IMG_2510

Le soir tombe doucement sur le toit des maisons et les contours de la nature commencent à s’effacer comme la craie sur une ardoise. C’est un instant que j’apprécie tout particulièrement. Le brouhaha du jour  s’en va pour laisser place à un silence apaisant et réparateur. Le jardin s’endort et les fleurs referment délicatement leurs pétales…..La nuit n’est pas loin…..La vie continue mais autrement un peu comme si le monde matériel, qui s’était épanoui tout au long de la journée, laissait place à un autre monde invisible et mystérieux mais bien vivant

Dan mon jardin il ne se passe plus rien mais, pourtant, je perçois avec encore plus d’acuité, la nature qui fourmille de mille vibrations dans un processus de transformation constante.

Alors je vais faire quelques pas sur la pelouse, regarder le ciel traversé par de lourds nuages, sentir les doux effluves du chèvre feuille et admirer l’oranger du Mexique qui s’épanouit sans vergogne, étouffant quelques fleurs au passage.  

Je me sens loin du monde et de ses turpitudes mais proche de la nature dans une relation de grande intimité. Il y a là quelque chose de sensuel et voluptueux. Le temps d’une petite  méditation est arrivé . Je m’assois sur le banc et j’écoute le silence …..

Daniel