Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

14 janvier 2018

Comme un oignon !

oignon

 

La façon la plus efficace d élargir notre conscience  consiste à faire tomber nos limites mentales. Nous sommes alors en mesure d'explorer et appréhender plus librement la réalité. Ces deux  petites phrases peuvent paraître banales, totalement anodines.....Et pourtant elles  sont la clé du cheminement spirituel , à savoir le déconditionnement. Imaginons nous un instant comme un oignon que l'on pèle progressivement, faisant tomber les couches d'identité que nous nous sommes créées et que nous croyons être notre moi.....Et des couches, il y en a !!: mon éducation, mon statut familial, ma profession, mes relations sociales, mes croyances, mes convictions........

Et alors me direz vous" Que reste-t-il après avoir enlevé toutes ces couches ?". Mon être profond, mon être véritable. Il apparaît au grand jour, lumineux, dans sa pureté originelle, libéré de toutes les scories du passé.

Alors seulement je peux appréhender la réalité du monde, directement, sans filtre. C'est la meilleure connexion qui soit !

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Comme un oignon !

    et certains oignons ont la pelure bien accrochée !
    n'empêche, on peut essayer ...
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 14 janvier 2018 à 08:02 | | Répondre
    • ça vaut le coup de se libérer de tous les carcans qui nous rendent prisonniers. J'ai entrepris ce travail avec un thérapeute il y a longtemps.....

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:20 | | Répondre
  • A trop enlever les peaux de l’oignon que de larmes !

    Posté par manouche, 14 janvier 2018 à 10:14 | | Répondre
    • Pleurer est excellent, ça dissout un peu les souffrances !

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:21 | | Répondre
  • Et cela ne se fait pas sans peine... Bon dimanche Daniel !

    Posté par Florinette, 14 janvier 2018 à 11:32 | | Répondre
    • Oui mais ça vaut le coup d'essayer. On se libère et ça fait du bien. Belle semaine à toi.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:22 | | Répondre
  • C'est ce que je suis en train de faire en ce moment, avec l'aide d'une thérapeute.
    Et j'avoue que c'est une expérience fabuleuse !
    Merci Daniel, ton petit bazar spirituel est toujours un plaisir.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 14 janvier 2018 à 12:23 | | Répondre
    • Pendant 4 ans j'ai fait une thérapie. D'ailleurs toute la famille en a faut une: ma femme , mes enfants et mes belles filles !!Tout le monde y est passé. Faut dire qu'on était une famille de dingues !!
      C'est courageux de ta part d’avoir entrepris une thérapie. Car c'est accepter de se remettre en cause et de voir plus clair en soi. Moi cela m'a aidé à mieux comprendre les relations difficiles que j'ai eu avec ma mère. Je me suis senti libéré d'un poids .

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:27 | | Répondre
  • bonne idée de comparaison mais sans trop pleurer.
    Bonne fin d'a.midi

    Posté par eki eder, 14 janvier 2018 à 16:51 | | Répondre
  • Je dois avoir encore quelques couches à enlever, je pense...j'essaie de ne pas perdre courage

    Posté par gazou, 14 janvier 2018 à 17:45 | | Répondre
    • Comme moi. Mais il faut continuer pour se diriger doucement vers une certaine libération.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:44 | | Répondre
  • C'est intéressant à évoquer à titre de comparaison, mais réussis-tu à enlever les couches ? Et comment ?
    J'ajouterai simplement ceci : lorsque l'on pèle un oignon, cela fait pleurer.

    Posté par Aloysia_Martine, 14 janvier 2018 à 17:47 | | Répondre
    • Pour enlever les couches rien de tel que les prises de conscience et les remises en cause.....Pleurer est excellent, cela permet d'évacuer les émotions qui nous parasitent.

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:47 | | Répondre
  • déjà j'aime beaucoup les oignons, c'est un légume sain et bon pour la santé.
    Nos couches sont nombreuses et quelquefois on ne les démêle pas bien.
    Mes convictions me fait sourire .... sujet bien délicat (il me concerne aussi c'est sûr).
    Bonne soirée et bises

    Posté par durgalola, 14 janvier 2018 à 19:19 | | Répondre
    • Se libérer un peu......Découvrir son être profond.......Tout un programme !!

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:49 | | Répondre
  • Je connaissais cette belle métaphore. Je dois dire qu'à l'utiliser, on pleure beaucoup surtout avec le coeur ! Douce semaine à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 15 janvier 2018 à 11:11 | | Répondre
    • Pleurer soulage, permet d'évacuer, de décompresser. Beaucoup retiennent leurs pleurs par pudeur. Dommage !!

      Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:57 | | Répondre
  • Manouche m'enlève les mots de la bouche ! Chaque jour nous devons nous remettre sur l'ouvrage, les progrès sont imperceptibles mais... on les aperçoit il me semble. Jusqu'à notre dernier souffle, il restera une surface à polir et une pelure à éliminer, c'est un beau travail tout de même ! Bises, belle journée Daniel. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 15 janvier 2018 à 11:16 | | Répondre
  • Oui, un travail de toute une vie. Accepter de perdre beaucoup de choses, notamment ces illusions et ces croyances.

    Posté par DANIEL GENTY, 15 janvier 2018 à 14:59 | | Répondre
  • Les pelures d'oignons sont comme les poupées russes ! la plus petite n'a pas de pelure. Dernièrement, je suis tombée sur une citation de Maître Eckart : "il n'y a rien à vouloir"... ouf ! quel soulagement ! lorsque je m'assoie pour entrer dans le monde intérieur qui m'habite c'est ce que je me dis : "y'a rien à vouloir" et zoom je plonge directement à la dernière poupée, celle qui n'a pas de pelure. Je n'y reste pas longtemps, je retrouve les pelures aussitôt que je reviens dans le quotidien, mais j'y reste de plus en plus longtemps et, quant à moi, c'est ça le but de ma vie.

    Posté par kéa, 15 janvier 2018 à 18:11 | | Répondre
    • Il n'y a rien à vouloir ! Je partage totalement cette philosophie et je m'y applique avec plus ou moins de succès. Ne rien attendre, quel bonheur !!

      Posté par DANIEL GENTY, 17 janvier 2018 à 10:56 | | Répondre
  • Je viens avec beaucoup de plaisir de découvrir ton article, avec une superbe photo d'oignon . Ici à Toulouse nous avons droit à la pluie et au vent et le froid humide! Bonne soirée ... Cordiales amitiés & à +

    Posté par Gabray 31, 16 janvier 2018 à 18:51 | | Répondre
  • C'est rare à Toulouse d'avoir un tel temps.....Le soleil va être bientôt de retour. Ici cela fait bien longtemps que nous l'avons pas vu !!

    Posté par DANIEL GENTY, 17 janvier 2018 à 10:59 | | Répondre
Nouveau commentaire