bâteau

 

Savoir garder le cap sans trop se laisser influencer par le flot d’informations qui se déversent dans notre cerveau. Apprendre à écouter ce qui vit à l’intérieur de soi plutôt que le chant des sirènes du monde extérieur.

Ne pas céder docilement aux injonctions qui nous sont imposées mais savoir garder une certaine discrimination dans sa façon d’être.

Chaque être humain poursuit son chemin et ce chemin est bien particulier fait de hauts et de bas. Vouloir mette toute le monde sur une autoroute, bien balisée n’a pas de sens ……..Si, il y en a un : celui d’asservir le plus grand nombre !!A l’autoroute, tout droite, je préfère les chemins de traverse , ces petits chemins un peu sauvages qui grimpent et tournicotent…….. Je tiens trop à ma liberté si tant est que je suis libre !

Je préfère mille fois écouter ma petite voix intérieure. Elle m’a rarement trompé !

Allez, employons les grands mots. Je préfère mille fois écouter mon âme. Elle a une  grande expérience et une vision globale et consciente des événements. Je me méfie de ce que je lis, de ce que je vois et de ce que j’entends. J’essaie de relativiser tant que je peux……Il y a tellement de tentatives de manipulations.

Alors oui garder le cap ! malgré le vent, les récifs, les tempêtes. Se mettre au-dessus de la mêlée, s’accouder à son balcon et regarder les affres de la comédie humaine se dérouler, là, tout en bas, sous nos yeux !!

Garder le cap sur ses valeurs, sur ce qui paraît juste…..Simplement……Tout simplement ! !

Daniel