Conciergerie

La Conciergerie

Cela faisait bien deux mois que je n’avais pu me rendre à Paris. La grève a longtemps paralysé la région parisienne. Peu de transports et beaucoup d’embouteillages ! Quelle galère pour les travailleurs de tout bord !

Paris me manquait……Alors quand je suis allé au spectacle, samedi soir, j’ai pu effacer cette frustration.

Arriver dans le ventre de Paris, au pied de la butte Montmartre, flâner un peu sur les grands boulevards en humant l’atmosphère si particulière de la capitale. Passer devant les terrasses de café noires de monde. A croire que les gens n’aiment pas rester chez eux !!. Passer devant le célèbre restaurant »Bouillon Chartier » avec sa grande salle , style art déco, mais à la restauration très simple. On mange mal au bouillon Chartier mais il y a toujours la queue.  Aller aux Folies Bergères voir le spectacle proposé par Alex Lutz ( Un très bon spectacle , original).

Quitter le théâtre à 23 h et retrouver un Paris toujours aussi bouillonnant. Paris lumières, Paris néons qui ne dort pas encore. Longer la Seine et voir la conciergerie avec ses deux grandes tours au garde à vous.  S’arrêter quelques instants pour admirer ce beau spectacle et se dire que Paris est vraiment une ville magnifique, un vrai puzzle intellectuel et social aux quartiers si différents les uns des autres. Jeter un œil à droite, à gauche et voir sur les trottoirs des corps assis ou allongés sous les portes cochères ou sur les bouches de métro. SDF anonymes à la recherche d’un peu de chaleur.

Remonter la rue Saint Jacques et passer devant la Sorbonne là où j’ai fait mes études. Moins de monde, seuls les réverbères sont encore là. Prendre le périphérique et retrouver le calme de la banlieue. Les lumières se sont éteintes et Paris est derrière moi………

Daniel