020 à 21:17 | | Répondre
    • La pauvre ! Qu'elle parte sans souffrir ! Moi aussi d'ailleurs je n'ai pas envie de souffrir !

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:01 | | Répondre
  • La présence...
    La conscience...
    L'amour...
    Cocktail gagnant pour apprécier de vivre !
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par Célestine, 24 septembre 2020 à 00:44 | | Répondre
    • Et la sagesse ......

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:05 | | Répondre
  • Etre dans le moment présent c'est etre avec notre nature éternelle qui n'a pas eu de commencement et n'aura pas de fin. Ce qui fait peur dans la mort, c'est notre nature temporelle, celle qui n'était pas et ne sera pas. Moi non plus je ne suis pas pressée que le voyage se termine.

    Posté par kéa, 24 septembre 2020 à 02:06 | | Répondre
    • Moi non plus je ne suis pas pressé de partir. Plus on vieillit et plus on apprécie la vie. Rien n'est plus anodin !!

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:11 | | Répondre
  • Oui ! Le temps passe ( je trouve un peu trop vite) mais c'est la vie ! On change, on se transforme, bref on évolue ! Ton texte est super ! Merci beaucoup pour la bienveillante attention apportée à mes problèmes du moment, tout est pratiquement rentré dans l’ordre, mais il me faut encore attendre un bon mois pour avoir ma nouvelle porte. Parfois on passe une période où les incidents arrivent tous en même temps ! Je n’ai pas eu trop de loisirs pour venir voir ton blog. Ce jour le soleil se repose derrière les nuages à Toulouse, je te souhaite un bon jeudi ! Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 24 septembre 2020 à 13:25 | | Répondre
    • J'espère que tes ennuis s'estompent et que tu vas pouvoir reprendre le chemin de la photographie. Ici c'est un temps d'automne. Les feuilles tombent et il pleut !

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:13 | | Répondre
  • c'est quoi l'essentiel..Pour moi je me pose la question...La présence à l'instant , c'esttrès important, mais il me semble que ça ne suffit pas

    Posté par gazou, 24 septembre 2020 à 14:05 | | Répondre
    • Que souhaiterais tu ?

      Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:14 | | Répondre
  • Une admirable balade chez Célestine, m'a entrainée jusqu'ici..
    Oui l’art de relativiser, - avec les ans qui avancent -on le cultive davantage.
    Le temps n’est plus aux chicanes, tracasseries, suffisent celles des membres
    « arthritilisés » ....☺

    Seul subside le bonheur de pouvoir jouir de chaque instant, incommensurable, qui nous transporte.

    Posté par Jak, 24 septembre 2020 à 15:15 | | Répondre
  • Mais oui !! peut être allons vers un peu plus de sérénité. En tout cas pour ma part j'apprécie de plus en plus le silence, le contact avec la nature.....Je deviens un peu plus contemplatif et j'aime ça !!

    Posté par daniel, 24 septembre 2020 à 16:18 | | Répondre
  • Ces petits riens font tout, ils sont PRE-CIEUX, que c'est bon de vieillir et de découvrir ainsi de belles réalités ! Douce journée inspirée Daniel, à bientôt. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 25 septembre 2020 à 10:39 | | Répondre
  • Pas trop vieillir quand même !!

    Posté par daniel, 29 septembre 2020 à 11:02 | | Répondre
  • merci, Daniel pour ces profondes réflexions et méditations que je découvre, celle ci me fait penser à ces mots d'Hokusai :
    ""Je dessine depuis l'âge de six ans toutes les formes qui me rencontrent. Quand j'ai eu cinquante ans, j`avais déjà publié des masses de dessins, mais tout ce que j'ai fait avant soixante-dix ans n'est pas digne d'être évoqué. A soixante-treize ans, j'ai commencé à saisir la vraie nature des bêtes, des arbres, des herbes, des oiseaux. A quatre-vingts ans, j'aurai fait des progrès. A quatre-vingt-dix ans, j'aurai peut-être approché le secret des choses. A cent ans, j'aurai atteint un grade de perfection qui touchera. Et à cent dix ans, tout ce que je dessinerai, ne serait-ce qu'un point ou une ligne, sera vivant."

    Posté par emma, 02 octobre 2020 à 10:18 | | Répondre
  • Un très beau texte. C'est tout à fait ça. L'âge , l'expérience peuvent devenir des atouts pour mieux comprendre la vie.

    Posté par daniel, 02 octobre 2020 à 18:30 | | Répondre
Nouveau commentaire