Les voies de l'âme

Ce blog a pour objet d'amener à réfléchir sur le sens de la vie, sur notre évolution personnelle. C'est donc l'expression d'un chemin de vie à la fois philosophique et spirituel.

02 juin 2017

Pourquoi cette famille ?

réincarnation

Suite à mon texte d'hier, j'ai reçu ce message de mon amie Marie Christine. Je le diffuse pour son intérêt et son originalité Je partage bien entendu ces propos sur le Karma

Nous naissons dans la famille qui a les caractéristiques dont nous avons besoin pour évoluer. Parfois nous choisissons nous-mêmes, avant de nous incarner, les difficultés à rencontrer sur terre pour cette évolution. Après, comme nous sommes frappés d'amnésie, nous trouvons ces conditions injustes ! On ne comprend pas. En fait, c'est dans le but de travailler sur nous pour résoudre un karma.
Je me suis posé beaucoup de questions sur ma propre mère. Elle est partie en emportant toutes les réponses. Mais je crois qu'en fait, elle ne les avait pas non plus. Aujourd'hui, peu importe ! Elle a simplement été un être qui a rempli son rôle dans un enchaînement d'évolution spirituelle.
J'ai fini par comprendre que les liens du sang ne sont pas les plus importants. Ce sont les liens de l'âme qui le sont. Parfois ils coïncident, parfois non.
Enfant, j'ai adulé ma mère, je l'ai aimée d'un amour inconditionnel. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait de moi. Puis je me suis rendu compte qu'elle ne me donnait pas un dixième de ce que je lui donnais. Elle était dans l'égocentrisme pur.
Devenue adulte, cela m'a fait comprendre que la vraie mère n'est pas la mère de sang mais la Mère divine. J'adorais la fausse mère et je négligeais la vraie. Cela m'a été révélé dans un rêve me signifiant que la traditionnelle fête des mères du mois de mai était une fausse date.
Quelles que soient les générations, les hiérarchies, les âges, nous sommes tous les enfants de nos Parents divins. Toute autre idolâtrie est un leurre.

Marie Christine

Posté par DANIEL GENTY à 07:00 - Bazar spirituel - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,


Commentaires sur Pourquoi cette famille ?

    A cette analyse on peut opposer celle de l'innocence confiance...

    Posté par manouche, 02 juin 2017 à 09:10 | | Répondre
  • cc
    Chacun fait ce qu il peut
    avec ce qu il a..
    une mére comme n importe quel humain..
    la fonction de mére..
    quelle chalenge !!
    qu on en soi conscient ou pas....
    que de questions..
    que de reflexions..
    que de douleurs..
    et que de douceurs...parfois...
    bzzzz
    claire

    Posté par CLAIRE, 02 juin 2017 à 10:51 | | Répondre
    • Mystère des lien familiaux, complexes et tortueux !!

      Posté par DANIEL GENTY, 03 juin 2017 à 17:47 | | Répondre
  • Bonjour Daniel, et merci de ta gentille visite. J'avais lu ton texte précédent mais n'avais pas osé y apporter de commentaire. Je m'enhardis cette fois de nouveau... Le texte de Marie-Christine est très beau et rempli de vérité. Mais voici mon ressenti : nous sommes tous des blessés de la vie, et souvent des blessés de la "mère" ; tu l'es, elle l'est, je le suis, et pour n'en citer qu'un exemple découvert récemment, Jean-Yves Leloup a également souffert d'une mère qui le rejetait. Or le concept de "mère" est le concept le plus proche possible du concept de "vie" ; et cette blessure n'est que l'image de ce que nous ressentons, nous, la Conscience Pure, lorsque nous pénétrons dans la toile rugueuse de la Maya. Une déchirure épouvantable dans notre être divin qui soudain se rétrécit et se fragmente, se disloque en milliers d'éclats. Cette souffrance, nous la reportons alors sur le monde extérieur qu'en "naissant" nous construisons autour de nous. C'est donc en la comprenant et en l'approfondissant en nous que nous pouvons découvrir qui nous sommes vraiment... Ainsi nous pouvons remercier ce jeu de miroir qui nous permet de voir qu'il faut chercher, fouiller en nous-même jusqu'à retrouver notre Vérité.
    En ce qui concerne l'ego - le "je" : il est notre identité terrestre ; il n'y a donc aucun scrupule à avoir à dire "je" ou à posséder un ego (qui est obligatoirement au centre de "son" monde). Mais pour notre bonheur, nous devons comprendre que nous ne sommes pas cela, que ce "je" n'est pas notre réalité vraie, et laisser la vie et ses aléas suivre leur cours paisible sans nous en soucier outre mesure. Car avant l'ego, avant l'apparition de ce "je" dans ce monde, déjà, nous étions ; et après sa disparition, toujours nous serons !
    Amitiés, cher Daniel. Passe une belle journée.

    Posté par Aloysia_Martine, 02 juin 2017 à 12:09 | | Répondre
    • si je peux me permettre "je" n'existe que dans certaines langues et pas dans d'autres (le japonais par exemple... Enfin il existe mais personne l'utilise (ou tellement peu) parce que cela est arrogance... Ainsi les japonais n'auraient pas d'identité terrestre ?...
      Curieux raisonnement... Etranger selon moi, étranger à moi, à ma façon d'être...
      sourire

      Posté par Hyoutoko, 03 juin 2017 à 01:32 | | Répondre
    • J'ai conscience de tout cela et je sais que mon monde n'est que transitoire. Je partirai pour retourner là où j'étais, parenthèse dans l'éternité divine. En attendant je fais avec les moyens du bord pour éviter les écueils et les dégâts ......

      Posté par DANIEL GENTY, 03 juin 2017 à 18:02 | | Répondre
  • Cette idée de karma ne me conviens pas. Cela signifierai que l'on est coupable et que la vie se venge...
    Comment expliquer à un enfant qui est battu comme plâtre, violé régulièrement, humilié, torturé, qu'il a choisi cela et qu'il évolu ?
    Sinistre plaisanterie de dieux pervers...
    Ou est son évolution s'il succombe aux tortures infligées ?...
    Je suis tellement hors de moi que je pourrais gifler la personne qui me parle de karma !
    Grrr...

    Posté par Hyoutoko, 03 juin 2017 à 01:29 | | Répondre
    • Je comprend ta réaction vu ce que tu as subi dans ton enfance !

      Posté par DANIEL GENTY, 03 juin 2017 à 18:04 | | Répondre
  • J'aime ton texte Marie-Christine, surtout les 2 derniers paragraphes.
    Très parlante la photo que tu as choisie Daniel. Avant de traverser la porte je tiens absolument à apprécier à sa juste mesure ma vie présente que je considère comme l'opportunité ultime d'entrer dans la conscience. Je réalise que le corps humain est la porte ! Je ne veux pas rater mon coup !

    Posté par kéa, 03 juin 2017 à 20:02 | | Répondre
  • C'est bien dit c'est bien écrit. Mais je ne suis pas d'accord.
    L'enfant rejette sa mère pour voler de ses propres ailes.
    Pourquoi ressentez vous ainsi l'égocentrisme de votre mère?
    Moi je me pose la question votre vision des choses est elle bonne ?
    Si vous n'avez pas été battus violés ou autre pourquoi cette question. En tant que parent on sait que l'on fait au mieux avec amour ou pas. Quoique l'on fasse on est regné ( en tant que parent) d'une façon ou d'une autre et c'est nécessaire.
    On a tous s dire de ses parents. Certains pardonnent d'autres acceptent. Ou oublie..
    C'est ainsi quelque soit la grandeur de la blessure il y a blessure..A nous de nous en accommoder et de continuer.
    Je ne sais si je me fais bien comprendre...

    Posté par Le boudoir de so, 06 juin 2017 à 16:50 | | Répondre
Nouveau commentaire