PIERRE RABHI

Notre relation avec la mort est très contradictoire. D'un côté, dans les hôpitaux, on cherche à la repousser à tout prix, et de l'autre nous dépensons un temps, un budget et une énergie considérable à l'art de tuer. Nous fabriquons des armes, nous tuons la terre qui nous nourrit, nous polluons l'air que nous respirons et l'eau qui nous est vitale. Jamais une civilisation ne s'est autant dévouée à la mort ! La mort nous fait peur, mais nos instincts de meurtre et de destruction demeurent, c'est la grande tragédie de notre histoire !

Pierre Rabhi

Ce petit homme, à l'allure frêle et à l'attitude modeste, consacre sa vie à la défense de la planète et au respect de la nature. Il réussit à faire entendre sa voix dans ce monde matérialiste et du toujours plus. J'admire son courage et sa tenacité.