Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

25 septembre 2017

Un maître......Pourquoi faire ?

En relisant certaines de mes notes, je retrouve ce texte de Satprem, compagnon de Sri Aurobindo et de Mère, que j'ai d'ailleurs déjà diffusé sur mon blog. Il évoque la possible dépendance à un maître spirituel( ou à Un dieu ). Le chemin est en nous et seulement en nous.

satpremSatprem

 

Ce n'est pas nécessaire de rencontrer un maître,

 ni qui que ce soit. 

Il n'y a qu'à promener dans sa vie son besoin d'être,

son feu d'être.

 Ce besoin, c'est le guru en personne,

 c'est le Divin au fond de soi,

 c'est la Lumière même au fond de soi-même.

 

 Qu'a-t-on besoin d'aller écouter

 la bonne parole de celui-ci ou de celui-là ?

 Si l'on a l'occasion de ren­contrer des êtres ou des livres

 qui ont une puissance, une réalité pour nous, 

qui nous ouvrent une fenêtre un moment, c'est parfait.

 

Mais pourquoi s'arrêter éternellement

 à une fenêtre particulière, à un homme particulier? 

Ces êtres et ces livres sont simplement des prétextes 

pour déclencher en nous l'aspiration vers le réel. 

Mais si ce feu n'est pas allumé dedans,

 vous pouvez déverser des tonnes de bonne parole, 

ça ne servira à rien.
.
Satprem

Posté par DANIEL GENTY à 16:10 - Enseignement spirituel - Commentaires [26] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur Un maître......Pourquoi faire ?

    je suis entièrement d'accord.Pour ma part, j'ai rencontré différents "guides" et non maître qui m'ont éveillé à la fois, au niveau psychologique pour nettoyer le mental et les émotions et me guider vers la spiritualité. D'autres rencontres m'ont appris le "discernement".
    je continue à être guidée.Je viens de rencontrer à Bergerac une médium-guérisseuse qui m'a soulagée de très lourdes mémoires généalogiques.Incroyable car je suis débarrassée de symptômes que je n'arrivais pas à dépasser.Notre âme nous guide vers les êtres qui nous aident et vers les êtres que nous pouvons aider.

    Posté par Solznge TERNON, 25 septembre 2017 à 17:18 | | Répondre
    • Cela a du être une belle rencontre pour toi. Etre soulagée de symptômes, ce n'est pas rien. Oui des êtres se mettent sur notre route pour nous aider.

      Posté par DANIEL GENTY, 26 septembre 2017 à 18:17 | | Répondre
  • " Ces êtres et ces livres sont simplement des prétextes

    pour déclencher en nous l'aspiration vers le réel. "

    Il a parfaitement raison. Cependant un livre a peu de chance de permettre à un individu de se réaliser, vu qu'à son contact il reste dans le mental. Tandis qu'un être réalisé, en qui il perçoit cette réalisation (c'est pourquoi il l'appelle "Maître", comme on a des "maîtres" dans le domaine artistique : des gens qui nous inspirent...), peut être pour lui une sorte de miroir dans lequel il verra son but de façon claire, avec éventuellement un exemple à suivre ; de plus la vénération, voire l'amour qu'il ressentira à son égard sera un puissant moteur pour lui permettre de dissoudre l'ego. Sans quoi, comme Satprem l'a lui-même vécu, seules des expériences extrêmement pénibles et mutilantes (dans son cas, les camps de concentration) peuvent accomplir ce miracle...

    Posté par Aloysia_Martine, 25 septembre 2017 à 19:22 | | Répondre
    • Pour ma part, je ne ressens pas le besoin d'avoir un maître. La vie quotidienne avec ses différentes leçons, me suffit bien. Elle m'a beaucoup appris notamment à me détacher et me déconditionner.

      Posté par DANIEL GENTY, 26 septembre 2017 à 18:19 | | Répondre
      • C'est vrai, nous avons chacun notre voie tracée et c'est la vie qui nous la propose, quelle qu'en soit la forme.

        Posté par Aloysia_Martine, 27 septembre 2017 à 21:03 | | Répondre
        • Le chemin, c'est la vie tout simplement.....

          Posté par DANIEL GENTY, 28 septembre 2017 à 16:29 | | Répondre
  • c'est profondément ce que je sens, tout est motif à ouverture et réflexion...merci Daniel

    Posté par sylvie, 26 septembre 2017 à 08:12 | | Répondre
  • Qui peut se permettre de guider ? Le chemin est intime et particulier pour chacun.

    Posté par manouche, 26 septembre 2017 à 10:08 | | Répondre
  • Je ne suis très peu d'accord avec ce texte.
    On ne se découvre pas tout seul. Refuser d'avoir « des maîtres », c'est l'orgueil suprême. De l'autosuffisance à l'état pur.
    Tous les artistes ont des grands maîtres.
    Tous les apprentis, les vrais, rendent hommage à leur maîtres.
    La transmission de tous, depuis la nuit des temps s'est faite toujours de Maitre à disciples.
    Le véritable maître est celui qui nous apprend l'autonomie et à gérer sa vie par soi-même.
    Le disciple dépasse toujours le maître. C'est d'ailleurs son rôle.

    Alors certes, il existe de faux maîtres, des gourous de tous poils, mais cela chacun a suffisamment d'intelligence pour les débusquer. Enfin, si toutefois un maître leur a appris ce qu'il en était de la conscience personnelle profonde. Et de la liberté de l'homme.
    Car l'homme nait démuni et a nécessairement besoin d'autrui pour devenir lui-même.

    Posté par alainx, 26 septembre 2017 à 18:09 | | Répondre
    • "Maître" vient du mot maîtriser. Celui qui maîtrise l'art de la Connaissance de soi brille comme le soleil au milieu du ciel.

      Posté par kéa, 26 septembre 2017 à 23:02 | | Répondre
  • C'est en soi qu'on découvre le soleil du levant !
    F. Nietzsche .

    Posté par marie-claude, 26 septembre 2017 à 22:05 | | Répondre
    • Il a raison Nietzsche. Nous avons tout en nous. Pas besoin d'aller voir ailleurs.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 septembre 2017 à 16:24 | | Répondre
  • C'est plein de bon sens ce que dit cet homme. Pour trop de personnes, la religion, ou la spiritualité, ou la philosophie, ne sont que des vernis, bien souvent pour être intégré à un groupe.
    Bonne journée.

    Posté par Bonheur du Jour, 27 septembre 2017 à 06:29 | | Répondre
    • Oui. D'accord avec vos propos. La recherche profonde et sincère se fait à l'intérieur de nous. Seul compte le travail personnel sur soi. Bien sûr on peut se faire aider !

      Posté par DANIEL GENTY, 28 septembre 2017 à 16:27 | | Répondre
      • J'aimerais savoir Daniel ce que tu entends par "se faire aider" ?

        Posté par kéa, 28 septembre 2017 à 18:28 | | Répondre
  • Entièrement d'accord, écoutons notre maître intérieur.

    Posté par Ariaga, 28 septembre 2017 à 10:28 | | Répondre
  • je l'ai vu à la tv, il y a déjà un moment.
    J'ai aussi recherché un maître puis ... j'ai accepté tous ceux qui ne sont pas très loin de moi, et qui chacun à sa façon m'accompagne et m'aide ; nous sommes frères sur le chemin.
    même l'ermite qui prie seul, est proche de chacun de nous.
    Bises et merci pour ce texte

    Posté par durgalola, 28 septembre 2017 à 21:59 | | Répondre
    • Nos frères sont nos maîtres. Si on écoute bien, ils nous apprennent beaucoup. Belle semaine à toi. Les chats vont bien ?

      Posté par DANIEL GENTY, 02 octobre 2017 à 16:38 | | Répondre
      • Durga, l'ancienne, est sur mes genoux (durant les vacances, j'ai été appelée par un vétérinaire ; quelqu'un l'avait trouvée à 1 km de chez nous, heureusement ma voisine a été la chercher et l'a gardée chez elle). Et la deuxième, celle qui a réussi à s'imposer au chien pour habiter chez nous (laissée par ses anciens maîtres) très gourmande et un peu bagarreuse (revient souvent avec de petites blessures)
        j'espère que chez toi, ton chat va bien. Bonne soirée

        Posté par durgalola, 02 octobre 2017 à 20:43 | | Répondre
        • J'ai deux chats. Un vieux chat à moitié aveugle, très sauvage mais très câlin avec moi et une jeune chatte espiègle t très sociable.....Que du bonheur, j'adore les animaux !

          Posté par DANIEL GENTY, 04 octobre 2017 à 09:44 | | Répondre
  • Sans être sous l'autorité d'un maître, on peut néanmoins se faire aider sur le chemin: Une rencontre, des paroles, une lecture peuvent être interpellantes et déclencher en nous des ouvertures nouvelles.
    Personnellement je crois beaucoup dans les leçons que nous offrent la vie pour évoluer au mieux.

    Posté par Daniel, 29 septembre 2017 à 11:33 | | Répondre
  • Je suis tout à fait d'accord avec les mots de Satprem. Pourquoi vouloir chercher un maître ? Celui que nous devons écouter et suivre, il est en nous, personne d'autre ne pourra nous dire ce que nous devons faire, il n'y a que nous qui pouvons le savoir.

    Posté par Françoise, 30 septembre 2017 à 17:12 | | Répondre
    • Complètement d'accord avec tes propos. C'est ma démarche. La liberté est déjà tellement difficile à acquérir! Et puis nous avons tout en nous. A nous de savoir exploiter son potentiel de vie.

      Posté par DANIEL GENTY, 02 octobre 2017 à 16:43 | | Répondre
  • Les rencontres avec d'autres , en recherche comme nous, sont toujours enrichissantes....Mais le maître , il est à l'intérieur de nous

    Posté par gazou, 03 octobre 2017 à 13:33 | | Répondre
Nouveau commentaire