Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

01 février 2020

Un tout petit monde

miroir-mon-beau-miroir1

L’ego est un monde tout petit, cloisonné et balisé par des principes et des jugements. C’est un monde qui se protège et qui rejette tout ce qui n’est pas conforme à ses valeurs et ses références. Il est peuplé de schémas tout faits et répétitifs qui ne souffrent aucune contradiction. C’est le monde des égoïstes, des individualistes, de ceux qui veulent toujours avoir raison et dominer, qui veulent imposer aux autres leur façon d’être et leur comportement.

C’est aussi  un monde qui n’accepte  pas les différences et qui ne reconnait pas l’autre en tant que tel. Il est comme un miroir déformant qui travestit la réalité pour créer une illusion : illusion sur la vie, sur les autres mais aussi sur soi.

L’Univers est ainsi peuplé de petits mondes, sortes de bulles qui s’entrecroisent, se bousculent, s’ignorent ou se percutent mais qui, en aucun cas, se rejoignent ou fusionnent. L’ego est lui-même une illusion, nourrie par le monde des pensées et de nos propres repères.

Surtout ne supprimons pas ce petit monde, nous en avons tant besoin. Mais apprenons simplement à l’ouvrir et à effacer progressivement ce mur  pour laisser entrer en nous, le plus naturellement possible, des perceptions et des ressentis venus d’ailleurs.

Plus l’ego est fort et plus on est fragile.

Daniel( J'ai écrit ce texte en 2013)

Posté par DANIEL GENTY à 08:51 - Bazar spirituel - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Un tout petit monde

  • Ta conclusion est juste:plusl'ego est fort et plus on est fragile

    Posté par gazou, 01 février 2020 à 09:45 | | Répondre
    • C'est ce que je pense et c'est ce que j'ai souvent constaté !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 11:50 | | Répondre
  • La définition de "ego" étant : sujet pensant, je ne vois pas comment il serait possible de renier ce qui fait ce que nous sommes par simple définition physiologie.
    Il y a différentes sortes d'ego : sous dimensionné, sur dimensionné, et objectif.
    L'important, à mon sens, c'est de ne pas avoir un ego qui condamne, soi ou autrui, mais qui parvient à regarder toutes les facettes avec objectivité.
    Bonne journée Daniel

    Posté par Pascale MD, 01 février 2020 à 10:35 | | Répondre
    • Plus l'ego s'efface et plus la conscience s'ouvre........

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:01 | | Répondre
  • Tu le décris bien. Mais en sortir n'est pas si simple ! Il faut je crois réussir à se placer plus haut que lui afin d'être capable de l'observer à l'oeuvre... Pas évident.

    Posté par Aloysia_Martine, 01 février 2020 à 10:48 | | Répondre
    • Voilà qui est important: l'observation !! On cesse un peu d'être acteur !!

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:03 | | Répondre
  • Ta conclusion me fait penser à la fable du chêne et du roseau.
    Bon weekend Daniel. Amicales bises.

    Posté par Marie, 01 février 2020 à 11:43 | | Répondre
    • C'est exactement ça ! L'ego crée des rigidités !! Difficile d'en sortir!

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:04 | | Répondre
  • je souscris entièrement à ton article, aller vers l'autre non pas pour se fondre en lui mais pour s'enrichir de diversité !
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 01 février 2020 à 12:39 | | Répondre
    • Les autres peuvent être parfois des éducateurs ! Bon dimanche Marie -Claude !

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:05 | | Répondre
  • Tout ce qui a eu un début aura une fin. C'est pourquoi la mort est si terrifiante... elle annonce la fin du petit personnage, du petit égo qui se pensait qq'un... quel effroi !

    Posté par kéa, 02 février 2020 à 01:33 | | Répondre
  • Expliquez moi docteur je n'ai pratiquement pas d'ego ce qui me rend très fragile et faible devant l'emprise de l'autre...

    Posté par manouche, 02 février 2020 à 08:55 | | Répondre
    • Au contraire, chère patiente, le fait de ne pas avoir pratiquement d'ego vous prémunit de toute emprise ou agression quelconque.....Vous êtes libre !!

      Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:09 | | Répondre
  • Moi j'ai peur de la mort. Pourtant je travaille sur mon ego. J'essaie de le dégonfler un peu et je sens que cela me fait du bien !

    Posté par DANIEL GENTY, 02 février 2020 à 12:06 | | Répondre
  • ..pas facile de côtoyer ce genre de personne..pour ma part, j'essaie de les éviter le plus possible.
    Bises du jour
    Mireille du sablon

    Posté par mireille du sabl, 02 février 2020 à 15:10 | | Répondre
    • Moi aussi car j'ai du mal à les supporter !

      Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:21 | | Répondre
  • Magnifique article, Daniel ! Et comment fais-tu pour dégonfler ton égo ? ça m'intéresse bcp ! Moi, ce serait plutôt par la réflexion, mais c'est bien mince comme technique !
    Merci et bisous

    Posté par luciole 83, 02 février 2020 à 19:11 | | Répondre
    • Mon ego est toujours bien présent. Heureusement d'ailleurs. Mais je veille à ce qu'il ne soit pas trop envahissant, à ce qu'il ne m'aveugle pas trop.
      En ce sens j'ai réussi à ne plus essayer d'avoir raison à tout prix dans les discussions contradictoires. J'arrive à décrocher assez facilement sans en faire une affaire personnel.
      Un autre axe sur lequel je travaille c'est le lâcher prise face à certains événements. Mais là, c'est une autre paire de manche !!

      Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:27 | | Répondre
  • c'est un texte qui a de la valeur encore aujourd'hui ! et c'est vrai que s'ouvrir est bon, ce matin à la messe bien en retard, nous nous sommes assis près d'une jeune famille avec enfants (migrants venant de Roumanie je pense). Nous avons échangé beaucoup de sourires. Pour les chattes, la première est celle de ma belle mère lançant un regard furieux à Djinnie, notre chienne et la deuxième est celle de ma fille, toute jeunette. Bises

    Posté par Durgalola, 02 février 2020 à 20:36 | | Répondre
    • N'oublions que nous sommes tous frères et sœurs quelque part et que nous sommes tous embarqués sur le même bateau qu'est la vie.....Et en plus nous serons tous égaux devant la mort. Je connais ton engagement envers les plus démunis. Tout le monde devrait être concerné !

      Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:45 | | Répondre
  • Ce que tu nommes ego et que tu définis à grands traits, me semble plutôt s'appeler : l'égocentrisme dont le « moi réel » est absent. Ce sont les comportements acquis socialement ou les principes cérébralisés. C'est-à-dire programmés par d'autres.
    Autrement dit tout ce qui entrave la liberté intérieure et le « véritable ego » qui est la conscience profonde d'être qui l'on est par essence.
    C'est quand même très différent.
    Parce que l'ego est le sujet pensant réflexif. la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Sans lui, à proprement parler, il n'existe pas d'êtres humains mais seulement du vivant non humanisé.
    En ce sens, ça grince un peu quand je lis : « l'ego est lui-même une illusion »…
    Sauf bien sûr si philosophiquement on pense que tout est illusion à la manière de Platon qui adorait que le chat se morde la queue sans cesse…

    Je ne critique pas le contenu de ton billet, mais c'est bon de préciser de "quel ego" tu parles.
    Bien amicalement cher Daniel

    Posté par alainx, 03 février 2020 à 09:57 | | Répondre
    • Je vais enfoncer un peu le clou . Voici ma définition de l'ego:L’ego est à cette image : une édification hermétique de concepts, de valeurs, de références, d’expériences, de souvenirs, délimitant une frontière entre intérieur (sujet/moi) et extérieur (objet/non moi), filtrant l’information en provenance de l’extérieur afin de n’accepter que le seul conforme, et projetant ses propres formes conceptuelles à l’extérieur, de telle sorte que le monde ne soit expérimenté qu’à travers l’image que l’on s’en fait.

      On ne peut imaginer structure plus fermée sur elle-même, cultivant ses propres représentations du réel, et répétant sempiternellement les mêmes types d’expériences enregistrées depuis l’enfance.
      Bien entendu je distingue l'ego de la conscience !

      Ce n'est que mon avis que je ne demande pas de partager......Je n'en ferais un problème d'ego.

      Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:17 | | Répondre
      • Je vois mieux ce dont tu parles. Simplement je ne mettrai pas sous ce mot le concept « ego » qui communément n'a pas la signification que tu indiques.
        Il faudrait plutôt parler d'un doux mélange d'égocentrisme et de quelques pathologies et névrose sous-jacentes aux individus que tu définis ainsi.

        Posté par alainx, 04 février 2020 à 08:31 | | Répondre
        • Le problème, vois- tu, est que beaucoup de personnes fonctionnent comme cela.
          Pourquoi vivons nous dans une société qui ne va pas très bien?

          Posté par DANIEL GENTY, 06 février 2020 à 14:58 | | Répondre
  • Je rejoins Alain, et je crois qu'il s'agit toujours (je me répète) de définir les mots.
    Condamner l'ego est aussi préjudiciable que l'encenser.
    Mais la voie du milieu, tu connais, je ne t'apprends rien...
    •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    Posté par celestine T, 03 février 2020 à 10:35 | | Répondre
    • Je te fais la même réponse qu'à Alain. Voici donc ma définition de l'ego: L’ego est à cette image : une édification hermétique de concepts, de valeurs, de références, d’expériences, de souvenirs, délimitant une frontière entre intérieur (sujet/moi) et extérieur (objet/non moi), filtrant l’information en provenance de l’extérieur afin de n’accepter que le seul conforme, et projetant ses propres formes conceptuelles à l’extérieur, de telle sorte que le monde ne soit expérimenté qu’à travers l’image que l’on s’en fait.

      On ne peut imaginer structure plus fermée sur elle-même, cultivant ses propres représentations du réel, et répétant sempiternellement les mêmes types d’expériences enregistrées depuis l’enfance.
      Bien entendu je distingue l'ego de la conscience !

      Ce n'est que mon avis que je ne demande pas de partager......Je n'en ferais pas un problème d'ego.

      Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:20 | | Répondre
  • Bonjour ,
    je préfère Lego à l'ego, le mien étant parfois, je le confesse, surdimensionné !!!
    Plus sérieusement, je vais réfléchir à partir de votre texte sur ce que représente l'ego pour moi et pour les autres . Merci.

    Posté par Annick SB, 03 février 2020 à 14:43 | | Répondre
  • Réfléchissez bien et dites moi ce que vous en pensez !!

    Posté par DANIEL GENTY, 03 février 2020 à 16:20 | | Répondre
Nouveau commentaire