Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

19 mars 2018

De la difficulté à méditer

méditation

 

Que c’est difficile de méditer ! Pourtant toutes les conditions sont réunies pour que je puisse méditer pleinement et profondément. Je dispose de temps, je vis dans un endroit calme et je dispose d’une salle de yoga. Et bien malgré cela, j’ai souvent du mal à entrer dans cet état de pause totale, prélude à l’apaisement de mon mental.

J’allume un bâton d’encens, je m’installe assis en tailleur, le dos bien droit, je ferme les yeux, me connecte à ma respiration. Bon tout semble parfait…Et voilà que les pensées surgissent. Elles m’emportent loin de la méditation. Elles se bousculent dans ma tête. Je sais…..Je devrais les laisser passer sans me laisser embarquer. Je devrais me comporter comme un observateur et non comme un acteur……

Alors je reviens à la méditation, je reviens vers moi et, quelques instants après, mes pensées me conduisent à nouveau dans des digressions sans intérêts. Je fais ainsi plusieurs allers et retours. Parfois tout se calme, la mer n’est plus agitée et j’éprouve une sensation de grande plénitude et une conscience plus grande. Je cesse pendant quelques instants d’être tiraillé par des tensions, des émotions ou tout simplement par mes pensées.  C’est cela la méditation : se placer dans un état de non action total pour permettre au tumulte intérieur de se décanter. Et quand l’apaisement arrive, on voit plus clair.

Dans un livre de Frédéric Lenoir, une fable résume très bien ce processus :

Le méditant est comparé à une montagne, et les pensées aux nuages qui cachent la montagne. Le vent chasse les nuages couvrant la montagne, comme le souffle de la respiration va chasser les pensées. Des nuages passent, d’autres reviennent. Le vent les chasse les uns après les autres. Puis les nuages se font plus rares, moins sombres, il n’y a plus que quelques flocons perdus dans le bleu du ciel. Au bout d’un certain temps, ils disparaissent. La montagne apparaît alors dans toutes sa majesté. Ainsi en va-t-il des pensées, ces nuages qui brouillent la réalité de l’esprit et empêchent le lâcher-prise, l’émergence du Soi.

Donc je me débrouille avec mes pensées, j’apprends à faire taire un peu mon mental et cette expérience me prouve qu’il faut du temps, de la patience, de l’entrainement et un zeste d’abnégation…..Mais on n’a rien sans rien !! Il n’y a pas de miracle, simplement de la persévérance.

« Je suis vivant, assis devant une table en bois, je regarde la lumière pleuvoir sur le jardin. Que puis-je demander d’autre ?

Christian Bobin

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [23] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur De la difficulté à méditer

    La méditation est magnifiquement rafraîchissante et relaxante....il ne faut pas forcer, il faut laisser les pensées passer et se connecter a l´Univers. Il faut du temps et de la patience et le miracle arrivera. Bonne chance, Daniel.

    Posté par ZaZa, 19 mars 2018 à 12:05 | | Répondre
    • Oui c'est exactement cela ..........Tu es une adepte ?

      Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:24 | | Répondre
    • Eh, ben oui .

      Posté par ZaZa, 21 mars 2018 à 12:24 | | Répondre
  • On se perd parfois. Pour mieux se retrouver...
    Moi je n'arrive plus à trouver le temps ...et je ne travaille plus...

    Posté par Catie, 19 mars 2018 à 14:02 | | Répondre
    • On pense qu'on manque de temps, mais c'est souvent un problème de motivation ! A u travail et hop !!

      Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:26 | | Répondre
  • je suis sourde à cette méditation, toujours la contemplation (à laquelle je suis ouverte) m'entraîne vers des horizons lointains qui me font le plus grand bien !
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 19 mars 2018 à 17:28 | | Répondre
    • Contempler , méditer, c'est un peu la même chose......L'essentiel est d'y trouver son compte !

      Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:27 | | Répondre
  • cela me fait du bien
    bonne soirée Daniel

    Posté par eki eder, 19 mars 2018 à 18:50 | | Répondre
  • Personnellement, je trouve beaucoup plus facile de méditer sans pensées parasites quand la méditation est guidée. J'écoute les paroles apaisantes et je me concentre là où on me dit de le faire.
    Toi Daniel, tu guides les autres, mais pour méditer toi-même tu te retrouves seul .
    Ironie du sort si tu es dans le même cas que moi !

    Posté par Marie-Christine, 19 mars 2018 à 21:58 | | Répondre
  • C'est sûr que la méditation guidée est plus facile que la méditation individuelle. Moi je fais les deux : je guide et je médite seul !

    Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:29 | | Répondre
  • Le temps est une bonne chose mais la méditation en est une autre bien différente, mais en regardant cette belle photo de paysage cela doit aider beaucoup ... Super intéressant ton texte . Bonne semaine et bonne fin de journée. Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 20 mars 2018 à 17:35 | | Répondre
    • Photographier est une forme de méditation. Bon WE à toi !

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mars 2018 à 17:35 | | Répondre
  • Il est très difficile de faire cesser le caquetage mental. Merci pour le partage.

    Posté par Ariaga, 20 mars 2018 à 17:56 | | Répondre
  • Oui, pas simple...
    Pour ma part, j'ai du mal avec la méditation "assise"...
    Mais je pratique beaucoup la contemplation de la nature...et puis aussi le Qi Gong (je trouve que c'est une "méditation en mouvement"...)

    Finalement, l'important c'est de créer un instant de silence et de disponibilité mentale...les détails ou les rites varient selon chacun.

    Amitiés et une petite citation d'Etty Hillesum sur le même thème:
    http://fabulo.blogspot.fr/2014/11/paix.html

    Posté par La Licorne, 20 mars 2018 à 23:52 | | Répondre
    • Après tout l’essentiel est d’apprendre à se poser, à trouver dans cette vie si bruyante un peu d'apaisement. a chacun de trouver ce qui lui convient le mieux. Vive la liberté( pas de dogme, pas de système obligatoire !!).
      Merci pour le texte que tu m'as adressé. C'est tout à fait cela.

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mars 2018 à 17:42 | | Répondre
  • Ça demande beaucoup de pratique c'est vrai Daniel. Ce qui m'aide beaucoup à me concentrer ces temps-ci, c'est lorsque je me dis "y'a rien à vouloir". Je ne sais pas pourquoi cette petite phrase de rien du tout fonctionne pour moi... présentement en tout cas,... elle me fait plonger à cet endroit où je peux juste apprécier ce qui se déploie sur "je ne sais trop comment appeler cette scène"... ce n'est pas moi qui décide ce qui va se passer sur la scène. Oui les pensées sont parfois aussi importunantes que des mouches et je me mets à les suivre sans m'en rendre compte.

    Posté par kéa, 21 mars 2018 à 00:53 | | Répondre
    • C'est ce qu'on appelle le lâcher prise ! Quand on ne veut rien, on se sent tout de suite mieux !!

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mars 2018 à 17:47 | | Répondre
  • c'est vraiment ça!! le flux ininterrompu des pensées, un peu comme l'eau de la mer jamais interrompu
    faire avec, les observer, je suis comme la licorne écrit, je préfère la méditation marchée ( un peu comme pratique Thich Nath Han)

    Posté par sylvie, 21 mars 2018 à 09:36 | | Répondre
    • C'est bien de marcher au milieu de la nature et de méditer. J'aime beaucoup le faire aussi !

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mars 2018 à 17:48 | | Répondre
  • Chaque matin après mon petit déjeuner, je m'installe confortablement sur un canapé, ferme les yeux et tente de balayer toutes les pensées baladeuses... je ne médite pas réellement mais fais le vide en moi, je ressens toujours après ce moment un grand apaisement et suis prête à accueillir le jour. Les citations de F.Lenoir et de C.Bobin sont belles, merci Daniel, douce journée à toi. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 21 mars 2018 à 10:18 | | Répondre
    • Comme un petit cérémonial matinal........Une façon de se placer au coeur du jour !

      Posté par DANIEL GENTY, 23 mars 2018 à 17:50 | | Répondre
  • je souris en lisant ton témoignage ; et te serre la main. Chaque méditation est nouvelle. Des jours les pensées sont légères et fugaces, d'autres moins (et ce ne sont pas les plus importantes qui secouent, mais bien souvent superficielles !) Je pratique dans la matinée et ce matin, le chat est venu se lover sur les genoux.
    Pourtant, il y a des jours où j'étais stressé, mal à la tête, pas bien et après, j'étais bien mieux comme ayant retrouvé l'équilibre. Bises et bonne soirée Daniel

    Posté par durgalola, 23 mars 2018 à 20:49 | | Répondre
  • Oui ce n'est pas toujours évident mais dans l'ensemble je pense que c'est assez bénéfique. S’intérioriser quelques instants, ce n'est pas la mer à boire.......Et puis nous sommes bien plus qu'un corps physique !! Médite bien , chère amie !!

    Posté par DANIEL GENTY, 25 mars 2018 à 20:41 | | Répondre
Nouveau commentaire