Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

18 mai 2018

La mer est seule

 

mer

 

 

 

La mer est seule sur le rivage

L’été s’en est allé,

Chassé par la pluie et les alizées.

Ne restent que la plage et les coquillages.

 

Vagues de mélancolie

Bercées par l’ennui,

Elle danse sans les bateaux

Et murmure aux pieds du caboulot.

 

Au bout de la lagune assoupie

Le marchand de glace est parti.

Vanille, framboise et pistache,

Il riait toujours sous sa moustache.

 

Parasols emportés

Châteaux de sable écroulés

Les amours de juillet se sont fanés

Adieu les baisers envolés.

 

La mer est seule sous les nuages.

Elle tangue à l’horizon

Imprévisible et sauvage

Loin de l’été et de ses tourbillons.

 Daniel( déjà publié en 2010)

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Poèmes - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur La mer est seule

    Coucou. Quelle belle poésie pour célébrer les bords de mer qui s'endorment l'été passé. Mais la belle saison revient et le marché de glaces avec et on va toutes et tous pouvoir à nouveau se régaler! Bises alpines.

    Posté par Dédé, 18 mai 2018 à 07:29 | | Répondre
    • La mer dansera à nouveau avec tous les touristes ! La belle saison arrive......J'adore la mer. D'ailleurs j'y vais ce WE; la voiture est prête !! Je pars voir les phoques en baie de Somme !

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mai 2018 à 14:44 | | Répondre
  • Enfin tranquille!

    Posté par manouche, 18 mai 2018 à 10:33 | | Répondre
    • Ouf jusqu'à la prochaine saison !! Elle en avait marre de tous ces touristes qui venaient la polluer. Elle a passé un bon hiver au calme.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mai 2018 à 14:48 | | Répondre
  • Vivement l'été prochain alors ! C'est vrai que le départ laisse une grande nostalgie... J'aime bcp ta poésie, fort bien écrite et rythmée ... Très agréable à lire et à entendre !
    Bises

    Posté par luciole 83, 18 mai 2018 à 11:44 | | Répondre
    • On la retrouvera toujours aussi belle et aussi bleue et on plongera dedans avec délice !!

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mai 2018 à 14:49 | | Répondre
  • Bonjour Daniel,
    Une jolie poésie & photo qui donnent envie de s'évader.

    Posté par Zena, 18 mai 2018 à 12:16 | | Répondre
  • La mer qui s'étend jusqu'à l'horizon ! Et les vagues qui vont et viennent. Manque plus qu'un petit vent pour rêver !!

    Posté par DANIEL GENTY, 18 mai 2018 à 14:51 | | Répondre
  • c'est un poème mélancolique annonçant l''automne et l'hiver.
    Toutefois, la mer sans personne devient plus grande, plus impressionnante.
    Bises et bon vendredi.

    Posté par durgalola, 18 mai 2018 à 16:08 | | Répondre
    • Les vacanciers arrivent bientôt. Les plages vont se repeupler et la mer ne sera plus seule !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:05 | | Répondre
  • ici, la mer s'en va et la mer revient. A chaque fois différente, à chaque fois renouvellée

    Posté par les cafards, 18 mai 2018 à 19:46 | | Répondre
    • Elle revient toujours heureusement et j'irais la retrouver bientôt !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:06 | | Répondre
  • mais de nos jours la mer n'est jamais seule ... sauf de rares fois ... au lever du jour ... n'empêche que ton texte est très beau !
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 18 mai 2018 à 22:20 | | Répondre
    • Peut être en hiver lorsqu'il fait bien froid !J'ai hâte de la retrouver bientôt. J'aime me baigner dans la mer !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:09 | | Répondre
  • Une superbe poésie où chante l'océan quand s'en va l'été!

    Posté par Marie Minoza, 19 mai 2018 à 15:45 | | Répondre
    • Je m'y vois déjà, les pieds dans l'eau à écouter le murmure des vagues.

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:10 | | Répondre
  • Mais l'été va revenir et avec lui le marchand de glaces avec surement de nouveaux parfums! Bref c'est un éternel recommencement!

    Posté par alezandro, 19 mai 2018 à 20:05 | | Répondre
    • Tout finit et tout recommence mais la mer, elle, est toujours là!!

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:11 | | Répondre
  • C'était le mois dernier, car, là, sur le bassin d'Arcachon c'est reparti, les bateaux sont revenus, la queue devant marchand de glaces, les parasols plantés dans le sable… Avec ces 24°, ça sent bon l’été !! 🏖 Bon dimanche ensoleillé Daniel ! 😎

    Posté par Florinette, 20 mai 2018 à 12:25 | | Répondre
    • Quelle chance tu as !! j'espère que tu en profites. Moi je la verrais seulement en juillet( du côté de Lacanau) et en août en Bretagne !

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:12 | | Répondre
  • L'été n'est pas encore commencé...heureusement...J'ai besoin de chaleur et de soleil...mais il s'en ira à nouveau et à nouveau il reviendra et ton poème est bien beau

    Posté par gazou, 20 mai 2018 à 19:01 | | Répondre
    • Excellent le soleil pour toi ! Peut être fais tu des cures de vitamine D. cela devrait t'aider.

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:14 | | Répondre
  • J'aime ces moments où la plage est déserte, je la sens tout à sa présence, juste une respiration du monde... Bises. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 21 mai 2018 à 10:40 | | Répondre
    • C'est un contact intime où l'on ressent cette union avec la nature, l'Univers. Ce peut être un grand moment de plénitude ! Bises toi.

      Posté par DANIEL GENTY, 21 mai 2018 à 18:22 | | Répondre
  • J'aime beaucoup ce poème qui traduit la disparition des objets familiers et met en valeur la beauté de ce qui demeure...

    Posté par Aloysia_Martine, 22 mai 2018 à 10:05 | | Répondre
  • Tout est éphémère ! Le temps passe.......

    Posté par DANIEL GENTY, 23 mai 2018 à 09:33 | | Répondre
Nouveau commentaire