Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

21 juin 2017

Une vie toute douce .....

pieds

 

Une vie agréable et facile peut être un privilège, mais, à y regarder de plus près, elle peut être aussi pernicieuse pour son évolution. Non pas que je prône  une vie d'épreuves à tout crin !! Mais....Mais....Des contrariétés, des obstacles à surmonter, des souffrances à vivre, la maladie peuvent constituer des ferments pour commencer à s'interroger, à approfondir certains comportements et pourquoi pas à se remettre en cause totalement.

Rien de plus déstabilisant que de se remettre en cause. L'inquiétude pointe au coin du mental...Et pourtant, voilà qui est intéressant. On sort de sa zone de confort pour affronter les vents contraires. On déploie notre potentiel, endormi par la vie douce qui s'écoule. On peut même se réveiller. Les défenseurs des grandes causes,  ceux qui veulent changer le cours des choses ont souvent été confrontés à des épreuves intimes et douloureuses.

Alors oui, j'ose le dire: la souffrance peut être une source de progrès. Elle peut transcender un individu qui commencera à comprendre ce qu'est la vraie vie. Les plaisirs qui surgiront seront d'autant plus appréciés. La sagesse est de tout accepter de la vie: les plaisirs comme les souffrances.

 

 

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Une vie toute douce .....

    Nos propres épreuves nous font grandir mais aussi celles vécues par notre entourage ou des êtres chers. C'est lorsqu'on s'en est sorti que l'on prend vraiment conscience de l'enrichissement. Il y a cependant des périodes de vie que l'on aimerait sans vagues.

    Posté par Chinou, 21 juin 2017 à 07:29 | | Répondre
    • Oui, oui tout cela est vrai. Les périodes de calme sont également importantes. Mais ce sont les remises en cause qui font le plus évoluer.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:15 | | Répondre
  • C'est vrai, c'est difficile de ne pas s'endormir dans une vie trop confortable

    mais trop de souffrances peuvent avoir le même effet
    bonne journée Daniel

    Posté par gazou, 21 juin 2017 à 08:20 | | Répondre
    • Il y a le temps de la souffrance et l'après. L'après est important pour digérer, comprendre, éventuellement se remettre en cause. L'après peut être le début d'une évolution.
      Ouf! Quelle chaleur ici!

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:18 | | Répondre
  • la vie n'a jamais été un long fleuve tranquille mais de là à tolérer la souffrance ... que nenni !
    amitié .

    Posté par Marie-Claude, 21 juin 2017 à 09:02 | | Répondre
    • Il ne s'agit pas de tolérer la souffrance. Il s'agit de la gérer au mieux car elle peut être source de progrès.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:19 | | Répondre
  • Je suis entièrement d'accord avec toi. Je me rappelle d'un cuisant échec il y a de cela quelques années. Je l'ai mal vécu sur le moment et puis après réflexion, j'ai rebondi en prenant d'autres options et en changeant ma manière de faire et de penser. Cela n'a pas été facile mais je reste persuadée que cela m'a fait grandir. Je te souhaite une belle journée à l'ombre!

    Posté par Dédé, 21 juin 2017 à 09:05 | | Répondre
    • Voilà un bel exemple qui a certainement nécessité une petite remise en cause. Belle journée !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:20 | | Répondre
  • Tu exprimes vraiment bien cette grande vérité. Tout ce qui nous arrive a un sens, rien n'est dû au hasard.

    Posté par Aloysia_Martine, 21 juin 2017 à 09:21 | | Répondre
  • J'ai toujours pensé que la "réussite" n'enseignait rien ; et que l'échec était un excellent professeur.
    Plusieurs décennies plus tard, rien ne me permet de changer d'avis. Le confort endort, le stress est productif.
    C'est le principe du stress de l’huître...
    En culture, pour obtenir une reproduction plus rapide, on trempe les huîtres dans une eau soudainement froide.
    En sport, c'est bien l'erreur qui permet d'affiner le geste sportif et obtenir un meilleur résultat.
    J'aurai quand même utilisé un autre mot dans mon explication : ce n'est pas la souffrance qui enseigne, mais la douleur ! En combat au sabre, un coup de "shinai" sur une surface découverte rappelle au combattant de faire attention à sa posture. La souffrance, par contre (dans le cas d'une blessure) l'indisposerait dans sa pratique...

    "La douleur est inévitable, mais la souffrance est optionnelle."

    Posté par hyoutoko, 21 juin 2017 à 09:31 | | Répondre
    • Réussite, échec, c'est la vie qui passe. Restons bien centrés et ne soyons pas déstabilisés.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:22 | | Répondre
  • Un beau sujet de philosophie pour le bac.
    Mais il faudrait faire opposition à ton avis pour faire la balance du pour et du contre..
    Cependant il faut préciser que si l'on a appris de la vie..On oublie quelque fois la bonne raison de notre changement..et chasser le naturel il revient au galop.

    Posté par Leboudoirdesoi, 21 juin 2017 à 10:21 | | Répondre
    • Il faut beaucoup d'épreuves pour commencer à changer ou alors une terrible !!
      Mis ne voyons pas tout en noir. La vie est aussi plaisir !!

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:25 | | Répondre
  • A chaque souffrance son traitement dans l'instant, il n'y a pas d'entrainement préalable...
    Si ce n'est à les éviter au maximum.

    Posté par manouche, 21 juin 2017 à 11:27 | | Répondre
    • Parfois, difficile de les éviter.....Alors il faut bien assumer !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:26 | | Répondre
  • La sagesse , oui !
    Ce texte en est empreint.
    Je sors de dix mois d'épreuves, je pense que j'ai bien déployé mon potentiel.
    ¸¸.•*¨*• ☆

    Posté par celestine T, 21 juin 2017 à 20:54 | | Répondre
    • Dans ces moments là, la vie est difficile, le moral chancelant. Je compatis car ce n'est guère agréable. Mais peut être, l'après sera t-il meilleur. Peut être en sortira-t-il des choses positives. peut être des portes se sont elle déjà ouvertes ? Bon courage à toi en te souhaitant des jours pleins de bonheur.

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:29 | | Répondre
  • Nous nous sculptons au travers d'une épreuve, il nous faut trouver les ressources en nous, elles sont là... Bises. brigitte

    Posté par Plumes d Anges, 22 juin 2017 à 09:39 | | Répondre
    • Oui, rien a ajouté. La vie est une école en soi !

      Posté par DANIEL GENTY, 22 juin 2017 à 11:30 | | Répondre
  • Je partage ta façon de voir Daniel. Je crois que sans la souffrance nous deviendrions odieux. Mais je dois dire que certains en accumulent des doses insupportables et là, je finis par me demander pourquoi. Bonne journé à toi. Amitiés. Joëlle

    Posté par JC, 22 juin 2017 à 12:02 | | Répondre
    • Oui, pourquoi ? Sans doute pour comprendre certaines choses.....Bon We à toi !

      Posté par DANIEL GENTY, 24 juin 2017 à 17:55 | | Répondre
  • Sortir de sa zone de confort, oui, c'est seulement comme cela que l'on avance. Amitiés.

    Posté par Ariaga, 22 juin 2017 à 18:02 | | Répondre
    • Zone de confort, zone de sécurité, petites habitude qui assoupissent.....Alors de temps en temps un coup derrière le oreilles !!

      Posté par DANIEL GENTY, 24 juin 2017 à 17:57 | | Répondre
  • Oui, bien sûr, et je suis d'accord avec ce que tu dis, Daniel, mais parfois la personne malade a beau essayé de chercher pourquoi cette épreuve lui est infligée, elle ne trouve pas, et la maladie s'aggrave. Elle continue à chercher, à tourner dans tous les sens le sens justement de tout ce qui lui arrive, mais elle ne trouve toujours pas. Et n'ayant pas trouvé le sens de tout cela, elle cesse de lutter, et elle finit par en mourir... Ce n'est pas toujours évident, tu sais...

    Posté par Françoise, 24 juin 2017 à 19:18 | | Répondre
  • Je sais que ce n'est pas évident et que les épreuves peuvent aussi casser un individu mais pensons qu'elles peuvent aussi faire grandir. Tout cela est bien compliqué , je te le concède !

    Posté par Daniel, 26 juin 2017 à 17:47 | | Répondre
  • sans rechercher les "ennuis", ils viennent ; nous vivons avec les autres, humains, animaux. Nous sommes mortels, n'est ce pas ?
    Bises

    Posté par durgalola, 26 juin 2017 à 20:16 | | Répondre
    • Nous sommes sans doute là pour apprendre, un peu comme à l'école.

      Posté par DANIEL GENTY, 28 juin 2017 à 17:36 | | Répondre
Nouveau commentaire