violon

 

La journée s’annonçait ensoleillée et fort agréable. Je marchais le long de la mer, respirant à plein poumons l’air frais du moment. J’appréciais ce simple instant de bonheur.  A ma droite les vagues clapotaient paresseusement. A ma gauche, une belle pelouse, ombragée par des pins maritimes et parsemées de quelques bosquets.

Soudain mon oreille perçut une petite musique qui montait dans le ciel. C’était un air de violon……. un air à vrai dire un peu hasardeux sur le plan mélodique. Intrigué je cherchais d’où pouvait bien venir ce son. Je tournais la tête à droite, à gauche et je découvris à ma grande surprise un vieux monsieur assis sur une chaise. Face à lui, posée sur un trépied, une partition qu’il s’efforçait de transcrire avec son violon. Je sentais que sa concentration et son application étaient grande. D’ailleurs il s’était installé derrière un bosquet pour que personne ne le voit.

 Loin du monde, il était seul avec sa musique. J’aime beaucoup ce genre de situation imprévue. Je restais un instant à le regarder et je me dis que c’était formidable, vu son âge, d’avoir une telle passion. C’était ça le bonheur, une joie toute simple !!

Daniel