Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

08 décembre 2018

De l’ego à la conscience

EGO

 

De l’égo à la conscience, il y a un grand pas que nous devrions tous franchir. C’est la seule et unique façon d’appréhender la réalité de la vie.

L’égo nous place toujours dans une appréhension subjective de la vie. Il aime ou il n’aime pas. Il juge, condamne parfois, compare, interprète les événements. C’est un magicien de la vie qui transforme les informations qui lui parviennent, qui juge la moindre situation et qui rétrécit la vision de l’existence. L’égo est émotionnel et réactif.

Le risque qu’il gonfle et devienne surdimensionné existe et beaucoup se sont faits piégés. Ils ne comprennent pas qu’ils vivent dans une illusion et qu’ils sont devenus la marionnette de leur ego.

Alors franchissons le pas et dirigeons-nous vers un nouvel espace de compréhension, plus vaste, plus juste, là où le jugement est remplacé par la compréhension. Cet espace nouveau s’appelle la conscience. Rien à voir avec l’ego. Nous ne sommes plus au cœur de la pièce de théâtre mais au balcon. On a changé de plan…….

La conscience est riche d’une vision nouvelle : compréhension, acceptation, écoute, relativité, fluidité. Une autre vibration se met tout doucement en place au cœur de l’être……..

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur De l’ego à la conscience

    Merci Daniel. Très édifiant.

    Posté par Marie K., 08 décembre 2018 à 07:32 | | Répondre
  • comme toujours, je te dirai que nous avons besoin des deux, un peu d'égo, mais pas de trop, beaucoup d'empathie, pour freiner notre égo, et puis vivre ensemble dans le souci de tous en se respectant soi ... telle est ma ligne de conduite ...
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 08 décembre 2018 à 08:07 | | Répondre
    • Nous avons besoin de notre ego. Il suffit d'apprendre à mieux le gérer pour rester lucide.

      Posté par DANIEL GENTY, 08 décembre 2018 à 17:11 | | Répondre
  • L' ami des bons conseils...

    Posté par manouche, 08 décembre 2018 à 09:01 | | Répondre
  • A méditer et à essayer d'appliquer...

    Posté par Marie Minoza, 08 décembre 2018 à 09:34 | | Répondre
  • Un pas, puis un autre vers la découverte et l'intégration de ces belles qualités et notre égo n'aura plus besoin d'enfler ! Bon WE à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 08 décembre 2018 à 10:55 | | Répondre
    • Surtout comprendre, écouter.......Cela vaut par les temps qui courent !!

      Posté par DANIEL GENTY, 08 décembre 2018 à 17:15 | | Répondre
  • Simple et clair, merci, bon WE

    Posté par Mana, 08 décembre 2018 à 13:37 | | Répondre
  • Un petit peu d'ego quand même mais en toute bonne conscience. Bises alpines enneigées.

    Posté par Dédé, 08 décembre 2018 à 15:03 | | Répondre
  • Vraiment beau ce que tu dis Daniel.

    Posté par kéa, 08 décembre 2018 à 16:12 | | Répondre
  • C'est du moins ce que je ressens !
    A propos de ta vidéo, c'est tout le problème des médias qui recherchent toujours le sensationnel. Mieux vaut montrer des casseurs que des pacifistes : !!

    Posté par DANIEL GENTY, 08 décembre 2018 à 17:19 | | Répondre
  • Cette vidéo ferait sensation aussi, ce serait une bombe même, mais à leur désavantage, alors on ne la verra pas. Nous ne verrons que ce qui peut discréditer le mouvement, mais celle-là discrédite grandement le pouvoir en place.
    https://mail.google.com/mail/u/0/?tab=wm#sent?projector=1

    Posté par kéa, 08 décembre 2018 à 17:36 | | Répondre
  • Oui, changeons de plan et trouvons un espace où le jugement est remplacé par la compréhension

    Posté par gazou, 08 décembre 2018 à 19:05 | | Répondre
  • Moi je vois de grands rassemblements de millions de personnes entièrement concentrées sur la Paix et partageant l'expérience de la Paix qu'ils ressentent en eux-mêmes. Pourquoi pas ? Ça changerait la face du monde.

    Posté par kéa, 08 décembre 2018 à 19:10 | | Répondre
  • Kéa, d'après ce que je lis sur des sites étrangers (anglais et autres), il y a des personnes qui songent à venir en France pour participer au mouvement... Ils cherchent aussi à se procurer des gilets jaunes dans leur pays.

    Posté par Marie-Christine, 09 décembre 2018 à 01:12 | | Répondre
  • Tout à fait, ne nous laissons pas envahir par nos émotions, essayons de les canaliser avant de réagir afin de donner la parole à cette autre partie de nous bien plus tolérante et juste. Bon dimanche Daniel !

    Posté par Florinette, 09 décembre 2018 à 11:13 | | Répondre
    • Un peu de recul pour tout le monde ferait du bien. Manifester, oui ......Mais pacifiquement sans détruire l'outil de travail de certains. Au gouvernement de bien comprendre ce qui se passe.

      Posté par DANIEL GENTY, 11 décembre 2018 à 09:30 | | Répondre
  • je suis d'accord avec ton texte malgré que ce n'est pas toujours facile à appliquer au quotidien
    Bonne soirée Daniel

    Posté par eki eder, 10 décembre 2018 à 18:15 | | Répondre
    • Par petites touches, par des prise de conscience , on peut essayer de progresser. Bonne semaine !

      Posté par DANIEL GENTY, 11 décembre 2018 à 09:32 | | Répondre
  • Oui, Daniel, l'urgence est de dépasser l'ego...qui juge et voit son intérêt personnel... pour passer sur un plan supérieur (que moi, j'appelle le Soi).

    Mais, en même temps (comme dirait Macron ), il faut bien comprendre que la démarche ainsi conseillée, cette démarche spirituelle, donc, n'est pas dénuée de pièges.

    Un des pièges est par exemple, de nier tout sentiment négatif.
    A vouloir absolument rester dans "la compréhension,l'acceptation, l'écoute, la relativité, la fluidité...", on nie les sentiments négatifs (ras-le-bol, sentiment d'injustice, colère).
    A les nier trop longtemps, on met un couvercle sur la cocotte-minute intérieure et on se condamne, à terme , à une explosion d'envergure, beaucoup plus violente que si l'on avait exprimé et traité ces sentiments au moment où ils étaient apparus.
    Le négatif doit aussi trouver sa place dans nos vies, une place équilibrée ...

    Je crois que la "gentillesse" a ses limites et que face à des exploiteurs ou des manipulateurs, elle n'est pas la meilleure solution.
    A côté de ces qualités "féminines", Il faut retrouver des qualités "masculines" : la fermeté, la détermination, l'affirmation de soi (pour ne pas se laisser marcher sur les pieds).

    Marie-Christine dirait qu'il faut à la fois du féminin sacré ET du masculin sacré.

    Posté par La Licorne, 10 décembre 2018 à 19:27 | | Répondre
    • Mettre son doigt sur la soupape de la cocotte-minute n'est vraiment pas une bonne idée ! La reconnaissance du négatif est indispensable, plus on essaie de l'ignorer plus on aura à s'en mordre les doigts plus tard, comme cela se produit présentement.

      Posté par kéa, 11 décembre 2018 à 03:28 | | Répondre
    • Je pense que la compréhension n'est pas forcément de la gentillesse, du renoncement. Elle n'empêche nullement la détermination et la fermeté. Elle présente même un avantage: la lucidité.
      On va finir par croire que je suis anti gilets jaunes, mais ce n'est pas le cas. J'adhère à certaines de leur revendications qui me paraissent totalement justifiées( je n'aime pas l'injustice sociale).
      Ce que je condamne à nouveau, et avec force, c'est la violence qui mène souvent à la dictature et la terreur. Comment peut-on au nom de revendications sociales, détruire en quelques minutes l'outil de travail de certains !

      Posté par DANIEL GENTY, 11 décembre 2018 à 09:41 | | Répondre
      • Sur ce point, tu as entièrement raison, Daniel...
        Mais pourquoi ne s'indigne-t-on pas, avec autant de virulence, de la violence des élites envers le peuple (violence des lois injustes, violence policière, violence financière, violence institutionnelle) ? Pourquoi cette dernière paraît-elle "normale" ? Parce qu'elle est "moins visible", parce qu'elle est "légale", parce qu'on ne la comprend pas... ou parce qu'on s'y est, malheureusement, habitués ?

        Posté par La Licorne, 11 décembre 2018 à 21:02 | | Répondre
        • Ne t'inquiète pas , tout cela commence à changer grâce en partie aux réseaux sociaux qui, hélas présentent deux visages: la possibilité de s'unir mais aussi les mensonges et l'intolérance

          Posté par DANIEL GENTY, 13 décembre 2018 à 10:04 | | Répondre
        • Parce que tout le système d'éducation est entre les mains de l'élite. Chaque enfant est formaté aussitôt que possible afin qu'il ne se pose aucune question. Ma petite fille est au secondaire et je vois bien que ces sujets ne sont jamais abordés en classe. C'est seulement à travers nous et internet qu'elle entend parler des vrais enjeux.

          Posté par kéa, 13 décembre 2018 à 16:18 | | Répondre
          • Justement nous sommes là,parents et grands parents , pour ouvrir la conscience de nos enfants et petits enfants.

            Posté par DANIEL GENTY, 13 décembre 2018 à 16:41 | | Répondre
  • Je termine (après un intermède "discours macronien" à la TV :

    Alors, pour résumer, le "dépassement de l'ego" serait, non pas un basculement vers le "tout positif" (voire, parfois, quand c'est mal compris, le mièvre), mais vers, comme dirait Jung, une "réconciliation des opposés", ce qui est assez différent...

    Réconciliation du féminin et du masculin, du doux et du fort...

    En somme, un peu ce que disait Kipling dans son fameux texte :

    "Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre
    Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour,
    Pourtant lutter et te défendre...
    (...)
    Si tu sais méditer, observer et connaître,
    Sans jamais devenir sceptique ou destructeur
    Rêver, sans laisser ton rêve être ton maître,
    Penser, sans n’être qu’un penseur ;
    Si tu peux être dur sans jamais être en rage,
    Si tu peux être brave et jamais imprudent,
    Si tu peux être bon, si tu sais être sage,
    Sans être moral ni pédant ;"...etc

    ("Tu seras un homme, mon fils")

    Le dépassement de l'ego demande un grand courage, une force intérieure énorme...ce n'est pas un renoncement...ce n'est pas non plus juste se dire "je vis dans une illusion", tout cela n'est qu'illusion, et donc je ne suis pas touché par les malheurs, les injustices, les conflits...

    C'est être lucide, voir ce qui se passe, être touché au coeur...mais, malgré tout, ne pas se laisser décourager...

    Posté par La Licorne, 10 décembre 2018 à 20:53 | | Répondre
  • Merci Daniel : c'est un super texte très agréable à lire et fort intéressant . Bonne soirée ... Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 10 décembre 2018 à 21:59 | | Répondre
  • Je te souhaite une bonne fête Daniel. Je reviendrai lire tes articles bientôt. Temps un peu chargé ces jours ci. Bises

    Posté par Durgalola, 10 décembre 2018 à 22:45 | | Répondre
    • Merci d'avoir une pensée sympa envers moi. C'est ma fête !! Et il y a quelques internautes qui me font ma fête sur mon blog par leurs écrits !! Mais c'est bien. Vive la liberté !!

      Posté par DANIEL GENTY, 11 décembre 2018 à 09:43 | | Répondre
  • L'égo a encore de belles heures devant lui.... Hélas.. bises

    Posté par Durgalola, 12 décembre 2018 à 22:30 | | Répondre
  • Oh oui !! Et pourtant qu'est ce qu'il peut faire du mal et générer de la souffrance !

    Posté par DANIEL GENTY, 13 décembre 2018 à 10:14 | | Répondre
Nouveau commentaire