Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

05 janvier 2018

Un p'tit gars de banlieue

paris

 

Je suis un p’tit gars de banlieue qui n’a pas froid aux yeux. Ma vie c’est Paris et le département de l’Essonne, une région bien vivante et cosmopolite où tout s’entrelace, s’entrecroise et parfois se tamponne.  Le taux de gaz carbonique est élevé !! et les cheminées des usines crachent leur fumée comme des poisons. Allez donc voir du côté de la porte de Bercy.

Je suis un p’tit gars de banlieue qui a galéré pendant des années pour aller travailler à  Paris. Passé 6 h 45 du matin l’autoroute était déjà saturée. Quant au retour le soir, n’en parlons pas. Je roulais dans les couloirs d’autobus pour rentrer plus tôt chez moi. Et j’ai fais ça pendant de nombreuses années. Heureusement je travaillais dans les quartiers chics de Paris : Porte d’Auteuil, mon bureau donnait sur l’hippodrome de Longchamp. Dans mes heures creuses j’aurais pu jouer aux courses, mais je n’avais pas d’heures creuses !!

Ah Paris !! J’aime cette ville mais pour tout  l’heure du monde je n’aimerai pas y vivre. Paris est avant une ville de fête, de culture, de tourisme mais pas une ville pour le quotidien. J’y vais donc maintenant pour le plaisir. Quelles sensations d’émerger de  la bouche de métro, place de l’Opéra et de se trouver instantanément au cœur de la ville. Atmosphère, atmosphère !! On est un peu étourdi, ça grouille de partout, les grands boulevards sont là……L’Olympia n’est pas très loin…..On pousse jusqu’à la Madeleine…Rue Tronchet …..Fauchon…….

Je suis un p’tit gars de banlieue qui aime aussi la nature et qui connait bien les forêts et tous les beaux endroits de verdure de la région. Je vous l’assure , il y a de très belles randonnées à faire dans l’Ile de France, des petits chemins merveilleux qui sentent bon la noisette, des belles balades  le long de la Seine langoureuse……Et de ces petits restaurants !! Nombreux , variés, de tous les pays : chinois, libanais, mexicains, indiens .

Je suis un p’tit gars de banlieue, finalement bien heureux !!

Daniel

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Enseignement spirituel - Commentaires [29] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Un p'tit gars de banlieue

    bravo le petit gars,
    aimer vivre au calme des banlieues et savoir en jouir puis de temps à autre s'évader vers la ville pour pouvoir l'apprécier juste un temps donné pour le plaisir ...
    t'es vraiment un petit gars heureux !
    amitié .

    Posté par claudeleloire, 05 janvier 2018 à 07:33 | | Répondre
    • Ah, oui je suis heureux. Je n'ai pas à me plaindre. Et en plus j'habite dans le pays des libertés ! un beau pays entouré par plusieurs mers !

      Posté par DANIEL GENTY, 06 janvier 2018 à 18:26 | | Répondre
  • Savoir apprécier la ville mais aussi le calme des petits sentiers, quoi de mieux !

    Posté par gazou, 05 janvier 2018 à 07:47 | | Répondre
  • Le plus important, c'est de comprendre où l'on est "chez soi", comment, pourquoi... Y a-t-il vraiment besoin de toutes ces étiquettes ?

    Posté par Aloysia_Martine, 05 janvier 2018 à 09:16 | | Répondre
    • Mais je suis chez moi partout ! Je suis un enfant du monde !

      Posté par DANIEL GENTY, 06 janvier 2018 à 18:28 | | Répondre
  • C'est beau d'avoir conscience de son bonheur, tout le monde ne l'a pas ! Bises du matin. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 05 janvier 2018 à 10:02 | | Répondre
    • Je pense avoir une grande conscience de mon bien être. J'y pense tous les jours et me dis que je n'ai pas du tout à me plaindre: un toit, de quoi manger, un beau pays, la liberté........

      Posté par DANIEL GENTY, 06 janvier 2018 à 18:30 | | Répondre
  • Toi Titi;moi Rominet !

    Posté par manouche, 05 janvier 2018 à 10:24 | | Répondre
  • Ma maman et mes tantes et (oncles )étant Parisiennes j'ai rêvé de Paris. Je voulais y vivre. Mon cher Christian y a vécut à la cité des 4000 et m'a dit "non jamais plus Paris". Quel dommage. Moi qui me voyait déjà au top de la coquetterie...
    Ma mère a quitté Paris par amour et est venu en 1943 s 'enterrer à Rouen. Ce fut très dur pour elle. Des campagnards, des rustres....
    j'ai eu la chance d'y passer mes vacances et de visiter bien des musées et autres. J'en ai gardé le goût du beau de l'art...
    En faisant l'arbre généalogique une arrière arrière arrière à vecu à Montmartre. Pas besoin de te dire que dans ma tête. Je les vois vivre et respirer à l'époque dans ce quartier.
    Finalement je suis une enfant de Paris..
    J'aime Paris.
    Mets nous les chemins de randonnées que j'aille y faire un tour.
    Envoie moi l'odeur du métro.
    La chaleur qui sort des aérations et tout ce grouillement autour de toi.
    Ici c'est calme très calme. Juste le vent.
    Ah Paris...quelle chance tu as gamin de paris

    Posté par Catie, 05 janvier 2018 à 10:34 | | Répondre
    • Le pont Alexandre III, la place de la Concorde, la Seine, le Marais, les bistrots parisiens et ses garçons de café, la Place Du tertre, la rue Le pic.......Et je pourrais continuer longtemps. Oui une belle ville Paris, mais trop bruyante pour moi. J'aime aussi le silence, écouter le vent.
      L'idéal un peu des deux. J'espère quand même que tu ne t'ennuies pas !

      Posté par DANIEL GENTY, 06 janvier 2018 à 18:37 | | Répondre
  • Ou de la banlieue...

    Posté par Catie, 05 janvier 2018 à 10:36 | | Répondre
  • Tu as raison, Paris est une ville de plaisir, mais il est difficile d'y vivre...
    On se rencontrera peut-être un jour, à la sortie Opéra ?
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 06 janvier 2018 à 14:54 | | Répondre
    • Volontiers. Je t’emmènerai déguster un chocolat bien chaud au café de la Paix et on ira flâner sur les grands boulevards !!

      Posté par DANIEL GENTY, 06 janvier 2018 à 18:43 | | Répondre
  • Quel joli lapsus : pour tout l'heure du monde" ...
    (Pour les couloirs de bus, même rétrospectivement, je ne te félicite pas !)
    Paris c'est bien pour les expos mais ça manque d'air marin ...

    Posté par Nikole, 06 janvier 2018 à 19:09 | | Répondre
    • Ah ! si Paris était au bord de la mer !!

      Posté par DANIEL GENTY, 08 janvier 2018 à 17:03 | | Répondre
  • belle déclaration d'amour! j'adhère au club!

    Posté par sylvie, 07 janvier 2018 à 12:43 | | Répondre
    • De la banlieue ? Comme moi ? Mais je crois que tu t'évades souvent....

      Posté par DANIEL GENTY, 08 janvier 2018 à 17:05 | | Répondre
  • Je suis bien d'accord, il y a tellement de choses à découvrir par chez toi !!
    Bon dimanche Daniel

    Posté par Florinette, 07 janvier 2018 à 13:00 | | Répondre
  • J'aime ce texte aux mots vrais et sans détour, une belle déclaration d'amour ou de vie à la banlieue tant décriée bien souvent!

    Posté par alezandro, 07 janvier 2018 à 18:50 | | Répondre
    • Même si la vie n'est pas toujours facile en banlieue, celle-ci regorge d'endroits et d'activités intéressantes. Je connais bien le sud de l’île de France avec ses petits villages charmants: Mennecy, Milly la forêt, Barbizon......

      Posté par DANIEL GENTY, 08 janvier 2018 à 17:13 | | Répondre
  • Vive la banlieue! Tous mes meilleurs vœux pour 2018. Amitiés

    Posté par Lyne-Anke, 07 janvier 2018 à 20:11 | | Répondre
    • Mes meilleurs voeux à toi et une belle année: du bonheur, du bonheur !!

      Posté par DANIEL GENTY, 08 janvier 2018 à 17:14 | | Répondre
  • savoir aimer l'endroit où l'on vit. Bises

    Posté par durgalola, 07 janvier 2018 à 20:46 | | Répondre
    • C'est la sagesse même. Je n'ai pas envie d'ailleurs !

      Posté par DANIEL GENTY, 08 janvier 2018 à 17:14 | | Répondre
  • Non je ne m'ennuie pas mais Paris m'attire comme un papillon de nuit qui se brûle les ailes sur une lumière trop forte...
    Pour les randonnées je parlais des chemins de campagne où tu randonnes.
    Je te souhaite pour 2018 plein de plaisirs simples et merveilleux à la fois.

    Posté par Le boudoir de so, 09 janvier 2018 à 11:34 | | Répondre
    • Merci à toi. Je me dirige tout doucement vers plus de simplicité. Mes besoins sont moins importants et je me contente de ce que j'ai sans problème.

      Posté par DANIEL GENTY, 11 janvier 2018 à 17:01 | | Répondre
  • Ah, enfin un gars qui se reconnait heureux !
    Quelle chance !

    Posté par PLV, 11 janvier 2018 à 17:56 | | Répondre
Nouveau commentaire