Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

25 juillet 2017

Pschitt !

 

bulles

 

 

 

 

On classe, on trie, on sépare, on soupèse, on compare, on range dans des cases, on pose des limites. On crée des communautés avec des différences et on colle des étiquettes.......On rejette, on juge, on condamne, on cloue au piloris.....On pense avoir raison, on a ses propres croyances......On crée son monde, son univers personnel, une bulle de références et de repères qui n'appartient qu' à nous.

On vit dans une bulle  et les bulles s'entrecroisent, se frottent se bousculent, éclatent souvent . Le monde  est comme une bouteille d'eau gazeuse où s'agitent des milliers de petites bulles....ça pique, ça gratte la gorge, ça fait pschitt  !!

Daniel

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Pschitt !

    Et parfois, hélas, ce Pschitt prend un goût amer de sectarisme , de racisme, d'intransigeance, d'intolérance, de propos réducteurs,.....

    Posté par chinou, 25 juillet 2017 à 08:12 | | Répondre
    • De rejets, de conflits, de guerres..........Ne vivons pas dans une bulle !!

      Posté par DANIEL GENTY, 25 juillet 2017 à 19:02 | | Répondre
  • En te lisant je réalise que j'ai un mode de fonctionnement bien plus simple; Simplet peut être ?

    Posté par manouche, 25 juillet 2017 à 09:17 | | Répondre
    • C'est parfait, ne change pas !! Mais tu as bien quelques défauts ?

      Posté par DANIEL GENTY, 25 juillet 2017 à 19:03 | | Répondre
  • Les bulles n'éclatent pas... Si elles éclataient on serait des êtres réalisés, on comprendrait qu'on est le tout et que tout est nous.

    Posté par Aloysia_Martine, 25 juillet 2017 à 09:55 | | Répondre
  • Le jugement, la création d'une bulle de repères "personnels" est la signature de l'ego. Quand la bulle éclate il n'y a plus de repères, plus d'ego.

    Posté par Aloysia_Martine, 25 juillet 2017 à 09:56 | | Répondre
  • Tout à fait d'accord avec Aloysia_Marie.
    Cette image de la bulle est très intéressante et inspirante.
    La bulle nous protège de certaines souffrances, pensons-nous.
    Mais comme elle est transparente, on ne se rend pas compte qu'on y est enfermé. On n'en voit pas les limites.
    On se croit dedans et dehors. On se croit libre de tout dogmatisme, de toute idée préfabriquée.
    Et lorsqu'un tiers vient innocemment (ou pas) percer notre bulle de son aiguillon de vérité, ça fait pschitt si on est assez réceptif, et ça fait sacrément réfléchir. Sinon, on s'empresse de la renforcer.
    Cette image du monde avec ses bulles qui se choquent et s'entrecroisent est très parlante.
    Il y a des bulles jumelles qui se collent les unes aux autres ou se fondent entre elles pour s'agrandir.
    Il y en a d'autres qui se rapprochent, se tâtent et s'évaluent puis sympathisent entre bulles bien pensantes ou s'éloignent.
    D'autres encore qui se côtoient en se boudant.
    Certaines se suivent à la queue-leu-leu, le bal des bulles moutons...
    Il y a aussi celles qui tournoient indéfiniment autour d'une bulle centrale, croyant que leur vie en dépend.
    Il y a celles qui attirent les autres et celles qui les repoussent.
    Puis il y a les bulles qui rivalisent, se défient, mesurent leur force, leur importance, leur influence...
    Il y a la bulle au-dessus, qui domine les autres, celle qui raffole de voler plus haut.
    Il y a la bulle qui s'isole, la bulle qui se croit nulle, la bulle à zéro.
    Il y a la bulle prof, la bulle timide, la bulle grincheuse, la bulle simplette, la bulle atchoum...
    Mais finalement, comment serait un monde sans bulles ?

    Posté par Marie-Christine, 25 juillet 2017 à 11:28 | | Répondre
    • Très intéressant ce que tu dis. J'adore ton texte. Il est explicite.

      Posté par DANIEL GENTY, 25 juillet 2017 à 19:07 | | Répondre
  • C'est une vision un peu autistique du monde, non ?
    Chacun dans sa bulle...
    Mais quand les bulles éclatent, wouaou ! Ça peut être bien...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 25 juillet 2017 à 16:06 | | Répondre
    • Hélas je constate que beaucoup de gens vivent dans leur bulle, enfermés par leurs pensées, leurs croyances, leurs apriori. En fonctionnant ainsi ils se déconnectent des autres et du monde. Mais ce n'est que mon avis...

      Posté par DANIEL GENTY, 25 juillet 2017 à 19:10 | | Répondre
  • Pour moi, tout soda est interdit, toute bulle... Mon corps ne supporterait pas...
    Tu sais ce que je pense des étiquettes...
    Bien écrit, bien profilé...
    Sourire.

    Posté par Gilles P, 25 juillet 2017 à 17:27 | | Répondre
    • Je sais qu'on a le même avis sur la question.

      Posté par DANIEL GENTY, 25 juillet 2017 à 19:13 | | Répondre
  • On peut avoir les idées qu'on veut, mais quand on les frotte à d'autres, ça tourne généralement au vinaigre. Méfiez-vous des gens aigres, ils ont des idées plombées.

    Posté par bizak, 26 juillet 2017 à 22:39 | | Répondre
    • Mieux vaut éviter les confrontations et laisser dire....

      Posté par Daniel, 29 juillet 2017 à 17:07 | | Répondre
  • j'aime les bulles qui picotent dans la bouche (le Perrier ... ) . Bonne soirée. Si chacun nous nous acceptions, ce serait le bonheur. Bises

    Posté par durgalola, 27 juillet 2017 à 22:10 | | Répondre
  • Ah, ces petites bulles. Si elles pouvaient former une belle et seule grande bulle !

    Posté par Daniel, 29 juillet 2017 à 17:09 | | Répondre
  • Mon prof de yoga disait laissez sortir les petites bulles...mais celles ci sont plus bas dans le ventre.
    Des petits vents.
    J'y pense souvent à cette expression. CecI fait partie d'un bon relâchement du corps et de l'esprit.
    Notte être est une bulle..
    Tu as lu du Laurent Gounelle ?

    Posté par Le boudoir de so, 30 juillet 2017 à 17:18 | | Répondre
  • Ça t interresserait sûrement il y parle bien de l ego surtout le dernier livre.
    Touves le trésor caché en toi

    Posté par Le boudoir de so, 01 août 2017 à 20:00 | | Répondre
Nouveau commentaire