Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

26 mars 2020

Nous y sommes !

 

Fleurs

 

 

Le temps est venu de mettre à profit cette période de confinement pour réfléchir à la société dans laquelle nous souhaitons désormais vivre. Celle de l’argent et de la surconsommation sur une planète perturbée par le dérèglement climatique ou celle de la solidarité, du partage, du bien être et de l’amour.

Pour accompagner mes propos, je rediffuse ce texte prémonitoire de Fred Vargas, écrit en 2009.

Nous y sommes !!

 

Depuis cinquante ans que cette tourmente menace dans les hauts-fourneaux de l'incurie de l'humanité, nous y sommes. Dans le mur, au bord du gouffre, comme seul l'homme sait le faire avec brio, qui ne perçoit la réalité que lorsqu'elle lui fait mal. Telle notre bonne vieille cigale à qui nous prêtons nos qualités d'insouciance. Nous avons chanté, dansé. Quand je dis « nous », entendons un quart de l'humanité tandis que le reste était à la peine. Nous avons construit la vie meilleure,  nous avons jeté nos pesticides à l'eau, nos fumées dans l'air, nous avons conduit trois voitures, nous avons vidé les mines, nous avons mangé des fraises du bout monde, nous avons voyagé en tous sens, nous avons éclairé les nuits, nous avons chaussé des tennis qui clignotent quand on marche, nous avons grossi, nous avons mouillé le désert, acidifié la pluie, créé des clones, franchement on peut dire qu'on s'est bien amusés. On a réussi des trucs carrément épatants, très difficiles : faire fondre la banquise, glisser des bestioles génétiquement modifiées sous la terre, déplacer le Gulf Stream, détruire un tiers des espèces vivantes, faire péter l'atome, enfoncer des déchets radioactifs dans le sol, ni vu ni connu.

Franchement on s'est marrés. Franchement on en a bien profité. Et on aimerait bien continuer, tant il va de soi qu'il est plus rigolo de sauter dans un avion avec des tennis lumineuses que de biner des pommes de terre. Certes. Mais nous y sommes. A la Troisième Révolution. Qui a ceci de très différent des deux premières (la Révolution néolithique et la Révolution industrielle, pour mémoire) qu'on ne l'a pas choisie. « On est obligés de la faire, la Troisième Révolution? » demanderont quelques esprits réticents et chagrins. Oui. On n'a pas le choix, elle a déjà commencé, elle ne nous a pas demandé notre avis.

C'est la mère Nature qui l'a décidé, après nous avoir aimablement laissés jouer avec elle depuis des décennies. La mère Nature, épuisée, souillée, exsangue, nous ferme les robinets. De pétrole, de gaz, d'uranium, d'air, d'eau. Son ultimatum est clair et sans pitié : Sauvez-moi, ou crevez avec moi (à l'exception des fourmis et des araignées    qui nous survivront, car très résistantes, et d'ailleurs peu portées  sur la danse). Sauvez-moi, ou crevez avec moi. Evidemment, dit comme ça, on comprend qu'on n'a pas le choix. On s'exécute illico et, même, si on a le temps, on s'excuse, affolés et honteux. D'aucuns, un brin rêveurs, tentent d'obtenir un délai, de s'amuser encore avec la croissance. Peine perdue. Il y a du boulot, plus que l'humanité n'en eut jamais.

Nettoyer le ciel, laver l'eau, décrasser la terre, abandonner sa voiture, figer le nucléaire, ramasser les ours blancs, éteindre en partant, veiller à la paix, contenir l'avidité, trouver des fraises à côté de chez soi, ne pas sortir la nuit pour les cueillir toutes, en laisser au voisin, relancer la marine à voile, laisser le charbon là où il est, attention, ne nous laissons pas tenter, laissons ce charbon tranquille, récupérer le crottin, pisser dans les champs (pour le phosphore, on n'en a plus, on a tout pris dans les mines, on s'est quand même bien marrés). S'efforcer. Réfléchir, même. Et, sans vouloir offenser avec un terme tombé en désuétude, être solidaire. Avec le voisin, avec l'Europe, avec le monde. Colossal programme que celui de la Troisième Révolution. Pas d'échappatoire, allons-y. Encore qu'il faut noter que récupérer du crottin, et tous ceux qui l'ont fait le savent, est une activité foncièrement satisfaisante. Qui n'empêche en rien de danser le soir venu, ce n'est pas incompatible. A condition que la paix soit là, à condition que nous contenions le retour de la barbarie une  autre des grandes spécialités de l'homme, sa plus aboutie peut être.

A ce prix, nous réussirons la Troisième révolution. A ce prix nous danserons, autrement sans doute, mais nous danserons encore.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Informations - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Nous y sommes !

  • on y est pour l'instant et tant que ce covid 19 agira ... mais après serons-nous assez vigilant que pour en tirer leçon ?
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 26 mars 2020 à 07:44 | | Répondre
    • Là est tout le problème. Serons nous tirer les leçons de cette tragédie ? Je veux y croire !!

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:06 | | Répondre
  • Oui, après,serons-nous assez vigilants? Ce n'est pas gagné...Mais espérons et faisons ce que nous pouvons

    Posté par gazou, 26 mars 2020 à 08:17 | | Répondre
    • L'après sera important ! Je pense que des choses vont changer !

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:07 | | Répondre
  • Ta photo est superbe. Je n'ai pas encore lu le texte mais juste avant de venir te rendre visite (à plus d'un kilomètre de chez moi et sans attestation en poche), j'ai mis un article sur mon blog d'art postal et pour illustrer j'ai ressorti une toile qui datait - je ne l'ai plus qu'en photo - de ... l'année 2009. C'est amusant, un genre de clin d’œil.
    Bonne journée Daniel.

    Posté par Marie, 26 mars 2020 à 08:21 | | Répondre
  • Ere nouvelle obligatoire!
    Prend bien soin de toi.

    Posté par manouche, 26 mars 2020 à 08:22 | | Répondre
    • Gros bouleversements en vue !! On va s'accrocher !!

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:11 | | Répondre
  • Deux définitions pour le mot "révolution", alors je vais plutôt opter pour "évolution" en espérant parvenir à la faire dans la pleine conscience de nos erreurs pour pouvoir les corriger.
    Bonne journée

    Posté par Pascale MD, 26 mars 2020 à 08:36 | | Répondre
    • C'est le moment de se remettre en cause. Moi je me dis que maintenant je dois aller à l'essentiel et ne plus perde de temps avec des futilités. Mes jours comencent à être comptés.....Je ne suis plus jeune !!

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:13 | | Répondre
  • Ces cosmiques cosmos sont SUBLIMES !
    Oui, il va falloir faire différemment et que les gouvernants l'entendent bien ! Lumineuse journée Daniel, que ton jardin soit heureux et te rende heureux. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 26 mars 2020 à 09:45 | | Répondre
    • Beaucoup de choses vont changer.On en sens déjà les prémisses. Des réflexions fleurissent à droite et à gauche. Nous devons modifier nos façons de vivre et de consommer. Bon vendredi, Brigitte.

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:16 | | Répondre
  • Oui, c'est une idée mais avec les idées on ne fait rien. Ça va et puis ça vient. C'est totalement transparent, incolore et inodore, et de plus ça n'appartient qu'à celui qui les émet... Note que selon certains il y a des idées qui se propagent comme des virus et font de sacrés dégâts.... Mais c'est une autre affaire. En revenant à ici, la nature est sage ou plutôt, elle suit sa voie "naturelle", en nous acculant à ce type d'épreuve qui est une sorte de "retour de bâton", mais pas plus dirigé contre nous que la pluie le serait après le beau temps ! Encore une fois, tout suit son cours naturel... Et "naturellement", nous changerons peut-être notre façon de vivre mais rien ne le prouve. De plus c'est faire injure à ceux qui ont déjà changé la leur de longue date.

    Posté par Aloysia_Martine, 26 mars 2020 à 11:34 | | Répondre
    • A propos de "révolution" je ne pense pas que ce soit à nous de la réussir ! Quand les dinosaures ont disparu ou quand Lucy s'est mise debout, il s'est écoulé des millions d'années et personne n'a rien fait, encore moins "réussi" ! Cela se fait, et on subit, c'est tout.

      Posté par Aloysia_Martine, 26 mars 2020 à 11:37 | | Répondre
      • Mais non ! Pourquoi subir ainsi ? Chacun peut jouer un rôle positif dans sa propre sphère. C'est un peu l'histoire du colibri et de la goutte d'eau !

        Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:23 | | Répondre
    • Quand même il y a des choses à changer dans nos façons de vivre. Nous empoisonnons doucement notre planète. Nous l'épuisons par notre surconsommation et notre système de valeurs devrait bien évoluer: plus de solidarité et de partage.

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:21 | | Répondre
  • Je pense qu'il n'y a qu'une leçon à tirer :
    l'humanité est à la merci d'un petit virus de rien du tout…
    et si nous tentons de lutter contre lui, c'est grâce à l'immense développement de toutes les technologies depuis un siècle et demi…
    donc merci au génie des hommes qui ont inventé tout ce qui est à notre disposition pour lutter contre le coronavirus !
    Et aujourd'hui on réclame à grands cris pour cela encore plus de technologie, toujours plus de technologie ! Vite trouvez nous un vaccin en 15 jours !

    Sans cet immense développement jamais connu, ce serait comme au temps de la peste et du choléra : des millions et des millions de millions de morts… et pas d'Internet pour évoquer leur mémoire.
    Pour la suite…
    pour la suite, ben on continuera à se développer c'est évident !
    Tout au moins les survivants
    Et c'est tant mieux ! Je ne suis pas partisan du retour à l'âge de pierre. Pas très envie de bouffer les cailloux, et du retour de la loi de la jungle qui tue en premier les plus faibles !
    Et sinon, pourquoi Madame Vargas n'est pas présidente de la république depuis 2009 ? Puisqu'elle a des solutions à tout et pour tous. Au moins elle aurait pu les mettre en œuvre…
    c'est toujours un peu le même genre de discours : comme on dit chez nous :
    gros diseux, petits faiseux !

    Seul le réel compte : le réel et que nous ne sommes quasiment rien dans l'univers.
    On se croit extraordinaire et invincible, ce n'est qu'une pensée chimérique qui nous aide tout juste à survivre pendant encore quelques fractions de secondes à l'échelle des milliards d'années-lumière.

    Posté par alainx, 26 mars 2020 à 18:11 | | Répondre
    • Je te trouve bien pessimiste. Il est important que des voix s'élèvent pour dénoncer certains travers de la société. Moi je pense qu'elle a eu raison d'écrire ce texte. D'ailleurs sans doute que le virus est la conséquence de tous nos méfaits. Il y aura de grandes leçons à tirer de cette crise.
      D'ailleurs des chose se passent: plus de pollution sur Paris et ce n'est pas rien ! Des élans de solidarité se manifestent à droite et à gauche et ce n'est pas rien non plus; Et il y a encore des chose nouvelles qui vont surgir que l'on ne soupçonne pas encore.

      Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:30 | | Répondre
  • Le développement est comme la langue d'Esope. Un bienfait, et aussi un grand malheur. Tout dépend sans doute de ce que l'on fait du progrès technologique.
    User sans abuser, voilà ce que nous n'avons pas su faire.
    Croître raisonnablement, sans écraser les autres, en respectant la nature, et en évitant que certains gagnent 100 fois voire 1000 fois plus que d'autres. Voilà le véritable enjeu des décennies qui arrivent. Saurons-nous le relever avant la grande catastrophe ?
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par celestine T, 26 mars 2020 à 18:34 | | Répondre
  • Ton texte me va bien. je suis d'accord sur l'enjeu à venir: diminuer les inégalités sociales. C'est tellement important !

    Posté par DANIEL GENTY, 27 mars 2020 à 11:33 | | Répondre
  • la simplicité n'est pas triste elle est même joyeuse ! pour moi, surtout beaucoup moins de publicité qui nous manipule (pas totalement mais bien un peu). Ce texte de cette auteure tape dans le mille. J'espère que tu vas bien. Ici tout va, sauf les petits de ma fille qui attrapent l'un après l'autre, la varicelle. (dans un sens mieux vaut maintenant où les parents sont présents). Bises

    Posté par Durgalola, 27 mars 2020 à 20:47 | | Répondre
    • Nous essayons de passer le temps le plus agréablement possible. on trouve toujours quelque chose à faire. Seuls me manquent mes petits enfants. L'air paraît plus vif. Est ce une impression ?

      Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2020 à 15:11 | | Répondre
  • Pour qu'il y ait un monde nouveau, il faut que l'ancien s'écroule. Le système économique actuel qui est construit de telle sorte que toutes les richesses finissent entre les mains de qq'uns doit s'effondrer et il semble justement à l'agonie présentement. Oh il y aura bien ce qu'on appelle le "dead cat bounce", mais ce sera temporaire. kéa

    Posté par kéa, 27 mars 2020 à 21:05 | | Répondre
    • cela me fait penser à un vase de fleurs. Pour que les fleurs s'épanouissent il faut changer l'eau du vase !! j'attends cette agonie avec impatience. que ceux qui ont le pouvoir et l'argent commencent à serrer les fesses !!
      Deviendrais je révolutionnaire ?

      Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2020 à 15:14 | | Répondre
  • Faisons que le jour d'après soit peuplé d'essentiel, de simplicité et de partage

    Posté par Marie Minoza, 28 mars 2020 à 17:16 | | Répondre
    • Sachons nous remettre en cause et balayons devant notre porte....ça commence par moi avec quelques comportements irresponsables !!
      Quelle occasion de changer !

      Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2020 à 15:16 | | Répondre
  • Beaucoup de personnes s'interrogent. Je le vois déjà avec mes proches qui commencent à entrevoir certaines choses alors que l'on en discutait avant, mais ce n'était pas le moment, ils restaient encore trop attachés à la société, ils faillaient qu'ils fassent leurs expériences et ce coronavirus en a été l'occasion. Je pense donc pour ma part qu'il y aura un avant, et un après, reste maintenant à savoir comment tout ça va se mettre en place… Merci Daniel pour ce texte de Fred Vargas et bon dimanche !

    Posté par Florinette, 29 mars 2020 à 11:53 | | Répondre
    • Je partage totalement ton message. Il y aura un avant et un après. Cette situation dramatique marquera une rupture.....Ah ! si la Terre pouvait devenir un paradis: plus de guerres, plus d'inégalités et une nature luxuriante !!

      Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2020 à 15:22 | | Répondre
  • Je pense que cela va permettre d'évoluer, j'espère d'aller vers l'essentiel.
    Je disais à ma fille, nous consommons juste ce qu'il nous faut en ce moment. Nous n'avons pas besoin d'autre chose que de profiter de l'instant présent et de la nature.
    Bon dimanche Daniel.

    Posté par eki eder, 29 mars 2020 à 12:23 | | Répondre
  • C'est le moment d'abandonner le superflu, de revenir à des vrais valeurs. Prends soin de toi.

    Posté par DANIEL GENTY, 29 mars 2020 à 15:24 | | Répondre
  • Je pense que certaines valeurs sont en train de réapparaître: solidarité entre voisins, entre pays...Faisons confiance à l'humain pour tirer la leçon de ce tragique épisode.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    Posté par mireille du sabl, 29 mars 2020 à 15:25 | | Répondre
    • Je voudrais tant que le monde change. j'aspire à plus d'égalité pour tous!, à moins d'égoïsme !

      Posté par DANIEL GENTY, 31 mars 2020 à 14:57 | | Répondre
Nouveau commentaire