Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

11 mai 2019

Vive les échecs !

 

echec

Pas besoin de gourous, de maîtres spirituels, de coach( c’est à la mode !) pour se prendre en main, pour s’améliorer, pour se perfectionner. Il est vrai que notre société actuelle a tendance à valoriser la performance et la réussite. Mais tout cela peut créer une sorte de pression psychologique dans laquelle l’individu ressent comme une obligation de réussite, de réalisation de soi ou même une obligation au bonheur. Certains placent même la barre assez haute, tendus dans une quête exigeante et qui finalement ne peut créer au mieux que de l’insatisfaction ou au pire plonger dans un état dépressif

Surtout pas d’échec. Tout s’effondre, je culpabilise, je suis un bon à rien. Que vont dire les autres ?

Pourtant si l’on y regarde de plus près, l’échec n’est pas en soi un drame, une catastrophe épouvantable. L’échec comporte mène, si j’ose dire, plein de vertus et peut même constituer, sur le long terme, un élément positif à notre évolution.

J’ai personnellement connu plusieurs échecs dans ma vie et j’ai le sentiment que, même s’ils ont pu me meurtrir, ils m’ont également souvent apporté un plus. Le dernier notamment m’a remis les pieds sur terre en m’imposant une bonne dose d’humilité. J’ai constaté aussi que, si je regarde ces échecs avec lucidité, ils sont une source d’éveil et de prise de conscience. Plutôt que de se sentir coupables, prenons-les comme des leçons de vie, des occasions de progresser.

Personnellement ils m’ont beaucoup aidé à réfléchir sur mes comportements et surtout sur le sens à donner à ma vie.

Bien sûr qu’il est plus agréable d’éviter les échecs mais mes propos ci-dessus avaient pour objectif de dédramatiser des situations qui peuvent finalement se révéler positives.

Peut être même un échec est-il plus efficace qu’un maître spirituel pour avancer !!

 

"Les erreurs sont la porte des découvertes"

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [32] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Vive les échecs !

    Positiver, positiver....

    Posté par manouche, 11 mai 2019 à 10:25 | | Répondre
  • Le philosophe Charles Pépin a consacré tout un livre aux "valeurs" de l'échec: je l'ai feuilleté et je le trouve très intéressant! A recommander donc!

    Posté par Coumarine, 11 mai 2019 à 11:01 | | Répondre
    • Merci pour l'info......Pépin va bien avec échec !!

      Posté par DANIEL GENTY, 11 mai 2019 à 17:45 | | Répondre
      • il a aussi écrit un livre sur le bonheur!!

        Posté par Coumarine, 11 mai 2019 à 18:07 | | Répondre
        • Donc un auteur intéressant. Je n'en avais jamais entendu parler !

          Posté par DANIEL GENTY, 11 mai 2019 à 18:39 | | Répondre
  • Entièrement d'accord, les échecs nous font parfois plus avancer que les réussites et nous permettent de rester modestes...Ceux qui s'imaginent ne jamais se tromper sont dans l'illusion la plus totale et manquent de lucidité

    Posté par gazou, 11 mai 2019 à 14:02 | | Répondre
    • Oui, les échecs font grandir à condition d'en tirer les leçons!

      Posté par DANIEL GENTY, 11 mai 2019 à 17:45 | | Répondre
  • Je hais les échecs !
    Oui, Daniel, tu as raison sur toute la ligne. Tant que nous tâtonnons, tant que nous évoluons vers plus de conscience, les échecs sont incontournables. Et il vaut mieux les prendre avec philosophie et humilité ! Car on peut aussi les nier, les cacher, les faire assumer à d'autres...
    Mais pour moi, les échecs sont des fautes de goût. Ils choquent le sens esthétique car ils sont le grain de sable dans l'engrenage, le pou sur la tête, la tache sur la feuille blanche...
    Je hais les échecs car ils me rappellent à chaque fois comme je suis loin de la perfection. Dommage, j'adore la perfection. Qui ne l'aime pas ?
    Oh, l'âge m'a fait dépasser le besoin de gloire personnelle, la fierté, les flatteries alléchantes ou rassurantes. Non, ce n'est pas l'ego qui me fait aimer la perfection, c'est une espèce de transcendance, peut-être une nostalgie du paradis perdu, d'un lointain passé, d'un état d'être idéal où tout coule de source, où tout est volupté, aisance, amour, joie, douceur, paix et sensation d'absolu.
    En attendant, c'est vrai, les échecs sont parfois des épreuves brutales nécessaires à notre éveil. Ils cassent des rigidités inconscientes pour nous assouplir et nous transformer en profondeur. Mais quels coups de massue !
    Ainsi va la vie tant que nous en sommes encore à l'enfance de notre humanité.
    Cela dit, les réussites m'ont fait avancer aussi. Elles m'ont redonné espoir et confiance en moi. Elles ont renforcé ma foi en Dieu. Les réussites sont toujours pour moi des miracles, des messages divins qui me font éprouver une immense gratitude.
    On progresse d'échec en échec jusqu'au jour où notre intuition de plus en plus aiguisée saura nous les faire éviter. Oui, car le but de nos vie est bien de nous rapprocher de notre âme et de l'écouter plus que toute autre considération extérieure...
    Sur ce point, je suis donc une incurable optimiste : j'affirme que les échecs ne sont pas une fatalité. Un jour viendra où ils ne seront plus nécessaires !

    Posté par Marie-Christine, 11 mai 2019 à 15:00 | | Répondre
    • J'aime bien ton texte. Il complète parfaitement ce que j'ai écrit. Tu as raison de souligner l'importance de la réussite.....ça aide toujours !

      Posté par DANIEL GENTY, 11 mai 2019 à 17:48 | | Répondre
  • donner le meilleur de soi en toutes circonstances, rater parfois réussir de temps en temps ... apprendre à grandir, c'est parfois tomber pour mieux se relever ... ce qui est à exclure c'est pour moi tout esprit de compétition ... là où il y a "un gagnant" il y a forcément "un perdant" !
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 11 mai 2019 à 17:39 | | Répondre
    • C'est certainement à travers les échecs que l'on apprend le plus. Tout est bon pour apprendre et évoluer !!

      Posté par DANIEL GENTY, 12 mai 2019 à 10:45 | | Répondre
  • Chacun avance à son rythme, avec ce qui lui a été donné à la naissance. je suis en toutes choses contre l'esprit de compétition. Voilà bien un monde qui m'indiffère. Chacun est ce qu'il est et fait ce qu'il peut là où il est avec les moyens qu'il a à sa disposition au moment présent. Je ne connais pas ton histoire. Je ne sais pas ce que tu mets dans le mot "échec" mais de là à faire l'apologie de l'échec, j'ai un peu de mal avec ce concept. Avoir échoué peut simplement nous faire comprendre que la voie suivie n'était pas la nôtre. A chacun son chemin.

    Posté par Marie, 11 mai 2019 à 21:28 | | Répondre
    • Bien sûr qu'un échec n'est jamais agréable mais je voulais simplement dire qu'un échec peut parfois nous ouvrir les yeux. C'est simplement une expérience qui peut à terme être profitable. Bonne fin de journée !

      Posté par DANIEL GENTY, 12 mai 2019 à 16:47 | | Répondre
  • je suis en plein "dedans", j'ai toujours la sensation d'être en échec et je pense que ça vient d'une pression forte que je mets sur la définition de "réussir"....c'est très curieux car je ne vois même pas ce que je mets exactement sur "réussir" sauf une pression monumentale

    Posté par sylvie, 12 mai 2019 à 11:40 | | Répondre
    • Je me permets de te donner le conseil suivant: Plutôt que de penser réussite ou échec , pense expérience de vie !!

      Posté par DANIEL GENTY, 12 mai 2019 à 16:49 | | Répondre
      • J'apprécie beaucoup ce commentaire. En effet "réussite" et "échec" sont le résultat de comparaisons et de jugements par rapport à soi ou aux autres; ils n'ont qu'une valeur relative. Alors que si ce que l'on prend pour une réussite ou un échec est examiné uniquement dans le fait, l'expérience peut alors être constructive. Mais l'émotion est quand même présente, et doit être acceptée sans en rajouter !

        Posté par Francine, 13 mai 2019 à 10:35 | | Répondre
        • Je trouve que tu complètes bien ce que j'ai exprimé. Ne pas juger, ne pas se comparer aux autres.......Chacun est différent et les différences sont des richesses.
          Enfin la réussite , c'est pas mal non plus !!

          Posté par DANIEL GENTY, 15 mai 2019 à 09:29 | | Répondre
      • merci Daniel

        Posté par sylvie, 13 mai 2019 à 22:15 | | Répondre
  • Pas facile d’accepter l’échec… Pourtant, il n’y a toujours que du bon à en tirer, mais, sur le moment, c’est plutôt le désespoir et l’incompréhension que l’on ressent, c’est bien plus tard que l’on en comprend tout le sens… Beau dimanche Daniel !

    Posté par Florinette, 12 mai 2019 à 12:42 | | Répondre
    • Oui c'est un acte bienfaiteur mais à retardement !! Bonne soirée !

      Posté par DANIEL GENTY, 12 mai 2019 à 16:50 | | Répondre
  • L'échec, rude école car pendant que l'on mord la poussière, on ne comprend pas ce qui se passe... C'est une école de foi. On est obligé de marcher dans le noir, sans savoir où l'on va, et c'est ce souterrain travail que se fait en nous, à notre insu : l'apprentissage de l'abandon de soi.... Comme disait Jésus le soir au Mont des Oliviers : "non comme JE veux, mais comme TU veux..."

    Posté par Aloysia_Martine, 12 mai 2019 à 16:02 | | Répondre
  • Le lâcher prise en quelque sorte car on avance bien souvent dans le brouillard !

    Posté par DANIEL GENTY, 12 mai 2019 à 16:51 | | Répondre
  • je pense que c'est juste. C'est important comme tu le dis de tirer les leçons et de rebondir.
    Bon dimanche Daniel et merci pour ces partages pertinents.

    Posté par eki eder, 12 mai 2019 à 17:06 | | Répondre
    • Bonne semaine à toi avec de belles photos !!

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2019 à 17:31 | | Répondre
  • Echec et mat! je suis toujours effarée de voir le nombre de bouquins tous plus farfelus dans le rayon "développement personnel" à la librairie du coin. Comme s'il fallait tout expliquer à l'être humain. Comment gérer son couple, ses enfants, sa vie professionnelle, ses échecs, ses maladies et tout le reste. Il faut tout lui expliquer alors qu'il a en lui toutes les clés. Bises alpines.

    Posté par Dédé, 12 mai 2019 à 17:59 | | Répondre
    • Bien d'accord avec toi. C'est fou le nombre de bouquins concernant le développement personnel !! Peut être sommes nous dans une société d'assistanat !!

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mai 2019 à 17:33 | | Répondre
  • Bonjour Daniel, je ne suis pas tout à fait d'accord, ce n'est pas forcément évident pour tout le monde de "se prendre en main", surtout lorsqu'on est seul(e) c'est bien, plus difficile. Et puis cela dépend des échecs que tu évoques, certes ce sont les épreuves qui permettent d'avancer, de grandir, de progresser, mais un soutien ça fait du bien.
    Bonne journée à toi

    Posté par Ambre Neige, 13 mai 2019 à 12:10 | | Répondre
    • Oui bien sûr, se faire aider est important. Mais éviter quand même de s'en remettre totalement aux autres !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 mai 2019 à 09:31 | | Répondre
  • J'ai enfin eu le plaisir de venir te rendre visite . J'ai apprécié ton propos en lisant ton texte. Je vais mieux, mais je dois encore être patient pour retrouver ma forme ! Passe une bonne semaine . Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 13 mai 2019 à 15:34 | | Répondre
  • Coucou Daniel

    Je pense comme Marie Christine, mais aussi comme Aloysia Martine...
    Les échecs ne sont pas tjrs source de progression... quelques fois ils abattent tellement l'individu qu'il ne peut s'en remettre : ex avec mon père, pourtant très courageux, revenu mourant de la guerre et qui a réussi à se remonter... mais que les épreuves de la vie ont usé jusqu'à sa mort très précoce....
    Les réussites font tellement du bien... mais j'ai parfois l'impression que les français acceptent mal les réussites.... en tout genres... A chaque fois qu'une personne essaie de pouvoir enfin prendre des "responsabilités" associatives ou autres d'ailleurs, en toute simplicité..... elle trouve avec stupéfaction nombre de peaux de bananes sur sa route.... sans les avoir chercher... sans comprendre pourquoi ? L'humanité n'est pas tendre ! Il faudrait se revêtir d'une cuirasse blindée... mais s'endurcir n'est pas le top non plus !!!
    Bref, les échecs souvent rendent les personnes misanthropes ou tellement découragées qu'elles abandonnent tout espoir d'une vie meilleur... J'en ai connu tellement sur ma route.... et continue d'en voir...
    Merci Daniel et bonne route

    Posté par luciole 83, 13 mai 2019 à 15:57 | | Répondre
  • Oui il y a des échecs très traumatisants dont on a du mal à se remettre. Mais dans l'ensemble si on arrive à tirer les leçons de ses échecs , cela peut être bénéfique.
    De toute façon la vie est souvent difficile: lutte, pouvoir, argent, comparaison, esprit de compétition......Et j'en passe !!
    Il faut éviter les aigreurs, les regrets, le pessimisme !

    Posté par DANIEL GENTY, 15 mai 2019 à 09:34 | | Répondre
Nouveau commentaire