Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Les voies de l'âme
14 avril 2020

Histoires de confinement

confinement

 

En ces temps où tout s’arrête, mon estomac, lui, fonctionne toujours. Alors je pars faire quelques courses à Intermarché. Arrivant sur le parking du magasin, je découvre avec effroi une longue queue de 100 mètres environ, caddy bien alignés et espacés d’un mètre environ.

Après 20 minutes d’attente à regarder le ciel( heureusement, aujourd’hui, il est bleu !) j’entre enfin dans le magasin, effectue mes courses et me présente à la caisse pour payer. Je tends ma carte bleue et me retourne.

Et là, juste derrière moi, un type attend pour payer avec son caddy. Je regarde dans son caddy et je vois un seul article et cet article est une bouteille de pastis !! Toute seule au milieu de ce grand caddy. J’ai poussé un soupir et me suis dit en moi-même » Venir à Intermarché, faire la queue….Tout ça pourune bouteille de pastis !!! Il faut vraiment être accro. Mais sans doute un produit de première nécessité pour lui. »

 

J’attends patiemment dans la file devant la pharmacie. Un véritable bunker la pharmacie !! Des affiches partout » Pas de masques, pas de gel, pas de chloroquine, respecter les distances….. ». le rideau métallique qui se baisse et se monte à chaque fois qu’un client entre ou sort, un parcours flêché à l’intérieur de la pharmacie…..Je rentre enfin. Devant moi,une dame âgée, style BCBG, bien pomponnée, le ton péremptoire « Je viens chercher un masque pour me protéger » »Mais , Madame nous n’en n’avons pas !! » «  Comment ! Mais c’est inadmissible. Cela fait trente ans que je suis cliente chez vous et vous me faites cette réponse ». Elle tourne les talons, me regarde avec un air pincé et sort de la pharmacie. Gros soupir de la pharmacienne !

Daniel

Publicité
Publicité
Commentaires
D
Ton message me va bien. Je le partage totalement. Personnellement je fais très attention à mon système immunitaire: vitamine D, vitamine C et grandes respirations !
Répondre
A
Peut-on vraiment éliminer tout ce qui nous gêne dans la nature ? Des virus, des bactéries, des microbes, il y en a partout et il y en a toujours eu. Vouloir les chasser à tout prix comme seul et unique but ne sert à rien. C'est la force intérieure qu'il faut cultiver. Et physiquement, elle s'appelle immunité. C'est la protection divine qui nous soutient si on l'accepte activement.<br /> <br /> Faire confiance aux anti-corps qui nous ont été fournis à la naissance.Ils s'adaptent en permanence. <br /> <br /> Protection, isolement et soins pour les plus fragiles, bien sûr. Mais surtout maîtriser ses peurs et ses pensées négatives qui réactivent le virus et affaiblissent l'organisme ! <br /> <br /> En un mot, travailler sur soi. Trouver les ressources à l'intérieur au lieu de se battre à l'extérieur à l'aveuglette.<br /> <br /> Je sais, mes paroles ne sont pas politiquement correctes en cette période de panique généralisée mais c'est pour moi l'évidence même. Ne dit-on pas que la peur altère le jugement ? Un égrégore de noirceur plane au-dessus de nos têtes. A nous de ne pas céder aux sirènes du mal et de retrouver nos esprits !
Répondre
A
Il y a toujours et il y aura toujours des gens bien et d'autres beaucoup moins bien. Peut-être le remarquons-nous plus actuellement car même sans parler de délation, beaucoup s'observent plus qu'en temps normal car la peur est là. Après il faut reconnaître que certains comportements sont désastreux et sont très égoïstes ne pensant absolument aux autres… tousser sans précaution, cracher, ne pas respecter la distanciation, sortir 4 ou 5 fois par jour sans nécessité, etc etc<br /> <br /> J'ai pris la décision d'appeler la police une fois alors que je voyais un enfant être frappé violemment par sa mère. Avant j'avais crié du bas de la rue vers le balcon pour demander d'arrêter à la mère… mais à part des insultes je n'ai pas eu d'autres résultats. <br /> <br /> Est-ce de la délation ? En tous cas les autres piétons levaient la tête, donnaient leur avis sur cette mère indigne, puis repartaient tranquillement sans faire quoi que ce soit. Moi je ne pouvais pas.<br /> <br /> Les mots font parfois peur, mais certains actes sont bien plus dangereux.<br /> <br /> Suivons les règles du confinement ainsi que les barrières de sécurité et peut-être verrons-nous la fin de ce cauchemar.
Répondre
E
Je pense que l'on remarque plus les comportements lors de moments différents de vie et cela fait réfléchir. Bonne journée Daniel
Répondre
G
Venir te lire, est toujours pour moi un réel plaisir ! Oui! nous vivons en cette période des moment difficiles ...<br /> <br /> Je reste chez moi, c’est encore le temps de l’isolement forcé, mais je prends mon heure de marche tous les jours, heureusement que je suis dans un environnement de bois et de champs ! Aujourd’hui le soleil est bien présent, mais un bon vent aussi.<br /> <br /> Je te souhaite de passer une bonne journée, certes confiné et à l’abri du covid 19. Cordiales amitiés & à +
Répondre
Les voies de l'âme
Publicité
Derniers commentaires
Les voies de l'âme
Newsletter
Publicité