Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

13 mars 2018

Quand ma bougie vacillera

A la suite de mon texte"Lettre à ma vie", j'ai eu le plaisir de recevoir ce beau et émouvant message de mon amie Célestine que je diffuse ci-dessous. Je profite de l'occasion pour donner l'adresse de son blog qui est l'un des plus intéressants que je connaisse. Tout y est: l'écriture, le style, l'originalité, les sujets. Vite allez le visiter !! (http://celestinetroussecotte.blogspot.fr)

 

printemps

Le printemps de Claude Théberge

 

Au dernier jour de mes derniers jours. 
Quand ma bougie vacillera comme dans les contes symboliques. 
Quand mon corps presque raidi, sera devenu camisole, avachi par la décrépitude et par un quotidien trop lourd. 
Quand mes yeux qui ont tant pleuré et tant contemplé, lutteront sans force pour rester ouverts. 
Quand mes membres craquants comme des brindilles ne me porteront plus. 
Quand de ma peau chiffonnée le sang se retirera. 
Alors seulement je te dirai. Alors seulement tu sauras. 
Dans mon cerveau s’ouvrira une petite fenêtre de projection. 
Sur l'écran du souvenir défilera le plus beau film qui fût. Un film en cinémascope. Un truc à rendre zinzin Hollywood et Cinecitta. Un condensé d’extravagances et de douces joies. 
Le biopic d’une bergère naïve qui se croyait princesse, amoureuse de rêveurs qui l’emmèneraient en escapade, comme on se prend le coeur dans un tapis volant, sur le bleu velours sombre d’une nuit de Chine… 
Je te dirai mes abandons sensuels, telle une tige un bambou ondulant au fil du vent qui passe, au fil des mains qui pansent. 
Je te dirai en riant mes erreurs idiotes d’apprentie artiste, mon univers un peu lunaire. 
Ma fuite de ce monde aliéniste, outrageux, incompréhensible, dont la violence scarifia mon cœur par endroits comme des épingles rouillées. 
Mes espoirs de jardinière cultivant sans relâche des graines d'enfants. 
Et ma maîtrise bien maladroite des déferlements d’émotions, de désir, de révoltes qui agitèrent mon âme et mon corps de tremblements. 
Jusqu’à parfois se demander si la psychose, ou un grain de folie, ne me grignotaient pas sournoisement la cervelle de leurs dents de sabre. Comme des tigres furieux. 
Tu sauras alors ma recherche obsédante du bonheur. 
Dans chaque note de jazz, chaque étoile, chaque regard ami. 
Comme tout le monde ici-bas. Pour oublier le malheur d’être simplement un homme ou une femme ordinaires, sur cette planète échouée sans conséquence...Un être humain aux poings serrés, impuissant. Absurde point de suspension précipité dans un bain d'acide. 
Et puis, enfin, au milieu de mon chemin, j'ai trouvé le bonheur : il se cachait au fond de moi, tout simplement. 
Et désormais, je sais que, au dernier souffle exhalé de ma bouche, que tu abreuvas de tant de baisers et de mots fous... je te dirai, la Vie, combien je t’ai aimée.

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Expériences de vie - Commentaires [38] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Quand ma bougie vacillera

    c'est un très beau texte en effet ! qui dit bien et combien, que c'est en soi qu'on découvre la source du bonheur ...
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 12 mars 2018 à 16:40 | | Répondre
    • Merci Claude.
      C'est en effet ici un très beau lieu de célébrer la vie et le bonheur intérieur.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 13 mars 2018 à 10:49 | | Répondre
  • Un très beau texte, en effet, qui, si cela est nécessaire, ne peut que nous réconcilier avec la Vie...J'aime bien aussi cette image originale et évocatrice que Claude Théberge nous donne du printemps

    Posté par gazou, 13 mars 2018 à 07:25 | | Répondre
    • Merci Gazou
      Moi aussi j'aime beaucoup cette image.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 13 mars 2018 à 10:50 | | Répondre
  • Quelle belle illustration du printemps !

    Posté par manouche, 13 mars 2018 à 09:00 | | Répondre
  • Célestine a un talent certain d'écrivain(e). Une manière très personnelle et originale d'exprimer les sentiments et les choses de la vie. Un très beau texte !

    Posté par Marie-Christine, 13 mars 2018 à 09:15 | | Répondre
    • Merci beaucoup Marie Christine. Ça me touche beaucoup.
      C'est Daniel qui est très inspirant !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 13 mars 2018 à 10:48 | | Répondre
  • Merci à toi, Daniel, pour avoir publié ma « lettre à ma vie »
    Je me suis un peu immiscée à ta place pour remercier tes charmantes lectrices et lecteurs.
    Bisous
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 13 mars 2018 à 10:51 | | Répondre
    • Il est normal que tu répondes aux messages. Je n'y vois aucune ingérence. C'est très bien ainsi et ta lettre est vraiment très belle, pleine de sincérité .

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mars 2018 à 17:44 | | Répondre
    • Je t'encourage d'ailleurs à répondre à tous ceux qui ont fait un commentaire sur ton texte.

      Posté par DANIEL GENTY, 14 mars 2018 à 17:46 | | Répondre
  • Une lettre extraordinaire que j'ai aimé retrouver ici avec une illustration magnifique!
    Un texte poétique et émouvant qu'on lit et relit sans se lasser en savourant chaque mot.

    Posté par Marie Minoza, 13 mars 2018 à 11:39 | | Répondre
    • C'est très gentil, marie.
      Je suis touchée
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 14 mars 2018 à 23:33 | | Répondre
  • Tu décris magnifiquement le chemin que comme toi j'ai parcouru dans le désert, pour ensuite trouver, dans ma propre maison, ce que je cherchais,... tout d'un coup je l'ai vu qui me regardait et disait : " je t'attendais depuis si longtemps ". Je suis de retour chez moi.

    Posté par kéa, 13 mars 2018 à 15:58 | | Répondre
    • Un chemin empli d'embûches, mais aussi de lumière.
      Merci kéa, tu es toujours la bienvenue chez moi.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 14 mars 2018 à 23:34 | | Répondre
  • J'ai lu, puis relu ce texte admirable ! Un très grand bravo à son auteur ...
    Passe une très bonne semaine mon ami ... Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 13 mars 2018 à 17:53 | | Répondre
    • C'est vraiment gentil à vous Gabray
      Les lecteurs et lectrices de Daniel sont comme lui : des gens de don et d'empathie.
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 14 mars 2018 à 23:35 | | Répondre
  • merveilleux texte Célestine qui me va droit au coeur également, dans ces moments de quête de place, de sens ....oui tout cela est "dedans" et c'est heureux car cela ne dépend que de soi et c'est tellement bon de se l'avouer, bises

    Posté par sylvie, 13 mars 2018 à 19:35 | | Répondre
    • C'est l'objet de ma quête en ce moment, et les découvertes que je fais dépassent encore ce que je peux imaginer...
      C'est un peu ce que j'exprimais dernièrement dans mon texte « voyage »
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 14 mars 2018 à 23:37 | | Répondre
  • Très fort, très touchant! Je ne trouve pas les mots ... c´est son coeur qui parle...BRAVO!! ZaZa

    Posté par ZaZa, 14 mars 2018 à 09:48 | | Répondre
    • Ton coeur parle aussi dans tes mots, Zaza.
      Merci beaucoup
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 14 mars 2018 à 23:38 | | Répondre
  • Quelle belle surprise offerte à nos yeux et à notre cœur, merci Daniel de publier cette lettre magnifique et merci céleste Célestine de l'avoir écrite de toute ton âme. Que de cadeaux offerts et partagés, merci à vous deux, vous brillez intensément dans cette journée pluvieuse. Bises de gratitude. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 15 mars 2018 à 10:14 | | Répondre
    • Merci ma Plume, je suis touchée au coeur, comme souvent lorsque tu écris !
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 17 mars 2018 à 11:24 | | Répondre
  • Je suis également abonnée au blog de Célestine depuis un peu plus d'un an et c'est vrai que c'est un pur bonheur

    Posté par missfujii, 15 mars 2018 à 13:00 | | Répondre
    • Oui c'est un blog intéressant avec de beaux textes. Et c'est bien écrit !!

      Posté par DANIEL GENTY, 16 mars 2018 à 18:17 | | Répondre
  • Splendide !
    Merci Célestine.
    Puis-je copier votre texte sur mon blog ?

    Posté par PLV, 15 mars 2018 à 14:00 | | Répondre
    • Oui bien sûr !
      Puis-je avoir le lien de votre blog, en échange ? Je ne parviens pas à cliquer sur votre pseudo
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 17 mars 2018 à 11:22 | | Répondre
  • Un texte qui se termine par ce si bel hommage à la vie. Merci. Chacun nous allons à la rencontre de la mort, c'est comme ca alors allons y en bon compagnonnage avec la vie. Bonne soirée.

    Posté par Durgalola, 16 mars 2018 à 20:57 | | Répondre
    • Tout mon texte est un hommage à la vie que j'aime passionnément.
      Merci Durgalola
      ¸¸.•*¨*• ☆

      Posté par celestine T, 17 mars 2018 à 11:23 | | Répondre
    • Dès notre naissance nous allons vers la mort, cette porte mystérieuse qui s'ouvre vers l'inconnu. Ma mère vient de la franchir le 28 mars dernier. J'étais là lors du dernier soupir. J'ai pensé à une bougie qui venait de s'éteindre.

      Posté par DANIEL GENTY, 18 mars 2018 à 15:34 | | Répondre
      • Peu sur les blogs ces jours-ci car je préparais une expo de peintures, je découvre seulement maintenant ton message. Ce dernier soupir est comme un "ouf", fini cette vie. Mais je pense fort à toi car si tu es soulagé sur certains points, il te faut du courage pour cette étape de deuil, et l'absence d'une mère se fait sentir très fort quelle que soit la relation que l'on a eu avec elle. Reçois toute mon amitié

        Posté par Francine, 20 mars 2018 à 09:37 | | Répondre
        • Merci pour ton message. J'ai pu l'accompagner jusqu'au bout. Ce fut très émouvant. C'est tellement fragile la vie !

          Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:31 | | Répondre
      • Une pensée pour toi et ta famille en cette circonstance qui n'est jamais anodine. L'essentiel est qu'elle soit partie dans un climat de paix. Je pense que tu as voulu dire le 28 février...

        Posté par Marie-Christine, 20 mars 2018 à 14:52 | | Répondre
        • Merci pour ton message. Je crois qu'elle est partie apaisée. J'ai vu sa respiration s'arrêter. Le passage n'a pas été brutal. C'est quand même un bond dans l'inconnu. J'essaie de l'accompagner.

          Posté par DANIEL GENTY, 20 mars 2018 à 15:34 | | Répondre
      • tu a été grandement honoré d'assister à son dernier moment. Bonne soirée.

        Posté par durgalola, 23 mars 2018 à 20:53 | | Répondre
        • Ce fut un moment très intense !! Et pas si triste que cela. J'ai senti un grand soulagement.

          Posté par DANIEL GENTY, 25 mars 2018 à 20:42 | | Répondre
  • Certes ton texte est super à lire, mais j'ai apprécié également la photo qui l'illustre. Passe une bonne fin de semaine . Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 17 mars 2018 à 17:53 | | Répondre
  • Bonjour Célestine T
    Merci de votre accord.
    Le lien vers mon blog "Beauvoir" figure en 6ème position dans la liste des liens favoris du blog de Daniel (en page d'ouverture, à gauche de l'écran).
    Amitiés.

    Posté par PLV, 19 mars 2018 à 12:24 | | Répondre
Nouveau commentaire