Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

27 avril 2019

Quand les trains passent.....

 

La nuit, à moitié endormi au fond de mon lit, quand le vent vient de l’ouest, j’entends les trains qui traversent à toute vitesse la gare proche de chez moi. Ils s’enfoncent dans l’obscurité emmenant les voyageurs vers leur destin. Ou vont-ils ? En vacances, chez des amis, à un enterrement ou un mariage ou bien tout simplement travailler ? Chacun suit sa route dans ses trains en partance vers l’inconnu.

A chaque fois qu’un train déchire ainsi la nuit, me reviennent des souvenirs d’enfance lorsque je partais en vacances avec ma mère. Nous n’avions pas de voiture et prenions le train à la gare d’Austerlitz pour aller au fin fond du Limousin, dans un petit village où vivait mon arrière grand-mère, une femme pieuse et austère qui habitait une grande maison. Nous prenions le train qui nous emmenait à Limoges et là nous attendait un vieux tortillard à vapeur qui nous transportait à destination.

C’est dans ce train que, pour moi, l’aventure commençait. La machine à vapeur crachotait de gros nuages de fumée et nous montions dans des vieux wagons en bois tout vert comme on en voit dans les films qui relatent la guerre de quarante. Juste avant l’arrivée le train franchissait un pont qui enjambait la rivière « Le Taurion », un pont qui me paraissait gigantesque et me procurait de grandes frayeurs.

Nous arrivions en fin à bon port et mon arrière-grand-mère, habillée tout de noir, nous attendait avec une brouette pour porter nos deux lourdes valises.

C’était toute une époque. «  On prenait le temps », toute une journée, en partant tôt le matin. Maintenant tout va plus vite : Paris Limoges : 3 heures d’autoroute. Le temps s’accélère car les moyens de communication, en tout genre, se sont développés.

Voilà à quoi je pense de temps en temps, blotti au fond de mon lit.

Daniel

train

J'ai retrouvé sur Google la ligne de chemin de fer que j'empruntais quand j'étais petit. Elle est devenue un circuit touristique en train à vapeur, très prisée dans la Haute Vienne.

Posté par DANIEL GENTY à 07:10 - Expériences de vie - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Quand les trains passent.....

  • Les moyens de transport sont plus rapides ...sauf que les petites lignes ont disparu, ton tortillard existe t-il encore ?

    Posté par manouche, 27 avril 2019 à 08:43 | | Répondre
    • Oui je crois mais il est devenu un train touristique. La région est fort belle.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:44 | | Répondre
  • C'est drôle, juste en te lisant, j'entends le sifflet à vapeur de la vieille locomotive traversant la nuit et le tchou-tchou rassurant et servant de berceuse, tandis que j'hume l'odeur des banquettes et/ou compartiments poussiéreux mêlée à celle de fumée et de vapeur. Si tu veux réentendre le sifflet à vapeur, tu peux aller sur ce lien : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Sifflet_de_train
    Où vont ces voyageurs ? On peut se poser la même question le matin ou le soir quand on prend les transports en commun pour se rendre à son travail et en revenir, ou même simplement dans la rue. Regarder les gens passer, imaginer une histoire, leur histoire...
    Bon samedi Daniel.
    Merci pour ce bel article et la photo du train à vapeur sur le pont. Elle me rappelle une photo que ma fille avait faite dans un pays d'Asie, alors en voyage avec son papa.

    Posté par Marie K., 27 avril 2019 à 09:43 | | Répondre
    • C'était une autre époque. Tout allait moins vite. Je regrette un peu les machines à vapeur. Tout cela avait un certain charme.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:47 | | Répondre
  • PS: toi qui aimes les locomotives à vapeur, et aussi la peinture de Sisley, va voir la collection Courtauld au jardin des plantes, fondation Vuitton, tu y verras une des versions de la gare St Lazare de Claude Monet et une toile de Pissarro peinte en Angleterre où un train à vapeur traverse un genre de village. Monet avait peint pratiquement la même (expo terminée des impressionnistes à Londres).

    Posté par Marie K., 27 avril 2019 à 09:52 | | Répondre
    • Ah oui j'adore les tableaux de Monet sur la gare Saint Lazare. L'atmosphère y est particulière.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:49 | | Répondre
  • J'aime beaucoup tes souvenirs ! Comme à d'autres sans doute, ils m'en rappellent... Pour ce qui est du Limousin, c'est mon père qui est allé, adolescent au début de la guerre, passer plusieurs mois d'été près de Saint-Sulpice Laurière, dans la ferme de sa tante - que nous sommes allés visiter plus tard ; et pour ce qui est du train à vapeur, nous en avions pris dans les années 50 à partir de la gare du Nord pour rendre visite à une autre vieille tante près de Lille... J'étais éblouie par la fumée.

    Posté par Aloysia_Martine, 27 avril 2019 à 10:07 | | Répondre
    • Quand je prenais le train pour aller à Limoges, on passait devant la gare de Saint Sulpice Laurière ! Encore un souvenir !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:51 | | Répondre
  • Coucou. J'aime aussi beaucoup les voyages en train, même s'ils vont plus vite, ils nous permettent de rêvasser et d'être plus présents au monde. Bises alpines et belle fin de semaine.

    Posté par Dédé, 27 avril 2019 à 11:25 | | Répondre
    • Moi aussi j'aime mais je n'ai plus l'occasion de le faire. Pourtant se laisser emporter est très agréable !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:54 | | Répondre
  • à te lire, j'imagine le tout premier regard des hommes ayant connu l'apparition des voies ferrées, la peur qu'en eux cette nouveauté avait fait naître, la vitesse de ces machines à vapeur les faisait frémir d'horreur, les vaches ne donneraient plus de lait, les poules ne pondraient plus ... comme quoi il est bon de toujours relativiser surtout notre peur en l'avenir ... je fais confiance aux inventions des hommes, et je refuse tout retour dans le passé ...même si parfois tout comme chez toi, la nostalgie me gagne ...
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 27 avril 2019 à 14:34 | | Répondre
    • Le progrès peut être synonyme de grandes peurs. Lorsque la grosse machine à vapeur arrivait en gare, j'avais un peu peur !!

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 17:55 | | Répondre
  • Il est toujours bon de se rappeler ses souvenirs d'enfance, cela n'empêche pas de vivre le présent

    Posté par gazou, 27 avril 2019 à 18:05 | | Répondre
    • Ils me reviennent de temps en temps et me permettent de mesurer le temps qui passe.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:03 | | Répondre
  • Tu as l'art de raconter des souvenirs qui concernent nos générations.
    Parfois une de mes tantes qui habitait à la campagne, venait me chercher à la grande ville pour aller passer quelques jours chez elle. On voyageait en train à vapeur dans un wagon de troisième classe ! Lorsque le train entrait en gare ma tante me faisait reculer pour « ne pas recevoir des escarbilles dans l'œil ». De toute façon, j'aurais reculé à l'arrivée du monstre ! Avec ses jets de vapeur et ses coups de sifflet qu'on aurait dit un gendarme !
    Voilà des souvenirs bien précis. En même temps j'étais fier de voyager en train. Je devais avoir six ou sept ans !

    Posté par alainx, 27 avril 2019 à 18:33 | | Répondre
  • Les jolis souvenirs qui nous ont à l'époque fait vivre dans la peau d'un ou une aventurière... Jolis souvenirs qui me disent que la durée n'avait aucune importance, nous étions heureux du voyage, de la monture, des rencontres... C'est différent maintenant, mais on trouve aussi dans le présent mille et un détails qui nous mettent en joie. La nuit, on peut dormir profondément, on peut rêver aussi, c'est bien. Bises et doux dimanche Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 28 avril 2019 à 09:06 | | Répondre
    • C'est la vie qui passe. Que de chemin parcouru, que d'aventures depuis cette enfance si lointaine !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:05 | | Répondre
  • Je garde de très beaux souvenirs de ces voyages en train dont certains traversaient de splendides paysages qui nous donnaient l'impression d'une lointaine destination ! Merci pour ce beau souvenir Daniel et bon dimanche !

    Posté par Florinette, 28 avril 2019 à 09:45 | | Répondre
    • On partait ailleurs et on était heureux. J'adorais regarder défiler les paysages et mettre mon nez à la fenêtre !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:07 | | Répondre
  • Et à l'époque il n'y avait pas la méfiance et l'individualisme actuel : le trajet étant loin nous emportions un pique-nique dans un panier et partagions avec les autres personnes du compartiment, entrée en matière à d'amples discussions amicales qui remplaçaient de bien loin les échanges des réseaux sociaux. A la fin du trajet nous avions l'impression de nous connaître depuis bien longtemps.

    Posté par Francine, 28 avril 2019 à 14:14 | | Répondre
    • On avait le temps et on était dans des compartiments. C'était plus convivial !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:08 | | Répondre
  • Avec mes parents je voyageais en troisième classe, mais avec mes grands-parents en première classe du fait du niveau d'emploi de mon pépé à la SNCF. Eh bien ce que j'explique dans le message ci-dessus était le même phénomène dans les deux cas, seule la douceur de la banquette était différente (toute petite je disais "le train de velours").

    Posté par Francine, 28 avril 2019 à 14:18 | | Répondre
    • Toute une époque ! J'ai beaucoup aimé prendre le train. Maintenant je n'en ai plus l'occasion: voiture + autoroute et hop !!

      Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:11 | | Répondre
  • Nostalgie de ce temps où l'on prenait le temps de savourer l'instant...

    Posté par Marie Minoza, 28 avril 2019 à 16:35 | | Répondre
  • Tout allait moins vite et c'était pas mal non plus !

    Posté par DANIEL GENTY, 28 avril 2019 à 18:13 | | Répondre
  • C'était un autre monde où nous avons été heureux aussi. Peut être pourrais tu noter tes souvenirs pour tes petits enfants. bises

    Posté par Durgalola, 28 avril 2019 à 20:12 | | Répondre
  • Je leur en parle de temps en temps. C'est un monde étrange pour eux !!

    Posté par DANIEL GENTY, 29 avril 2019 à 14:21 | | Répondre
  • Coucou Daniel
    J'ai un souvenir très lointain de train à vapeur dont mes parents avaient une peur bleue... les voyages en train ont toujours été folkloriques avec eux... Ils nous tenaient serrées loin du bord, ma soeur et moi... afin de ne pas recevoir les escarbilles qui s'échappaient en volutes noires de la loco... Résultat : ces voyages étaient un vrai cauchemar pour nous, les petits... voire avec les trains dit "modernes" ensuite pour nous rendre "en cures" tant nos parents étaient nerveux...
    J'ai gardé cette profonde angoisse des trains ...
    Merci Daniel et bisous

    Posté par luciole 83, 29 avril 2019 à 17:02 | | Répondre
    • Je me penchais à la portière et je prenais des escarbilles plein les yeux !!

      Posté par DANIEL GENTY, 29 avril 2019 à 17:52 | | Répondre
  • Depuis mes vingt ans je caresse un doux (mais hélas trop onéreux rêve) .....prendre l'Orient Express. Promis, si ce rêve se réalise pour transporter ma propre personne et non mon cercueil.....je reviendrai ici même alimenter ta chronique. .

    Posté par chinou, 29 avril 2019 à 17:54 | | Répondre
  • Moi aussi je rêve de le prendre. Quel voyage !!. Je te souhaite de réaliser ce beau rêve !!

    Posté par DANIEL GENTY, 01 mai 2019 à 18:05 | | Répondre
  • Bonjour Daniel ! je ne venais pas sur votre blog parce que je suis hermétique à tout ce qui concerne la religion, la méditation, la spiritualité, etc. Je voyais passer vos commentaires, forts pertinents, dans les autres blogs. Votre article sur la machine à vapeur m'intéresse au plus haut point. Quatre fois j'ai fait monter les gens costumés 19ème siècle-Jules Verne sur la plus ancienne locomotive vapeur de France encore en activité, une SCHNEIDER 030 T à Saujon (17), le Train des Mouettes ; qui transportait autrefois des huîtres à travers les marais. Je fais tout moi-même : costumes victoriens, chapeaux (j'en ai fait 45 environ ; j'en fait encore) et les photos en sepia nous replongent en 1891 pour ces voyages d'un autre temps. Je dessine aussi les locos, et je remettrai prochainement dans mon blog des articles sur le ferroviaire, une de mes passions, avec moultes photos de détails sur le rail, les boulons, les gares désaffectées, etc. de mon département. Bravo pour votre état d'esprit et votre philosophie de vie ; finalement, on doit avoir la même. Très cordialement. Eliane Roi.

    Posté par eliane roi, 02 mai 2019 à 09:18 | | Répondre
  • C'est bien d'avoir une telle passion et de faire ainsi plein de choses. Oui on doit avoir un intérêt commun: les autres !!
    J'aime les trains et surtout les tramways. Dommage que l'on ferme les petites lignes !!
    Merci pour votre message.

    Posté par DANIEL GENTY, 03 mai 2019 à 12:24 | | Répondre
  • Merci pour votre réponse, Daniel ; si vous aimez les tramways, je pourrai un jour vous envoyer un dessin de tramway, j'adore les dessiner. Surtout les anciens. Un jour peut-être........................
    Très cordialement.

    Posté par eliane roi, 03 mai 2019 à 13:34 | | Répondre
Nouveau commentaire